Skip to main content

Full text of "Joystick (France) 181"

See other formats


OBUVION • TOMB RAIDER LEGEND • SPELLFORCE 2 • AOW HAUTE TRAHISON 



Reportai 


Médiéval 2 
Total War 


Neverwirti 
Flatçut 2 
.Guild'.Wàr 



* 181 

MAI 




iper y 


ft 



STR 

l sfe -> WBp 



11. 



'* .ÆiMBaaK 1^.: ■-££S 





^ ^ < **“*y®T 





UL iHH 

-"- --y 









-■■'-S 

'4k •> V- M&j. 

:411PP5 


KfflS 

* VB \ 

- 
















■v; *•• 's» • / m . y \.,/ /• 



Hp ij 

SÉ^ v i 



Kflt 

i mJ ) 

B ÏA 










































ommaire 


LES NEWS JEUX ET 
BETA-VERSIONS DU MOIS 


Battle for Europe 68 

Cail of Juarez 30 

Deep Sea Tycoon 2 52 

Evolution GT 66 

Flatout 2 60 

Galactic Civilizations II 64 

Ghost Recon Advanced 
Warfighter 54 

GTR2 50 

Guild Wars Factions 56 

Hammer&Sickle 48 

Heroes of Mîght & Magic V 51 


Heroes ofthe 


Annihitated Empires 

28 

Hitman : Blood Money 

46 

Neverwinter Nights 2 

26 

Rush to Berlin 

58 

Western Commandos 

62 

Witl of Steel 

52 

LES TESTS DU MOIS 


Act of War : Haute Trahison 

97 

Alpha 

106 

Billy Hatcher 


and the Giant Egg 

102 

Blazing Angels 

103 


181 MAI 

2006 

Emergency 4 

96 

Fire Department 3 

104 

FullSpectrum Warrior : 


Ten Hammers 

95 

Keepsake 

102 

Oblivion 

78 

Panzer Elite Action 

107 

Red Orchestra: Ostfront 41-45 92 

Rogue Trooper 

105 

Spellforce 2: Shadow Wars 

88 

The Secrets of Da Vinci : 


Le Manuscrit Interdit 

94 

Tomb Raider Legend 

98 

Victi 

106 


JOYSTICK n* 181 - Bai 2006 

est édité par Future France 
S.A.S. au capital de 3 995 978 euros. 

Immatriculée au RCS de Nanterre B 388 330 417 

Siège social : 101-109, rue Jean-Jaurès 

92300 Levallois-Perret 

TéL : 014127 38 38 Fax : 0141 27 38 39 

www.mesmagazinesfavoris.fr 

Présidente Directrice Générale : Saghi Zaïmi 

Directrice Générale, Finances et Administration : Jane Wray 

Principal actionnaire : Future Holdings Limited 2002 

Directrice de la publication : Saghi Zaïmi 

Directeur des ressources humaines : Richard Kararian 

jobs@futurenet.fr 

Directrice Marketing & Commercial : Saghi Zaïmi 
Directeur de Magazine : Xavier Levy 
Prix au numéro : 6,50 euros 
Dépôt légal à parution 

ABONNEMENTS 

18-24, quai de la Marne - 75164 Paris Cedex 19 
TéL : 0144 84 05 50 - Fax : 0142 00 56 92 
e-mail : abofuture@dipinfb.fr 
Tarif France 1 an (11 numéros) : 57,20 euros 
Étranger TéL : 0144 84 05 50 

RÉDACTION 

Directeur éditorial : Cyrille Tessier 

Rédacteur en chef : Arnaud « Caféine » Chaudron 

Chef de rubrique news : Jean-Christophe « Faskil » Detrain 

Chef de rubrique tests : Erwan « Fumble » Lafleuriel 

Chef de rubrique réseau : Cyril « Cyd » Dupont 

Secrétaire de rédaction : Sophie « Rustine » Prétot 

Première rédactrice graphiste : Érica « Mélusine » Denzler 

Directeur artistique groupe : Nicolas Cany 
Directeur artistique : Jean-Michel Sabatié 

Ont participé à ce numéro : 

Matthieu « Gruth » Guéritte, E, Guillaume « C_Wiz » LoueL 
IsmaëU Atomic » Villéger, Michel « Yavin » Beck, 

Cyrille « June » Anquetil, Nicolas « Dr.Loser » Roux, 
Guillaume « Nedd » Jamet, Aymeric Lallée, 

Fabrice « La Fouine » Bloch, Viviane Fitas, 

Marie-Claude Rodriguez, Olivier Delacourt, 

Emmanuel « Tbf » Bezy 



CD O 

S-É 

o E 

Q_ O 


LU O 05 

C/5 05 

05 = 

s e 5 

a .o g- 

=: > c/5 

Cü a, 05 
i— — 35 

t S fi 

Q. 

•S = S? 

® s 

,S -S -o 

®.g S 

o < 

CO 


® a ü 

3 i S 

a 3 a 

. .2 s= > 

C/5 e 05 

— ç -a 


t/5 </3 O 

05 ■— S) 


© > 
O 05 

S ■= 

+-* 

O 

cc 

3 

05 



00 .2 £ 
UJ 15 “ 


■” 05 

05 *3 


— C/5 

> 0-0 

o E -5 

05 S E 
\= 05 

3 ® > 

.2 "Û5 § 


■S g 

cc E 

o -2 

C/3 

.> « 


3 ** 
O 3 

Q. cc 


,i_ _ oo 

— o 1_ 

’zr 05 

o = 

O) >'« 

• 3 C/5 

C/3 *2. C/5 
C/5 O CC 

" u> ™ 

05 « 3 

.> </3 = 

Z C/3 CC 
î= 05 ^ 

.! E = 

s O = 

“■ B. =■ 

•5 ® 

P u> 



a 

o « 

-O C/3 


£ LU CO c 

= 5» ô o 
® UJ ü = 

LU 3 Q. ^ 

■ CO JO CC 

o = 2 «3 

„:1 i 1 “• 

.g 1 -a q3 oj 


w s, U. VJ 

.i= -S « .2 


< .3 <05 
'05 © 


2- SS ■= 


c >. 

O U 


o. .2 

E - 

05 


.2 > 

— .3 3 

s a. o 
05 ce C5 
= a>^ 

° o g 
o> -= g. 
« “ « 


ai — 

^ a 


c/3 : » 

o c E 

I g. i 

"fl 

.2 3 

« ô 

35 > 

C s 05 

§1 

-a cc 

£ E 

o _2J 

O « 

aî S 


“5 " 

£ = 

R N = 


= 5 i - 

3" rj 1 03 

ô 05 JS 

3. 3. « 


— 03 

05 

E 


iis 


■ Q3 o 

3 «g 


05 

> 

CC 

03 

05 

E 

05 


PUBLICITÉ 

TéL : 0141 27 38 38 - Fax : 0141 27 38 00 
Directeur Commercial et Publicité : Jérôme Adam 
(jerome.adam@futurenet.fr) 

Directeur commercial Publicité : Vincent Saulnier 
(vincent.saulnier@futurenet.fr) 

Directeur de clientèle : Didier Pechon 
(didier.pechon@futureneLfr) 

Chef de Publicité : Nicolas Berdon 
(nicolas.berdon@futurenet.fr) 

Responsable Trafic : Maguy Edouard 
(maguy.edouard@futurenet.fr) 

Directeur de Publicité Hors Captif : Yann Aubry 
de Montdidier (yann.aubry-de-montdidier@futurenet.fr) 



2004 


ET AUSSI . . . 


Courrier des Lecteurs 

12 

Déclaration d'indépendance 

34 

Édito, News 

22 

Et Poke et Peek 

138 

Joy teste ses lecteurs 

136 

Le jeu de la couv' : 


Médiéval 2 Total War 

16 

Matos - News 

122 


Matos - Test Intel Core Duo 126 

Matos - Test PhysX Ageia 130 

Matos - Top Hard 134 

Patches 14 

Reportage : Alone In The Dark 40 
Reportage : Dreamfall 70 

Reportage : Scarface 38 

Reportage : The Guild 2 
et Gothîc 3 74 


Reportage : Titan Quest 36 

Réseau Chronique - Oblivion 118 

Réseau Net News - Audition 116 

Réseau Net News 112 

Réseau Try Again - 
E.V.E. Online 117 

Sommaire CD/DVD 6 

Top Rédac' 76 

Utilitaires 108 


Couverture 

® Sega 

IMPRIMÉ EN FRANCE/PRINTED IN FRANCE 


JOYSTICK 



181 


FABRICATION 

Responsable de la fabrication : Jacqueline Galante 
Chef de fabrication : Solenn De Clercq 
(solenn. DeClercq@futu renet fr) 

DIFFUSION 

responsable de u diffusion : Florence Lourier 
Responsable abonnement : Valérie Bardon 
Chef de produit vente au numéro : Aude Leborgne 
Anciens numéros : 0144 84 05 50 

Ce numéro contient pour la totalité des exemplaires un 
DVD et un CD-Rom promotionnels qui ne peuvent être vendus 
séparément, et un encart abonnement broché entre les pages 
106 & 107. 

Distribution : SAEM Transport Presse 

Impression : Québécor World SA, 

siège social : Z.A. Parc de l'Esplanade, 12 rue Enrico Fermi, 

77400 Saint-Thibault des Vignes. Imprimé en France - 

Printed in France. Commission paritaire N° 0310 K 83973 - 

ISSN : 1145-4806. Copyright Future France 2006. Tous droits 

de reproductions réservés. Joystick est une marque déposée. 

La rédaction n’est pas responsable des textes, illustrations et photos qui lui sont 
communiqués par leurs auteurs. La reproduction totale ou partielle des articles publiés 
dans Joystick est interdite sans accord écrit de la société Future France. Sauf accord 
particulier, les manuscrits, photos et dessins adressés à Joystick, publiés ou non, ne sont 
ni rendus ni renvoyés. Les indications de prix et d’adresses figurant dans les pages 
rédactionnelles sont données à titre d’information, sans aucun but publicitaire. 
Future France fait partie de Future PLC. Future est éditeur de magazines i centre 
d’intérêt destinés aux personnes qui partagent une même passion. Nous visons 
à satisfaire cette passion en créant des titres offrant une réelle valeur ajoutée, 
et qui reposent sur la fiabilité de l’information, des conseils d’achats avisés et le plaisir 
de lecture. Aujourd'hui nous éditons plus de 150 magazines en France, au Royaume-Uni, 
aux USA et en Italie. Plus de 100 éditions internationales de nos magazines sont 
également publiées dans 30 autres pays à travers le monde. 

Future PLC est une société anonyme cotée à London Stock Exchange (code: FUTR). 

Non-executive Chairman: Roger Pany 

Chief Executive: Greg Ingham 

Group Finance Director: John Bowman - 

Tel+441225 442244 - www.futureplc.com 

Atlanta Bath London Milan New York Paris San Diego San Francisco 

























































1307191 


'30714 MICKAËL 1 


CHRISTINE 


130896: 


[30887 


130895 


[30821 


[30988 P tëtasha 


130806 




WŒ!£*l!ïl&Làa La perso fonctionne avec 

TÉL> 0899702004 Joys les logos de cette 
SMS> Référence Prénom(s) au 81122 page. Ex:34116 FARIDA 
Ex: 30938Gwenaelle au 81122 OFFRIR 
CATALOGUE Offrir un logo perso : 

Encore plus de logos perso : OFFRIR+Référence+Prénom au 81122 
SMS> PERSOS au 81122 Ex:OFFRIR 30938 Gwenaelle 


130854 j 


130925 SEVRINE CËDRÎCj 


130722! 


130873 


130937 


30-5; 


1307081 


[30879, 




[30945 


[30707 WlLFRjï 1 


DANCE (suite) CINÉ, TV (suite) CINÉ, TV (suite) 


ROCK FRANÇAIS (suite) 

Dans un verre à ballon.52012 

J'ai demandé à la lune. m 56096 

L'aventurier. m 56097 

Ladyboy. new51710 

Le vent nous portera. 56769 
■0220 Rock Français. 1548 


!tÉL> 0899 702001 
SMS> Référence au 81122 
CATALOGUE COMPLET 

Recherche par nom : 

SMS> PartieDuTitre au 81122 
Ex. PAR au 81122 pour "Le PARrain” 

TÉL> 0899702001 
Recherche par thème : 

Pour plus ae sonneries dans - ■ . - 
un theme donné comme 050 Nos sonneries sont téléchargées Thunderstruck 

Reggae! 1563: automatiquement dans la 0110 Hard Rock 

SMS> CodeThème au 81122 meilleure qualité possible pour > VARIÉTÉS 

Ex. 1563 au 81122 pour Reggae votre mobile: mono, polypho- Adieu jolie Cand' 

TÉL> 0899 70 2001 nique jusqu'à 40 tons, Hifi... Aimer jusqu'à l'impossibli 

\> RAP, RNB POP, ROCK (suite) feu . 

Art de rue.M55607 La tortura. m+ 51056 Et dans ISO ans... 

.Autodestruction. ncw 51830 Paint it black. m + 55750 ,,^533. 

Be without you «w51717 S.O S. 

Belsunce breakdown m 56612 Salima 

Bons moments 51696 Song to say goodbye 

Boulbi 51739 Stairway to heaven 

Bô gosse ««51778 Stupid giris 

Candyshop m + 52589 Trippinq 

Check on it *w5l692 0iO6O'Pop/Rock! 

Elle me contrôle m + 52609 0 60 Rock'n roll! 

Enfants de la lune. new 51827 

Et c'est parti. m + 52011 

Femme like U m+ 53747 

Garde la pêche.51597 

J'voulais.51612 

Jeune de banlieue. new51822 

la boulette (génération nan nan) .51598 
La puissance..—.- 51466 


M864 WILLIAM' 


130702! 


.... 54408 
+ 55273 
+ 55688 

.54393 

.1543 


060 2ouk! 1565 

080 Reggae! 1563 

010 Ska! 1592 

040 World! 1582 

► RAGGA, DANCE HALL 

Ever blazin.—.51162 

Hey sexy Wow.... m 52933 

Nevergonnabethesame. new51829 

Température .-.51703 

060 Ragga!. 1535 

► ITALIE, LATINO 

Chihuahua.. m+54121 

La Camisa Negra M51156 

Obsession. m+ 53887 

Sara perche ti amo.—53282 

Suavemente. m + 52820 


TÉL> 0899 702004 


new 51713 
NEW 51702 
56790 
new51718 
...M51267 

.1561 

. 1581 


1 [244 081 


124405 


VIDÉOS 


080 Latin!. 15/ 

020 Italie!. 155 

>■ RAÏ, ORIENTAL 

Abdel Kader. m + 554: 

El Salam Alaikoum 536'. 

Joséphine. m528( 

Ya rayah.553: 

080 Raï!.156 

► ASIA POP, BOLLYWOOD 
Dilwale Dulhania Le Jayen 
010 Asia pop! 

050 Bollywood! 

> CLASSIQUE, JAZZ 


:24403 


* 24 4041 


Dim. m+56604 

Nutella-Glorious.53425 

Royal Canin-Le Professionnel m + 56039 
ÏO Uto uy O U tou 54609 

Toutouyoutou (Fitness remix).51532 

0130 Publicités!. 1557 

Jeux interdits. m+56792 >■ PAILLARD, FÊTES 

m 51033 L'exorciste-Tubular Bells.. M + 56740 J'ai la ... qui colle 56112 

1532 La 7ème compagnie. m+ 53023 010 Chansons paillardes!. ...1573 

.1538 La Boum.+ 56655 020 Fêtes/Événements!.1539 

La famille Adams +56893 ► BRUITAGES 

55176 La panthère rose. m + 56629 Pin Pom (Pompier). m + 56647 

1 55723 La soupe aux choux m + 56040 Sirène de police américaine.54887 

1558 Le bon, la brute et le truand. + 56657 Sonnerie vieux téléphone. + 54453 

.1560 Le château ambulant. new 51647 010 Divers/Jingle! 1566 

Le clan des siciliens. *.56250 ► HYMNES, RÉGIONS 


Des pets et 
'des mouches 
177705i 


[244 06: 




Santiano 


1 minuté de 
dérapages 
i77 mm 


i3bo/ul +g>StÆ5r/r 

SMS> ANIMAUX au 81)77 


37 419| Tflâ 


CMS» MANGASau 811221 


Boléro. 


Il minute de 
jfree fight 
■[77709] 


Sway ««51795 

Tous ces mots 51698 

Unbreakable. new 51589 

Voilà. new 51 722 

0410 Rap!. 1554 

0300 RnB!. 1530 _ 

> POP, ROCK ► ROCK FRANÇAIS 

First day of my iife ««51697 Alice et June 51315 

Goodbye my lover 52989 Antisocial m51171 

Hôtel California m + 56765 Caravane m+52688 

It's Alright new51820 Chirac en prison new51695 


I minute de mons- 
tertruckécraseur 

mmm 


Î36 463j+ desvmbo(£S 
SMS> SYMBOLES au 8117? 


Gabriel 


us» AMOUR au 81122 


CHATONS au 81127 


|38[92ÔFt^ScS 

ISMSv SYM80LES au 811771 


[36 48TT * DEBERFQ 
SM5> BEBES au 81177 


136421 


36 533 ^ oêaSrofs 1 

SMS> CHATONS au 81122 


Ml \ TçrAUTOS 


[38 402 1 + ç>£ dauphins , 
BMSTPAUPHINS au 81122. 


[36 637“ DE MONSTRES ‘ 
SMS»MONSTRES au 8112^ 


1 36 235: + Œfantasy 
]SMS»FANTASY au 81122 


SMS» CHIOTS au 81177 


SMS» AUTOS au 81122 


Encore plus de logos, 
autres thèmes: 
SMS> LOGOS au 81122 


Un logo fixe ou animé: 


TÉL> 0899 70 2001 
SMS» Référence au 81122 


13^601 + DEAMWÇ*' 
[SMS»NANASau81122 i 


[374 74] 

: ;v;A:v 


[36669! + ceadôtQS 
SMS» RIGOLOS ÜV 811221 


[388171 +cggrevAux-i 
SMS» CHEVAUX au 81122] 


[381961 ~+cr AMOUR 
5MS> AMOUR au 81122, 


Encore plus de logos animés: SMS> ANIMES au 81122 


[36466fil 


136424] 


138301 


364681 


[3848Ô1 


1311881 


[312181 


136467 Ll 


[38181 


36514] 


1364501 


138465] 


[38501 


38517] 


138177; 


136621 


1374671 


Iwew/.J 


131200] 


1311701 


1375101 


1386421 


1381471 


[34691 


[34690] 


[350701 


ADVISDBY 


131221 


1312501 


[364181 


[38081 


34907] 


138401 


‘MANTHA 


SAMAHTUA 


NADEGE 


»®©©@©Ô. PERSONNALISEZ 
VOTRE MOBILE! 


persomobiles 


tél>0899 7 0 2 001 sms» 81122 

nouveau» www. Persomobiles.fr 


Lonely. 

Ma philosophie. 

Marginal. 

Oh no 

Ola 

m + 52779 
M +52369 

.52994 

new 51798 
. «w51813 

Petit frère 

m + 55610 

Pucc fiction 

new 51700 

Pump it 

m + 51410 

Shake that 

new51823 

SOS (rescue me) 

ww 51812 

Stickwitu 

51520 


iFl gr -fe» j 

tr~-v 


mm. 

« 

\\ 

Hbd 

■386461 

U 


88009 — 

' C*i / 

138186: 


|38633| 

‘ Ë 

, hssb " 

■ R78Rn i fi R , 





36033j^jflK 

I36615i 

t 




£ 

lEEEBI 

s 






























































































































































































144351 


[NEW ' 1 


«■CW# 


NEW 


144454 


144468! 


1440071 


144421 


1440881 


(44349b 


44090 




44620 


[44079 


[mercenaires veterans 
lest un vrai plaisir. 
[Notre avis: OOO 


l|3ig Muncher 

i ..u.. 


_ . La recette* PacMan fonc- 

rexcellent Puzzle t j onn e toujours à merv'eille! 
Bobble, ce jeu vous Notre avis: OOO 
de dégom- 


propose — 
mer un amas de 
bulles colorées. Un 
grand classique! 
Notre avis: O OOO 

Age of Empires 11 

Devenez un fin stratège 
avec ce superbe jeu! 
Réf: 44405 
Notre avis: OOO 

Cal! of Duty 2 


[44442! 


|44606WMW i 
PLAYMAN FOOT 

- foot complet, 

24 ,M brillant et délirant! 

aux courses Notre avis: OOOO 
de voitures, découv- 
rez une intrigue Bubble Gun 
explosive aux rebon- ^WHM 

dissements multi- 
pies, le tout sous l'é- 
gidc de Jack Bauer! MB * 

Notre avis: OOO 


144432 


[446661 


[44229MBB 

BIC MUNCHER 


1 44640 


ASTERIX 2 

... Ca déchirix! 
Notre avis: OOO 


Casino 

Tous les meilleurs jeux de 
casino sur votre mobile: 

SMS> CASINO au 71111 

Jeux 3D 

De plus en plus de jeux 


;Townsmen 3 

[Graphismes super¬ 


bes, fun immédiat: 
[Townsmen 3 est un 


NEW 


144089 


144640 


[4453 9 


Football 


Playman- 

Playman Football 
Mondial est un jeu 


44429 i 
CALLOF DUTY 2 

Diriger son équipe 


[44564JBBfl 

BUBBLE GUN 

Dans la veine de 


blés avec voire mobile: 

SMS> 3D au 71111 

À venir! 

Mission: Impossible 
Da Vinci Code 
Basés sur les film 
ipectifs! 


{44642jfflfcdi 

TOWNSMEN 3 
jeu de stratégie tri 
[puissant! 

| Notre avis: OOO 


+ P'/NROS + DE TESTS 

Nous avons décrit précisément resj 
et donné notre avis sur tous nos Mg 
jeux! Pour tout savoir sur un Hj| 
jeu, envoyez sa référence au 
61111. Ex.: 44194 au 61111 pour Wjà 
tout savoir sur Fruit Machine. EH 
+ DE JEUX + DE NEWS 
Notre catalogue comporte plus H| 
de 600 jeux! Pour recevoir la Hfl 
liste de tous ies jeux compati- 
blés avec votre mobile, envoyez 
le style de jeu au 71111. (Ex: ^H 
SPORT au 71111 pour lesH 
jeux de Sport) ou: 

TÉL> 0899 702001 Choix "Jeux" 


C'est aussi simple que de téléchar¬ 
ger un logo ou une sonnerie ! 
TÉL> 0899 702001 
Choix "Vous connaissez la référence" 
Ex: 44089 pour New York nights 
COMPATIBILITÉ 
Les jeux sont compatib es avec Bouygues, 
Orange et Sfr et la plupart des téléphones 
Java Alcatel, BenQ, Lg, Motorola, 
Nokia, Panasonic, Sagem, Samsung, 
Sanyo, Siemens, Sharp, Sony 
Ericsson... Vérifier a compatibilité 
avant de télécharger: référence au 
61111. Ex: 44420 au 61111 pour Astérix. 
W'àim" fyffirom ’ MW nfiTrifîW l 


NEW] 


■44617 


[440461 


1444301 


144420 


144389 i 


'44439 


NEW 


144054 


44666 


14442 9; 


Retrouvez 
lOOOOJeux! 
sur votre mobile 


71111 




9 + de 450jeux disponibles! 

9 Tous les univers de jeux : 

Cartes, Sport, Arcade, Aventure... 
9 Des nouveautés toutes 
. les semaines pour VOTRE mobile! 


MOBILE 


NEW 


+ connexion au portail 


144405 


+ d'Info sur les jeux 


paramétrage wap sur www.sfr.fr/Utiliser 


144416! 


[441021 


Bruits érotiques 66069 Rire démoniaque 66114 bouffer la 


COMMENT TELECHARGER? 


neige” 

66004 Rots 66016 Voix 'Espèce de pl'rt con !" 

66104 Sifflet (Ouah, le canon) 66019 Voix'Mais foutez moi la paix!' 
66130 Vieux kiaxon 66129 Voix “Nous zafons les 

66053 Vieux téléphone 66026 moyens..." 

66009 Voix d'aéroport 66020 Voix “Ouvrez, police !" 

66012 Youyous arabes 66111 Voix 'Qui c'est qu'a pété ?" 

66013 Voix "Allô ! Ici ta gendarmerie !* 66051 Voix “Si ça se trouve, c'est 

tar- Voix "Appel à toutes les unités'. . 66098 portable qui sonne ! ". 

.66118 Voix "Décroche, allez, décroche!”. 66035 Voix "Wazzzzha ?" 


Chant Tyrolien 


Pfariifs : 0899: 1,35 € + 0,34 fMN 61111: 0,35€ 71111:0,50€ 81122: 1,5€ 
Remboursement (incompatibilité): Envoyez voire demande à Personiobiles/EA 19968 / 75839 
fais cedex 17 en précisant votre numéro de téléphone, S3 marque, soi type, dote et heure de votre 
appel et la référence. Après vérification nous vous rembourserons la communication ainsi que le timb¬ 
re. Wap: Pour télécharger une image couleur, on jeu ou une sonnerie aoly/hifi, votre mobile dot! être 
configure wap. Si ce n’est pas le cas, faites-le activer par votre opérateur. Copyrights: copyright d’un 
logo ou d'un jeu envoyez f OPY-référence au 5111 ». 0.206. Votre numéro de télqnone sera'enregis¬ 
tré dans notre Iwse si vous appelez par le 0899. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification ei 
supression des données nominatives vous concernant féerhrez même adresse que le remboursement). 


WÊE£^SS2^M3ÊM TEL> 0899 702001 Choix 
<3 Notez la référence (Ex: 56072). "Vous connaissez la référence". 

__ MNITEL> 3617 PERS0M0BILES 

Commandez, au choix: 

SMS> Référence au 81122 S Votre mobile reçoit cotre corn- 
Commande en 2 SMS seulement! mande quelques secondes plus tard! 
Exemple: envoyez 56072 au 81122 RSHP8I HfTHTIf 2 Jf?l I 
pour la sonnerie du Parrain. MBylÉÉMi > ■ ' 1 

Persomobiles est un service Pixtel RG Paris 353 078 140 Patel 


TÉL> 0899 702001 
SMS> Référence au 81122 
CATALOGUE COMPLET 
TÉL> 0899 702001 

Aboiement chien. 

Boite à meeeeuh 


tVlineur(e)s, demandez ['autorisation à vos parents avant d'appeler ! 


Boite à musique 


new 66138 PetS 


66014 Voix "Décroche, sinon j'te fais 


L ESlOEÜX* ROYAUX ES] 


IF IFII MftPII r 0FF|f|FI Btl Fil U 


Accès direct Jeux 
yfj par le portait SFR 
> Rubrique Jeux * 
> lOOOOJeux! 

OU envoyez '*ms non surtaxé) .’ 


r* 3 

]4A4ÇjÊt 



m 


mm«DXMs 

JfSSS 

fEhÆît 1 






443381 14 ^ 



'ijplll 

@^^E^T44515 

445491 

■OÎFAi' ' 


J [ 11 U,' 


\?ÂÂP2mÊÊMÊÊÊÊ 

^7 JRj 

.jH 

44048lflfiSBfllii 























































































































O 




Les démos 

Répertoire \DEMOS 


? s(#)mma ire #isi 

*7 Tapis muge, champagne et caviar, ce mois-ci, on vous traite comme des rois. Et pour cause, vous trouverez 

Q 

dans le même numéro un CD avec la version complète de Morrowind at un DVD blindé de démos toutes fraîches. 
Comme on ne fait pas les choses à moitié, vous aurez droit à du premier choix rien que pour vous 
avec HeroesofMight&Magic I f et une version d'essai de Guild Wars J'espère que vous n'aviez pas trop de boulot 
de prévu ou d'exam ' à réviser... 


Morrowind 


Genre : Jeu de rôle 

Développeur : Bethesda Softworks 

Éditeur/Distributeur : Ubisoft 

Site Internet : www.morrowind-fr.com 

Config minimum : Windows 98/ME/2000/XP, CPU 500 MHz, 

256 Mo de Ram, carte graphique 32 Mo, DirectX 9.0 

Config recommandée : Windows 98/ME/2000/XP, CPU 1 GHz, 

512 Go de Ram, carte graphique 64 Mo, DirectX 9.0 



En résumé 

Si vous n'aviez jamais goûté aux plaisirs de Morrowind, voilà l'occasion 
de plonger au cœur d'une aventure gigantesque. Ce jeu de rôle offre, 
outre un univers médiéval immense et riche, une liberté d'action 
phénoménale. À vous de choisir votre voie en devenant voleur, mage 
ou encore guerrier et d'intégrer ou non une des nombreuses guildes 
présentes dans le monde. Je vous sens déjà tout impatient de fouler les 
terres de Morrowind, alors n'attendez plus une seconde et installez-moi 
cette petite merveille. Pas la peine de chercher un CDkey, vous n'en 
aurez pas besoin. Par contre, n'oubliez pas d'installer les deux patches 
présents sur le DVD, histoire d'éradiquer un maximum de bugs. 

De plus, si vous désirez changer les textures, améliorer les skins des 
persos et obtenir de nouvelles quêtes, nous vous avons fourni tout une 
série de modules créés par des passionnés (www.wiwiland.com). 

Pour les activer, il suffit de les décompresser dans le répertoire 
du jeu grâce au logiciel yz, fourni également sur notre DVD et de lancer 
le jeu grâce au fichier Morrowind Launcher, situé dans le répertoire 
d'installation par défaut. Pensez à jeter un œil au fichier texte inclus 
sur notre DVD pour de plus amples informations. 













Les démos 

Répertoire \DEMOS 


Full Spectrum Warrior 
Ten Hammers 

Genre : FPS 

Développeur : Pandémie Studios 
Éditeur/Distributeur : THQ 

Site Internet : www.fullspectrumwarri0r.com/fsw2/index.php 
Config minimum : Windows 2000/XP, CPU 1,5 GHz, 256 Mo de Ram, 
carte graphique 64 Mo, DirectX 9.0c 

Config recommandée : Windows XP, CPU 2 GHz, 512 Mo de Ram, 
carte graphique 128 Mo, DirectX 9.0c 



En résumé 


Spellforce 2 Shadow Wars 



Genre : RPG/RTS 
Développeur : Phenomic 
Éditeur/Distributeur : Jowood 
Site Internet : www.phenomic.de 

Config minimum : Windows XP, CPU 1,5 GHz, 512 Mo de Ram, 
carte graphique 128 Mo, DirectX 9.0 

Config recommandée : Windows XP, CPU 2,5 GHz, 1 Go de Ram, 
carte graphique 256 Mo, DirectX 9.0 

En résumé 

Savoureux mélange de jeu de rôle et de stratégie, Spellforce 2 se dévoile 
oar l'intermédiaire de cette démo. Elle permet de découvrir le début de la 
campagne solo par le biais d'un tutorial. Vous y apprendrez non seulement 
à déplacer vos personnages et comment massacrer l'ennemi efficacement, 
mais aussi comment en savoir davantage sur le scénario. Outre cette phase 
d'apprentissage, il est possible de s'engager dans une mission avec des 
héros déjà expérimentés. Menez à bien vos quêtes, gérez vos pouvoirs et 
tout devrait bien se passer. 



Prenez place en tant que chef d'un groupe d'infanterie et donnez 
des ordres à vos soldats afin de remplir convenablement vos objectifs 
de mission. Cette démo permet de goûter au gameplay basé sur des 
combats militaires réalistes. La mission disponible fait office de tutorial 
et vous apprendra les commandes de base indispensables à votre survie. 
Il ne vous reste qu'à assurer et éviter d'envoyer vos hommes à la mort. 

En même temps, c'est vous le chef, faites comme bon vous semble. 












K. 0 0 } 


o s(t)mma i r e LgS dBITIOS 

y, Répertoire \DEMOS 



Heroes of Might & Magic V 

Genre : Stratégie 
Développeur : Nival Interactive 
Éditeur/Distributeur : UbiSoft 

Site Internet : www.mightandmagic.com/HeroesV/fr/intro.php 
Config minimum : Windows 2000/XP, CPU 1,5 Ghz, 512 Mo de Ram, 
carte graphique 128 Mo, DirectX 9.0 

Config recommandée : Windows 2000/XP, 3 GHz, 1 Go de Ram, 
carte graphique 256 Mo, DirectX 9.0 


En résumé 

S'il y a bien une série qu'il n'est plus nécessaire de présenter, c'est bien 
celle de Heroes of Might & Magic. La sortie du cinquième épisode approche 
et, afin de vous faire patienter, nous vous offrons la démo. Elle permet de 
débuter la campagne et de découvrir une partie des nouveautés présentes 
dans ce nouvel opus. Vous y découvrirez un univers beaucoup plus riche, 
beau et immersif. Encore de longues nuits blanches en perspective, tout ça. 


de l'interface Joystick 

L’interface fonctionne indifféremment avec toutes les versions 
de Windows. Si vous pouvez naviguer sur Internet avec votre PC, 
vous devriez pouvoir lancer l’interface sans aucun problème. 

Si vous n’avez pas installé avant le .Net Framework, ce dernier 
sera installé (en V.F.) au premier lancement Si vous avez 
désactivé l’autorun de votre lecteur CD ou DVD, vous devez 
double-cliquer sur joystick.exe et pas lnterfaceJoystick.exe à la 
première utilisation pour vérifier la présence du .NET Framework. 



Fire Department Episode 3 



Genre : Stratégie 
Développeur : Monte Cristo 
Éditeur/Distributeur : Monte Cristo 
Site Internet : www.firefrance.com 

Config minimum : Windows 98/ME/2000/XP, CPU 1GHz, 256 Mo de Ram, 
carte graphique 64 Mo, DirectX 9.0c 

Config recommandée : (a revoir) Windows 2000/XP, CPU 2,5 GHz, 512 Mo 
de Ram, carte graphique 128 Mo, DirectX 9.0c 

En résumé 

Vous aimez jouer avec le feu ? Pas de problème, voilà une lance à incendie, 
un casque et la combinaison ignifugée qui va avec. Dans cette tenue de 
parfait petit pompier, vous devez non seulement éviter qu'un incendie ne se 
propage en plein cœur d'un aéroport, mais également sauver des civils pris 
au piège par les flammes. Et pas le temps d'attendre les petits copains, il va 
falloir vous mettre au taf tout de suite. C'est marrant, j'ai l'impression que 
vous préférerez jouer le pyromane d'un coup, non ? 


Droits D'AUTEUR 

La reproduction, par quel que moyen que ce soit, des pages 
graphiques présentes dans l’interface est strictement interdite. 
Ces éléments appartiennent exclusivement à leurs auteurs 
respectifs. 


COMMENT NOUS FAIRE PARVENIR 

VOS CREATIONS? 




us voulez nous soumettre un programme, une musique ou t 
image de votre création, n’hésitez pas à nous les faire parven 
soit à l’adresse e-mail : 

(jusqu’à 5 Mo), soit sur CD à l’adresse suivan 


Les sharewares doivent être au format ZIP ou auto-extractible 
et accompagnés d’un fichier TXT de description ayant le même 
nom que le fichier principaL Les images doivent être 
de préférence au format JPG. Si vous n’êtes pas les auteurs 
des fichiers que vous envoyez, merci de nous préciser l’endroit 
où vous les avez trouvés. 




Les CD-Rom (ou le DVD-Rom) fournis avec ce numéro de Joystick 
ont été essayés et ont fonctionné sur tous les ordinateurs de la 
rédaction. De par les versions non définitives de certaines démos, 
il se peut qu’il demeure quelques incompatibilités avec certaines 
configurations. Toutefois, Future France n’étant pas l’auteur 
de ces programmes, il ne pourra en aucun cas être tenu pour 
responsable des dommages de quelque nature que ce soit, 
directs ou indirects, liés à l’utilisation de ces CD-Rom ou du 
DVD-Rom et des programmes qu’il contiennent. Future France 
ne pourra donc pas être tenu pour responsable des pertes 
et profits ou de revenus, ou de dommages ou coûts résultant 
d’une perte de temps, de données ou de l’utilisation de ces 
logiciels, ou pour tout autre motif. En aucun cas la responsabilité 
de Future France ne pourra être engagée au-delà du prix d’achat 
du magazine. 


*3 

























Pourquoi j’ai choisi la transparence d’Alice ? 



Parce que j’économise le prix de l’abonnement téléphonique ! 



• ADSL jusqu’à 20 Méga 

• Téléphone illimité - abonnement téléphonique inclus 

• Bouquet TV en qualité numérique 

Avec Alice, tout est clair ! 


Renseignez-vous sur aliceadsl.fr 
ou au 10 33 appel gratuit depuis un fixe 


[ffîcë 


Pour bénéficier de cette offre, vérifier sur aliceadsl.fr ou au 10 33 (appel gratuit depuis un fixe en France métropolitaine) que votre ligne téléphonique est éligible à l’ADSL (de 512 K à 20 Méga ATM /16 Méga IP selon 
votre adresse) et/ou à la télévision et/ou au dégroupage total. Le modem Wi-Fi est prêté gratuitement et le décodeur TV vous est confié contre un dépôt restituable de 70 €. Appels gratuits vers les fixes en France métropolitaine, 
hors numéros spéciaux. 12 mois d'engagement, sans frais d’entrée ou de résiliation. Assistance téléphonique gratuite. Telecom Italia - RCS Paris B 419 009 170 









9 - 0/77 


o s<§m m a i r e LeS ÜélHOS 

Répertoire \DEN\OS 


Megaman X8 

Genre : Action 
Développeur : Capcom 
Éditeur/Distributeur : Capcom/Nobilis 

Site Internet : http://www.megaman-central.com/ltench/home.html 

Config minimum : Windows 98/ME/2000/XP, CPU 1 GHz, 128 Mo de Ram, 
carte graphique 32 Mo, DirectX 9 

Config recommandée : Windows 98/ME/2000/XP, CPU 2 GHz, 256 Mo de Ram, 
carte graphique 64 Mo, DirectX 9 

En résumé 

Personnage culte venant tout droit des studios Capcom, Megaman s offre le 
luxe d'une démo pour présenter son nouvel opus sur PC. Si vous êtes fan de 
ce héros tout de bleu vêtu, vous pourrez le manier durant une heure. C'est 
exactement le temps de jeu proposé par cette version avant de devoir passer 
à la caisse. Une offre d'achat en ligne permet d'ailleurs de retirer ce timer de 
60 minutes afin d'obtenir la version finale, et tout ça en quelques clics. 



L'Entraîneur 2006 




Genre : Course 
Développeur : Techland 
Éditeur/Distributeur : SdLL 
Site Internet : www.gtiracingthegame.com 

Config minimum : Windows 98/ME/2000/XP, CPU 1,8 GHz, 256 Mo de Ram, 
carte graphique 64 Mo, DirectX 9 

Config recommandée : Windows 98/ME/2000/XP, CPU 2,5 GHz, 512 Mo 
de Ram, carte graphique 128 Mo, DirectX 9 


GTI Racing 


En résumé 

Cette démo jouable uniquement en solo permet de se mettre au volant d'une 
New Beetle et de deux modèles de Golf. Pour exercer vos talents de pilote, 
vous aurez le choix entre trois circuits (Grande-Bretagne, États-Unis 
et Allemagne). Pour la conduite, c'est tout aussi classique avec une 
maniabilité axée sur l'arcade. Certes vous n'aurez pas grand-chose à vous 
mettre sous la dent, mais ça laisse largement de quoi se faire une idée 
de la version finale. 


Genre : Gestion 

Développeur : Beautiful Games Studios 

Éditeur/Distributeur : Eidos 

Site Internet : http://lentraineur.com/accueil.html 

Config minimum : Windows 2000/XP, CPU 1 GHz, 256 Mo de Ram, 

carte graphique 4 Mo, DirectX 8.1 

Config recommandée : Windows 2000/XP, CPU 2 GHz, 512 Mo de Ram, 
carte graphique 16 Mo, DirectX 9 



En résumé 

Là, on change de catégorie. Fini les petits joueurs du dimanche, maniaques 
de la gâchette. On s'adresse aux gros cerveaux, aux artistes, aux Mozart 
des statistiques. Ceux qui, en pianotant sur leur clavier, font des miracles 
avec Excel. Et pour eux, il y a cette démo de la nouvelle mouture de 
l'entraîneur. France, Angleterre ou Italie, il faut amener une de ces nations 
vers la victoire en gérant les transferts de joueurs, le budget de l'équipe, etc. 
Et tout ça sur six mois. 


Les autres fichiers 


LA SECTION DRIVERS: 

Drivers ATI Catalyst 5.9 pour 
Windows 98/Me 
Drivers ATI Catalyst 6.3 pour 
Windows 2000/XP 
Nvidia ForceWare 81.85 pour 
Windows 98/Me 
Nvidia ForceWare 84.21 pour 
Windows 2000/XP 

UTILITAIRES : 

7-Zip 4.32 
DBAN 1.06 
Launchy 0.92 
Media Coder 0.3.7 
Mozy 1.6.1.0 

Notebook Hardware Contrai 1.10 
PSPad editor 4.5.1 

LA SECTION JEUX: 

Mod HL2 Empires 1.02 
Mod Paintball 2 
Vidéo Bone 2 


LA SECTION PATCHS : 

Patch 1.02 pour Battle for Middle 
Earth 2 

Patch 1.22 pour Battlefield 2 
Patch 1.1 pour Crashday 
Patch 1.03 pour F.E.A.R. 

Patch pour Rollercoaster 
Tycoon 3 : Soaked 
Patch 1.3 pour Star Wars : Empire 
at War 

Patch 1.1 pour Tomb Raider 
Legend 

LA SECTION WALLPAPERS : 

Cette section contient 
des fonds d’écran 
pour agrémenter votre bureau 
de Windows. Ils ne sont pas 
détaillés sur cette page 
faute de place. 



































BUILT TO RESIST 

www.eastpak.com 





Pour participer à cette rubrique, 
envoyez vos mails 
à courrierjoystick@futurenet.fr. 
Si vous n'aimez pas la froideur 
impersonnelle du mail, mais 
préférez plutôt la chaleur 
scribouillarde d'une lettre, c'est 
Joystick magazine, Courrier des 
Lecteurs, 101-109 rue Jean- 
Jaurès, 92300 Levallois-Perret. 
Nous, on préfère les mails, 
ceci dit. 


l’espoir fait uwce 


Que doit comporter un bon petit scénario pour être intéressant auprès des sociétés de développement ? Des plans ? Des dessins ? 
Même avec un bon scénario, aurais-je des chances de les intéresser ? Mathieu 


J'ai horreur de jouer les rabat-joies, je suis plutôt un mec jovial et positif d'ordinaire, surtout à ta fin d'un bouclage. Mais la, malheureusement, / ai bien 
peur de devoir couper court à ras aspirations. Il est en eHet fort peu probable qu'un éditeur s'intéresse à votre projetsi vous n'avez qu'un scénario a lui 
proposer, aussi bon soit-il. Par les temps qui courent, le développement de jeux video coûte un paquet de gold et il est rare quils se contentent d une 
histoire pour lancer la machine. Bon, allez, rangez ce mouchoir maintenant. Et cherchez plutôt dans votre entourage des gens susceptibles de concret!- 

ser votre projet (on a tous des codeurs, level designers et musiciens dans ses amis, 
_ non ? Non ?). Une fois que vous aurez réuni une bonne petite équipe, réa¬ 
lisez une maquette jouable de votre bébé et retournez frapper 
aux portes des décideurs. Là. vous aurez déjà plus de 
chances d'attirer leur attention. Ah et n'oubliez 
pas de baptiser votre jeu d'un titre bien dans 
le vent, comme « Le j3u qui déchir3 s4 
m3re » ou avec un acronyme obscur 
du genre « T.0.T.A.LE.M.E.N.T. 
D.E.M.E.N.T.I.E.L ». Ça, 
c'est pour séduire les 
mecs du marketing, 
vos nouveaux amis 
de demain. 


le gros bleu 


Galette 
du non! 


- Emails de la rédaction : 
Atomic, Gruth, CJWiz, Yavin via : 
Caféine : arnaud.chaudron@tuttirenet.fr 
Cyd : cyril.dupont@luturenet.tr 
Faskil : jean-christopiie.detrain@luturenet.ir 
Fumble : erwan.latleuriel@tuturenet.tr 


Ma question s'adresse à Atomic. Non mais sérieux, t'as 
fait quel film, quel scénar pour critiquer Luc 
Besson comme ça ? En sachant que le cinéma 
français ne casse pas des briques, ce que tu dis 
relève d'un goût douteux ou bien des commentaires 
clinquants et creux comme du Lotie ! 

Mad 


Ah, les longueurs contemplatives du Grand Bleu, le jeu 
d'actrice abyssal de Milia Jovovich, le scénario édifiant 
d'Angel-A... Vous avez raison, c'est proprement scanda¬ 
leux ! Luc Besson, c 'est mon bouc émissaire à moi. Je suis 
outré d'apprendre qu'Atomic se permet de prendre des 
libertés avec mon sujet de sarcasmes favori. Je vais sévir. 


Je suis belge et malheureusement nous n'avons 
toujours pas accès à la version DVD dans notre 
plat pays. Alors quand je vois tous les beaux jeux 
que vous y mettez, ça me donnerait presque envie de 
pleurer, tiens. Est-ce qu'on pourra enfin la recevoir un 
jour ? Faskil, au secours, fais quelque chose pour nous ! 

Greyhunter 

Ah si vous en appelez à mon patriotisme, je suis capable de faire des 
miracles. D'ailleurs, regardez dans la poubelle, le truc que vous venez 
négligemment de balancer avec le bristol. Si, si, c'est bien un DVD. Avec 
douze mille gigas de trucs que TBFnous a ramenés de ses pérégrinations. 
Comme quoi, il suffisait de demander (bon, O.K., plusieurs fois, mais 
l'important, c'est que vous l'ayez aussi le DVD maintenant, non ?). 


par Faskil 


Rappel des règles du jeu : 

Nous ne répondons jamais 
individuellement aux courrieis qui 
nous sont envoyés. Il nous est 
également impossible de répondre 
dans le magazine à toutes les lettres 
Nous ne résolvons pas les problèmes 
techniques non plus, et ne pouvons pas 
vous conseiller sur l'achat de matériel 
ou de compatibilité de votre matos 
avec les jeux. En revanche,nous 
sommes ouverts à vos suggestions. 

conseils, remarques, jeux idiots, 
rendez-vous avec vos copines, etc. 


Il a fumé quoi Fumble en écrivant son 
article pour BpTM 2 ? On a le droit d'y 
lire BpTM 2 , BtPM 2 , 8 mPT 2 et même 
MpBT 2 . 

Nicolas 


Vous savez, dans l'univers qui nous 
entoure, il y a des questions auxquelles 
même la science la plus pointue n'est 
pas capable d'apporter un début de 
réponse. Alors, en ce qui concerne 
Fumble, vous pensez bien... Indlr : 
c'était de l’humour en lait, sacré Fumble. 
Et aussi le moyen de vérifier qu'il y en 
n'a qu'UN qui suit U. 


Couptlepj 

Bonjour Monsieur Joystick. Je me permets de vous écrire depuis que j'ai remarqué que vous avez 
ouvert votre rubrique « Déclaration d'indépendance ». Étant un grand fan de Babylon 5 , je me 
permets de vous recommander ce jeu qui est entièrement réalisé par des fans avec un moteur 
physique qui rend, je trouve, particulièrement bien la physique au sens mécanistique du 
terme dans le vide. Il se trouve à cette adresse : http://ifh.firstones.com. 

Antoine / 

J'ai eu un peu de mal à vous suivre sur la « physique au sens mécanistique du terme dans 
le vide », mais ça doit être moi : les trucs scientifiques et les constructions de phrases un 
peu bancales, j'ai toujours eu du mal. Sinon, Yavin profite de l'occasion pour me murmu¬ 
rer à l'oreille (coquin, va) : « S'il y a des développeurs indépendants qui veulent parler 
de leurs productions, qu'ils n'hésitent surtout pas à nous envoyer leurs bafouilles, 
on sera ravi d'en parler ». En gros, là, il est en train de me dire que si vous pouviez 
lui économiser d'interminables recherches et finalement faire le boulot pour lui, 
ce serait vraiment cool. Et le pire, c'est qu'il pense que je ne l'ai pas grillé... 


- Pour les problèmes d'abonnement : magazine 

non reçu. CD ou livret manquant etc. : 

SERVICE ABONNEMENT 
18-24 quai de la Marne 
75164 Paris Cedex 19 
Tél. :0144840550 
abofuture@dipinfo.fr 
- CD manquants, ne marchant pas, etc. : 

cdrom@futurenet.fr 
- Propositions de programmes, images, maps etc... 
à intégrer au CD de Joy : cdromjoystick@futumet.fr 
- Problèmes techniques : www.hotline-pc.org 

- Pourtout litige concernant matériel ou logiciel, 
n'hésitez pas à contacter la direction départementale 

de la Concurrence de la Consommation et de la 
Répression de Fraudes (DDCCRF) de votre 
département (coordonnées dans l'annuaire, ou bien 
tapez DDCCRF suivi du numéro de votre département 
dans Google). Vous trouverez également nombre de 
renseignements précieux sur le site 
www.admifrance.gouv.fr 


fUnuulZelMit 

Fidele lecteur de Joystick depuis plus d'une décennie, je vous écris 
car lors de mes dernières vacances (il y a une semaine), j'ai empor¬ 
té avec moi la sacra sainte bible du jeu vidéo qu'est Joystick. 
D'ailleurs, n’ayant jamais pu tester Joystick sur un vol long courrier 
(et pour cause : c'était mon premier); je peux affirmer devant témoins 
que Joystick réduit considérablement l'espace-temps en avion ! 
Pour résumer, je vous ai mis quelques photos de moi avec Joystick 
en Guadeloupe, j’espère qu'elles vous plairont assez et qui sait, peut- 
être aurais-je le privilège de me voir en photo dans de prochaines 
news. Pour info, l'endroit en question est l'île « Les Saintes » au large 


de la Guadeloupe, destination que je conseille à ceux de la rédaction 
qui aiment le soleil entre deux bouclages. 

Arnoult 

Vacances, Guadeloupe, soleil, mer bleue... J'ai tout à coup une furieuse 
envie d'ètre désagréable. Mais je vais rester zen et plutôt proposer un DotA 
à Fumble pour passer mes nerfs. 








































passion de la conception 


□□□□ □□□ 
d n 
a Dan n 
o a n 
□□□□ ono 


Pans Graduate School of Management 






e la réalisation audiovisuelle et 


des techniques d'animation 




Jr 


Intégrez le 


c!e 


r 


r* 










Création de médias interactifs 
Game Design & Multimédia 






ESGI 


Métiers du Jeu vidéo et des médias interactifs numériques : 
Level Designer ; Game Designer, Concépteur et Réalisateur 

Multimédia... 




3 Années d études après BAC 


Possibilité de continuer jusqua BAC+5 pour obtenir un 
Titre certifié par l’Etat au Niveau I 

Admission de BAC à BAC+2 : Test + Entretien 


ÉCOLE SUPÉRIEURE DE GÉNIE INFORMATIQUE 

Groupe Paris Graduate School of Management 
28 rue du Plateau - 75019 Paris 
Tél: 01 42 41 24 24 • admissions@esgi.fr 












JOYSTICK 


Le patch, l’ami du joueur PC, le bout de programme qui fait basculer une 
sombre daube dans l’univers rose et féerique du jeu potable. Et aussi 
l’enfer du joueur quand il n’est pas disponible, voire annulé, pour 
d’obscures raisons économiques. Vous êtes sur la page qui va vous 
sauver la vie (peut-être). Lisez en silence. 


Patch 1.22 


> 


Digital Illusions a pondu un nouveau 
patch pour son bébé Battlefield 2 
qui, sans apporter d'énormes 
changements, offre quelques 
corrections appréciables. 
Comme l'amélioration de la stabilité 
des serveurs ou les quelques 
t modifications dans le pilotage 
P du Tiger attackchopper. 

Autrement, on note la suppression de 
certains bugs exploits et la résolution 
des problèmes concernant le Pixel 
Shader avec certaines cartes vidéo. 
Voilà qui permet de se concentrer sur 
l'ennemi en toute quiétude, 
ou presque. 


Patch 1.3 


d« 

> 


Patch 1.3 











1 




Une nouvelle mise à jour pour ce FP5 
de référence qui corrige de nombreux 
crashes en multijoueur et optimise 
le code réseau. On remarque aussi que 
le CD Key est désormais caché lorsque 
vous naviguez dans les options 
multijoueur. Les différents utilisateurs 
peuvent maintenant voter . 

pour la sélection de la map ■* 

et les développeurs ont également 
ajouté des effets visuels et sonores 
lorsque vous êtes touché en pleine tête 
Vive le headshot ! 




TombRaiderLegend 


Patch 1.1 


Star Wars Empire at Vilar 


Décidément le jeu de stratégie 
de Petroglyph Games ne cesse d'être 
patché. Au moins, les développeurs 
ne gaspillent pas leur temps à apporter 
des modifications à leur titre. LesAT-AT 
ne devraient plus se bloquer, plusieurs 
tourelles ne peuvent plus être 
k construites au même endroit 

W et les parties multijoueurs, que 
ce soit en LAN ou sur le net, 
deviennent plus stables. À côté de ça, 
on retrouve quelques légères 
améliorations concernant l'équilibrage 
et l'ajout de deux nouvelles 
maps multijoueur. 


La plantureuse Lara Croft se lance 
dans une nouvelle aventure pleine 
de dangers. C'est pour cela qu'elle 
est toujours bien équipée. 

Outre ses flingues et son sac à dos 
bourré de reliques en tout genre, 
papa Eidos a pensé à lui filer 
une trousse de secours. ^ 

À l'intérieur, il y a un joli patch 
qui corrige des problèmes liés 
aux commandes, à la stabilité 
et aux performances, rien que ça. 
Conseil d'utilisation : appliquez 
le patch, attendez qu'il fasse effet 
et retournez mater Lara en short. 


S 

< 




Tous les patches détaillés sur cette page 
ainsi que bien d’autres sont dans le CD et le 
DVD dans le sous-répertoire /patchs 








































WtmRm 


Forfait bloqué, musique non stop. 

Vivez à fond votre passion pour la musique, écoutez des morceaux, téléchargez des logos et des sonneries 
sans dépasser votre forfait. Avec Orange Zap, tout est compris (appels, sms, accès à Zap zone...). 

En plus, tous les jours après les cours, le mercredi, le week-end et pendant les vacances scolaires 
vous pouvez profiter des heures Zap pour communiquer à prix réduit. 

Orange Zap, le bon plan après les cours. 


Les forfaits Orange Zap sont soumis à la souscription d'un abonnement de 12 mois minimum et réservés aux particuliers. 
Plus d'infos sur www.orange.fr ou au n“ vert 0 800 830 800 (appel gratuit depuis un fixe en France métropolitaine). 


orange 








































EU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV 


LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV 


e d i e v a 


ota 


a r 


h, le XI e siècle, quelle époque 
^ épatante ! Alors que l’Occident 

■k chrétien venait par miracle de 

1 k survivre au terrible Bug de l'An 

1000, l'Europe entrait dans sa 

t période médiévale. En ces 
temps-là, la vie était tellement 
plus simple et plus naturelle. Il 
y avait du travail pour tous et 
les gens n'avaient pas de pro¬ 
blème de retraite (parce qu’ils 
étaient morts). Les valeurs familiales 
étaient respectées et les divorces 
étaient inconnus : on frappait sa femme 
jusqu'à ce qu'elle obéisse et tout le 
monde était plus heureux ! On ne 
connaissait pas l'obésité ou la pollution, 
fléaux des temps modernes. 
Il n'y avait pas de discrimination et de 
soucis d'intégration : quand on voyait un 
étranger, on le tuait. Et si on attrapait la 
grippe aviaire, on se contentait de crever 


Trois heures trente d'Eurostar jusqu'à Londres, deux heures 
de taxi dans la cambrousse anglaise, une heure et demie 


de présentation du jeu, puis six heures de voyage pour revenir 
à la maison. La journée a été dure, mais je n'ai pas perdu 
mon temps : pour voir tourner la suite de Médiéval Total War, 

j'étais prêt à tous les sacrifices. 


U 

V 



Une belle forêt de pieux, des archers... Les chevaliers français 

vont encore prendre une pile. 



Admirez un peu les détails des armures ! 


dans un coin, au lieu d'en faire une his¬ 
toire. Vraiment, c’était mieux avant... La 
politique aussi était plus simple. À cette 
époque bénie, le chef n’avait pas besoin 
de se justifier et de perdre son temps à 
tergiverser : la contestation populaire, on 
la calmait en brûlant les villages et en 
accrochant les meneurs aux arbres. Et, 
durant des siècles, ça a marché très bien 
comme système de gouvernement, 
aucun homme sensé n'aurait songé à 
s'en plaindre (ou alors à voix basse et en 
faisant attention à ce que personne ne 
l'entende). Alors merci, merci Creative 
Assembly : grâce à Médiéval 2 Total War, 
nous allons pouvoir revivre cet âge d'or 
perdu et oublier un peu de notre stress 
quotidien. 

nus grand, 

plus beau, plus riche 

C omme son nom l'indique, M2TW 
sera un remake de l’excellent 
Médiéval Total War, sorti 
en 2002. Reposant sur une ver¬ 
sion améliorée de l'étonnant moteur 
graphique de Rome Total War, il sera 
capable d'afficher des batailles entre 
deux armées mobilisant chacune 
une vingtaine de compagnies de 
200 gaillards, ce qui nous fait poten¬ 
tiellement jusqu'à 8000 combattants 

GENRE : INDÉTRÔNABLE RÉFÉRENCE 
ÉDITEUR : SEGA EUROPE 
DÉVELOPPEUR : CREATIVE ASSEMBLY 
(BRISBANE)/AUSTRALIE 
SORTIE PRÉVUE : NOVEMBRE 2006 


fi 


JOYSTICK 


18 ) ■' 


PA R a t o m i c 










ïïT EVAL 2 
TOTAL WAR 

Préparez-vous 


au choc 









COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV 


E JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV 



3 

ÜJ 


> 

3 

O 

O 

< 



Quand je pense que les autres jeux 

sont très fiers quand ils réussissent à 
afficher 400 bonshommes à la fois... 


à l'écran. Le terrain sera beaucoup plus 
détaillé, avec une végétation dense pour 
monter des embuscades et de belles 
falaises infranchissables pour sécuriser 
vos flancs. Des effets météo dynamiques 
viendront mettre un peu d'animation : on 
imagine déjà le soleil de plomb qui écra¬ 
sera les Croisés aux portes de Jérusa¬ 
lem, ou le vivifiant brouillard britannique 
des guerres d'indépendance écossaises. 
La pluie devrait permettre la création de 
magnifiques champs de bouillasse où on 
pourra enliser des régiments, puis les cri¬ 
bler méthodiquement de flèches et les 
incinérer grâce au feu grégeois. Une 
bonne tragédie shakespearienne deman¬ 
dant une mise en scène efficace, on nous 
promet aussi de belles tempêtes pour 
accompagner nos batailles apocalyp¬ 
tiques, avec flashs lumineux dramatiques 
et roulements de tonnerre menaçants. 
Quoique, entre nous, je ne suis pas sûr 
que ce soit une super idée de se prome¬ 
ner dehors avec une lance métallique 
quand des éclairs tombent de tous les 
côtés... 



Tentiinéelaguetre 

des clones est 

d ans Rome Total War, les soldats 
d'une même unité avaient tous 
une apparence identique, ce qui 
cassait un peu l'immersion. Pour 
atténuer l'effet « armée des clones », le 
nouveau studio australien de Creative 
Assembly travaille à personnaliser les 
troupes : uniformes dépareillés, frag¬ 
ments d'armures volés sur des cadavres, 
même les visages seront différents (évi¬ 
demment ils se ressemblent tous un peu, 
une fois qu’on y a mis un coup de 
hache). Pour accentuer le réalisme des 
combats, les combattants s’étriperont 
mutuellement, au cœur de la mêlée, 
avec des animations spécialement 
créées. Ces « fatalities », adaptées à 
l'arme employée, sont encore en cours 
de réalisation, je n'ai donc pas vraiment 
pu en juger. Mais ce qui est sûr, c'est que 
les batailles sont déjà très spectacu¬ 
laires. Les unités se déploient en forma¬ 
tion sur le terrain et combattent de façon 
plus ou moins homogène en fonction de 
la qualité et du moral des soldats. 
Les chevaliers chargent sous une averse 
de projectiles et viennent s'empaler sur 
les rangées de pieux plantés devant les 
premières lignes de fantassins, ou au 
contraire tournent les positions ennemies 
et moissonnent leurs flancs exposés. 
Comme dans les précédents Total War, 
et contrairement à l'immense majorité 
des jeux de stratégie, l'esprit combatif 
des troupes est modélisé avec un grand 
réalisme et constitue un élément primor¬ 
dial. En effet, tout comme dans la réalité, 
la plupart des pertes sont en fait infligées 
après la bataille, pendant la poursuite, 
quand la motivation d'une armée s'est 
effondrée et que la cavalerie s'acharne 
à massacrer les fuyards pour qu'ils ne 
puissent pas se regrouper. 


x ♦ £ 

* \ % m 



LU 

O 

3 

LU 


JOYSTICK 



























L'impact des boulets sur les murailles 
devrait être modélisé avec une grande 
précision. 


Grâce aux différences entre les visages 
et les équipements, les armées seront 
visuellement plus réalistes. 


Canons et 
catapultes 

b ien sûr, l'attaque et la défense 
des châteaux forts tiendront 
une place importante dans le 
jeu, mais Creative Assembly 
ne veut pas révéler trop d’infos sur le 
sujet dans l'immédiat. Pour l'instant, on 
sait tout de même que l’arsenal des 
machines de guerre sera encore mieux 
fourni que d'habitude, avec des arba¬ 
lètes géantes pour embrocher d’un seul 
coup des rangées entières de troufions, 
des engins de démolition (de la catapulte 
petit format à l'immense trébuchet), des 
béliers et des tours de siège. Les fortifi¬ 
cations comporteront toute une succes¬ 
sion de remparts défensifs et il faudra 
économiser ses forces pour les conqué¬ 
rir : pas question de tout donner dès la 
première vague, puis de se retrouver 
sans aucune réserve alors que derrière il 
reste encore trois ou quatre murs à faire 
tomber. Nous n’avons pas pu en obtenir 
de photo d'écran, mais les plus puis¬ 
santes citadelles pourront ainsi compter 
un total de six couches fortifiées succes¬ 
sives ! Avis aux amateurs... Détail d'im¬ 
portance, M2TW se déroulant jusqu'en 
1560, soit un siècle de plus que le pre¬ 
mier MTW, les armes à feu joueront un 
rôle important. L'artillerie ne se limitera 
pas à quelques bombardes grossières 
pour fracasser les murailles en lançant 
des cailloux dessus, mais permettra de 
déployer de véritables canons sur le 
champ de bataille. L'arrivée progressive 
des arquebuses devrait également radi¬ 
calement changer les tactiques inter¬ 
armes. 




Le rythme des combats devrait être un 
peu plus lent que dans Rome Total War, 
pour rendre le jeu plus tactique. 


Ça va saigner! 

b ien sûr, comme dans les autres 
titres de la série Total War, le jeu 
ne se limitera pas à une simple 
succession de batailles. La carte 
stratégique en 3D couvrira toute l'Europe, 
mais aussi l'Afrique du Nord et le Moyen- 
Orient, et la période choisie (1080-1560) 
permettra de réécrire quelques-unes des 
plus belles pages de l'histoire martiale de 
notre continent. Une vingtaine de factions 
seront présentes, chacune avec ses 
forces et faiblesses historiques, sa cultu¬ 
re, ses unités spéciales. Ainsi, on pourra 
jouer la guerre de Cent Ans côté anglais 
et massacrer à répétition l'aristocratie 
française, ou refaire la Reconquista espa¬ 
gnole pour bouter les Maures hors de la 
péninsule ibérique. Sous la bannière des 
chevaliers teutoniques, il faudra tenter de 
résister aux incursions dévastatrices des 
hordes mongoles, ou assaillir Constanti¬ 
nople à la tête des armées ottomanes. 
Les Templiers iront joyeusement se faire 
tuer en Terre Sainte pour défendre le tom¬ 
beau du Christ, tandis que les musul¬ 
mans s'efforceront de chasser les infi¬ 
dèles. Vous pourrez essayer d'unifier le 
Saint-Empire Romain Germanique (dont 
Voltaire disait qu'il n'était ni saint, ni 
romain, ni un empire), ou guerroyer en Ita¬ 
lie contre la république de Venise et les 
États pontificaux. Et puisque c’est aussi 
la période des grands voyages d'explora¬ 
tion, si vos navigateurs font bien leur bou¬ 
lot, peut-être un jour pourrez-vous traver¬ 
ser l'océan Atlantique à la tête de vos 
armées, histoire de piller les mysté¬ 
rieuses cités d'or. 

À la conquête du 
Nouveau Monde 

b ien sûr, ça ne sera pas facile. 

Les Aztèques sont une civilisa¬ 
tion étrange, on sait peu de 
chose à leur sujet, à part qu'ils 
passaient leur temps à ne pas inventer la 


JQYST. 







JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV 


LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV LE JEU DE LA COUV 



Essayez d'imaginer le spectacle 

quand tout ça bouge en temps réel... 


En principe, il sera possible 
de capturer des prisonniers. 



roue et à empiler des pyramides de 
caillasses au milieu de la jungle. Ils avaient 
des plumes sur la tête et ils aimaient bien 
ficeler des gens sur des tables en pierre 
pour les obliger à jouer avec eux à la ver¬ 
sion locale de Docteur Maboul (si vous ne 
connaissez pas, c'est un jeu de société 
dans lequel on pratique la chirurgie avec 
beaucoup de désinvolture et un éclat de 
silex pointu). Bref, un peuple bizarre, pas 
foncièrement sympathique, mais extrême¬ 
ment riche. Si vous réussissez à les rédui¬ 
re en esclavage, c'est le pactole assuré. 
Mais avant de financer des invasions inter¬ 
continentales, il va falloir apprendre à faire 
tourner l'économie de votre royaume. Cer¬ 
taines de vos cités seront dédiées à la 
puissance militaire, d'autres au commerce 
et à la culture. C'est dans ces villes que 
vous pourrez construire des guildes, qui 
vous donneront un avantage économique. 
Les infrastructures les plus importantes 
pourront même devenir des universités 
uniques au monde, abritant les meilleurs 
artisans de leur domaine (un peu à la 
manière des Merveilles d'un Civilization). 
Ces guildes seront cruciales pourformer et 
éduquer les personnalités majeures de 
votre nation. 


Chef des 

ressources humaines 


C omme dans Rome Total War, vous 
serez en effet à la tête d'une grande 
famille, dont les membres devien¬ 
dront vos chefs militaires et adminis¬ 



Bouh, les méchants Sarrasins ! 


trateurs civils. A vous de leur confier des 
responsabilités à la mesure de leurs apti¬ 
tudes, sachant que leurs capacités chan¬ 
geront avec le temps pour refléter l'expé¬ 
rience accumulée au cours de leur carriè¬ 
re. Bien entendu cette évolution ne sera 
pas toujours positive : il faudra compter 
avec l'alcoolisme, la maladie, les crises 
de mysticisme... Vous aurez également à 
votre disposition des marchands, chargés 
d'établir des relations commerciales avec 
les puissances étrangères et de vendre 
les merveilles de vos terroirs : Bordeaux 
exportera du pinard, Bruges des textiles, 
Londres de la pluie... Vous enverrez aussi 
des princesses sur les routes, en déléga¬ 
tion diplomatique. Il sera possible de les 
marier à des hommes clefs de votre 
dynastie, pour renforcer leur loyauté, ou 
au contraire de séduire les responsables 
ennemis, pour les rallier à votre cause. 
Et pour éviter qu'il n'y ait trop de monde à 
gérer, des assassins professionnels éla¬ 
gueront sans pitié les branches super¬ 
flues des arbres généalogiques : un petit 


<g) 


131 


coup de canif par ci, une pincée d'arsenic 
par là... 

Pie lesu domine, 
donaeis requiem 

I a religion devrait être l'un des aspects 
les plus amusants du jeu, surtout dans 
les pays catholiques. Vos évêques 
devront monter bonne garde ! Vous 
savez comment ça se passe avec les bou- 
seux : au début ils travaillent comme il 
faut, ils sont dociles... Mais si la hiérar¬ 
chie n'est pas constamment sur leur dos, 
les petits curés de campagne, le vin de 
messe aidant, se mettent à avoir des 
idées créatives. Ils imaginent des trucs, 
inventent des histoires à dormir debout 
sur un barbu qui vivrait dans le ciel et 
apporterait des cadeaux à ceux qui sont 
bien sages... Si vous n'intervenez pas 
tout de suite pour les recadrer, vous pou¬ 
vez être tranquille que, dès que le pape va 
en entendre parler, il se fera un plaisir 
de vous envoyer des experts pour régler le 
problème. Ça ne fait pas un pli : vous allez 
avoir chez vous des tas de types en robe 
qui courent partout en agitant des croix. 
Des inquisiteurs en vadrouille dans les 
campagnes seront occupés à suspendre 
les gens à des crochets métalliques et 
leur mettre les pieds dans des engre¬ 
nages. Ensuite ils poseront des tas de 
questions et, à chaque mauvaise répon¬ 
se, ils couperont un morceau. C'est pour 
éviter que ça n'arrive à des membres 
importants de votre famille que vous utili¬ 
serez préventivement vos prêtres à vous, 
chargés de s'assurer que l'hérésie ne se 
développe pas dans vos paroisses. Mais 
les religieux ne serviront pas qu'à ça. Ima¬ 
ginons par exemple que le Pape vous 
demande d'aller évangéliser les païens 
de Scandinavie (des types un peu rudes, 
également connus sous le nom de 
« Vikings »), et que vous ayez autre chose 
de prévue pour les vingt prochaines 
années. Si Sa Sainteté venait alors à 
s'étouffer avec sa soupe, ou à tomber par 
une fenêtre, il faudrait élire un autre pape. 
Et si vous avez acheté les voix de suffi¬ 
samment de cardinaux, vous pouvez faire 
nommer un vice-Dieu plus sympa, qui 
vous ficherait la paix et ferait appel à quel¬ 
qu'un d'autre pour ses croisades insen¬ 
sées. D'un autre côté, si le pape finale¬ 
ment désigné n'est pas celui pour lequel 
vous aviez voté, ne vous étonnez pas qu'il 
soit rancunier à votre égard : le moteur 
diplomatique du jeu se souviendra de vos 
actions. Attention aux effets boomerang ! 
Miam miam, ça a l'air bon tout ça, j'en fré¬ 
tille de joie d'avance... Vivement la fin de 
l’année qu'on puisse yjouer ! 


JOYSTICK 






Jf BETC EURORSCG CARREFOUR HYPERMARCHÉS SAS iocolaire gérant au capitol de 37 000 Euros - RCS Evry 451321 335 • APE 521 F. 


A PARTIR DU MERCREDI 3 MAI 


Des produits de qualité 
au meilleur prix. 



EN EXCLUSIVITÉ CHEZ CARREFOUR : 

Console XBOX 360 Premium avec ballon ADIDAS/XBOX* offert 




E *CEPf' 0NNEU 


1 




SRr- 

v «artif 



399 


Console XBOX 360 PREMIUM 
«COUPE DU MONDE» 

• Console finition chromée • Manette sans fil • Disque dur 20 Go 

• Micro casque • Câble Ethernet 

• Câble AV HD composite • Adaptateur péritel. 

1800 pièces disponibles. 


' La reproduction XBOX du reptica du ballon officiel de la Coupe du Monde de la FIFA 2006. Voir modalités en magasin pour l'obtention du ballon. 

•* Offres de paiement valables du 3 au 13 mai 2086 sous réserve d'acceptation par S2P. 

Les 10 et 20 fois sans frais sont des crédits affectés gratuits valables pour un achat non alimentaire (hors carburant, Vacances Carrefour, Spectacles Carrefour) pouvant varier de 300 € 
à 5 000 £ pour le 10 fois et de 1 200 £ à 5 000 £ pour le 20 fois, sous réserve d'acceptation par S2P - Société des Paiements PASS • Établissement de crédit et de courtage en assuranct 
SA au capital de 92 216 604,40 £ - 1, place Copernic - 91051 Evry Cedex. RCS EVRY B 313 811 515. le montant de l'escompte consenti en cas de paiement au comptant est de 2,30 % 
du montant acheté pour le 10 fois et de 4,40 % du montant acheté pour le 20 fois, sous réserve d'acceptation par S2P. le coût du crédit gratuit est pris en charge par Carrefour 
France - SAS au capital de 37 000 £ 1, rue Jean-Mermoz - ZAE Saint-Guénault - BP 75 - 91002 Évry Cedex - RCS Evry 451 321 335, agissant en son nom propre et en tant 
de toutes sociétés exploitant un magasin à enseigne Carrefour. 

Adresse, plan d’accès et services des magasins, tapez 3615 Carrefour !0,2D€ la minute) ou 32 3510,15€ TTC la minute à partir d'un peste fixe). 



Carrefour 













Crysis. 


le futur FPS de CryTek (Far Cry) ne 
sortira finalement que sur PC. 

* * Officiellement c’est parce que les développeurs 
ne veulent pas s'aventurer hors du monde PC qu'ils 
connaissent parfaitement. Moi, je suis certain qu'elles 
sont déjà dépassées ces Xboîtes2 et autres PStruc. 
Et je suis de mauvaise foi si je veux. 


L'actualité, cette garce, m'empêche de vous faire le coup de 
l'édito dont je parle dans Et Poke et Peek. Vous ne perdez rien 
pour attendre, j'aurais bien l'occasion de le caser. Ce mois-ci, 
parlons du mag. Le sérieux ne tue pas, pas de panique. Primo, 
les rubriques : pas la peine de nous envoyer des courriers sur la 
disparition du Quoi de Neuf ou l’absence de Retrogaming ce 
mois-ci : vu le prix des arbres ces derniers temps, nous faisons 
au mieux pour remplir ces pages chaque mois, dans les limites 
imposées par les « réalités 
économiques », ce truc absolu¬ 
ment pas virtuel et forcément pas 
très fun. Avec l'arrivée de I' E3, 
nous avons reçu beaucoup plus 
de jeux que ces derniers mois, et l'actu (cette 
garce) sera toujours prioritaire sur certaines 
parties du mag. Au passage, nous nous sommes 
permis aussi quelques libertés, comme une 
chronique sur un jeu solo et offline. Après tout, le 
scénario d'Oblivion méritait bien 
quelques vannes de plus... 

Secundo, les trucs ronds et bril¬ 
lants que vous avez trouvés avec 
votre Joy ne sont PAS des sous- 

verres. Le DVD est rempli de bonnes choses comme tous les 
mois, mais la grosse nouveauté c’est surtout le jeu complet 
et (enfin) une seule édition de Stick. Morrowind permettra à ceux 
qui ont loupé ce monument de parfaire leur culture ludique. 
À vous les comparaisons éduquées avec Oblivion dans les dîners 
mondains. Alors Joy aura son jeu tous les mois ? Pas certain : 
on se réserve la possibilité de varier les plaisirs, justement en 
fonction de l'actualité, cette garce. 

Argent facile 

II^i?5S?= 

A ‘°rs si toi etre éditeur tm f P leur titre - 

www. krysolide fr ’ t0i f onc er sur 

et éditer chouette jeu 
Pour mettre J 

s °usous dans ta 
Popoche. 



DITO 



te / 

e /neilleur 

"es mondes 



Chez Apple, on sait manier l'effet de surprise. 

La dernière en date a provoqué quelques crises 
cardiaques chez les MacFans purs et durs : Apple 
a mis à disposition la version bêta de Boot Camp, 
un so/t gratuit pour installer le plus simplement du monde 
Windows XP sur les nouveaux Mac à processeurs Intel. Et dire que 
deux hackers avaient remporté quelques milliers de dollars les jours 
précédents pour réaliser cet exploit. Mais là, c'est du « made in 
Apple », la simplicité est au rendez-vous. Ils ont même prévu les 
changements de la taille de la partition Mac OS X, avec la création 
d'une autre pourXP, sans destruction de données. Au redémarrage 
du Mac après installation de l'OS de Billou, un menu graphique 
permet de choisir Windows XP ou Mac OS X. Il reste encore 
quelques soucis (version bêta oblige), comme la non-gestion de la 
webcam sous XP, etc. Apple fournit les drivers Windows, et comme 
Boot Camp sera une partie officielle de leur prochain OS, tout 
devrait être géré d'ici là. Voir tourner Half-Life 2 sur iMac ou 
MacBook Pro de manière totalement fluide en 1440x900 avec tous 
les détails àfond, ça surprend. Pourtant, ce n'est pas une surprise : 
la puce embarquée d'ATI (RadeonXIôOO Mobility) et le Core Duo 
sontjuste à la hauteur de leur réputation (mais 
oubliez le Mac Mini pour jouer, merci). L'iMac est 
du coup officiellement une excellente machine 
de jeu, design, et au tarif abordable. En offrant 
la possibilité à leurs clients de profiter de tous 
les titres et logiciels « sérieux » PC, Apple lève 
un sérieux frein à l'achat de leurs produits. 

Bravo à eux, et bienvenue aux joueurs Mac ! 
http://www.apple.com/macosx/bootcamp/ 










Oblivion. : sortez couverts 







* 

^.Vfo 


Hé bé, gros appétit chez Sega pour 
le moment Après avoir bouffé récemment 
The Creative Assembly (Rome : Total War), 
l’éditeur vient de se payer deux autres 
développeurs, comme ça, d’un coup de 
chéquier désinvolte. Pour le premier, il s’agit 
de Secret Levels, la boîte responsable des 
portages d’Unreal Tournament sur consoles. 
Quant au second, ce n’est autre que Sports 
Interactive dont les célèbres séries 
« L’Entraîneur » et « Football Manager » 

(déjà éditées par Sega) devraient vous dire 
quelque chose. Peut-être qu’avec tout ça, ils 
vont enfin se décider à/linguer une bonne/ois 
pour toutes le boulet Sonic et arrêter d’en 
faire des compils discutables dont on n’a 
même pas envie de vous parler en test ? Oh, 
ça va, on peut rêver. 

Voilà, ça c’est 
la jaquette du 
truc. On n’en 
parlera pas. 
Merci de votre 
attention. 


CP' o^ e 

•éss>' 


■sfr 0 * 


Bonne 
note 

C’est Jesper Ky d, déjà auteur des bandes-son de Chaos Tl 
ou de la série des Hitman (parmi des milliards d’autres) q 
signera celle de The Chronicles ofSpellborn, un zouli MM( 
prévu pour cet été. On peut même en écouter quelques ex 
sur le site officiel du jeu (www.tcos.com) . 


Vive le chou-jleur 


Aaah les elfes... cette beauté, cette grâce et ces grandes oreilles faisant ressembler leurs têtes à 
d’improbables guidons de moto. À se demander pourquoi des millions de joueurs fantasment là- 
dessus. Pour leur faire plaisir, 10Tacle Studios Bratislava (en Slovaquie, donc) leur proposera bientôt 
Elveon, un jeu d’action dans lequel ils pourront incarner un héros embringué dans une sombre histoire 
entre un roi elfe et le dernier dieu vivant du coin. Votre objectif sera plutôt limpide : devenir vous-même 
une légende. La routine, quoi. Le titre se présentera sous la forme d’un faux jeu de rôle avec de 

l’exploration mais surtout de gros combats 
épiques. Tiens, en parlant d’Epic (oh oh oh, 
transition), Elveon sera aussi le premier jeu à 
utiliser le fameux Unreal Engine 3 et devrait donc 
visuellement tout déchirer. Du moins en théorie, 
car les premières captures ne permettent pas 
encore d’en juger. De toute façon, le jeu sera 
présenté lors de l’E3 (en mai) et on vous dira ce 
qu’on en pense après y avoir joué. Non parce que 
vous, vous n’y jouerez pas avant l’été 2007. 
Chienne de vie. 


















































0 fe\)OUS so/ é 


e p fet* ttcW jS V V ^ oS eS ' a tft e ? oUÏ ?C ' 

Bon, ben 

salut 



ï-rKS 5 * 

z&zszz. 

aUte Tsce°i'aff^ eTakaSh ' 

fje nouveau boss 

^ 6 ' ad trécl P S 6 

S^sSEV 

nwnreafl««s-“ .pourpre 

suite dans les 500umtes 

W b6e.fa«»^ e . te p.« 

vendues par se comme 


« Pro/itez-en bien, c'est la dernière. » 

screenshots deMn^ï^rtoÏRPGÏ'rh 8 ? ^ centaines d * 
certaine fierté. Comme on est des qens Drnfp 6 ' R °° t f ”' n ° n sans une 
régulièrement, gaspillant un bon tas de 2 ssi0nnels ' °" 'es diffuse 
Et la, qu'est-ce que j'apprends ? Annîlé ?i Â^f' 6 ?°" r ' eurfaire P ,aisir - 
Présente a l'E3 ? Pour la deuxième fois ? v' n 2 qUe 6 J6U devait être 
Seule raison invoquée : « Droblèmoc j S deconnez - là, les gars, 
bizarre cette traduction. Moi j'avais cmÏÏe «ï dé , Ve ! oppement »■ Tiens, 
trop dur, on n'y arrive pas, paidon !» A le souh A ' ? gamepla V c 'est 
Pour la suite ! Qu ilsse rappellent iuste 2 " S ,eurbon cou rage 

Fantasy quand on n'est paTjaponais. Q nefautpa s copier Final 


venuu®* -. a p. ou»""- 

—rsSSS^^- 

par exemple la v ®^ s '° a e p\us sutprer' 3 ”*' a pendant ce tampa Mentales 

sSSsS»ws 5 “'^ 


d’une 


OTt d>»» ,w Maruto 

adaptation de Nar 



E/FA 

. 

o ” m9n « - - 


" W, *SO«fc 
r comme FIFA 

Csdls Pcnsabl es 
m ^globalem ent 

toujours dp? m 

aes mecs qu i 


en plus, 
ce sont 



C'était un peu à prévoir, mais il semblerait qu'une nouvelle forme 
de hobby criminel soit actuellement en plein boom, essentiellement 
sur la côte ouest des États-Unis : le braquage de « hot spots ». 
Des bandes organisées sillonneraient les Starbucks du coin, armés 
de couteaux, pour déposséder les malheureux clients de leurs 
précieux ordinateurs portables à 2000 euros. Forcément, c'est 
beaucoup plus facile que de dévaliser un Apple Store et le choix est 
presque aussi vaste. Certains établissements ont déjà réagi 
en installant des caméras de surveillance ou en postant à l'entrée 
un vigile à la mine patibulaire. Les autorités, quant à elles, 
recommandent carrément de se balader avec son laptop en laisse, 
voire menotté au poignet, 
à titre dissuasif. Nous, on 
vous recommande d'oublier 
ce joli Macbook Pro qui vous 
fait de l'œil et d'investir plutôt 
dansunTabietPC. 

Vous connaissez beaucoup 
de mecs en Lada qui se font 
car-jacker, vous ? 

































102 touches 



Changement de nom pour « Diabolique : License to 
Sin » qu’on est désormais prié d’appeler INFERNAL. 
Oui, en majuscules, merci. Au même moment, on 
apprend que BtoShock est subtilement renommé en 
Bioshock, avec un petit « s », j’insiste. Après les lettres 
écrites en chiffres (« Driv3r »), le grand trip du 
moment chez les créatifs, c’est la touche shift. J’ai 
hâte qu’ils découvrent la touche DEL et qu’on vous 
annonce enfin la sortie de Dke Nkm Frvr. 


A 

VJ J u mois 

^ , n Tremulousnous 

tourelles de dejj®fj^eilque de la cM v beau 
pour reniorce^ P ecJion dans r ®®J^ m0 dffier tout le 
un peu Natura' be voUS pourrez m s0US 

dans Vh'Stol^s chante, puisque que m0 i, 
contenu srÇ bien dft « vous». P couleur< alors 

li ,pio S »m>» emu , ous .net 


Qrcçi_y- 





Le mois dernier, on s'inquiétait un peu de l'avenir de Lionhead, le studio de notre ami Peter Molyneux. 
Il faut dire qu'avec les ventes décevantes de Black & White 2 et de Movies, le développeur n'en 
menait pas large. On avait déjà eu vent d'une restructuration interne et les rumeurs de rachat 
n'avaient pas trop t3rdé à suivre. Un nom revenait sans cesse : Ubisoft. L'éditeur français semblait en 
effet très intéressé par cette acquisition. Finalement, pas de bol pour les Français, c'est le géant 
Microsoft qui les a grillés. Concrètement, ça ne devrait pas changer grand-chose pour nous, joueurs. 
Par contre, les employés de Lionhead vont enfin pouvoir respirer un grand coup, ce rachat ne devrait 
a priori entraîner aucun licenciement. Du coup, les seuls qui râlent, ce sont les gens d'Ubisoft. 

On aurait même entendu les pontes delà société geindre dans les couloirs « mais Peeeteeeeeeeer, 
tu nous avais promiiis ». Je n'aurai qu'une chose à leur dire : bienvenue au club. 



8 VUES CAMERA POUR SURVEILLER TOUS VOS ENNEMIS ET 
LE BON FONCTIONNEMENT DE VOTRE ENGIN. 



CD 

nom 


•atrritHyy First 


ri 


Distribue par 

Æ6 N O B B L I S 

1 -y www.nobilis-france.com 


25 




Pubitshed by logo S r i Ji 2005 Strotegy First Inc AU rights reserved Bairle of Europe i$ o 
trodemark of Mous Software Ai! rights reserved Ail other trodemarks and copyrights are the 
properîies of their respective owners 















List chance 


Pas de moteur physique dans 
NWN2, et pour une bonne 
raison : « Franchement, 
ça sert à rien ». 


A lug audience, ail chccring for u»i Th in veufs our km cliunce to cunipctc for the 1 l.irvest L up. 


de ces titres et des paroles rassurantes sur la 
succession de Baudoin par J.E. Sawyer (leewind 
Dale 1&2), on a quand même discuté de NWN2. 
Ben... le jeu avance. 


Genre : Jeu de rôle de table sur PC 
Éditeur : Atari 

Développeur Obsidian Entertainment/États-Unis 
Sortie : Fin 2006 








i vous pensiez que Neverwinter Nights 2 arriverait 
sur PC durantl'été, vous allez être déçu. C'est plus 
« quatrième trimestre » 2006 officiellement, et 
probablement 2007 à mon avis. Mais qu'importe, 
on attendra, on a l'habitude. 

Quelques mois après la présentation du GoPlay2 
et le départ d'Obsidian du Lead Designer Ferret 
Baudoin, c'est le patron lui-même, Feargus 
Urqhart, qui est venu nous présenter 
l'avancement de son jeu. üuaip, j'ai rencontré 
une des têtes derrière Faliout 1&2, Planescape : 
Torment, Baldur's Gâte... À part quelques 
croustillantes anecdotes sur le développement 


Les dialogues se 
présenteront sous 
. diverses formes. 
Les plus importants 
auront ce style 
cinématique. 


Le problème c'est qu'il n'y a pas grand-chose de 
nouveau à dire ! On connaîttous le gameplay, qui 
est une transposition aussi fidèle que possible des 
règles Donjons&Dragons 3.5. Les mécanismes 


Ça bosse, ça bosse 


seront quasiment les mêmes que pour le premier 
titre de la série. Cependant, on notera des 
améliorations bienvenues, dans la gestion des 
compagnons par exemple : on les contrôlera 
totalement. Le groupe se limitera à quatre 
personnages au total, dont on utilisera ainsi les 
talents pleinement et précisément (en combat 
notamment). C'estquand même mieuxque de se 
traîner des autistes débiles qui ruinenttoutes 
tentatives de tactique et s'amusent à sauter 
à pieds joints dans le premier piège venu (et 
pourtant détecté) ! Obsidian a aussi implémenté 
un plus grand choix de races et de sous-races, et 
les compétences devraient bien s'étoffer du côté 
de l'artisanat. Pour le fun, on aura même droit à 
une liste de petits backgrounds pour 
personnaliser son héros. Aucune révolution 
néanmoins : pas d'escalade, de nage, etc. Tant pis. 


Enfin un vrai R PG ? 


Quand on voit que les fans de NWN1 ne 
demandent finalement pas grand-chose si ce 
n'est d'avoir des plafonds dans les maisons et les 
donjons, on se dit que ce RPG étaittout de même 
une sacrée réussite. Sauf la première campagne 
solo, bien sûr. Obsidian promet de faire mieux, 
évidemment. Un scénar qui entraîne le joueur, 
mais qui le laisse explorer, et offre même un 
quartier général sous la forme d'une forteresse 
qu'il vous faudra mériter. Ça devrait être pas mal 
du tout ! Connaissant Obsidian, l'histoire se 
montrera probablement à la hauteur. Mais on n'a 
pu voir que la zone de départ pour l'instant : un 
petit village marécageux où se déroule un tournoi 
qui fera office de tutorial. Il y a encore du boulot, 
mais une chose est sûre, même dans un an, 

NWN 2sera beau ettechniquementtrès agréable. 
Surtout, les moddeurs seront aux anges : le toolset 
s'annonce vraiment, vraiment impeccable. 
Certainement le jeu en lequel j'ai le plus foi 
en ce moment! 


Flmsl e 




















"otoCup cation 


^SgSi§ 55 ^ 


xxg^ïï^ 

tltre en magasin H deVmit bien tÔt Vo ?w-f Qssé ^ 
En tout cas ’ ^? ns Une belle hn~^ ~ bar 9 Ue rle 

pré ™ ^rtevTJc atS ' Unis > r «n n’élaT 

Un Peu ip „ , , c °ntinent » etant encore 

», œs< * '“'W, PUblIs^J^P 

i e ch efde proiet y a piques semait With ° Ur 
de l ’ ar 9entdl S ériî SUbsta nce .- « ° " es en eore par 
pUe les éditeur SUrs parce qu’on n V ° ulait Pas 

■«««.s spm *™. 


... pour les joueurs d'Oblivion 
munis d'une carte ATI. 
Lecomboanti-aliasing 
et HDR n'est désormais plus 
mystérieusement réservé aux 
seuls détenteurs d'une Xboîte 
360, grâce aux nouveaux drivers 
du constructeur canadien. 

Allez, rangez-moi vite cette 
console dans le rayon. 



« Ah ben c'est quand même bien 
plus beau comme ça. » 


BEN SI ON CHOPE: PAS LA BORNE D'ARCADE AVEC ÇA ! 

— - 7 -70 MERCI POUR LE COUP 

. C A, -[> -n DE MAIN. VIEUX 


Le petit oiseau 



Histoire de fêter dignement ta sortie d'Outrun 2006 Coast 2 Coast, Sega se/end d'un concours 
bien débite comme on les aime. L'idée est super simple : à quoi ressemblerait votre tronche si 
vous ta passiez par la fenêtre d'une Ferrari propulsée à 300 à [‘heure ? Oui, à une grosse pizza, 
au cas où un camion viendrait à croiser votre route, mais sinon ? À vous de jouer en proposant 
ta photo ta plus débite possible. C'est un peu te but. Pour vous motiver, Sega vous propose de 
gagner rien de moins que la borne d'arcade de son sympathique jeu de ouature. Si par malheur, 
vous n’avez pas d’appareil photo sous la main, il vous suffit de prendre l’autoroute à contresens 
et de bien veiller à dépasser te 120. Normalement, des mecs en moto devraient se charger de 
prendre te cliché pour vous, (www.outrun2006.com/faceracer) 


tO*" 1 


NOUVEAUTE 
PRIX CHOC 

ig€99 


PC CO ROM 


tueurs 

-Â 4* 

^ % 


â\ 

LE COMBAT 

D’Un HOMME 

FACE A LA MAFIA ! 


LL» fo 

C5S3 orna 


VOTRE COMBAT 
CONTRE LA MAFIA 


r- 

■-.j 


U 


O g 


El 


Ç Distribué par 

44? n ° b ■ l 1 s 

www.nobilis-france.com 


Developed by ? 2004 2005 Qbik Interactive. Original book 2000 2005 Daniil 
Koreckty Ouainol movie r 2002 2005 MB Production Music À 2002 2005 Respect 
Records. Usea by permission. Ail rights reserved ? 2004 2006 Noviy Disk. Ail rights 
reserved Nobilis ond its logo are registered trademorks of Nobilrs Group. Ail rights 
reserved Ail other trodemarks are properlies of their respeclive owners 



















Des Nains, des Ei/es... 
Ça me rappelle un truc. 


Genre : STR vs RPG 


ous avez sans doute déjà entendu parler de 
l'Atlantide, du Continent Perdu de Mu, de la 
Lémurie ou de l'Hyperborée... On raconte 
qu'il y a fort longtemps, les civilisations mythiques 
habitant ces contrées disparues auraient dominé 
notre planète. Bien sûr c'était des années avant 
l'invention du polaroïd, et c'est pourquoi nous 
n'en avons conservé aucune preuve, mais ces 
théories ont un certain succès chez les 
archéologues les plus portés sur le pastis. 

Tout ça, c'est de la foutaise. En réalité les vrais 
héros de notre lointain passé légendaire, 
c'étaient les Elfes. Ainsi que leurs ennemis 
héréditaires, les Morts-Vivants. Et puis aussi 
peut-être les Schtroumpfs et les Scientologues, 
mais ça j'en suis moins sûr. Développé par GSC 
Gameworld, le studio ukrainien à qui l'on doit 
Cossacks et peut-être un jour S.T.A.L.K.E.R., 
Heroes of Annihilated Empires sera un jeu de 
stratégie temps réel consacré aux guerres qui 
secouaient ces royaumes oubliés, aux temps 
où magiciens et dragons façonnaient le monde. 



Editeur : Focus Home Interactive 
Développeur : GSC Gameworld/Ukraine 
Sortie prévue : Septembre 2006 


HEROES 




OF ANNIHILATED 


EMPIRES 


Oh, les pauvres 
squelettes, ils n'ont 
aucune chance ! 


La nature du terrain 
devrait évoluer 
en/onction du propriétaire. 


La toute première guerre mondiale 


Mélange de sprites 2D et de modèles 3D, le 
moteur graphique ressemble au premier abord 
à celui que GSC utilisait déjà dans Cossacks 2 
et Alexandre. Pourtant, il s'agit maintenant d'un 
véritable moteur 3D, avec zoom et changements 
d'angle. Il sera même possible de placer une 
caméra de poursuite immédiatementderrière 
une unité, par exemple pour suivre les évolutions 
aériennes d'un reptile cracheur de feu. 

Ce nouveau moteur permet donc d'espérer 
qu'HoAE ne souffrira pas des faiblesses 
techniques de ses prédécesseurs. D'un point de 
vue artistique, le moins que l'on puisse dire c'est 
que ça ressemble plus que beaucoup au Seigneur 
des Anneaux... Comme référence, il y a pire. 

Si le gameplay quant à lui paraît proche de celui 
d'un STR tout à fait classique (gestion de 
ressources, construction de bâtiments, bataillons 
de petits bonhommes qui s'étripent), HoAE 
comportera aussi toute une flopée de héros qu'on 
développera à la manière d'un RPG. Ontrouvera 
ainsi un archer elfe, que nous surnommerons au 
hasard Legolas, qui pourra accomplir des quêtes 
secondaires pour s'acheter un arc magique, 
ou gagner des niveaux d'expérience pour 
acquérir de nouvelles compétences. Capable 
de déchaîner des blizzards, tornades et autres 
attaques à aire d'effet, notre super-héros pourrait 
préférer apprendre des sorts de soin (la santé par 
les plantes), ou des invocations d'Hommes- 
Arbres géants qui fracassent bien la tronche. 
L'interaction entre le wargame pur et dur et les 
unités fantastiques pouvant donner de bonnes 
surprises, on attend la première bêta avec intérêt, 
pour pouvoir essayer tout ça nous même. 

Si tout se passe bien, GSC prévoit qu'HoAE sera 
le premiervoletd'une trilogie etils rêvent même 
d'adapter leur univers aux consoles et aux jeux 
online. On ne peut que leur souhaiter bonne 
chance... 

Atomic 

























[LEîMEIELEinW! 


REFERENCE DE 
Hli*HER0IC-MNT4S¥. 


www.pegi.info 


Heroes of /Might and /Magic® V marque le début d'une nouvelle ère pour les jeux de stratégie. 

Plongez au cœur de l'univers médiéval fantastique de la série fondatrice du genre et découvrez de splendides graphismes 
en 3D/ des combats stratégiques inégalés, des aspects jeu de rôle accrocheurs et des modes multijoueur innovants. 


magicxom 


C 2D06 Utxsoft Entertainment Ai R-gnts Reserves. Heroes Migh: 
Ubisoft logo are trademarks of UWscf? Entertainment m the U S < 


Magic Heroes of Migm and MaÇ't LlOsoft. aoo me 
oflrer countnes Developed by Niva interactive 












W) J 

Il V iSfiFwf 

j ^ ■ 

















bougre essayait juste défaire un peu la promo 
du nouveau FPS « westernien » des Polonais 
deTechland. 


Comme tout bon western qui se respecte, 

Call of Juarez comportera aussi certaines 
séquences à cheval, pourfairetagada dans 
les champs et chasser des lapins à l'arc. Ne riez 
pas, c'est vraiment dans le jeu. Bien entendu, 
le titre disposera aussi d'un moteur physique 
qui ne sera pas juste là pour faire joli. On pourra 
par exemple empiler des caisses pour grimper 
vers des hauteurs inaccessibles, ou se 
barricader derrière des barils. Vides, de 
préférence, si vous y laissez la poudre, je ne 
réponds plus de rien. Leurs algorithmes de 
propagation du feu sont plutôt bien rodés et si 
vous ne voulez pas vous retrouver avec le poil 
roussi, il faudra faire gaffe. On a déjà eu 
l'occasion de se faire la main sur deux niveaux 
complets et franchement, pour le moment, 
ça part plutôt pas mal. Sombre, très violent 
et a priori varié, Call of Juarez péchait encore 
par une I.A. un peu déficiente et quelques petits 
bugstechniques. On attendra égalementde voir 
tourner le mode multi, qu'on nous annonce 
comme le « Counter Strike du Far West », avant 
de commencer à émettre le moindre jugement. 

Si ces petites imperfections sont rectifiées à 
temps et que le level design suit, le jeu pourrait 
même nous faire oublier la débandade 
« cowboyesque » qu'était le pénible Gun. 

Faskil 


>Genre : Western schizophrène 
>Éditeur : Focus Home Interactive 
>Développeur : Techland/Pologne 
Sortie .- Septembre 2006 


disant pasteur un peu psychopathe sur les 
bords, qui cherche à venger la mort de son frère. 
Chacun de ces deux personnages offrira un type 
de gameplay sensiblement différent : si Billy 
préférera manier son légendaire fouetjpour 
faire schlac-schlac sur les fesses des méchants 
mais aussi pour grimper aux arbres), Ray ne 
jurera que parla violence, la poudre et sa 
précieuse bible. Cette dernière lui permettra 
« d hypnotiser » un bref instant ses adversaires 
en leur débitant moult laïus ésotériques. 


Bon, O.K., je pipeaute un peu sur la fin là, mais 
en gros, c'est ça. Inspiré des grands classiques 
du western, Call of Juarez offre l'originalité de 
placer le joueur à la fois dans la peau du fugitif, 
notre pauvre Billy, et du traqueur, Ray, le soi- 


Sokoban ? Non, 
Cad of Juarez ! 


OU QUELQUE CHOSE DU GENRE 


Dieu plus fort que le GHB 


JUAREZ 


illy est un jeune garçon un peu rebelle qui passe 
son temps à encaisser les engueulades de ses 
parents. Et un jour, il craque, prend toutes ses 
petites affaires et se casse. Après deux années 
d'errance, il se décide finalement à rentrer au 
bercail parce qu'il a de la lessive à faire. Et là, 
c'est le drame : des coups de feu retentissent, 
alertent son oncle Ray qui découvre notre 
pauvre Billy sur les lieux du crime, un fouet 
ensanglanté à la main. Sur le mur, un message 
énigmatique : « Call of Juarez ». Forcément, tout 
le monde le pense coupable alors que le pauvre 


Aïe, ça pique 




30 ) 


















Décidément, on n’arrête plus les Suédois de 
Simbin (www.simbin.com). Après nous avoir 
émerveillé avec GTR et GT Legends, les génies 
Scandinaves devraient bientôt réitérer l’exploit 
avec le très attendu GTR 2. Histoire d’en rajouter 
une bonne couche, ils viennent de claquer leurs 
jolis euros dans un investissement à long terme : 
rien de moins qu’une licence du championnat 
FIA GT valable jusqu’en 2012. Une bonne 
manière d’assurer l’avenir en sortant une 
pelletée de titres basés sur les courses de grand 
tourisme. Et comme si ça ne suffisait pas, 
les développeurs se sont également payés 
une licence WTCC (World Touring Car 
Championship) portant sur les championnats de 2005 à 2008 afin de proposer un nouveau titre prévu 
pour on-ne-sait-pas-quand. En clair : les prochains mois s’annoncent studieux chez Simbim. 

Et encore, il leur manque le karting, le DTM, le Champ Car, la Formule 1 et le Championnat du monde 
des rallyes. Feignasses. 



ne bon n 


«affaire 


Si vous n’avez pas encore craqué sur Spellforce 2 (testé dans ce numéro), attendez deux 
minutes et lisez ce qui suit avant défaire n’ importe quoi avec vos sous. Le jeu se décline 
en effet en deux versions, une toute simple et une jolie « collector » vendue aux alentours 
de 70 euros. Ah oui, quand même. Bon, cela dit, cette dernière devrait ravir les plus 
exigeants en proposant unefoultitude de trucs et de machins. Comme du contenu 
supplémentaire (armes et équipement), la bande originale du jeu sur CD, un jeu de cartes 
« officiel » pour jouer avec un pote, une fiche d’arborescence des compétences, une belle 
carte du monde (en tissu, pratique pour les gros rhumes) et douze cartes postales. 

Sans oublier une fort jolie boussole en métal, probablement placée là par les roublards 
du marketing pour que, comme eux, vous ne perdiez jamais 
le nord. 


( .ni I I ( T< )RS LniTION 


3pettfoKce2r 


b n A DOW WA RS 


www.supremecommander.com... 


...n’est pas un nouveau service web pour commander des pizzas, mais le site officiel du futur 
meilleur jeu de stratégie de l’histoire de l’humanité. Au menu.- plein d’in/os, des fonds d’écran 
et un forum pour taper la discut'. 






Distribué par 


www.nobilis-france.com 


2004 GMX MediaH Future Gomessro Ail nahtsreserved future Games s to trademark 
s a p'operty oî Future Games sco Developed by Unknown Identitv Produred by Future 
Games sro Nobife and rts logo are registered trodemorks of Nobilis Group Al ughts 
reserved Ail other trodemorks ore ptoperîies of their respective owners 




















ne quarante oa>- po , ce 

ent1aftbouc\erpa iaortJttafl 

gs.’>a 


oy 


plutôt bien plu. Trop bien, 
ça fait plaisir 
de voir des gens 
continuer à croire 
à ce type de jeu. 

Le prochain épisode s'appellera 
« Ankh.- Heart of Osiris », et mon petit 
doigt me dit que l'aventure prendra 
à nouveau place en Égypte. Il est 
intelligent mon petit doigt. D'ailleurs, 
il me signale aussi une sortie prévue pour 
la fin de l'année mais uniquement dans la 
langue de Michael Schumacher. Il faudra 
donc attendre quelques mois de plus 
pour une version compréhensible ou se 
mettre dès aujourd'hui à la Formule 1. 


Pour s'éviter les affres d'un 
à la Hot Coffee (le patch qui 
des scènes de « saiske » dans GTA), Eidos 
vient de virer (via la mise à jour 1.1 de 
Tomb Raider Legend) les textures qui 
permettaient de révéler au grand jour la 
voluptueuse poitrine de la belle Lara. 
Toujours rien par contre pour greffer un 
cerveau aux PI\IJ de Commandos Strike 
Force. 


Lundi 10 avril 2006 - 19h57 

Yavin:« Vivement qu'on 
invente Internet offline. » 


En fuite depu' s 

«Eghs. 

Corleone iors 




s une 


„e Francis Fort 


rSranSsc 

EtGomrne^° ohnRorner o *~ 


ou la mère 


. MAIS NON. MOMAN. 

PUISQUE JE TE DIS QU'ILS DECONNAIENT. 
(_ ILS SONT COMME ÇA. CHEZ JOYSTICK 


Mouais, 
pas pratique 
leur patch. 




M. 


Si vous avez craqué pour Oblivion, vous n'êtes pas sans savoir qu'une 
petite tourmente agite en ce moment même la communauté des fans 
du dernier bébé de Bethesda. En cause, le fameux « contenu additionnel » 






proposé par la société américaine pour la modique somme de deux 
dollars. Jusque-là, on pourrait penser qu'il s'agit d'une bonne idée : 
après tout, il n’y a pas de raison qu'ils passent leurs journées de taf 
à bidouiller des trucs pour zéro gold. Là où le bât blesse, c’est que 
le premier de ces « mini-add-on » n'offre finalement rien d'intéressant: 
à peine une vulgaire armure pour votre canasson qui s'avère à l'usage 
totalement inutile. « Oui, mais on peaufine le système là », s'excusent 


les développeurs. 

Super, en 
attendant, 
le joueur paie. 

Pour se faire 
pardonner, ils 
proposent déjà un 
deuxième bonus, 
qui offrira, lui, une 
nouvelle quête et des endroits inédits à visiter (The Orrery et la Wizard's 
Tower). Dans la foulée, ils annoncent également la disponibilité d'un 
patch, en version bêta pour les joueurs PC. Oui. vous avez bien lu : un 
patch bêta. Insérez ici un soupir d'agacement. Pendant ce temps-là. la 
communauté s'active et rivalise d’ingéniosité pour proposer des mods 
d'un intérêt souvent supérieur (sur www.oblivionsource.com 
notamment). Bon. O.K., tous ne sont pas rigoureusement indispensables, 
comme par exemple celui qui permet de jouer avec un personnage 
féminin entièrement nu. Mais bon. au moins c'est gratuit. 


Forts d'un petit succès amplement mérité, 
les développeurs teutons de Deck 13 
s'attellent déjà à la réalisation d'une suite 
au très sympathique Ankh, jeu d'aventure 
old school qui nous avait 


L'Ankh 


i/ 


. Hipsl 

Hips! 


Phrase 
à la con 




















Z UNE AUTRE 
E VANA'DIEL 



Un continent mystérieux 
De nouvelles disciplines 
Des missions exaltantes 

Les terres inexplorées 
de Vana’diel vous attendent ! 



Play^nlina 

www.playonline.com 


PC 

DVD 



©2001 -2006 SQUARE ENIX CO.. LTD. Ail Rights Reserved. Image Illustration: ©2006 Yoshitaka Amano. FINAL FANTASY, VANA'DIEL, the PlayOnline logo, SQUARE ENIX and the SQUARE ENIX logo are registered trademarks of Square Enix Co., Ltd. 
TREASURES OF AHT URHGAN is a trademark of Square Enix Co., Ltd. Microsoft and DirectX are registered trademarks of Microsoft Corporation in the United States and/or other countries. NVIDIA, the NVIDIA Logo, and 
The Way It's Meant to be Played Logo are trademarks and/or registered trademarks of NVIDIA Corporation in the United States and other countries. Ail other trademarks are property of their respective owners. 































Fish Supplies 

In tho fish MppUw J»f« yOM <*o buy ail kind of supplies to r your flsh and for 
your tank: v( ta irons, medlcinta, spécial plants, oroamen ts and technologies' 


It takes a whRe to research 
new technologies but 
thos» will really advance 
your progress in the game. 


I-S 


isolation Tank 

Drag a fish tnto the isolation tank 

to eheck out the nam*, âge and 


How to make a fish prégnant 

Make sure y ou hâve a fish in the isolation 
tank and then drag another fish to it 


Bonez : Tum oj Fulaoes Un chapeau, une veste en cuir... Ça me rappelle un truc... 


les petits poissons continuent à vivre leurvie etil 
ne faudra pas oublier de vérifier de temps en temps 
l'état de l'aquarium. Essentiel pour ne pas se 
retrouverface à un vaste cimetière. Et quand 
on en a marre de ces fish sticks en devenir, on peut 
toujours allerfaire le con sur deux roues avec 
Motorama (www.motoramagame.com). 

Ici, on aura à affronter un tas d'épreuves dans 
un univers en 2D. Effectuer des loopings, des 
figures abracadabrantes ou des sauts de l'ange 
au-dessus de bagnoles empilées, voilà, en résumé, 
ce propose le jeu. Tout l'intérêt venant du moteur 
physique génial et nécessitant un petit temps 
d'adaptation. Vachement rigolo. 


Si vous suivez la rubrique depuis plusieurs mois, 
vous devriez vous souvenir de Flatspace, un jeu 
d'exploration spatialetrès sympa, mais dont le 
déroulement s'avérait parfois un peu hardcore. 
C'est complètement corrigé dans Flatspace 2 
(www.cornutopia.co.uk) puisqu'on est désormais 
guidé dès le départ et qu'on ne passe plus six 
plombes à chercher quoi faire de ce foutu 
vaisseau. Ceci dit, le principe reste identique : 
missions commerciales à accomplir, cargaisons 
à livrer et escarmouches spatiales sont au 
programme de ce deuxième volet très réussi. 

La démo jouable permettra à ceux qui avaient 
lâché le premier opus par désespoir de s'y 
remettre. Ils auraienttort de s'en privertantce jeu 
se montre scandaleusement addictif. C'est 
d'ailleurs presque une honte à l'heure de la 3D, 
des shaders 3.0 et du HDR, mais ça nous rappelle 
aussi que c'est ça, un jeu vidéo. Ce qui n'empêche 
pourtant pas la réalisation de jolies choses, 
comme le prouve Bonez : Tomb of Fulaos 
(www.bonez-adventures.com). Dans cet excellent 
jeu d'aventure/action, on incarnera une sorte 
d'apprenti Indiana Jones dont la passion 
est de parcourir de vieilles ruines avec l'espoir 
de se faire agresser partous les malotrus du coin 
(chauves-souris, zombies...). Une vraie aventure 
mixant habilement la plate-forme et les énigmes. 
Pour ne rien gâcher, les graphismes sont vraiment 
chouettes avec une patte assez crade 
et qui nous change un peu des univers lumineux 
rappelant parfois les Champs-Elysées un soir 
de Noël. 

Yavin 

Flatspace 2 

Du/og londonien dans l'espace ? Ces Anglais sont 
vraiment partout. 


Fish Tycoon 

Pas de panique, tout est expliqué 


' est bien connu, le monde du jeu vidéo esttruffé 
de requins. Mais ce n'est pas une raison pour 
délaisser la bonne vieille poiscaille. Et Fish Tycoon 
(www.ldw.com) est là pour ça. Il s'agit d'un joli 
simulateur d'aquarium dont l'intérêt pourrait 
laisser perplexe si le titre n'était pas si bien foutu. 
Non seulement c'est crédible grâce à de jolies 
animations, mais en plus c'est complet. On doit 
nourrir ses poissons, gérer leur évolution en 
s'occupant des naissances et on peut même 
chialer comme une madeleine quand certains 
passentl'arme à gauche. Enfin, ça, c'est si on est 
vraimenttrès sensible. Mais la force de ce 
tamagotchi aquatique se situe bien du côté 
crédible de la chose. Lorsque le jeu est coupé, 


Motorama 

Pin-pon, pin-port, vous êtes mal 
garés, les gars ! 


Flatspace 2 
On peut acheter 
des tas 
de vaisseaux plus 
performants. 


Saintes croisades 






































Attention 

ça se complique 


Y\ 


Os 


uh 0 , 7 | 


Le jeu officiel tiré du film (lui-même tiré du livre) Da Vinci 
Code sortira finalement bien sur PC. La sortie est prévue 
chez 2K Games, à peu près en même temps que le film 
(tiré du livre, suivez quoi) de Ron Howard, mais aussi 
au même moment que 


V * 

' 9 % 



le The Secret of Da Vinci de Nobilis (qui lui, 
n'a rien à voir avec le film tiré du livre). 

Je la refais ou c'est clair pour tout le monde ? 



Mauvaise entente"^ 


Excédé par le conducteur qui le précédait, bloqué à un stop pendant d'interminables minutes, 
un jeune automobiliste de Rouen est sorti furieux de sa bagnole et s'est jeté sur l'autre pour 
lui bouffer l'oreille. Comme ça, paf, un coup de dent et le pauvre type s'est retrouvé amputé 
d'une de ses précieuses esgourdes. Myke Tyson, apprenant la nouvelle, s'est dit ravi de savoir 
que son/an club était encore actif. 


Le deuxième épisode 
des aventures de la 
famille Bone, 

«The GreatCow Race» 
développé parTelltale 
(les anciens de LucasArts) vient de sortir et on 
peut l'acheter en ligne sur leur site 
(www.telltalegames.com). Même si ce nouvel 
opus marque une très nette progression par 
rapporté son prédécesseurtouten conservant 
une ambiance loufoque et des personnages 
attachants, il souffre malheureusement toujours 
des mêmes défauts : humour parfois un peu trop 
lisse (ah qu'il est loin le temps des DOTT) 
et surtout, durée de vie extrêmement courte 
(environ 4 heures). Alors, bon, O.K., ça ne coûte 
que 12,99 dollars. Mais je serais vous, 
j'attendrais qu'ils aient terminé TOUS les 
épisodes, histoire d'acheter la compilation 
(qu'ils ne manqueront pas de nous sortir) et 
d'avoir un vrai jeu consistant à vous mettre sous 
la dent. Parce que là, j’ai beau avoir beaucoup 
de sympathie pour eux, ça reste un peu léger... 



Ubig b> 

i orand patron d'Ubisoft Cariai 


OSS 

Martin 


Offre spéciale étudiant 


T,emW S Y.ay«»>J»*' 

c’ est Yanms Ma " at , q t U ' solum ent rien, sachez que 
Si ce nom ne ''° us t d ' t i J e S °' U e r, ;e producteur de titres 
le bonhomme n est autr^ Q ^. Les Sab | e s du 
intimistes comm Etil y en faudra une 

Temps ou L'Ame du G ■ passée en 

d'âme de guerrier P ou 2 n ' Remployés 
quelques années ^^jeux^e^ son métier 

à plus de mille. D unautr L es phrases en tant que 
depuis un moment etse ^Sovation », « créativité » 

dirigeant comportaient les m $1 çg se concrétisera 

et même « bonjour ». On ^®"^ endra à remettre la franchise 

dans les faits et surtou P' bje Non parce que ça fait 

Sixà U»»■» s '“ p à rob«d. wn». 

tout de meme trois ans Qu 

Et ça commence a bien faire. 


M 





N°i DES JEUX ET DES LOISIRS SUR PC 




ij supplémentaires 
sur le prix le plus bas 
de l’abonnement* 

_ _ *10% de réduction sur 38,50 euros 


BULLETIN D’ABONNEMENT 


A retourner accompagné de votre règlement, et d’un justificatif de votre statut d’étudiant dans une enveloppe affranchie à : 
Joystick Service Abonnements -18-24, quai de la Marne - 75164 Paris Cedex 19 


London... 

classe de personnage : le Cabaliste. 

« Les fans nous demandaient depuis 
un moment une classe focalisée sur les 
sorts, c'est fait. ». Bien, maintenant, 
les fans vous demandent de le sortir, 
votre jeu. O.K. ? 


Hellgate 


s‘enrichit d'une nouvelle 


TjSrl? J» 


1 an/Il iT de Joystick- 34,65€** 

au lieu de 71,50 €* 

Je joins mon règlement à l'ordre de Joystick par : 

□ Chèque bancaire 

□ GE3n° l —L .1 I I ..I I I 1 I 

cryptogramme I—I—I—l Expire le : I—I—I I—I—I Date et signature obligatoires : 

[validité minimale 2 mois) 

I Nom :. 

Prénom :. 

j Adresse :. 

Ville :. 

Tél :. 

e-mail :. 


Code postal : I_I_ I I I 

Date de naissance : III II1 19 1 I I 




Quelle console utilisez-vous j Playstation □PSPü Game Cube □ GBA □ Xbox □ Xbox36Dü DS Nintendo 
De quel matériel informatique disposez-vous : ci PC □ Mac 


**Prix de vente des magazines chez votre marchand de journaux (au 01/01/06). ‘"Offre d'abonnement réservée aux étudiants, à la France métropolitaine 
;| valable jusqu’au 31/05/06. Merci de joindre une photocopie d'un justificatif de votre statut étudiant. Pour l'étranger, nous consulter : 0144 84 05 50 ou par 
| e-mail : abofuture@dipmfo.fr. Conformément à la loi Informatique et liberté du 6 janvier 1978 (Article 27), vous disposez d'un droit d'accès et de rectification 
y des données vous concernant, en écrivant à notre siège social. Par notre intermédiaire, vous pourrez recevoir des propositions d'entreprises partenaires 
I Si vous ne le souhaitez pas, cochez la case suivante □. 






































thènes, 10 h 30. Le représentant-presse 
de THQ est très inquiet, car nous avons 
perdu Brian Sullivan d'Iran Lore. Il devait 
nous présenter son hack'n slash, mais il est 
parti en courant dans les ruines, complètement excité. 

On ne l’a plus revu depuis. Qui va nous montrer Titan's 
Quest ? 14 h : on retrouvé Brian, il est habilLé d'une toge 
et marmonne des trucs incompréhensibles. On dirait 
du grec ancien. 18 h : Brian a remis son short, tout va 
mieux, on est paré pour la présentation. Comme 
je vous le racontais le mois dernier. Titan Quest veut 
être le premier digne successeur de Diablo II. Pas de 
langue de bois chez Sullivan là-dessus, il avoue s'être 
très largement inspiré du hit de Blizzard. Je refais le 
topo pour ceux qui auraient raté un épisode : les Titans 
se sont échappés de leur prison et ont levé des armées 
pour ravager les grandes civilisations antiques. 

Les dieux font leurs feignasses et c'est à vous, jeune 
héros, qu'il revient de remettre un peu d'ordre. Depuis 
votre Grèce natale, vous vous mettrez en chasse des 
gros méchants en suivant leur trace jusqu'en Égypte, 
en Chine et dans une quatrième zone encore secrète. 

La version testée à Athènes avait un peu évolué par 
rapport à celle vue précédemment. Ils n'ont évidemment 
pas changé le moteur et on garde donc les jolis 
graphismes détaillés. Par contre, exit la caméra libre. 

Je n'étais visiblement pas censé avoir pu tourner 
à volonté le mois dernier puisque cette possibilité 


Parfois les Américains me 
désespèrent. Prenez Brian Sullivan : 
le papa d'Age of Empires, grand fan 
d'histoire antique et de mythologie, 
n'avait jamais mis les pieds en Grèce 
avant ce voyage de presse pour Titan 
Quest. On a beau être un bon créatif 



Les copains arrivent 
en contrebas, les effets de perspective 
cartonnent sur la Grande Muraille. 


n'a jamais été prévue. On pourra bien zoomer et 
dézoomer tant qu'on veut, mais l'angle restera fixe. 

C'est un peu dommage pour le plaisir visuel, mais 
ça ne pénalise pas vraiment le confort de jeu. Les effets 
de transparence sont bien gérés et on a rarement 
un mur ou un élément de décor qui bouche la vue. 


1 et gagner beaucoup de sous, difficile 
de sortir de son Texas natal. 


Quoi, faut 

de bourriner !? 



L'aura du nécromant, c 'est classe, mais ça ne sert à rien 
contre ces squelettes. 


C ™ onne nouvelle, l'équilibrage semble se faire peu à peu. J'ai refait à peu près le même personnage pour 
I pouvoir comparer et le défi proposé est nettement plus relevé. Autant je m'étais baladé le mois dernier, 
te* autant là, la tactique « je fonce dans le tas » était synonyme de suicide. Ça reste bien bourrin, 
attention, mais c'est plus tendu, avec une I.A. pas trop conne et quelques petits détails intéressants. 

Mon nécromant invulnérable s'est trouvé fort dépourvu quand il a essayé de pomper la vie des squelettes. 

« Humpf, pourquoi j'ai mouru ? » « Parce que je suis déjà mort et que tu peux pas me drainer imbécile ». 

Pas de recette unique pour tuer les mobs donc, ils ont tous leurs résistances spéciales et leurs points faibles. 

Les deux sets d'équipement dévoilent leur importance et ça brise un peu la monotonie inhérente à ce type de jeu. 
Il faudra bien les penser et jongler régulièrement entre les deux. 


« Respec » à gogo 


■P®*, n retrouve la volonté de diversifier le gameplay dans le système de « mastery ». Le personnage peut avancer 
I dans deux des huit voies disponibles. Ce ne sont pas tout à fait des classes, même si cela y ressemble. Onne 
Hrsm 4 choisit pas un archétype genre voleur ou mage, mais deux spécialités proposant chacune vingt pouvoirs. À 
chaque niveau, on gagne des points à dépenser dans les deux arbres. On ne peut pas tout avoir, il faut faire des choix. 



























Certains coups projettent en l'air les ennemis 
qui vous arrivent en pleine face dans l'écran. 


O 

CD 


Sullivan est d'ailleurs très fier de son système de 
« compétence évolutive ». Les premières compétences 
ne deviennent pas inutiles au fil du jeu. Au contraire, on peut 
les faire évoluer. Obtenir de nouveaux sorts ou booster ceux 
qu'on a déjà, c'est le dilemme à chaque level up. Mais, et c'est 
là que le Brian se trouve super cool, on peut tout remettre 
à zéro chez un NPC, moyennant une petite bourse d'or. 

Si votre perso orienté magie du feu vous saoule, pas la peine 
d'en monter un autre. Le « respec total » est possible et en 
deux minutes vous pourrez le transformer en gros bourrin 
corps à corps. Vous pourrez faire la manip autant de fois 
que cela vous amusera et tant que vous aurez des gold. 

Suivez la route 

en pointillés 

E u niveau de l'aventure, le jeu fonctionne 

sur un système classique de quêtes, avec une 
trame centrale et des défis secondaires. 

Attention, ce n'est pas Oblivion. La mission principale vous 
envoie de ville en ville, les petites sont juste là pour vous 
distraire un peu sur le chemin. D'ailleurs, c'est ma nouvelle 
crainte : tout cela m'a l’air extrêmement linéaire. 

Les premiers niveaux consistent à nettoyer la route menant 
du point A au point B et pour ce que j'ai vu des étages 
au-dessus, c'est un peu tout pareil. À aucun moment, 
je n'ai eu la possibilité d'arriver à un endroit ou de faire 


avancer l'histoire par deux voies différentes. O.K., c'est 
souvent comme ça dans les hack'n slash, mais ça ne veut 
pas dire que c'est bien. 

PâS 611 16 temps (|q coder 

le ladder 


■ 


ôté coopération, il sera possible de jouer à six 
J* en LAN ou via le Net. Mais ne vous attendez pas 
—— à une vie online comme avec Diablo II. Iran Lore 


n'a pas à sa disposition un outil à la Battlenet. « On verra 
pour Titan Quest 2 », m'a répondu Brian en rigolant. 
Erreur fatale, mon bon monsieur. « Alors comme ça, vous 
avez déjà prévu le 2 ? ». Répétez cette phrase à chaque 
croisement d'un Brian au bar, sous le Parthénon, dans 
les toilettes et vous aurez une idée de ma brillante 
démonstration athénienne 
du comique de répétition. Pour ceux 
qui se le demanderaient, la réponse 
est donc « Non, je rigolais, finissons 
déjà le 1 ». Ça m'arrangerait en effet 
de pouvoir enfin y jouer 
plus de deux heures ! 


On voit que Brian Sullivan n'était jamais 
venu en Grèce: les vraies statues 
ont toute leur virilité ! 










































































The World is Yours 


Genre Catastrophe Éditeur VU Gantes Développer! Radical Entertainment/Canada 

Sortie prévue : Fin 2006 


Plage espagnole, soleil au zénith, 
hôtel de luxe, babes à foison, 
champagne à gogo... 
Toutes les conditions étaient réunies 
pour que ce voyage de presse Vivendi 
soit une grande réussite. 
Il leur manquait juste un jeu, en fait. 

par Faskil 

Sont distraits chez Vivendi, ils nous envoyés 
desscreens de GTA. 




Demain, je passe voir le garagiste. 
Le moteur fait un drôle de bruit. 



Il est fort Tony Montana. Non, sérieusement, à part lui 
envoyer Godzilla, je ne vois plus trop ce qu 'on peut faire. 


'année dernière, à l'E3, on avait déjà pu goûter 
à ce Scarface, clone assumé de GTA, et inspiré 

--■ du célèbre film de Brian de Palma. Le jeu 

proposait une fin alternative au long métrage afin de 
poursuivre la carrière de Tony Montana, gangster cubain 
devenu roi de la pègre de Miami. Très sincèrement, 
malgré les kilos de fausse cocaïne disposés sur le stand, 
on n'avait pas trop accroché. Et manifestement, on ne 
devait pas être les seuls. Dès le début de son speech, 
Cam Weber, le producteur du jeu nous fait les yeux 
doux : « Il y a un an, le feedback de la presse a été 
catastrophique. Alors, on a essayé de comprendre 
pourquoi et puis finalement, on a décidé de tout 
reprendre à zéro. » Cam entame alors une présentation 
du jeu, en duo avec son acolyte Jason planqué en 
coulisse, le pad PS2 à la main. C'est le début d'un sketch 
d'une heure qui laissera la presse bouche bée. 


Mais Jason, q U i est . ce q Ue uhKÎ 




am tente d'abord de nous émoustilLer en nous 
• montrant à quel point il est beau leur moteur 
r 1 ' 3D, avec ses ombres dynamiques et ses effets 


schbling-schbling dans tous les sens. C'est peut-être 
tout à fait honnête pour une PS2, mais sur PC, avec 
des F.E.A.R. ou autres Half-Life 2, on est habitué 
à des standards un poil au-dessus de la 3D vieillissante 
de la console japonaise. Pour ne rien arranger, pendant 
ce temps-là, tapi dans l'ombre, Jason fait à peu près 
n'importe quoi, passe involontairement en revue tous 
Les bugs du jeu et semble prendre un malin plaisir à faire 
exactement le contraire de ce que lui demande Cam. 

Les personnages passent à travers les véhicules, le héros 
se coince dans un élément du décor (obligeant ce brave 




Jason à user d'un cheat pour l'en dépêtrer), 
les personnages souffrent du syndrome des « clones » 
et se ressemblent tous, les combats sont apathiques 
(les ennemis restent lamentablement plantés au milieu 
de votre champ de tir en attendant... je ne sais pas... 
le bus, peut-être)... Et je vais m'arrêter là, parce que 
je n'ai pas la place pour tout détaiLLer. 


Legros mot de,afin 



C i on veut malgré tout se vêtir d'un certain 
optimisme, on peut se dire que les gars de 
Radical ont encore jusqu'en novembre pour 
renverser la vapeur. Mais très sincèrement, après 
un an de développement, et au vu du résultat actuel, 
il va falloir brûler des cierges par caisses entières. 

Et manifestement, il n'y avait pas que les journalistes 
pour ressentir ce désespoir. Quand, devant l'inertie 
de la salle, le producteur du jeu lance un ultime 
et désabusé « bref, pour résumer... », l'écran de jeu 
lui fait écho en affichant un cinglant « you've been 
fucked ». Et là, tout est dit. 


































LA QUÊTE POUR LE POUVOIR I?'VISE LA TERRE D’AIO. UNE BATAILLE 
ÉPIQUE VA BIENT« S COM «ENCER, OPPOSANT L’INGÉNIOSITÉ 
TECHNOLOGIQUE OES VINCI À LA FORCE MYS" UE DES ALINS. 

QUEL CAMP CHOISIREZ-VOUS ? 


MAGIE OU TECHNOLOGIE : À VOUS DE CHOISIR ! 

MAIS FAITES LE BON CHOIX ! 


La magie contre la technologie : La nouvelle génération du jeu de stratégie par les réalisateurs de Rise Of Nations. 


Microsoft 


studios 

























e premier ALone in the Dark (1992,14 ans 
déjà... ça va Les cheveux gris, vous ?) 
posa les bases du jeu action/aventure 
qui fait frissonner. Techniquement 
révolutionnaire pour l'époque, la création de 
Frédérick Raynal marquera tous les joueurs qui 
tenteront d'aider Edward Carnby dans son enquête. 
Mais le poids des années, accentué par une qualité 
moindre des suites (auxquelles Frédérick et son 
équipe ne participeront pas) ainsi qu'une concurrence 
innovante feront du mal à la licence, qui survit 
aujourd'hui surtout dans la mémoire des « vieux » 


Atone In The Dark 


(Titre provisoire) 




joueurs. Cinq ans après le dernier épisode, redonner 
ses lettres de noblesse à la série est donc une lourde 
tâche, qui incombera une fois de plus à des petits 
Frenchies. Cette fois, c'est Eden Games qui s'y colle. 
Au palmarès de ce studio qui appartient encore pour 
quelque temps à Atari, on trouve des titres comme 
V-Rally. Rien à voir avec Alone in the Dark, mais pas 
de panique, ça bosse dur pour être à la hauteur des 
attentes des joueurs, fatalement exigeants sur ce 
titre. Car ce défi nécessite une refonte complète 
du système de jeu, tant sur le fond que sur la forme ; 
et ceci sans dénigrer ses origines. Pour expliquer tout 

La gestion de l'équipement vous plonge directement dans 
votre manteau ! Voilà qui est original. 


Edward, lacéré de partout, s'avance doucement dans la pièce, 
mais q uelque chose le suit, et ce ne sont pas que les rayons 
du so{eil.^ 


ça, Nour Polloni (producteur) et Hervé Sliwa (game 
designer en chef, carrément) ont passé une journée 
avec des boulets de journalistes et leurs questions 
pénibles (ça, c'est nous). 

Alone Saison 

ssins™ 

- a première étape consiste à proposer des 

éléments innovants dans le genre. Partant 

_. d'un environnement ouvert et presque 

rassurant lorsqu'on s'y balade le dimanche en famille, 
à savoir Central Park, les développeurs vont tenter de 
vous mener au bout de L'enfer. Culturé comme vous 
êtes, vous n'êtes pas sans savoir que New York est un 
véritable Melting Pot. Un vivier culturel dans lequel 
les religions se brassent et qui permet d’aborder de 
plusieurs manières, toutes plus dérangeantes Les 
unes que les autres, le fil rouge de l'histoire du jeu : 
la mort. Une thématique universelle qui trouve donc 
tout son sens dans la mégapole (enfin, c'est ce qu'ils 
disent). Le décor est planté mais la grande nouveauté 
de ce volet réside finalement dans son architecture. 
Sans trop exposer le scénario, Hervé Sliwa nous 
apprend que le découpage du jeu est à l'image d'une 
série télé. Pour résumer, chaque niveau est construit 
à La manière d'un épisode de « Lost » (ndlr : t'es 
certain que c'est un compliment ?). Pour preuve, 
on trouve un récapitulatif au début de chaque 
épisode et un teaser à la fin des niveaux, ayant 
respectivement pour but de vous rafraîchir la 
mémoire et de vous mettre l'eau à la bouche. 

Très logiquement, les fameux « cliffhangers », 
événements inattendus qui viennent surprendre 


4 

J 

: 


] 


j 

\ 


j 

j 

•s 

I 

; 

j 


.. 

1 

4 

J 

i 

< 

! 

'j 


40 ) 






































Si Central Park est un superbe lieu de balade la journée, la nuit des événements étranges s'y déroulent. 


reportage 


Le téléspectateur à plusieurs reprises, rythment 
le scénario. On rentrera donc chez soi le soir pour 
se creuser les méninges sur un bon Alone au lieu de 
végéter devant un DVD. D'après Hervé Sliwa, les 
scénaristes ont réalisé un travail de titan pour que 
chaque événement soit véritablement haletant. 
Fragmenté en niveaux que l'on peut terminer 
en environ une heure, NDI devrait donc procurer 
les mêmes sensations qu'un bon épisode de 
« 24 heures » (ndlr : ha c'est mmm... mieux ?). 

Bref, l'aspect scénario/découpage de la narration est 
largement mis en avant, ce qui rappelle un certain 
Fahrenheit. Et ça, c’est une bonne nouvelle. 


Action 



New-York, la vie de gardien de parc 
semble particulièrement pénible... 


Genre : 


Éditeur : 


Développeur: Date de Sortie : 



































ÆMtorod) ddû 



précieux, l'abandonner pourrait vous desservir dans 
un avenir proche, et lui faire les poches après sa mort 
peut remplir votre stock de munitions (j'en vois avec 
un sourire fourbe là, j'ai peur). D'après Hervé Ziwa, 
l'autre aspect innovant devrait venir de la variété 
des situations proposées. La construction narrative 
du jeu sous forme « d'épisodes » dont je parlais 
précédemment prend alors tout son sens. Chacun 
de ces chapitres sera l'occasion de découvrir un 
nouveau type d'activités. Action, énigmes, grand 
spectacle, mise en place de la suite de l'histoire : 
toutes les ficelles des séries TV tant à la mode 
actuellement devraient être exploitées. Et en 
ce qui concerne l'action justement, vous risquez 
d'être surpris devant les efforts d'Eden Games pour 
vous scotcher à votre fauteuil. 



! Non, sauter ne fa 
partie des option, 
possibles. Enfin / 
si vous voulez vo 
la fin du jeu. 



Il est temps de prendre tes vitamines toi. 
t'as vraiment pas bonne mine là. 


Cet épisode devrait avoir son lot de monstres tentaculaires. Ouf. 


vite pour sauver sa peau. Il saisit un câble fraîchement sorti d'un mur éventré pour tenter 
de descendre en rappel le long de la façade. Notre héros tente d'atteindre un autre appartement 
en contrebas, mais le câble s'enroule malencontreusement autour d'une statue décorative 
qui le mène jusqu'à une plate-forme surélevée. Les cris des habitants terrorisés et les structures 
gigantesques qui s'effondrent petit à petit procurent une sensation de peur profonde. 

On se retrouve au milieu d'une catastrophe urbaine gigantesque dans laquelle les victimes se 
sentent impuissantes et avec, en cadeau bonus, des apparitions de monstres bavants et gluants. 
Vraiment, ça sent La sale journée pour notre héros. C'est l'heure de dégainer une arme pour 
tenter de survivre. Pistolet en main, la caméra se place alors juste au-dessus de l'épaule 
d'Edward. Une vue qui permet de se plonger dans l'action et promet des phases de tir 
trépidantes. Même si cette mise en bouche fut un peu courte, il faut reconnaître que l'ambiance 
est excellente et que le rythme effréné des enchaînements de situations devrait réussir à nous 
bloquer devant l'écran sans trop de soucis. J'utilise évidemment le conditionnel pour parler d'un 
éventuel succès car il reste encore beaucoup d'inconnus sur ce titre dont la sortie n'est pas 
programmée avant 2007. Eden Games a du pain sur la planche pour satisfaire à la fois les fans 
et réussir à impressionner les « nouveaux joueurs » qui seront alors habitués à des ambiances 
graphiques particulièrement travaillées. On leur souhaite tout Le courage et le talent nécessaire 
pour réussir. Quant à nous, on va mettre à profit notre quaLité principale, celLe qui nous sert 
après chaque présentation alléchante : la patience. 


Discuter entre amis, 
c'est important. 


Soit c 'est une explosion, 
soit c'est l'enfer qui 
s'invite sur Terre. 
Dans les deux cas, 
il va vite faire trop chaud 
pour que ça soit une 
bonne nouvelle. 


près toutes ces promesses, Hervé Ziwa lance 
(enfin) une démo et nous présente le héros, 
Edward Carnby. Tiens, ça me rappeLle un 


truc... Eh oui, il est de retour ! Once again ! Mais si, 
le personnage est le même, ça se complique lorsque 
l'on sait que le premier jeu se déroulait en 1939 
et que celui-ci se passe à notre époque. Voilà un 
moyen astucieux de faire le lien avec l'épisode phare 
de la saga tout en donnant de la consistance au 
héros. Mais c'est plutôt l'intensité de la scène 
qui se déroule sous mes yeux qui me surprend. 
Pourtant je suis rodé aux SiLent Hill... Seul dans 
un Loft d'un immeubLe chic qui borde Central Park, 
Carnby explore. Le lieu a beau être hors de prix au 
mètre carré, on est plongé dans l'obscurité et 
l'ambiance est définitivement glauque. Des bruits 
de tuyauterie lourds et désagréables se font alors 
entendre. Le sol bouge, un grondement violent 
agresse nos oreilles et le mur d'en face se déchire 
pour laisser les rayons de soleil transpercer la pièce 
en deux. Impressionnant de par sa taiLLe et 
surplombé d'un soleil couchant rougeoyant 
et aveuglant, Central Park se dévoile alors au joueur. 
Mais on n'a pas le temps d'admirer le paysage qu'une 
nartip dp l'immeuble s'écroule, et Edward doit réagir 


JOYSTICK 







































//UÏA CR! 


m 


Playstation 2 


www.tombraider.fr 


0XBOX eidos] 










[The Online 


REVOLU TION 

HMdMIHtCONTI NUES. 


PLUS DE 

240 MAGASINS 

DE JEUX VIDÉO EN FRANCE 


Écoutez LE MEILLEUR DES HITS 
du lundi au vendredi de 18 h 30 à 21 h 


dans votre 

Micromania 
le 28 avril 


NCsoft le logo NC ArenaNei. Guitd Warv et tous les logos et design associes, les logos NCsoft et ArenaNet 
sont des marques commerciales ou des marques commerciales déposées de NCsott Corporation 
1 2006 NCsoft Corporation et ArenaNet Toutes le» autres marques commerciales et/ou marques commerciales 
déposées appartiennent a leurs proprietaires respectifs 


Les nouveaux Micromania 


0 MICROMANIA MASSY 

C. Ccial Cora Massy - 91300 Massy 
Tél. 01 69 751239 

0 MICROMANIA DREUX 

C. Ccial Cora Dreux-Ouest - 28100 Dreux 
Tél. 02 37 42 01 68 

(D MICROMANIA GIV0RS 

C. Ccial Carrefour Givors Deux Vallées 
69700 Givors 


© MICROMANIA VALENCIENNES D’ARMESVILLE 
C. Ccial Place d’Armes 
59300 Valenciennes 

0 MICROMANIA GRASSE 
C. Ccial Auchan La Paoute 
06130 Grasse 

Q MICROMANIA ROQUES 
C. Ccial LECLERC 
31120 Roques 


Toute l'actualité du jeu vidéo, 
les adresses 
de tous les Micromania 

sur micromania.fr 











exclusive trademark ot Big Huge Cames. INC 2006 Microsoft Corporation Ail nghts reserved Microsoft, the Microsoti Game Studios logo. Rise of Nations, and Windows are either registered tradernarks ortradomarks 
fre valable dans la limite des stocks disponibles , . 



fjlSEDFpTlONS 


A REAL-TIME STRATEGY GAME 
FROM BRIAN REYNOLDS 


W ec rachat d’un jeu 

[Vise ot Legends 

Micromania 

vous ottro* 

m tapis de souris 


m 


Microsoft 

garnejffstüdios 


Disponible 
en mai 

dans votre 

Micromania 


ICROMANIÀ 

Les nouveautés d'abord ! 

RAISONS DE PRÉFÉRER MICROMANIA 

Les reprises de jeux - Micromania reprend vos anciens jeux : PS2, 

PSP, Xbox 360, DS, GameCube et Xbox. Grand choix de jeux d'occasion (garantis 6 mois). 

Les chèques-cadeaux Micromania - Ils sont 

valables 1 an et sont utilisables dans tons les Micromania. 


La Proximité 


Plus de 240 magasins Micromania en France. 


[ MCTOMA* *! v La Mégacarte 5% de remise - sur les jeux & accessoires. Recevez tous les 200 € 
d’achats de jeux ou d’accessoires un bon de réduction de 10 € valable sur tous les produits -- . 

'Remise différée sous forme de bon de réduction de 10 €. ’ "Remise non applicable sur les consoles 

Les réservations - Réservez GRATUITEMENT le jeu ou la 

console de vos rêves dans tous les Micromania. 


m 


m 


Les démonstrations - Tous les mercredis et 

samedis de 14 h 30 à 18 h 30. 
















DÉVELOPPE» 


SORTIE 


Alors» 47, ça fait quoi de savoir enfin grimper ? 


HITMAN BLOOD MONEY 


GENRE 


es temps sont durs et les emplois 
précaires. Il suffit de mater les 
news à La télé pour s'en 
convaincre. Mais dans le milieu des assassins, 
on ne peut pas se permettre de sortir les 
calicots dans la rue en hurlant « Villepin, 
démission ! ». Non, ça ne se fait pas. 

Il faut procéder de manière plus subtile : 
par exemple, en éliminant silencieusement 
la concurrence (ndFumble : Sarkozy ?). 

C'est dans ce cadre troublé que débute le 
quatrième opus des aventures de notre tueur 
préféré, l'agent 47. Quand ses collègues de 
l'ICA commencent à mystérieusement tomber 
comme des mouches, notre chauve silencieux 
réalise qu'il se trame un truc pas net et qu'une 
autre agence est probablement en train 
de faire le ménage. Et ça, ça a le don 
de l'énerver. 


■ 


Même quand il est déguisé 
en gentil scientifique, on n’a 
toujours pas spécialement envie 
de se mettre en travers 
de son chemin. 


Fini de rigoler 

On n'en saura pas pLus sur la trame générale 
de ce nouvel épisode, Eidos voulant préserver 
le suspense jusqu'à la dernière minute. 

La version preview reçue ne contenait 
d'aiLleurs que six niveaux épars sans réel fil 
conducteur. Il faudra donc attendre le test 
pour juger de la qualité du scénar. 

Mais rassurez-vous : l'ambiance mature est 
toujours au rendez-vous. La première mission 
en atteste avec brio : la cinématique d'intro 
nous montre un parc d'attraction en pleine 
activité, l'air est empli de rires et de chants, 
alors qu'on découvre une grande roue en 
pleine rotation... Soudain, c'est le drame. 

Un court-circuit provoque une explosion, 
l'axe sur lequel repose le gigantesque engin 
circulaire se détache et Les nacelles tombent 
une à une. Les rires font pLace à des cris qui 
glacent le sang. Avance rapide dans un salon 
mal éclairé. Un père de famille pleure 
la disparition de son fils et peste devant 
la parodie de justice qui a remis le 
responsable du parc en liberté. Il décroche 
son téléphone : « 3e voudrais passer une 
commande ». Et on se doute qu'à ce moment- 
là, il ne parle pas de pizza, mais plutôt d'un 
grand chauve baraqué, armé d'une corde 
de piano. 


































Et sinon, quoi de neuf ? 

Bon, maintenant qu'on est rassuré sur le fait 
que l'Agent 47 ne s'est pas soudainement 
transformé en un apathique clone de Gordon 
Freeman, ou ne se soit greffé des implants 
mammaires pour être dans l’air du temps et 
ressembler à sa grande sœur Lara, voyons 
ce qu'il a de nouveau sous le costard. Pour 
commencer, il a fait un peu de gym pendant 
ses vacances. Si, si, ça se voit. Il est 
maintenant capable de faire des trucs tout 
à fait neufs comme grimper aux échelles, 
longer des murs en équilibre sur une corniche 
ou encore sauter d'une plateforme à l'autre. 

Je me moque, mais ça ouvre des possibilités 
de gameplay plutôt intéressantes et donne 
un peu plus de souplesse et de dynamisme 
à notre héros. Dans le même ordre d'idées, 
il pourra également désarmer ses adversaires 
avec une certaine classe, en leur écrasant 
d'abord le coude sur la paroi nasale. Et si 
vraiment ils sont trop nombreux et que la 
violence risque à tous les coups de tâcher son 
beau trois-pièces tout neuf, il pourra toujours 
balancer divers objets au loin pour détourner 
l'attention de ses ennemis et passer en 
fourbe. 

Letuning, ça poutre 

Autre nouveauté : le monde se souviendra de 
vos méfaits. Si vous quittez les lieux du crime 
en laissant derrière vous des tas de cadavres, 
votre réputation risque de crever le plafond. 

Et si vous faites la une des journaux, ce sera 
autant de doLlars en moins dans votre poche. 
L'agence ne plaisante pas avec la discrétion. 
Voilà qui devrait passablement calmer les 
ardeurs des fans de Duke Nukem qui se 
plaisaient à vider les niveaux à grand renfort 
de sulfateuses. Si vous voulez vous enrichir, 
il faudra veiller à ne pas dégommer trop de 
monde, ou planquer les cadavres dans des 
bennes à ordure, par exemple. Ou encore 
mieux : faire passer vos méfaits pour de 
vulgaires accidents, en injectant à votre 


victime une dose de poison mortel, en jetant 
son corps par la fenêtre et en criant « oups, il 
est tombé ». Parce que cette thune, vous alLez 
en avoir besoin, notamment pour améliorer 
votre équipement et le customiser selon vos 
désirs. Vous pourrez ainsi équiper votre 
précieux pif-paf d'un silencieux, ou greffer 
une lunette sur votre fusil de snipe. En 
agitant quelques billets verts, vous pourrez 
aussi soudoyer des informateurs ou acheter 
des témoins embarrassants. 


Plus mieux-mieux 


Bref, comme on peut le voir, les gens d'Io 
n'ont pas pris les doléances de leurs fans 
à la légère. Tout a été revu dans l'optique 
d'améliorer encore l'expérience de jeu et 
surtout de rendre à la série tout son sens, 
à savoir : incarner avec brio le « stealth 
assassin » et faire votre job sans que 
personne ne remarque rien. Sans oublier, 
bien entendu, l'inévitable lifting du moteur 
graphique qui mérite ici amplement le 
qualificatif de « next gen ». Même si cette 
preview n'était pas encore complètement 
exempte de bugs d'affichage (notamment au 
niveau des raccords de textures), et qu'elle 
manifestait une détestable propension à 
crasher sur certaines configs, nul doute que La 
version finale devrait vous ravir les mirettes. 
L'I.A. a elle aussi bénéficié d'un petit coup de 
boost et j'ai eu le plaisir de constater que les 
gardes avaient pris du galon. Ils patrouillent, 
repèrent toute activité ou objet suspects 
et s'inquiètent même de découvrir une large 
traînée de sang menant jusqu'à une cache 
où vous venez de pLanquer le corps d'un 
indésirable. Nul doute que si Io ne se loupe 
pas sur les derniers détails et ficelle son 
nouveau bébé avec amour et talent, 

BLood Money devrait rejoindre le panthéon 
des bons jeux cuvée 2006. On vous confirme 
ça normalement le mois prochain. 

Faski I 


fiSerde* Je crois que je suis repéré, 

J© suis sûr que c’est à cause des lunettes» 


Allex, hop. Par la fenêtre, 
les encombrants. 


Décidément, la grippe aviaire fait 
des ravages. 


Ordonné, 47 range maintenant ses 
cadavres dans son coffre à jouets. 


JOYSTICK 



131 


CQ 

























B 3 T A 


V E 


R S I O N 



rhoo?c F«ce. 

Ufe r.hi- .Mi,ln t .. hoo:- r • f <"'• tr-t y-Ut 


AM oifai . u l e sisiv 


Acoinic: Hhen uork \s a pleasure, lue is a ^oy 


Jagged Alliance 
chez les Soviets 

CDV Software 
Entertainment 


27 / 01 / 4^09 : 1 


Pour s'identifier plus facilement 
au héros, il sera possible de choisir 
sa tronche. 


Deuxième mission «Su Jeu : seul 
avec un pistolet et deux grenades 
contre tout un peloton d'execution. 
Ouch... 



Nival Interactive/ 
Russie 


SORTIE PRÉVUE 


HAMMER & SICKLE 


18 mai 2006 


tour, avec une gestion très précise des points 
d'action, des Lignes de vue et de l'équipement. 

La version bêta que nous avons pu essayer 
manque de finitions, mais Le concept est 
intéressant. Avec un très Large choix d'armes 
d'époque et une grande liberté de manœuvre 
sur Le terrain, les batailles s'annoncent difficiles 
mais très amusantes. Les caractéristiques de 
votre personnage permettent de privilégier 
différents styles de gameplay : rush sauvage 
vers la cible, qui est ensuite déchiquetée à bout 
portant par une longue rafale de MP40, ou 
infiltration toute en douceur et élimination 
discrète au couteau, ou encore fusil à lunette 
et snipe depuis le premier étage d'un immeuble 
de l'autre côté de la rue. 

Bon baiser de Russie 

Les décors sont totalement destructibles, 
et Les balles les plus puissantes traversent 
les murs sans problème. Du coup, Les 
mitrailleuses lourdes et les roquettes anti¬ 
chars ont tendance à remodeler fortement 
le paysage urbain. On pourra aussi piéger 
des accès avec des grenades ou utiliser des 
charges de TNT pour souffler les obstacles 


gênants, les maniaques des explosifs 
devraient donc largement s'y retrouver. 

Le jeu gère les déplacements silencieux et la 
détection sonore, les cycles jour/nuit ainsi 
que le camouflage et Les uniformes : 
normalement il sera possible de se déguiser 
en soldat américain ou en paysan allemand. 

Au fil des combats, les caractéristiques 
employées augmenteront lentement, et 
chaque niveau d'expérience franchi permettra 
d'acheter des compétences supplémentaires. 
On pourra ainsi obtenir un bonus de précision 
avec les armes automatiques, ou une 
réduction du nombre de points d'action 
nécessaires pour passer de la position debout 
à couché sur le ventre, ou une limitation des 
pénalités liées aux blessures reçues (de façon 
à être encore en état de riposter après avoir 
pris une balle de Mauser dans le bide). Si la 
partie RPG tient ses promesses, que le jeu 
n'est pas trop linéaire et qu'on est réellement 
libre de choisir de s'allier à une faction ou au 
contraire de la combattre, Hammer & Sickle 
pourrait être une très bonne surprise. 

Atsm'.c 



| Apparemment, on affrontera 
| les mêmes nasïs qn© dans fteturn 
| te Castlc Wolfenstein,»» 



JOYSTICK 





























Il I 
aie» 


C'est vous le chirurgien. 

Sous votre stylet, la vie d'un homme. 



TRAU MAOC ENTER" 



JOUEZ DU SCALPEL 


/ITLUS 



Hope Hospital : le Dr Derek Stiles doit apprendre à travailler sou: L / g 
et à maîtriser le B.A.-BA du chirurgien. Ses mentors réalisent vit / e q U ’ji SS ' 01 ? 
un don bien connu dans les milieux de la médecine : le “Healing / roue/)-P° ss ® tfe 
permet de ralentir la course du temps et d’accomplir ainsi de vé ritab/ es ’ ^ 
miracles. Recruté par Caduceus, une filiale de l’Organisation McLqj a . 

Médecins, Derek doit bientôt faire fasse à la GUILT (Gangliated U ftoph/n < es 
Latency Toxin), virus qui menace la planète entière. ^ muno 


NINTENDO 

O 





































GENRE 

EDITEUR 


DÉVELOPPEUR 


SORTIE PRÉVUE 




: v; epuis des années. Les mecs de La NASA 
se triturent Les méninges, cLaquent 
wr des tonnes de bLé et baLancent des 
morceaux de tôLe dans L'espace en espérant 
détecter des formes de vie extra-terrestres. 
Ridicule. Les E.T. sont parmi nous et se terrent 
en Suède dans Les Locaux de Simbin. D'ailleurs, 
ces curieux êtres à huit bras s'amusent eux aussi 
à propulser des bouts de ferraille, mais sur Les plus 
prestigieux circuits du monde. L'objectif est clair : 
sortir La simulation automobile ultime ! Avec leurs 
productions précédentes (GTR, GT Legends), 
on se disait qu'ils avaient déjà réussi. Eh bien, 
eux n’étaient pas satisfaits. GTR 2 s'annonce d'ores 
et déjà comme une gigantesque claque. Le genre 
à vous arracher la tête des épaules pour L'encastrer 
dans le mûrie plus proche. Notre version jouable, 
première prise de contact avec la bête, confirme 
tout le bien que l'on peut penser de ces génies. 

Je ne vais pas vous pondre toute une encyclopédie 
sur le moteur physique : l'évolution est flagrante. 
Tant au niveau du comportement des voitures que 
de la gestion de la température des pneus ou de 
l'adhérence évolutive de la piste... Je ne prends 
pas beaucoup de risques en vous disant que GTR 2 
risque bien d'enterrer ses frères de sang. 

Ronger son frein 

Pour parvenir à un meilleur résultat général, nos 
Suédois préférés ont tout simplement déployé 
leurs esgourdes vers Les fans de simu afin de 
répondre encore mieux à leurs attentes. Souvenez- 
vous, dans le test de GTR, on regrettait l'absence 
d'une école de conduite pour faciliter l'accès aux 
novices. Difficile de dire si on y est vraiment pour 


L'école de pilotage fournit des conseils de conduite durant les courses. 


quelque chose, mais en tout cas l'école est 
maintenant intégrée. Incomplète dans cette bêta, 
elle proposera pas moins de cinquante leçons 
de pilotage récompensées par des médailles en 
fonction de nos performances. Un bon moyen 
de rentrer dans le jeu ! On attendra la version finale 
pour juger de l'intérêt de cet ajout. En dehors 
de ça, tout fleure bon la grosse tuerie même 
si on déplore encore quelques plantages, une I.A. 
parfois défaillante et quelques bizarreries 
graphiques. À ce propos, je me dois de vous 
signaler que les captures d'écran disséminées sur 
cette page sont fournies par l'éditeur pas trop 
enthousiaste à l'idée qu'on vous montre des visuels 
peu avenants. Pas de panique, je vous assure qu'il 
n'y a pas tromperie sur la marchandise et tout 
devrait être nickel dans la version définitive. Ce 
résultat-là, vous l'obtiendrez sur une bonne grosse 
config, mais à condition de faire l'impasse sur une 
tripotée de détails, ça tournera également très 
bien sur une machine vieillotte. Reste encore à 
tester le multi (absent de cette version) et si le 
tout tient ses promesses, on aura de quoi se 
flinguer toutes les vacances d'été. 






Alors ça c quand &n roule a 30® a 
l'heure, c'est bien pénible. 


. 




Une technique de conduit© tort carieuse. 




50 ) 


50 ) 181 































GENRE 


ÉDITEUR 



Les hydres trâcéphaies sent toujours aussi lentes, 
mais leurs attaques de zone sont redoutables ! 


I arrive petit à petit, on l'attend 
depuis longtemps, mais finalement 
1e voilà. En fait, le développement 
d'Heroes of Might and Magic V a pris plusieurs 
mois de retard, mais personne ne songera à s'en 
plaindre. Tout le monde comprend bien qu'il 
vaudrait mieux voir un jeu convenablement fini 
et équilibré plutôt qu'un projet incomplet, mis 
sur le marché prématurément et ensuite 
vaguement corrigé à coups de patches. Après la 
tempête soulevée par la bêta rendue publique au 
début de l'année, plutôt mal accueillie par la forte 
communauté Heroes, Ubi avait donc sagement 


DÉVELOPPEUR 


MIGHT & MAGIC V 


décidé de repousser un peu la sortie du premier 
titre de sa nouvelle Licence Might & Magic. 

Nous avons pu essayer une version plus récente 
et visiblement un gros boulot a été effectué. 
Sur le papier, le jeu est toujours aussi 
prometteur : les factions traditionnelles de 
l'univers HoM&M, rééquilibrées et améliorées 
graphiquement, s'affrontent dans une guerre 
apocalyptique. Anges et paladins contre succubes 
et démons, vampires et morts-vivants contre elfes 
et licornes, hydres et minotaures contre 
gargouilles et goLems... Plein de nouveaux sorts, 
de compétences, d'artefacts magiques et de 
monstres baveux, le tout avec un moteur 3D qui 
déchire : le potentiel est bien là. 

L’heure des derniers réglages 

Ce qui est inquiétant, c'est qu'il reste encore pas 
mal d'éléments artistiques à intégrer, en 
particulier les portraits des héros. Nous n'avons 
pas pu juger de l'intérêt des six campagnes 
proposées ou de la qualité des cinématiques, 
qui sont toujours incomplètes. L'équilibrage des 
cartes est en cours et les progrès réalisés sont 
encourageants, mais l'importance du level design 


dans un jeu comme HoM&M peut difficilement 
être sous-estimé : pour être intéressante, 
la progression doit être ardue, mais pas trop ! 

Si elle est trop facile, le gameplay devient une 
longue répétition d'automatismes, sans stratégie, 
ni excitation. Si au contraire elle est trop difficile, 
qu'on se fait régulièrement rétamer son armée par 
les packs de monstres errants qui hantent les 
campagnes, on se décourage ou on finit par avoir 
l'impression que les concepteurs n'ont prévu 
qu'une seule solution possible et qu'il n'y a 
aucune liberté. Espérons que les responsables 
d'Ubi seront intraitables sur ce plan-là, parce que 
c'est peut-être le point le plus important du jeu 
solo. On se ronge les ongles aussi en pensant 
à l'équilibrage des différentes races en mode 
multijoueur : le prix et la puissance des créatures, 
la vitesse de développement des cités, les 
sortilèges et les capacités spéciales des héros... 
Avec six factions totalement originales à 
balancer, il y a tellement de paramètres décisifs 
que les possibilités de faux pas sont nombreuses. 
On va donc attendre Le test avec prudence pour se 
prononcer : on espère le meilleur, mais on ne peut 
pas écarter le risque d'une déception. 

t m c 




JOYSTICK (îl 


181 






















B 3 T A 



Hallucination 


ÉDITEUR 


GMX Media 


Avril 2006 


EDITEUR 


DEVELOPPEUR 


SORTIE PREVUE 


Avril 2006 


graphique cartoon propre aux Theme Park like. 
J'aurai dû me méfier de la mention 3 ans et plus 
de la fiche produit puisque cette simulation 
aquatique est totalement destinée aux p'tits 
nenfants avec un contenu et un gameplay super 
simplifiés, limite neuneu. L'objectif est de 
construire un parc sous-marin en remplissant 
votre petite carte de couveuses à tortues, 
dauphins et autres baleines. Rajoutez les orques 
et les hippocampes et vous aurez fait le tour 


Gestion 
niveau CP 


52 


DEVELOPPEUR 


SORTIE PREVUE 


GENRE 




e premier Deep Sea Tycoon n'était 
pas une franche réussite, mais 
——— il proposait quelques petites 
originalités comme une partie stratégie/ 
action. J'étais curieux de voir à quoi ressemblait 
cette suite. Et donc la réponse est : à rien. 

Ne reste du premier opus que le titre et le style 




4 




de la liste. Ça ne va pas beaucoup plus loin dans 
les buildings puisque qu'il y a en tout une petite 
quinzaine de disponibles. Et la gestion est aussi 
intéressante qu'un documentaire sur la 
reproduction des éponges en eaux profondes. 

Une fois les bâtiments construits, la thune 
tombe d'un peu partout. La partie aventure 
obligatoire pour débloquer les cartes 
« bac à sable » est d'un ennui assez abyssal 
puisqu’il s'agit en général de poser deux 
constructions et d'attendre gentiment que 
l'objectif soit atteint. Graphismes basiques, 
interface et maniabilité très moyennes, le joueur 
passera son chemin. Faudra que je fasse faire 
le test par ma petite sœur pour voir si elle s'y 
retrouve, mais je ne suis même pas sûr que 
ça la branche plus de dix minutes. 


e d 




Tout le contenu du Jeu en une 
interface de gestion, ça au moins 
c'est ergonomique. 


ne détermination d'acier : c'est ce 
qu'il m'a fallu pour trouver le 
courage de jouer quelques minutes 
à Will of Steel. À en croire les briefings des 
missions, il s'agit d'un jeu Tactique temps réel 
dans lequel un bataillon de Marines massacre 
tout plein de talibans et d'irakiens. Donc on 
parle de guerre moderne. Pourtant sur L'écran, 
je vois que les chars américains sont des M60 
Patton, des tanks de la guerre du Vietnam, 
remplacés par les Ml Abrams depuis une bonne 


Ne me demandez pas ce qu'ils font, 
je n'en sais rien. 


WILL 0F STEEL 


vingtaine d'années. Qu'est-ce que des Patton 
foutent en Afghanistan ? Aucune idée. De toute 
façon, ça n'a pas grande importance, parce qu'il 
m'a fallu environ cinq secondes pour réaliser que 
le jeu ne fonctionne pas : il n'y a pas de 
pathfinding. Lorsque je sélectionne un groupe, 
la moitié des unités se met à tourner en rond sur 
pLace à toute vitesse et l'autre moitié se disperse 
dans la direction opposée. C'est... déroutant. 
Original en tout cas. Apparemment il n'y a pas 
non plus d'I.A. puisque les soldats ne réagissent 


Attention les gars, cette forêt 
grouille de Viets et de talibans ! 


pas quand on leur tire dessus. Les graphismes 3D 
semblent passables, mais pendant les combats 
le rafraîchissement tombe à cinq images par 
seconde et les unités ne répondent plus aux 
ordres. Je ne voudrais pas être exagérément 
pessimiste, mais si cette bêta est représentative 
du jeu final (déjà sorti aux États-Unis depuis 
plus d'un an), j'ai bien peur que Will of Steel ne 
décroche pas une très bonne note. 

A t O m c 




























































PUBLI-RÉDACTIONNEL 


SIMPLICITÉ, DIVERSITÉ, SÉCURITÉ... 

GALLERY VA VOUS ÉPATER 

Gallery, c’est l’accès à des centaines de sites directement à partir 
de son téléphone portable et ce qu’on soit utilisateur des réseaux 
Bouygues Telecom, Orange France ou SFR. Le choix de sites de marques, 
de services ou de contenus multimédias que l’on peut trouver grâce 
au moteur de recherche Gallery est tout simplement sans égal. 




Mobile 

Games 


Les Aliens envahissent votre mobile 
qui allez vous appeler ?? 
DUKE NUKEM! 
^•Télécharge Duke Nukem 


1 à. J V Mflfc BIVIW I 

ït.t.1 

b. 




r rpv\ ,4 


Retrouvez tout 
l'univers SEGA sur votre 
mobile 



QUELS SITES TROUVE-T-ON SUR GALLERY 


Le moteur de recherche Gallery référence des centaines de sites mobiles. Un tel 
choix vous permet de trouver à coup sûr et précisément ce qui correspond le mieux 
à votre recherche. 

Vous êtes passionné de jeux vidéo ? Alors vous dénicherez sans difficulté les nouveaux 
jeux à télécharger, les dernières news, les tests les plus récents et toutes les astu¬ 
ces et soluces indispensables pour vous tirer d'affaire... De Gameloft à Sega ou 
I-play en passant par Astuces Jeux, Consoles Plus, Score Games ou encore 
Game One, de nombreuses marques vous proposent du contenu riche et varié ! Et 
il en va de même pour le cinéma, la musique, l'actualité ou le sport. 

EN TANT QU'UTILISATEUR, QUELLES SONT MES GARANTIES ? 

Tous les sites référencés sur Gallery doivent se conformer à une charte qui garan¬ 
tit une ergonomie claire du site et la loyauté des contenus pour les utilisateurs. 
Et, histoire d'éviter les mauvaises surprises, tous les tarifs sont annoncés par 
avance et doivent être acceptés par vous avant toute transaction. 

MON TÉLÉPHONE EST-IL COMPATIBLE ? 

Gallery est accessible depuis la quasi-totalité des téléphones mobiles couleur. 
Vérifiez la compatibilité de votre téléphone sur le site web www.gallery.fr. 


in-FUSID 




/ / / Z'. 



COMMENT ÇA MARCHE ? 

1- Connectez-vous au portail de votre opérateur mobile 

(Orange World, Vodafone livei, I-Mode ou les portails de Tele2 Mobile, Virgin 

Mobile, NRJ Mobile ou Debitel) 

• Cliquez sur le lien « Gallery » pour accéder au moteur de recherche. 

• Entrez l'objet de votre recherche dans la case « Entrez marque ou mot clé » 
pour accéder à la liste des sites correspondants. 

• Cliquez sur le site qui vous intéresse pour dénicher le jeu, la sonnerie ou l'in¬ 
formation dont vous avez besoin. 

2- Ou envoyez un SMS au 30130 

• Envoyez le mot qui définit le mieux votre recherche par SMS au 30130 (marque, 
activité ou contenu). 

• Quelques secondes plus tard, vous recevrez un message contenant un lien 
cliquable. 

• Cliquez pour accéder à la liste des sites correspondant ..^ ... 

à votre recherche et trouvez votre bonheur. |[ u GALLERY // 

Le moteur de recherche 
de l’Internet mobile 


« TESTEZ MAINTENANT ! ENVOYEZ "JEUX" 

PAR SMS AU 30130 (prix d'un simpLe sms). » 





















































B 3 T A 



JOYSTICK 




Mayday ! Mayday! 

Sauf que pendant que vous étiez occupé à tuer 
quelques seconds couteaux. Le pays a sombré 
dans Le chaos. Le président américain, qui 
passait dans Le coin pour boire une Corona et 
signer un traité de coopération militaire, est 
tombé dans une embuscade. Une fraction de 
l'armée mexicaine opposée aux États-Unis 
tente un coup d'État contre Le gouvernement. 
La ville est sous couvre-feu et des soldats 
patrouillent dans les rues, tirant sur tout ce 
qui bouge. Heureusement vous êtes bien 
équipé pour faire face à la situation. Bardée 
d'électronique, votre troupe d'élite bénéficie 
des dernières technologies de réseaux mises au 
point par le Pentagone. La visière transparente 
de votre casque fournit en surimpression 
toutes les informations tactiques disponibles : 
identification automatique ami/ennemi, 
positions approximatives des dernières cibles 
repérées, affichage des waypoints, 
communications vidéo avec vos supérieurs, 
bulletins de news CNN, tirages d'Euro- 
Millions... Les Ghosts ne sont pas appelés des 
« advanced warfighters » pour rien. En général 
vous ne savez pas où se trouvent vos ennemis. 


54) 


exico City, 2013 : les Forces 
Spéciales américaines s'intéressent 
de près aux activités d'un groupe 


GENRE 


EDITEUR 


de soldats mexicains. Alors que l'Amérique 
vient de leur confier du matériel militaire 
sensible pour les aider à combattre les 
trafiquants de drogue qui infestent la région, 
ces petits filous n'ont eu apparemment rien 
de plus pressé que d'aussitôt revendre les 
merveilles technologiques de l'Oncle Sam 
à des guérilleros communistes. Quelle 
ingratitude, c'est à vous dégoûter de venir en 
aide aux étrangers... On va donc envoyer votre 
escouade de Ghosts là-bas pour siffler La fin 
de La récréation. Vous serez parachuté 
au-dessus du centre-ville et vous devrez 
prendre contact avec votre espion au sol, 
identifier les suspects, liquider tout le monde 
au lance-grenades et récupérer La marchandise 
(ou ce qu'il en reste). Fastoche... 


Entre chaque mission, on 
pourra choisir quelles armes 
et accessoires emporter. 


SORTIE 


Comme dans tout bon tactical 
shooter, on passera beaucoup 
^ de temps à se pencher prudemment 
au coin des murs... 



































mais parfois vous disposez d'un drone, que 
vous pouvez envoyer au-dessus des toits pour 
observer ce qui se passe derrière une barricade. 
Suprême raffinement, il est possible de 
surveiller en permanence ce que voit l'un 
de vos coéquipiers : ils ont tous une petite 
webcam sur l'épaule et l'image en temps réel 
(en qualité très réduite) est affichée dans une 
fenêtre sur votre HUD. Vous pouvez passer de 
l'un à l'autre et en cas de besoin agrandir 
l'image en plein écran : vous observez alors 
la situation par ses yeux. La scène a un look 
« caméra de surveillance » très plaisant, mais 
honnêtement je ne suis pas certain que ça 
serve réellement à grand-chose. En tout cas, 
l'idée est intéressante. 

Descends-le, on tG regarde 

Plus convaincant, l’écran tactique vous donne 
une vue aérienne des alentours. Bien plus 
qu'une simple carte en papier, il s'agit d'une 
véritable représentation 3D du terrain. Des 
icônes précisent la position des forces en 
présence et vous pouvez placer des waypoints 
pour chacun de vos coéquipiers, de façon 
à coordonner l'attaque en tenailles 
d’une position ennemie. Les armes étant 
extrêmement précises et mortelles, une grande 
rigueur dans les déplacements est nécessaire : 
trotter innocemment au milieu de la rue est 
synonyme de balle dans la tête. Plusieurs 
routes permettent de se rendre d'un point 
à un autre (ce qui évite l'effet couloir à la Call 
of Duty) et pour survivre il faut progresser 
prudemment, à couvert, en répartissant 
ses troupes pour créer des tirs croisés 
dévastateurs. Le système de physique du jeu 
est très développé et on peut souffler 
une palissade gênante avec une grenade, ou 
désosser méthodiquement une bagnole avec 
des rafales de mitrailleuse légère : les pneus 
éclatent, les portières se tordent et finissent 
par gicler, le réservoir explose et le type 
qui se cachait derrière mange quelques bastos 
et pleurniche en espagnol sur l'injustice 
du monde. 

A ïe aïe, madré de dios, que caior ! 

En fait, l'élément le plus prometteur pour les fans 
du premier Ghost Recon, c'est que cette version 
PC de GRAW s'annonce très différente de la 


La carte tactique permettra de déplacer 
individuellement les coéquipiers. 


version récemment sortie sur Xbox 360. Moins 
riche visuellement, moins colorée, moins « next 
gen », mais aussi plus sérieuse, plus tactique, 
plus immersive. Ceux qui craignaient de voir la 
série déraper dans le shoot bourrin peuvent 
respirer : Ghost Recon ne prendra pas le même 
chemin que Rainbow Six, Licence autrefois 
prestigieuse, mais désormais « consolisée » 
pour le grand public. Ubi insiste beaucoup sur 
ce point : GRAW sur PC sera bien un simulateur 
d'infanterie hardcore, pas un gunfight 
hollywoodien à jouer au pad en bouffant 
des chips. Ce que nous avons vu est très 
encourageant. Les deux seuls défauts visibles 
de notre version bêta sont le framerate (une 
machine relativement balèze semble nécessaire) 
et l'I.A. des équipiers. En effet, la nature ouverte 
des cartes tend à créer une certaine confusion : 
vos copains semblent avoir du mal à comprendre 
d'où provient le danger, ce qui les amène parfois 
à se cacher du mauvais côté d'un obstacle et à se 
placer à des endroits où leur angle de tir est 
complètement bouché. Étant donné l'importance 
vitale d'une bonne coordination entre le joueur 
et l'I.A., on espère que tout ça sera arrangé dans 
la version finale. 

t m c 


Euh, les gars... On vient de 
SORTIR par cette porte, vous 
vous souvenez ? Maintenant 
on va de l'autre côté... 


La caméra du drone s'annonc® 
bien pratique pour détecter 
les sentinelles. 


cc 

LU 


HZ 

CD 


OC 

< 

$ 

O 

LU 

U 

z 

< 

> 

o 

< 

Z 

O 

U 

LL) 

CC 

[— 
CO 

O 

I 

O 


O 

CO 

cc 

LU 

> 

< 
I— 
m 
CD 


jgyst:. (55 


181 






















B 3 T A 


VERSION 


hez Joystick, on est comme 
beaucoup de gens, on attend la 
. sortie de Guild Wars Factions pour y 
jouer. Enfin, pas tout Le monde chez Joy, en fait. 
Malgré tout Le génie du premier titre de la série, 
il y en a qui n'accrochent pas du tout. C'est 
comme ça, légouzélécouleurs. Tout ça pour dire 
que nous autres, éminents journalistes, sommes 
à La même enseigne que les honnêtes joueurs : 
on essaie un peu Factions quand NCsoft nous 
y autorise et on le testera dès qu'il sera sorti, 
le 28 avril et pas avant, contrairement à 
beaucoup de jeux offline. Rappelons que vous 
pourrez acheter Factions en stand-alone, sans 
posséder Guild Wars, pour environ 50 euros. 

Vous aurez alors accès à toute la partie PvP 
(et sa nouvelle guerre des peuples) et à une 

BB--- 



Guerre éternelle 


ÉDITEUR 


NCsoft 


GUILD WARS FACTIONS 



On voit bien sur la carte la ligne 
de front qui sera influencée 
par l'issue des combats PvP 
entre factions. 


Les deux gros monstres sont 
en fait des mercenaires que 
vous pouvez prendre dans 
votre équipe. Ça change ! 


ArenaNet/ 

États-Unis 


28 avril 


C'est de l’art ! 

Difficile de se faire une idée du gameplay de 
Factions quand on vous propulse directement 
niveau 20. Surtout que j'ai essayé une des 
nouvelles classes, l'assassin. On ne s'improvise 
pas maître des dagues en quelques heures de 
jeu ! Dans GW, l'apprentissage se fait 
progressivement, sinon on se noie dans la mer 
des compétences et des tactiques. Néanmoins, 
ArenaNet devrait nous fournir une histoire 
menant rapidement votre héros au top de son 
art. Pendant ce temps, il se choisira un camp 
entre Les Luxon et les Kurzick. À présent, les 
quêtes effectuées rapportent des points de 
factions en plus de l'expérience : à vous de 
vous faire remarquer ! Deux choses m'ont 
vraiment frappé durant cette preview. D'une 
part, c'est difficile. J'ai l'impression que le 
niveau des combats est un cran au-dessus de 
ceux de Guild Wars. On en bave. D'autre part, 
on bave encore, mais différemment, sur les 
décors. C'est beau... Magnifique. Et je ne parle 
pas forcément de technique, mais de design. 
Admirer des artworks accrochés aux murs des 
locaux d'ArenaNet est une chose. Les retrouver 
aussi fidèlement dans le jeu en est une autre. 

Il y a dans cette boîte de développement de 
vrais artistes, doués d'une imagination visuelle 
incroyable. La ville principale, avec ses 
immeubles de styLe oriental médiévaL, c'est 
du jamais vu. La forêt pétrifiée, dont les arbres 
géants sont transformés en citadelles, coupe 
le souffle. Et l'ambiance sur la mer de jade 
est aussi enchanteresse qu'inquiétante. 

Je n'ai qu'une hâte : partir à l'aventure dans ce 
Factions magique. 

u b e 



181 































SUP'INFOGRAPH 


Enseignement Supérieur Technique Privé 

www.esra.edu 


Formation au film d'animation 3D. 
3 ans d'études. 

Admission : Bac + Concours. 


Créée en 1997 au sein de l'ESRA, 

SUP'INFOGRAPH 

est une section dédiée 
aux films d'animation 3D, 
à l'habillage télévisé 
et aux effets spéciaux. 

DVD des films d'élèves disponible sur demande. 
Annuaire des anciens élèves. 


TROIS ÉTABLISSEMENTS EN FRANCE 

ESRA -75015 PARIS 

0144252525 

ESRA CÔTE D'AZUR - 06300 NICE 
0492000092 

ESRA BRETAGNE - 35700 RENNES 
0299366464 


«: 

CROUPE 

ESRA 



Le 1 er groupe privé de formation aux 


métiers du cinéma et de l'audiovisuel en France. 





B 3 T A 



V E 


R S I 0 N 


ous à Berlin ! En ce beau début 
d'année 1945, Les traditionnelles 
I WÊ ! soldes de janvier ont un succès fou : 
tout le monde se précipite vers la capitale 
allemande. Premier arrivé, premier servi ! 

À l'est, le rouleau compresseur soviétique 
aplatit les divisions nazies les unes après 
les autres. À l'ouest. Les ultimes défenses 
du Reich fondent à un rythme alarmant. 
Développé par Stormregion, à qui l'on doit 
déjà Codename Panzer 1 et 2, Rush for Berlin 
nous proposera une première campagne dans 
les rangs de l'Armée Rouge : l'objectif sera 
de capturer Berlin avant que l'Allemagne 
ne capitule en bloc au profit des Anglo- 
Américains. Cette course contre la montre 
devrait être un élément essentiel de chaque 



GENRE 


Histoire parallèle 


Deep Silver 


RUSH FOR BERLIN 



DÉVELOPPEUR 


mission, obligeant parfois à sacrifier 
délibérément des troupes de valeur dans le seul 
but de gagner un temps précieux (comme dans 
la réalité). La deuxième campagne, du côté des 
Alliés occidentaux, sera quant à elle une 
opération fictive : la prise de Berlin par un 
assaut aéroporté massif. Vu que la ville n'était 
pas exactement sans défense, on pourrait se 
demander comment des paras largués au petit 
bonheur et privés d'équipement lourd peuvent 


SORTIE PRÉVUE 


Voici !e terrifiant char Maus 
(sans doute coincé ou en panne 
d'essence). 


En plus des trois campagnes 
principales, on pourra jouer 
plusieurs missions bonus pour 
la Résistances 


Maquisards recruited: 2/7 


espérer réussir... Eh bien, apparemment, 
dans Le jeu, ils pourront capturer les usines 
d'armement locales et fabriquer leurs propres 
chars Tigre pour se défendre. Hum. J'ai 
l'impression qu'on s'éloigne quand même 
un peu de L'esprit Codename Panzer... 

Sauvez ia Patrie 

La troisième campagne ira encore plus loin dans 
la science-fiction : vous commanderez 
des troupes allemandes et vous essayerez de ne 
pas perdre la guerre. Bien sûr vous ne jouerez pas 
le rôle d'un nazi ! Dans ce scénario, Hitler et ses 
copains auraient été liquidés et remplacés 
par un gouvernement plein de gentils Allemands 
(comment on sait qu'ils sont gentils ? Parce que 
c'est écrit sur leurs casquettes). Votre job 
consistera à défendre l'Allemagne contre les 
millions d'étrangers têtus qui refusent de croire 
que vous êtes devenu sympa. Pour vous aider 
dans cette tâche utopique, vous pourrez 
librement piocher dans l’immense bric-à-brac 
d'armes expérimentales foireuses qui ont 
contribué à créer le mythe de la supériorité 
technologique teutonne. Vous aurez par exemple 
accès au célèbre Panzer VIII « Maus » [Souris]. 

Ce tank géant de 188 tonnes (trois fois plus lourd 
que les énormes Tigres), péniblement propulsé à 
10 km/h par un moteur de bombardier, exista 
réellement : deux prototypes en furent fabriqués 
pendant la guerre. Ça peut être amusant à jouer : 
même si ce bunker pseudomobile était 
complètement inutilisable dans la réalité, 
c'est typiquement le genre d'arme suprême 
délirante qui fait fantasmer les dictateurs séniles 
et les joueurs de jeux vidéo. Reste à voir si ça 
permettra à Rush for Berlin de s'imposer sur 
le marché congestionné des STR Seconde Guerre 
mondiale... 

Atcm c 


: 


JOYSTICK 





























« L IMPORTANT N EST PAS CE QUE 
VOUS PILOTEZ, MAIS COMMENT 
VOUS LE PILOTEZ- » 

□abriele Tarqljini 
Champion BTCC et ETCC 




Une IA KVDumoiiiuH : vos adversaires développent leurs 

COMPÉTENCES AU FIL DE IA PARTIE. IlS SONT IMPRÉVISIBLES, 
RETORS ET ILS ONT SOIF DE VICTOIRE ! 


www.pegi.info 


EUack/scsn 

<0 

KendorUar' 

MllWONT 


Système de développement des compétence : développez les 

CARACTÉRISTIQUES DE VOTRE PILOTE POUR GARDER VOTRE AVANTAGE 
DANS IA COMPÉTITION. 


Intimidez pour dominer : intimidez vos adversaire pour le 

FORCER À FAIRE DE ERREURS. 


GOOD 

Audi 

a 

RENAULT 


Mercedes-Benz AMG 


■©- 

OPEL 

■ffmmr 

MP UIICT 


SERT 


VAUXHALL 


T. N.- • 


Distribué par 

DEJODDD 

v www.nobilis-france.com 




ftjbfeWbylûgoSil©2006togc)5H.DevelopedbyMfes!one.Alrigbt5ceserveAAlnmi^^ °BoySlotion?',TS2" are regriered tradomorks oi Sony (ampute Ert ertn i nwl kx. 


















B 3 T A 


VERSION 





DEVELOPPEUR 

Si I [il «T:-?;}! 


SORTIE PRÉVUE 


Nia caisse ne ressemble peut-être 
plus à rien, mais au moins, 
je suis premier. 


Laisse aller, c'est une valse. 


GENRE 


ÉDITEUR 


'ai une confidence à vous faire : 
la raison pour laquelle on ne me file 
jamais les jeux de bagnoles à la 
rédac, c'est parce que j'ai, paraît-il, une conduite 
légèrement discutable. Oui, j'avoue : derrière un 
volant, j'ai une certaine propension à emboutir 
tout ce qui m'entoure. Par distraction, souvent, 
mais parfois aussi pour répondre à mes pulsions 
psychopathes. Forcément, pour tester toutes les 
subtilités d'un gameplay réaliste à la GTR2, ça 
craint. Par contre, quand il s'agit de se faire les 
dents sur le dernier titre de Bugbear, où le maître- 
mot est « démolition », je redeviens tout à coup 






FLATOUT 2 


Barbecue champêtre on virage mal 
négocié ? 


r 



un mec utile. Pour une fois que je peux 
tendrement emboutir le pare-chocs de mes 
adversaires sans qu'un idiot ne vienne agiter un 
drapeau noir en bord de piste, je ne vais pas me 
faire prier. 

Flatburnautë 

Alors, quoi de neuf au menu de ce nouvel 
épisode ? Des courses effrénées bien sûr, dans 
des environnements variés (désert, campagne, 
ville) mais également la possibilité de se faire 
défoncer la calandre dans des arènes fermées. 

Et si cela ne suffit pas, vous pourrez toujours 
vous rabattre sur les petits jeux d'adresse idiots 
où l'on s'amuse à traverser le pare-brise pour aller 
s'écraser comme une merde une centaine 
de mètres plus loin. Pour épicer quelque peu 
les joutes, on aura la possibilité de démolir 
une bonne partie du décor, ce qui permettra 
d'emmagasiner du « boost », pratique pour 
décocher une accélération surpuissante et griller 
ses adversaires (ou précipiter son accouplement 
avec un mur, ça dépend qui conduit). Pour un 
peu, j'en oublierais presque de vous parler des 
jumps (pour faire des saltos avec votre pick-up) 


ou des routes alternatives (en traversant une 
station essence dans un grand « boum », par 
exemple)... Certes, que du très classique. Mais en 
version über efficace. 


Aouaouite, aoua trèèès ouiîe 

Parce qu'en terme de réalisation, ils savent y faire 
chez Bugbear. Cette version PC (qui n'est pas un 
portage et ça se sent) dispose de tous les derniers 
effets à la mode et se paie en outre le luxe d'être 
optimisée aux petits oignons. La preview crashait 
encore parfois pendant la navigation dans 
les menus, mais pas une frame de perdue pendant 
les courses : ça va vite, très vite et en plus, c'est 
beau. Sans oublier le moteur physique, qui envoie 
virevolter vos adversaires ou des morceaux 
du décor dans les airs. Rien de plus jouissif que 
de foncer à tombeau ouvert dans un échafaudage 
pour le faire s'écrouler sur le capot du pauvre mec 
qui vous suit. À mi-chemin entre NFSU et 
Burnout, FlatOut 2 s'annonce clairement comme 
« le » jeu de course arcade le plus prometteur 
de l'année. 


Fask I 




JOYSTICK 



181 


l 

i 




i 

f 


< 

J 

I 

f 






















,^'ere 


SONALYSTS 


« Dangerous Waters 
est sans conteste le meilleur 
simulateur de combat aéronaval 
moderne jamais développé » 

MICRO SIM 


« Dangerous Waters 
est la référence 
des simulations 
aéronavales » 

97/100 -SUBSIM.COM 


« Le nouveau titre de référence 
des jeux de bataille navale » 

9/10-JOYSTICK 


Le premier jeu de simulation aéronavale qui vous place aux com 
de différentes plates-formes sous-marines et de surface ! 


Distribué par 


Btratpgg First 


www.nobilis-france.com 


PubWïed by logo Sri ' < '2006, Sonoiysh (ombat Simulations DangeiousWafefv 2004. Sondysls, !ik Al nghh teserved Sonai/tf, tombât Simulations Dangerous Watenï 6 o rrotiemnrk of SorxiysR ht Referenœ worta are ftom the U S Nad Ircîituîe 1 200? and 1997 AU nghts reserved Ail orfier trodenxiTks end copyrnhls «e lhe propertes of theif respective owners 













Il était deux fois 
dans l'Ouest 


Atari Corporation 


évidemment partie. Ce qui veut dire de gros 
problèmes de texture et des ralentissements 
monstrueux à gogo. Ça commence mal. 

Les 6 mercenaires 

Malgré tout, cette suite semble joliment faite. 

En faisant abstraction de ces quelques 
problèmes techniques, le moteur graphique me 
paraît plus que correct. Les niveaux bénéficient 
d’un bon rendu et proposent des environnements 
vraiment variés. Côté personnages, on retrouve 
toute la clique du premier opus avec un nouveau 
venu en prime : l'indien Hawkeye. Ils disposent 
toujours de pas mal de capacités spéciales. Kate, 
par exemple, peut tenter de séduire ses ennemis 
à grands renforts de décolletés et de maquillage. 
Ils possèdent aussi une vingtaine de nouvelles 
actions comme nager, utiliser des sédatifs 
ou mettre des menottes. Mais la plus grosse 
innovation du jeu est l'intégration d'une vue 
quasi subjective. Elle permet de mieux gérer les 
situations de combat à distance ou au corps à 
corps en accentuant la précision et l'immersion. 

Complètement à l'ouest 

J'ai l'impression que le déroulement reste toujours 
trop linéaire et le gameplay assez rigide : malgré 
les multiples actions disponibles pour chaque 
héros, il faut forcément agir de la manière dont 
les développeurs l'ont scripté, et la moindre 
petite erreur entraîne la mort d'un des persos ! 

Il faudra penser à assouplir tout ça d'ici à la 
sortie. J'espère aussi qu'ils feront un tour du 
côté de l'I.A. qui paraît vraiment désespérante 
pour l'instant. Le champ de vision des bandits 
souffre de grosses limitations, même en ligne 
droite dégagée et par beau temps. En pLus, 
ils ne s'aperçoivent jamais de la disparition 
progressive de leurs congénères... Il faut 
vraiment le faire exprès pour se faire repérer. 

On pourra rechercher plus de challenge dans 
un éventuel mode multi, mais là, tout de suite, 
je n'en vois pas. 

Quoi qu'il en soit, le concept fonctionne 
toujours bien et si les défauts techniques, 
de gameplay et d'I.A. sont tous corrigés d'ici 
au lancement, la Revanche de Cooper se 
montrera sûrement fun. Il reste juste beaucoup 
de travail... 

u e 


GENRE 


Dans Iô Far West, 

on ne fait pas dans la dentelle. 


Rien de tel qu'une bonne boule 
puante pour se débarrasser | 
des ennemis ! 


uand Caféine m'a appelé pour me 
demander : « Tu aimes les jeux de 
cow-boys ? », j'ai d'abord cru à une 
proposition indécente. Heureusement, je tiens 
bien un jeu de western dans les mains. Et après 
tout, pourquoi pas ? Puisqu'il s'agit de la suite 
du sympathique Desperados, le Commandos-like 
version Far West sorti en 2001, il hérite d'un bon 
petit potentiel de départ. Quand on se balade 
dans le désert aride, le Stetson bien bas, plus pour 
cacher son regard que pour se protéger du soleil, 
une vieille chique qui pendouille des lèvres tout 
en caressant son colt chéri, ça a quand même 
méchamment la classe ! Enfin bon, l'intro passée, 
ça se complique très vite. Je découvre 
que la version bêta regorge de problèmes de 
compatibilité avec une liste de cartes graphiques 
longue comme le bras. La mienne en fait 


WESTERN COMMANDOS 

LA REVANCHE DE COOPER 


JOYSTICK 



181 



















www.pegi.info 


© 2005 Netdevil et NCsoft Corporation. Tous droits réservés. AUTO ASSAULT et tous logos et designs de 
AUTO ASSAULT associés sont des marques commerciales déposées de Netdevil et NCsoft Corporation. 
NCsoft, le logo NC et tous les logos et graphismes NCsoft associés sont des marques commerciales ou 
déposées de NCsoft Corporation. Tous les autres noms d'entreprises ou de produits sont des marques 
commerciales et/ou déposées de leurs détenteurs respectifs. 


te played 








B 3 T A 


VERSION 



En ajoutant des modules culturels aux bases stellaires, 
on pourra tenter d'influencer les civilisations voisines. 



jIiufaI InfluM» 


GALACTIC CIVIUZATIONS II 



Cinematic 


Stardock 

Corporation 


DEVELOPPEUR 


SORTIE PREVUE 


Mai 2006 


Peu de pognon, mais des idées 

Approfondissement du jeu d'origine, GalCiv II 
va s'efforcer de lui donner plus de personnalité. 
Ainsi, il sera désormais possible de présider 
aux destinées de n'importe laquelle des espèces 
intelligentes de la galaxie, alors que dans 
le jeu précédent, on devait forcément jouer 
les humains, l'I.A. s'occupant des autres races. 
Bien sûr, on pourra toujours customiser sa 
civilisation : quelques points supplémentaires 
en commerce, un bonus de résistance, un taux 
de reproduction plus élevé que la moyenne... 


Las sociétés démocratiques sont plus riches, mais 
les élections libres font courir un risque au Joueur. 


financièrement, Stardock avait besoin de vendre 
30000 exemplaires de son GalCiv... 

Et il a réussi. Car si les graphismes étaient à la 
rue, le gameplay était au rendez-vous. Avec peu 
de publicité, essentiellement grâce au bouche 
à oreille, Stardock a écoulé 150000 GalCiv, cinq 
fois l'objectif ! Un triomphe. Alors, pour sa suite 
GalCiv II, Stardock a décidé de faire les choses 
en grand : budget triplé (900 000 dollars), un 
gros effort technique et la décision de distribuer 
lui-même son jeu sur l'internet afin de réduire 
les intermédiaires. 


GENRE 


EDITEUR 


tardock est une boîte sérieuse : 
son boulot, c'est avant tout de 
développer des utilitaires Windows, 
des interfaces personnalisées, des curseurs 
clignotants et des icônes flashy pour décorer son 
desktop. Bref, a priori, rien qui nous intéresse. 
Mais chez Stardock, ils font aussi Galactic 
Civilizations, un jeu de stratégie tour par tour 
permettant de coloniser la galaxie et de 
maltraiter plein d'extra-terrestres aux yeux 
globuleux. Et là, ça nous intéresse déjà 
beaucoup plus. La première version de GalCiv, 
sortie en 2003, avait le budget d'un jeu 
indépendant : 300000 dollars. 

Ça pourrait paraître une belle somme, 
et ça l'aurait été il y a dix ans, mais comparé 
au marché actuel des jeux vidéo, c'est devenu 
rachitique. Pas question avec aussi peu d'espérer 
concurrencer les grands éditeurs et leurs 
budgets chiffrés en millions. Pour s'y retrouver 
























































Et puis des radars plus efficaces, la peinture 
anticorrosion, un lecteur MP3, vous m'en 
mettrez deux douzaines ! Les empires spatiaux 
concurrents auront tous leur personnalité 
propre : certains préféreront tenter une 
expansion coloniale à marche forcée et 
l'extension maximale de leur territoire, 
d'autres choisiront d'investir dans la recherche 
scientifique pure et une croissance forte et 
régulière. Il y aura des négociants fermement 
déterminés à s'imposer par le commerce 
et la propagation de leur culture, tandis 
que d'autres se préoccuperont surtout de 
production de masse, de flottes de guerre, 
de forteresses orbitales, d'invasions 
interplanétaires et de génocides 
systématiques. L'I.A. de GalCiv ayant déjà 
amplement démontré sa capacité à définir une 
stratégie efficace et à lire vos intentions 
pour mieux les contrer, on s'attend à ce que 
sa suite soit tout aussi solide. 

OesLegos dans l'espace 


Au chapitre des nouveautés, outre une 
amélioration graphique salutaire grâce au 
passage à la 3D, le jeu proposera un système 
de combat entièrement original. Usera 
désormais possible de concevoir ses propres 
vaisseaux spatiaux, morceau par morceau : 
rayons énergétiques, missiles, boucliers 
déflecteurs, générateurs, senseurs, réservoirs 
d'appoint, modules de colonisation ou de 
transport de troupes, chaque élément pourra 
être ajouté à des coques de différentes tailles, 
en fonction du volume disponible. Le progrès 
technologique permet par la suite de remplacer 
les composants devenus obsolètes par des 
équipements plus modernes, ou de tester 
différents designs en fonction des circonstances. 
Ainsi, grâce aux renseignements fournis 
par l'espionnage, on préférera remplacer ses 
brouilleurs électroniques par un blindage 
renforcé si l'ennemi n'embarque pas de missiles 
sur ses croiseurs et leur préfère des canons 
à neutrons. Il faudra aussi soigneusement 




. 


Do whatever it takes to stop these hornble thmgs (-380 bc) 


rj Senti tn a stnke force to Mkecare of these thtnos. but record everytfung ttiat h.ippens. Even if it takes a bit longer. 
' 1 (-7 bc.-5 M*»on people; 

& x -*•/ tbats grc-at <t s I** wat- '..ng a great action H** w*hoi.t h ,ytng te pav for it. What s a couote Ixiixlrail million 
• ’-msts v. comp.K ■ to n y amusement? . ’OO Million peoplo. - i t.*dm.olygy ; 


H AVI 


i □□□! 


__ ^ ~ 

Eartm - 1 O 2229 

UN THF Ml 1! IN nr UNI III DUR WORI DS. CniONISTS HAVF UNCDVI RFO SClMf: PRFClIRSnR DEFENSES. THESE 
NASTY RDBOTIC CREATURES ARE KILLINB TMOUSANOS DF DUR PEOPLE. CJN THE OIHER IIANO, SOME ARE 
SUBUESÎINCi IHAI WE CAN LI.AHN A HIT îHROUQH UBSI RVINU THE M IN ACTION. WHAI SHDULD WE 007 


Des robots inconnus massacrent nos colons ! Faut-il 
les anéantir ou tenter de les capturer intacts ? 


étudier l'implantation de ses bases spatiales 
fixes, qu'elles soient à vocation industrielle, 
commerciale ou militaire, car elles peuvent avoir 
une importance stratégique considérable. 

Patchez-moi ça 

Une première version de GalCiv II est déjà 
disponible, mais après quelques heures de jeu 
elle s'est, hélas !, révélée décevante : malgré des 
progrès dans l'interface, le système économique, 
inutilement confus, est très difficile à 
comprendre et à optimiser (ce qui mène 
généralement le joueur à une série de défaites 
humiliantes face à des I.A. sans pitié). 

Pourtant, après quelques heures, une fois les 
principes économiques correctement analysés, 
des solutions radicales permettent d'en 
contourner les difficultés et d'augmenter 
considérablement sa productivité. Et ce, sans 
aucune tricherie ou manœuvre douteuse, juste 
parce qu'on a compris comment l'économie 
marche et comment en tirer le maximum. 

La situation est alors si déséquilibrée que les 
I.A., pourtant excellentes, sont incapables 
de s'y adapter et n'offrent plus aucun challenge. 
On gagne grâce à quelques recettes faciles 
et l'intérêt stratégique s'envole... 

Fort heureusement, tout espoir n'est pas perdu. 
Stardock travaille sur un patch colossal, une 
refonte complète de l'économie. Sur le papier, 
le nouveau design semble pouvoir résoudre tous 
les problèmes constatés et rendre au jeu sa 
profondeur. Donc plutôt que de le tester dans 
son état actuel et de le noter sévèrement, 
on va patienter encore un petit mois, en croisant 
les doigts. S'il tient ses promesses et apporte les 
solutions dont GalCiv II a besoin, ce patch peut 
potentiellement le propulser au premier rang 
des jeux de stratégie actuels. 

Ato mie 


j Même si les extraterrestres sont 
très laids, on est parfois obligé 
j de négocier avec eux. 




GALACTIC CIVILIZATIONS II 




























































B 3 T A 


VERSION 






EVOLUTION GT 


i tenir fermement Le levier de vitesse 
de gros bolides made in Mercedes, 
BMW ou Bugatti vous fait de l'effet, 
alors Evolution GT devrait attirer votre 
attention. Au moins le temps d'admirer les 
courbes des 35 véhicules roulant à vive allure sur 
les 28 circuits présents. Car il faut bien plus que 
ces quelques chiffres et la vue d'emblèmes de 
marques pour nous impressionner. Pour se 
différencier de la concurrence, le titre de 
Milestone propose quelques idées peu 
communes, comme le côté RPG qui permet 
au pilote d'améliorer ses caractéristiques en 
cumulant des points d'expérience. Il peut 
également gagner des bonus de compétence 
en s'équipant de chaussures +1 en accélération 
ou de casque +2 en précision. Ridicule ? Juste 
un peu. L'attrait du leveling serait presque 
accrocheur si la conduite n’était pas soporifique ; 
et ce malgré tous les artifices qui tentent de 
nous procurer du plaisir. Prenez le système censé 
reproduire les sensations de vrais pilotes et qui 
présente trois jauges affichées en bas à gauche 


maintenir sur la route durant un virage. 

Une mémé déboulerait derrière vous au volant 
d’une 4L que vous seriez intimidé : vraiment 
génial ! Quant à la troisième jauge, appelée effet 
tigre, elle représente le niveau d’anticipation 
du conducteur. Grâce à cela, vous pouvez revenir 
en arrière de quelques secondes, en pleine 
course, pour corriger une erreur de pilotage. 

Il faut tout de même savoir que ce système 
de jauges n’est disponible qu'en mode carrière. 
Pour participer à des courses au gameplay 
classique, il suffit de vous orienter vers le menu 
course simpLe ou muLtijoueur. Pour ce dernier, 
accrochez-vous bien, car il n'est disponible 
qu'en écran splitté. Si quelqu'un pouvait 
expliquer à Milestone qu'on n'est pas sur PS2, 
ça arrangerait plein de monde. Il ne reste 
plus qu'à espérer que tout ça s'améliore d'ici 
la version finale, car pour l'instant il n'y a 
pas grand-chose qui nous pousse à user 
de la gomme sur le bitume.. 

Cyd 


1S5 km/h au compteur, maïs l'impression de vitesse ne dépasse pas tes 50 km/h. Faut arrêter 
de reproduire la sensation de vitesse d'une Smart, les gars. 


de l'écran, par exemple : le résultat n'est 
malheureusement, pas forcément au rendez- 
vous. 


Bien tenté 


La première jauge symbolise L'état du véhicule. 
Elle diminue au moindre choc contre un élément 
du décor ou un adversaire, et oblige à 
abandonner la course lorsqu'elle est vide. 

La deuxième indique la concentration du pilote. 
Elle se consume à chaque fois qu'une voiture 
tente de vous pousser à la faute en roulant 
derrière vous. Dans les faits. Le cœur s'emballe, 
la respiration s'accélère et la vue devient floue 
pour ne laisser apparaître qu'un épais brouillard 
en guise de décor durant quelques secondes. 
Tout ça paraît fort sympathique, mais 
actuellement le niveau de la jauge baisse 
en continu dès l'instant qu'une voiture se trouve 
contre votre pare-chocs. Et ce, même 
si l'adversaire essaie tant bien que mal de se 


ï« 


Pas ïa peine de régler la mamtew, 
c'est juste le gus de derrière qui 
vient de vous intimider. 


H OIS®»?®, 

QfflVE 


Avec l’effet d'aspiration, on a 
l’impression d’alïer encore moins 
vite que d'habitude. 














































Phoenix Wright : Ace Attorney. ©CAPCOM CO., LTD. 2001, 2005 ALL RIGHTS RESERVED. 
TM, ® ET LE LOGO NINTENDO GAMECUBE SONT DES MARQUES DE NINTENDO. © 2005 



LA DÉFENSE LE TÉMOIN L'ACCUSATION 



C'est vous l'avocat. 

Menez l'enquête, 
interrogez les témoins, 
et sauvez les innocents. 


Jhü6fttx< 


SWRCDM 


Objection, votre Honneur ! Je suis Phoenix Wright, apprenti avocat.. 
Avez-vous déjà entendu parler "d'inculpations fallacieuses" ? C'est 
lorsque quelqu'un est accusé à tort d'un crime qu'il n'a pas commis. 
Ma vocation : défendre ces gens et prouver leur innocence. Sur les 
lieux du crime et dans la chambre du tribunal, tous les moyens sont 
bons pour faire craquer le vrai coupable. 




NINTENDO 

O 














B 3 T A 


VERSION 





Maus Software/ 
Allemagne 


Avril 2006 


SORTIE PRÉVUE 


I Décidément, les armes secrètes 
| de la Luftwaffe sont de plus en plus 
loufoques... 


tombaient comme des mouches qui ont bu trop 
de schnaps. Un truc sympa c'est que nos zincs 
sont armés de bombes et de roquettes, c'est 
très pratique pour faire exploser les bidules qui 
trainent en dessous, dans la campagne, J'aime 
bien bombarder des fermes au hasard, c’est 
rigolo. Le colonel était pas trop content par 
contre, il m'a demandé de ne pas recommencer 
tant au'on vole au-dessus de l'Angleterre. 


Victoire ! Encore ur* bombardier 


Vieux grincheux ! 


a chère Mary, je viens d'arriver en 
Angleterre. Youpi, je peux enfin me 
battre contre les nazis ! J'espère 
que tout va bien pour toi au Canada, ici il ne 
fait pas beau et la nourriture est bizarre. Pour 
mon premier jour dans la Royal Air Force, j'ai 
appris à piloter un avion de chasse. Ce n'est 
pas trop compliqué, on peut y arriver au 
clavier, mais c'est quand même plus facile avec 
un joystick. J'ai déjà pu essayer le Spitfire, le 
Hurricane, mais aussi le Hawker Typhoon, dont 
le premier exemplaire ne sera fabriqué que dans 


Ensuite on est allés en France : on décollait 
de notre base de Dunkerque, capturée par 
l’ennemi il y a deux mois (encore un paradoxe 


Le Bismarck va passer un sale quart 
d’heure. 


BATTUE 0F EUROPE 


un an. Moi aussi ça m'a paru bizarre au début, 
mais on m'a dit de ne pas faire attention aux 
anars-chomistes... chromimses... de ne pas 
faire attention. Le lendemain, j'ai participé à la 
Bataille d'Angleterre et j'ai affronté dans les 
cieux la vermine nationale-socialiste. C'était 
terrible, les avions tournaient partout et ça 
faisait vraaaaouum et tacatacata et il y avait 
des explosions et de la musique et je tirais dans 
le vide, mais heureusement avec l'auto-aim ça 
touchait quand même les Stukas et ils 


temporel). C'est pas facile de tuer les 
Allemands : en général ils volent en ligne 
droite, mais des fois ils bougent aussi un peu 
dans tous les sens. Je crois qu’on peut activer 
des Super-Bonus pour s'aider un peu, mais 
je n'ai pas compris comment. Les autres 
ont essayé de m'expliquer, une histoire de 
« pac-gommes » ou je ne sais quoi, mais 
ça ne m'intéressait pas alors je me suis 
endormi. Il parait que plus tard on pourra 
torpiller des cuirassés boches, piloter des 
bombardiers quadrimoteurs et même des 
prototypes d'armes secrètes nazies ! Au début, 
je croyais qu'ils me faisaient une blague, mais 
Les bougres avaient l'air très sérieux... 

Ça fait un peu peur. Hier le colonel nous a fait 
un beau discours, très émouvant, très 
motivant. Loin de nos foyers et de ceux qui 
nous aiment, nous devons nous battre pour 
défendre l'honneur des hommes qui se battent 
pour l'honneur de la guerre. Des hommes. 

Qu'il a dit. Ou quelque chose comme ça, je n'ai 
pas tout compris. Je m'ennuie... Mais je garde 
espoir : cette guerre dure depuis bientôt 
67 ans, il faudra bien qu'elle se termine un jour. 
Ou alors, c'est vraiment pas de bol. J'espère 
pouvoir bientôt rentrer dans notre belle cabane 
au Canada. Gros poutous, signé : ton John 
qui t'aime. PS : attention aux caribous ! 

t:m c 








































Crédits : audory.tr • Photo : Getty Images 



TM 


Advanced Intelligent Personal Technologies 



Offre Spéciale 


DV 8900 


DV 6800 


+ Carte SD 2 Go 

Le plus petit caméscope du monde 


Carte SD 1 Go 

Un concentré de technologie 


1 Pocket DV Aiptek + 1 Carte SD Intuix 


( ---—- 

Camescope MPEG 4 

- Portable Media Player ** 

DV 8900 


DV 6800 

Caméscope VGA 30 img/s - Appareil 
photo 10 MP - Autofocus - Lecteur MP3 
(15 canaux / 4 effets FX) - Ecran 2”TFT 
Dictaphone - Webcam - PictBridge 
Batterie Lithium - USB 2.0 - SD / MMC 
jusqu'à 2 Go (carte non livrée) 
AV-in (encodage TV) - Télécommande 
incluse-Poids: 1 40grs -Taille = 8*6*3cm 

^nl 

Caméscope VGA 30 img/s - Appareil 
photo 6 MP - Lecteur MP3 Ecran 2.4" 
TFT-Dictaphone-Webcam-Disquede 
Stockage - Pictbridge - Batterie Lithium 
USB 2.0 - SD / MMC jusqu'à 2 Go 
(carte non livrée) - AV-in (encodage TV) 
Télécommande incluse 

W?Pi - { 

€ D 

€ + C 








Pg(3jggJJggj|§j 





























e me souviens quand The Longuest Journey 
était sorti, cela avait faiLLi être ma dernière 
chronique de jeu vidéo. J'avais été 
tellement happé par l'univers que j'en avais 
presque oublié d'écrire mon papier. Ce qui n'avait pas 
beaucoup fait marrer mon boss de l'époque. Six ans déjà 
et voilà qu'arrive enfin à la rédac la première version 
jouable du second épisode... Pourquoi une si longue 
attente ? Jprgen Tharaldsen, chef de produit sur Le titre, 
nous donne sa version des faits : « IL y a plusieurs 
raisons à cela, mais la principale fut Anarchy Online. 
Quand le jeu est sorti sur le marché, ça ne s'est pas 
super bien passé. Funcom a donc dû y investir toutes 
les ressources disponibles pour rectifier le tir. En février 
2003, lorsque nous nous sommes enfin posés pour 
réfléchir à notre prochain titre, l'idée d'une suite à 
The Longuest Journey est venue tout naturellement. 

Et nous n'avons cessé d'y travailler depuis. » 



Dreamfall: 


The Longuest Journey 



Envie de tout 


plaquer 


asablanca, 2219. Zoé Castillo est une jeune 
fille à la croisée des chemins. Elle s'ennuie un 
peu dans sa vie, y cherche désespérément un 
sens et après avoir abandonné ses études et plaqué son 
petit ami, elle hésite quant au prochain truc rigolo à 
faire. Et comme toujours en pareille circonstance, 
c'est le destin qui va se charger de lui montrer la voie. 
Car depuis quelques jours, la malheureuse est la victime 
d'étranges « visions ». Sur les écrans de télévision lui 
apparaît une enfant, mal en point et perdue dans un 
décor sinistre, qui lui enjoint de porter secours à une 
certaine « April », dont elle n'a jamais entendu parler, 
mais qui se trouve être visiblement dans la mouise. 

Et lorsque son ex disparaît dans des circonstances 
étranges, Zoé se dit qu'il y a manifestement un truc 
louche qui se trame et décide de partir à sa recherche... 


À chaque fois qu'un éditeur nous 
annonce un nouveau jeu d'aventure, 
c'est le même son de clairon : 
« Vous allez voir, celui-ci va faire 
renaître le genre de ses cendres ! » 
Et Dreamfall ne déroge pas à la règle. 
Mais à force, on commence à avoir 
un peu de mal à les croire. 
À moins que, pour une fois... 

par Faskil 


Plus qu'un gorille, le PDA de demain ! À la fois agenda April et ses potes en pleine baston. Malheureusement, 

et répondeur téléphonique, tout le monde en a un, c'est tout cela est un petit confus et mou. 


super-tendance. 



Périodiquement, 
de petites 
énigmes vien¬ 
dront ponctuer 
l'action. Pas de 
quoi s'arracher 
les cheveux 
cependant. 


Triple CASTING 

E ans la Lignée de Fahrenheit, dont les 
développeurs sont ouvertement fans, 

_ m Dreamfall proposera également d'incarner 

trois personnages différents au cours de l'aventure. 
Hormis Zoé, dont nous avons déjà parlé, vous serez ravis 
d'apprendre que la fameuse April Ryan que mentionnent 
les visions n'est autre que l'héroïne du premier épisode. 
Après avoir sauvé l'équilibre des mondes de Stark et 
Arcadia, la pauvre s'est retrouvée coincée dans une 
dimension parallèle qui n'est clairement pas la sienne. 

Et ici aussi, le destin va la rattraper et la replonger au 
cœur de l'aventure. Le troisième personnage, Kian, est 
sans conteste le plus mystérieux du lot. Assassin 
à la solde d'une secte d'intégristes, les Six, son boulot 
consiste à répandre la bonne parole à grands coups 
de lame. Mais sa foi pourrait bien être chamboulée 
par le voyage qu'il est sur le point d'entreprendre... 

À intervalles réguliers, le jeu nous fera donc basculer 


y 


J 


































Sortie prévue : 


Développeur: 


Micro Application 


Mai 2006 


dans La peau de L'un des trois protagonistes, histoire de 
conserver une vue neuve et originale sur une intrigue qui, 
au final, s'avère Les relier tous Les trois intimement. 

Old school 

contre NBfr _g en 

t rêve de préambule, on a reçu une version jouable, 
je m'en vais donc de ce pas partager avec vous 
mes impressions sur les premières heures de jeu. 
Si le moteur graphique ne mérite clairement pas 
l'appellation « next-gen », il n'en demeure pas moins fort 
bien fichu. Les décors sont colorés, les animations des 
personnages convaincantes et même si le contrôle 
souris/clavier demande un petit peu d'adaptation au début, 
rien de bien méchant à signaler. Le gameplay est de facture 
classique, transposant en 3D les mécanismes du 
« point & click ». On alterne phases de recherche et 
énigmes « à la Myst », mais en beaucoup plus simples. 

Pour varier les plaisirs, et laisser s'exprimer nos envies 
de violence, on aura également droit à quelques séquences 
de baston, mais ce n'est clairement pas le point fort du jeu : 
manquant cruellement de dynamisme, ces phases se 
résument à un « cliquage » frénétique de la souris jusqu'à 
ce que mort s'ensuive. D'autant que, sans doute pour des 
impératifs scénaristiques (ou alors est-ce un bug ?), 
on ne peut s'attaquer qu'aux ennemis prévus dans le script 
(impossible, par exemple, de mettre des claques à ce satané 
cabot qui garde l'entrée d'un hôtel pourri dans lequel 
je dois absolument m'introduire). 


Un BON film ? 


Kian, l'assassin mystérieux et renfrogné, à la 
coupe de cheveux très gauloise. Prière de ne pas 
trop l'énerver. 


O 


ne chose est sûre : le scénario et l'ambiance 
générale du titre sont tout bonnement 
fantastiques. On sent que le mec derrière tout ça a 
une formation de cinéaste et, une fois plongé dans l'univers, 
on a du mal à s'en défaire tant on est impatient de connaître 
la suite. La musique, également excellente, n'est 
certainement pas étrangère non plus à l'immersion éprouvée. 


Coincée dans l'univers étrange 
de Winter, cette fillette communique j 
avec Zoé parle biais d'écrans de télé: 


Mais on ne peut malgré tout s'empêcher de ressentir une 
certaine inquiétude après ces premières heures passées sur 
la preview. Tout d'abord, la simplicité permanente risque 
de rebuter les vieux briscards de l'aventure. Dès qu'on se 
retrouve dans une situation un tant soit peu complexe, 
ily a toujours un PNJ pas loin pour vous filer toutes les infos 
nécessaires à une bonne progression. Quand ce n'est pas 
votre personnage qui monologue pour vous filer des astuces 
parfois un peu évidentes. Même les petits jeux de logique 
(pour débloquer des verrous, par exemple) ne m'ont pas 
stoppé longtemps, c'est dire. Autre grief : ça cause. 

Beaucoup. On passe parfois de loooongues minutes à écouter 
les personnages dialoguer, intervenant mollement pour 
donner une vague tournure à la conversation, pour 
finalement se rendre compte que, quel que soit son choix, 
on arrive au même résultat. Bref, je râle, mais ça sent 
l'orientation ouvertement grand public. On aime ou pas, 
mais à première vue, on ne peut qu'avouer que le tout est 
bien ficelé. Il faudra attendre d'y jouer plus longtemps pour 
savoir si l'amateur éclairé y trouvera autant son compte que 
le joueur du dimanche. Verdict le mois prochain. 


La copine geek, toujours prompte 
à vous filer un coup de main. Peut-être 
un peu trop souvent, d'ailleurs. 


O 






























































Casablanca, 2219... 


... Finalement, ça n'a pas 
beaucoup changé. 


Rge De Sahara 




Sacré Jbrgen. 


Joystick : Queue est la chose dont vous êtes le plus fier sur 
Dreamfall? 

jprgen Tharaldsen : La chose dont je suis le plus fier, c'est 
d'avoir réussi à le boucler ! Il y a trois ans, on avait un 
projet incroyablement ambitieux, on avait fait beaucoup de 
promesses à son sujet et il a fallu les respecter. La seconde 
raison de ma fierté, c'est qu'il n'existe pas d'autre jeu du 
même type. Grâce au talent extraordinaire de tous les 
membres de l'équipe, notre jeu apporte quelque chose 
de neuf sur le marché. Peut-être pas tellement en termes 
d'innovation ou de technologie, mais certainement en 
termes de style, d'ambiance, d'émotion et de sensation 
Dreamfall est un jeu dans lequel vous allez investir votre 
cœur et votre esprit, qui vous fera rire et sourire, et peut- 
être même qu'il vous fera peur, vous rendra triste ou vous 
fera réfléchir. Je suis vraiment content que Funcom ait eu 
les tripes de créer un jeu de cet acabit dans un marché de 
plus en plus rempli de jeux « sans risque ». 


Justement, à ce propos, avez-vous le sentiment que les gros 
éditeurs ne supportent pas trop ce genre DE JEU ? 

C'est une évidence. Ils ont peur de faire de mauvais choix 
économiques et ils craignent également d'aller à l'encontre 
du consensus général qui veut que le jeu d'aventure soit 
aujourd'hui mort et enterré. Bien que l'industrie du jeu soit 
en très grand forme et qu'il y a de plus en plus de bons jeux, 
ce sont malheureusement des jeux qui se ressemblent tous 
de plus en plus et le marché est inondé de mauvaises suites 
ou de licences faciles. Mais ces jeux continuent de 
rapporter de l'argent parce qu'ils sont plus faciles à vendre 
que des titres d'aventures où l'objectif n'est pas de tout 


Comment envisagez-vous l'avenir du jeu d'aventure ? 

Le jeu d'aventure à l'ancienne, le fameux « point & click » 
est clairement mort. Pas parce qu'on va arrêter de produire 
de tels titres qui se vendront très bien dans certaines 
parties du globe, mais simplement parce que ces 
mécanismes de jeu ne fonctionnent pas sur console. 

Et aucun gros éditeur n'est prêt à mettre dix millions 
de dollars sur la table pour de tels titres, surtout à une 
époque où il est important de faire du multi-plate-forme 
pour rentabiliser les budgets. Mais je pense que Dreamfall 
va bien se vendre, donc on peut 
espérer que notre jeu, tout 
comme l'excellent Fahrenheit, 
vont prouver au monde qu'il est 
encore possible de faire de 
l'argent avec des jeux d'aventure. 

Mais pour être honnête, je pense 
qu'on va surtout assister à un 
mélange des éléments typiques 
du jeu d'aventure dans d'autres 
genres, pour obtenir au final 
quelque chose de neuf et 
d'excitant. Comme Dreamfall, 
en fait... 


faire exploser. Mais je pense que c'est juste un effet de 
mode. Le RPG aussi était supposé être mort il y a quelques 
années, et on a eu Diablo et la série des Balduris Gâte. 
J'espère que quelque chose de similaire va se produire pour 
le jeu d'aventure, mais je n'ai aucune certitude. 











































L 

V. 


5. 

I 



Pour vos achats à distanc ^^tS^SSSSSHMi^^S!Bfl^ BBÿ^3WH]| TT^i|ft 
des produits, contactez-nb usftlSrrnardifaîSfsameditd&il^lis âfaHrSiJlAÎÆ^Êt if ( vA tir (fpM &A 

T0U . TE COMMANDE EST SOUMl SSf^SwTOffDENScONDmoSpÊ^ ÊlS^^^^^^^^^^nip SUR SIMPLE DEMANDE É 
unité et en euros. Les prix et référencés sont vala bles pendant le mois’ ae; parutiôn*du magâzin^sous 1 lésêree^r'êrreurs't vDdqraphigues et dans la lim.te du stock i 
Les mangas version française sbn^uproçpubli^diteuiVlaTonieriouSpemjettantpas^depub[ie|Ueprix remisé de 5% hors du lieu de vente. 


WH 


aaximl 


Tsubasa.Chronicle 


Whistléi| 

VqlfîISS 


YylBA 


•Berserk 13 vol. 

•Dragon Bail Box 12 vol 

•Kimi v/a pot 6 vol. 

•Saru Lock 2 vol. 

•W Juliet 2 vol. 

•Get Backers 16 vol. 

•Yakitate Japan 4 vol. 
•Saint Seiya G 8 vol . . . 
•Full métal panic 7 vol. . 
•Eagie 8 vol. 


•20th Century 19 vol.. 

•At no stop 8 vol. 

•Angel Heart 12 vol. .. 

•Baki 6 vol. 

•Bastard 25 vol. 

•Battle royale II Vol. i 
•Battie royale Vol. 14. 

•Beck il Vol. 

•Blackcat 18 vol. 

•Bleu indigo 16 vol 


•C. Tsubasa interna 18 vol 

•Card C. Sakura 12 vol. 

•Chobits 8 vol. 

•City Hunter - Ultime 3 vol 

•Cobra 2 vol. 

•Coq de combat 15 vol. 
•Détective Conan 50 vol. 

•Evangelion 9 vol. 

•Excel saga 5 vol . 

■Eye Shield 21 7 vol. 


•Fruits basket 17 vol. 

-Goddess 31 vol. 

•Gokinjo. une vie 7 vol 

•GT0 25 vol. 

•Gundam Seed 4 vol. . 

•Hunter X H. 21 vol. 

■Inu yasha 19 vol. 

■Ken blue 13 vol. 

•Kenshin 28 vol. 

•Kyo 25 vol. 


•L'habitant infini 2 éd 15 vol. 

•Love Hma 14 vol. 

•Monster 18 vol. 

•Mother sarah il vol. 

■MPD PSYCHO 10 vol. 

•One Piece Grand C Blue 
•One Piece Grand C RED ... 

■Patlabor 13 vol... 

■Peach Girl 18 vol.. 

••Samouraï Champloo 2 vol. 


•Sanctuary 12 vol. 

•Satan 666 4 vol. 

•Shaman king 31 vol. 

•Touch Théo 6 vol. 

•Urusei Yatsura Lamu 6vol 

•Warcraft i vol. 

•Worst8Vol . 

■XXX Holic 7 vol. 

•Yugioh 38 vol. 

•Yugioh R 1 vol. 


IttoiÆn iMTfflhira 

EEEgiBaii'Oafea 

OSER 


AlfUCAAlC 




5',95|' Naruto, 

]l/T 

LE PLUS GrSTsuS 
OU MOMENT 


BHSHRR 

jsiamr» 




MDUVEAÜiIiÉS?DVDjfF> 


P,ourJes^grtjes 4 de ( 
mai.n'hésitez pas « 


nous.contacter. 


flRRLES EEDi 
LE FILM 

00 ® 




Notez les titres que vous souhaitez commander. 


yôl.Slt&Wfdipôniblès] 


74 Calculez votre montant : Frais de port, rajoutez 

Pe 1 a 9 articles 6,50€ 10 articles et plus 10€ Grand Total 


^ Sélectionnez votre mode de paiement si chèque, à Fondre de Ton Ira m 

H Chèque 3 Mandat 3 Carte Bleue EXPIRE LE : / 


flRTr'BOOKSÎLIVRESiDilLLüSTRATIDHIsr 


Strap essuie téléphone One piece 4€ 8 modèles : Luffy, 
Zoro, Nami, Chopper, Pipo, Robin, Sandy 


N° C.B 16 chiffres 


Signature du porteur de la carte 


Naruto collection file DX 13 cm 
Sasuké 45€ Naruto 45€ Sakura 45€ 


Inscrivez votre adresse de livraison lisiblement 

i:.PRÉNOM:. 


métal figurines articulées 15 cm’ 
Al 2F € Ed 2f€ Winry2f€ 


Fullmetal 13 € Unit 


CODE POSTAL 


ADRESSÉ MAIL: . . ■«*»«■ SB Ml 0MM 

Bon de commande à renvoyer à 

Tonkam Service V.P.C. Tonkam VPC 29 rue keller 75011 Paris 


Fullmetal 
ligurines 
16 cm 
Roy 26 € 
Riza 26 € 


BleâcîrÏ214€ 


itrap essüie.téléphone Naruto. 
série 1205 3 € Unit. 


|Viricerit-22jgj 


BASTILLE Wivw.ton^ù 

' rianga et de ses dérivés depuis 1990 

!3fflESBEflSæEI5^r^ft^f73rafr.r;r^ fl 1 A/ f) (] 

(Fîtirrift fca 1/-L 7/ ày U 


g© 


La série de CLAMP qui réirhil 
dans un même monde tous 
leurs personnages 


LE SH0J0 MANGA LE PLUS 
VENDU AU JAPON AVEC 30 
MILLIONS D'EXEMPLAIRES 


pirates avec 


bo^ksft 




Articles 


Prix unitaire Quantité 


r-, 

i 

2 

~1 

* 

^JtL 

J 

él 

ù 5 

,«v 

S 

4f 

f 

sj 

f 

’M 






































































































































































































































































































































































































Des paysages qui n 'ontrien à envier à Oblivion. 

Gothic3 


Genre: Quand vous aurezfini Oblivion Éditeur : JoWooD Productions 
Développeur : Piranha Bytes/Allemagne Sortie prévue : Septembre 2006 


C'est en Autriche que JoWooD nous avait fiié rencard 
pour venir goûter à deux de ses nouveaux titres : 
Gothic 3, un RPG médiéval, et The Guild 2, sorte 
de Sims moyenâgeux. Pourfaire « ambiance », 
on avait même invité un joueur de cornemuse. 

Ne cherchez pas le rapport, il n'y en a pas. 
parFaskil 



P»®* tudieusement installés dans une vieille bâtisse 
SL-*”" du centre de Vienne, nous attendons 

r • 

menai religieusement le début de la présentation du 
nouveau volet de la saga Gothic. N'ayant pas touché aux 
deux premiers, je pars donc sans a priori, avec les yeux 
emplis d'innocence et de curiosité. Et de sommeil aussi, 
parce que se lever à 4 h du mat pour ne pas louper 
l'avion, j'ai du mal. Une première claque me tire de ma 
somnolence lorsque le vidéoprojecteur se met en 
marche : « ouuuh c'est beau ! », rapidement suivi d'un : 

« ouuuh, mais ça rame aussi ». Mais on nous rassure 
immédiatement : certes, le moteur Genome est bel et 
bien terminé à 90 % et déjà capable d'en mettre plein les 
mirettes, mais il n'est pas encore optimisé. Soit, nous ne 
leur en tiendrons donc pas rigueur. Alors, maintenant 
qu'on a vu que ça avait de la gueule, de quoi ça parle ? 


Tolkienf or ever 

ans surprise, ce RPG à la troisième personne 
nage en plein univers heroïc-fantasy. 

Le monde de Myrtana est convoité par de 
vilains ores et les humains désemparés vous ont choisi 
pour être ce héros qui les sauvera d'une mort certaine. 
Comme d'habitude, c'est toujours à nous qu'incombe 
le sale boulot. Pour nous mettre l'eau à la bouche, les 
développeurs nous expliquent tout ce que leur bébé 
pourra faire. Hmm, attendez... Pourra ? Ah, ce n'est pas 
encore implémenté ? Nous voilà donc réduits à leur faire 
confiance. Première promesse, sur un air connu : une I.A. 


qui va tout déchirer. Les ennemis seront notamment plus réactifs : par exemple, si vous 
attaquez un garde, son acolyte viendra lui prêter main forte, même s'il n'est pas juste à côté. 

De plus, vos actes auront des répercussions à plus grande échelle : si au détour d'une escapade 
bucolique, vous massacrez un village entier, les villages voisins ne seront pas très accueillants 
lors de votre prochaine visite. Oui, tout cela rappelle un petit peu Fable, les gens de Piranha en 
sont ouvertement fans. 

■ 

Le titre i ul «promet» 


e monde de Gothic 3, qu'on nous annonce trois fois plus grand que celui du 
précédent opus, aura donc une vie propre : les villageois vaqueront à leurs 

_occupations, se tiendront au courant de vos faits et gestes et adopteront une 

attitude en adéquation avec votre réputation. Comme dans les précédents épisodes, vous 
incarnerez un héros sans nom, pour lequel aucune phase de création ne sera nécessaire. 

Voilà qui risque de faire grincer des dents aux rôlistes qui aiment peaufiner le moindre détail 
de leur avatar. Néanmoins, au fil de son évolution, il pourra acquérir et développer certains 
talents et compétences qui vous permettront de le personnaliser. Reste que pour le moment, 
on n'a encore rien vu de réellement concret : quelques combats pas spécialement 

impressionnants, rien sur 
la magie et silence radio 
sur le scénar. Un peu léger 
pour s'enthousiasmer, 
on attendra les premières 
versions jouables pour 
commencera rêver. 


Ne prêtez pas trop attention 
à l'interface : elle non plus, 
n'est pas terminée. 


JOÏSTICK <74) 




































Allez, épouse-moi, fais pas ta difficile. 


The Guild 2 


Genre : Sim moyen-âge Éditeur : JoWooD Productions 
Développeur :4Head Studios/Allemagne 

Sortie prévue : Eté 2006 


n de grâce 1400 (ou pas Loin), juste après La 
fin des Croisades. Le Vieux Continent est maL 
I en point, Les Ottomans ont mis Le souk et, 
campent dans Les pays d'Europe de L'Est, la Sainte Eglise 
est déchirée par des querelles intestines, Le bon peuple 
est au bord du soulèvement... Bref un peu partout, c’est 
Le bordel. C'est dans ce cadre historico-festif que 4Head 
Studios nous invite à vivre L'existence tourmentée d'un 
aspirant bourgeois. Suite d'Europe 1400, titre qui avait 
connu un succès mitigé dans nos contrées, The Guild 2 
propose un croisement a priori étrange entre une 
simulation de vie à La Sims et un RPG, Le tout donc en 
plein Moyen-Âge. 

Santa Barbara 1400 


du village et dicter sa volonté à ses fidèles sujets. Une fois en place, on aura alors le loisir d'imposer 
ses diktats, même les pLus farfelus. Par exemple, si je choisis comme « profession » celle de voleur, 
je pourrai décréter que Le larcin est désormais une pratique tout à fait Légale, histoire de favoriser 
mon petit business. Bien entendu, on ne sera pas le seul à briguer le poste ultime dans la hiérarchie, 
il faudra aussi batailler avec les politicards des villages voisins, qui feront tout leur possible pour 
nous mettre des bâtons dans les roues. Pour contrer leurs aspirations, on pourra faire usage de divers 
stratagèmes : mariages intéressés avec la fille d'un adversaire ou d'un gros riche du village voisin, 
corruption, assassinat ou autres joyeusetés. L'objectif sera de bâtir une dynastie qui poutre 
(par les armes, le commerce et tout autre tactique que vous jugerez utile) et également d'assurer 
une descendance qui tient la route, sous peine de voir notre lignée s'éteindre et être reléguée au rang 
de souvenir fugace dans les grands livres d'Histoire. 


La fête au village 

C 


ême si, d'entrée de jeu, on a le choix 
entre plusieurs carrières professionnelles, 
le but ultime sera le même pour tout le 
monde : gravir les échelons du pouvoir pour finir maire 


énéficiant d'un moteur 3D plutôt joli, avec une vue d'en haut à la Sims, The Guild 2 
s'annonce plutôt rigolo, même si la version présentée était encore en phase de 
développement et ne disposait pas de tous les petits trucs originaux qu'on nous a promis 
pour La version finale. Véritable microcosme, tout l'univers du jeu évolue en temps réel et les 
habitants qui peuplent les différents villages mènent leur propre existence, paisible ou pas. Il ne sera 
d'ailleurs pas rare, au détour d'une ruelle sombre, de croiser un pauvre marchand en train de se faire 
détrousser ou d'assister à l'exécution publique d'un prisonnier. Pour parfaire le tableau, le titre 
proposera également un mode multi pour se faire des coups bas entre potes et perdre quelques amis. 
Un croisement entre les Sims et un RPG ? Mon Dieu, si en plus il est bien, on va clairement perdre 
Fumble pour de bon. Ti 








































































JE NE SAVAIS PAS QUE DES JEUX 
VIDÉO POUVAIENT ÊTRE ATTEINTS 
DE SCHIZOPHRÉNIE. JE CROIS QUE 
C’EST LE CAS D’OBLIVION. GÉNIAL 
ET NUL À LA FOIS. GRANDIOSE 
ET GAGNE-PETIT. MAGNIFIQUE 
ET LAID. EN PLUS, C’EST 
CONTAGIEUX: JE SUIS 
EXTRÊMEMENT CONTENT D’Y 
JOUER ET TERRIBLEMENT DÉÇU À 
LA FOIS. JE PENSE QU’IL FAUDRAIT 
ATTENDRE DE NOMBREUSES 
MODIFICATIONS POUR Y JOUER 
CORRECTEMENT, MAIS JE NE PEUX 
PAS M’EMPÊCHER DE LE LANCER. 
C’EST GRAVE, DOCTEUR ? CE QUI 
EST GRAVE, FINALEMENT, C’EST 
L’INCOMPÉTENCE DE BETHESDA 
QUI SE MONTRE INCAPABLE DE 
FAIRE UN TITRE VRAIMENT CORRECT. 

Fumbte 



JEU DU MOIS 

The Elder Scrolls IV : Oblivion 


Éditeur 2K Games Développeur Bethesda Softworks/États-Unis 


MODDERS UNITE ! AH SI TOUS LES MECS QUI BOSSENT À FAIRE 
D'OBLIVION UN JEU COHÉRENT ET MOINS FRUSTRANT POUVAIENT SE 
DONNER LA MAIN ! ET SURTOUT METTRE EN COMMUN LEUR TALENT 
POUR CRÉER UN SUPER MOD ULTIME. BON O.K., FAUT REFAIRE TOUT LE 
GAMEPLAY ET REPENSER TOUT LE JEU. MAIS CE N'EST PAS IMPOSSIBLE ! 
EN ATTENDANT, JE VAIS TENTER DE SOIGNER MON VAMPIRISME, MOI. 


Liberté d'expression 








































Voici le descriptif de notre fabuleux système de notation sur 
10 et des icônes qui s'y rapportent. C'est basique, scolaire 
mais tellement efficace. Et tout en finesse, comme nous. 


OAD 

TOUT PUBLIC PUBLIC AVERTI PUBLIC ACUITE 


U ■ 

O 


Réseau local : Cette icône est 
accompagnée d'un chiffre qui 
indique le nombre de joueurs 
et mentionne les protocoles 
disponibles. Par défaut, 
le protocole est leTCP/IR 



INTERNET 


Internet : Même chose pour l'icône 
Internet qui signale que le jeu est 
jouable sur Internet via le protocole 
TCP/l R 


1 ) Battlefield 2 

Dice/Electronic Arts 

2) F.E.A.R. 

Monolith/Vivendi Universal Games 

3) S.W.A.T. 4 

Irrational Games/Vivendi Universal Games 




1 ) ClVILIZATION IV 

Firaxis/2K Games 

2) Act of War 

Eugen Systems/Atari 

3) Rome Total War 

The Creative Assembly/Activision 


SPORT/SIMULATION 


1 ) Pro Evolution Soccer 5 

Konami/Konami 

2) Dangerous Waters 

Sonalysts/Battlefront.com 

3) GTR 

Sim Bin/Atari 


, i y * ■ A * ' 



U0 SURAR.ÇV'.EWIENT 


Au secours ! 
Nécessite 
une très grosse 
configuration 




Stop 

Doublage pourri 


Jeu 

majeur 

et indispensable 


G Moins fun qu'un CD vierge. 1 Foutage de gueule pur 
et simple. 2 Expérience traumatisante. 3 Pas grand- 
chose à sauver. 4 Oui mais non. Dommage. 5 À la 
rigueur, pour les fous furieux du genre. 6 Pas mal, mais 
quelques problèmes gênants. 7 Bon jeu, bien réalisé. 
8 Très bon jeu, une valeur sûre. 9 Exceptionnel. 
I 0 Une future référence. 


JEUX ONLINE 


1) Guild Wars 

Arena Net/NC Soft 

2) World of Warcraft 

Blizzard/Vivendi Universal Games 

3) Lineage II 

NC Soft/NC Soft 

ni 

.4 

S 

w . 

• % / 


■BfBB 

1) Myst IV : Révélation 

Ubisoft Montréal/Ubisoft 

2) Fahrenheit 

Quantic Dream/Atari 

3) TES IV : Oblivion 

Bethesda Softworks/2K Games 



Moi qui n'avais 

VRAIMENT PAS ACCRO¬ 
CHÉ SUR LE PREMIER 

Spellforce, j'avoue 

PASSER DE BONS 
MOMENTS AVEC LE 
DEUXIÈME. JE VAIS 
MÊME ESSAYER DE 
POUSSER FASKIL À Y 
JOUER, CAR AVEC LE 
SYSTÈME DE CL1CK & FlGHT, IL DEVRAIT S'EN 

sortir. Quoique, il a déjà du mal à diriger 

UN SEUL HÉROS DANS DOTA, ON VA ÉVITER DE 
LUI RAJOUTER UNE ARMÉE À GÉRER. 


Cette fois ça y est, 

LA « NEXT GEN » EST 
VRAIMENT LÀ : AVEC 

Oblivion ce mois-ci 
et Ghost Recon 
qui arrive, ma 

BONNE « VIEILLE » 

9800 PRO 
COMMENCE À 
FRANCHEMENT TIRER 
LA LANGUE. JUSQU'ICI ELLE S'EN SORTAIT 
ENCORE HONORABLEMENT, MAIS LÀ ON SENT 
QU'ON EST EN TRAIN DE FRANCHIR UN PALIER. 

C'est le printemps, il va falloir 

UPGRÀDER... 


J'ai le plaisir de 

VOUS ANNONCER 
LA NAISSANCE DE 
LA PETITE FAYE, 

LE 16 MARS 2006. 

Juste après le 

BOUCLAGE, COMME 

prévu. Difficile de 

DÉCRIRE LE BONHEUR 
QUE PROCURE CE 
PETIT TRUC DE TROIS KILOS (BON ELLE A GROSSI 
DEPUIS, HEIN). C'EST COMME... C'EST COMME 

si Troïka redèveloppait des jeux et se 

PAYAIT LA LICENCE POUR FALLOUT 3. VOILÀ. 

Je peux retourner dormir maintenant ? 


Le jeu du moment 


Le jeu du moment 

Spellforce 2 


Oblivion 

Le jeu attendu 


Le jeu attendu 

Ghost Recon Advanced Warfighter 


Quake Wars 


Le jeu du moment 


Oblivion & couches 

-LU- 

Le jeu attendu 


Guild Wars Factions 


JOYSTICK 77> 181 






















































Oblivion, c'est avant tout des paysages à couper 
le souffle. 




OBLIVION EST LÀ ! APRÈS QUATRE ANNÉES DE DÉVELOPPEMENT, 

LE QUATRIÈME CHAPITRE DE LA MYTHIQUE SÉRIE ELDER SC ROLLS SE 
DÉVOILE ENFIN À NOUS : 25 KM DE TERRITOIRES À EXPLORER, UNE 
DIMENSION INFERNALEÀ CONQUÉRIR, MOULT GUILDES À CONTRÔLER... 
DES DIZAINES D'HEURES D'ÉVASION VOUS ATTENDENT. 


Façonnez avec une 
grande finesse 
une infinité 
de visages moches. 



L'ambiance « Elder Scrolls » est inimitable. 



omme dans les précédents jeux de la série 
Elder Scrolls, je commence la partie 
enfermé dans un trou... Pas pour 
longtemps, heureusement. J'ai à peine le temps 
d'échanger quelques mots aimables avec mon 
voisin de cachot avant que n'apparaisse Sa Majesté 
Uriel Septim, empereur de Tamriel, descendu dans 
les oubliettes pour une petite visite surprise. 
Accompagné de ses gardes du corps, il emprunte 
un passage secret qui, coup de bol inouï, se situe 
justement dans ma cellule. Et comme l'empereur 
trouve que j'ai l'air sympathique, il me propose 
de m'évader avec lui... Fichtre, c'est à croire 
que les mystérieuses forces du Destin sont à 
l'œuvre. La balade qui suit dans les souterrains 
s'avère un excellent tutorial : on s'entraîne à tuer 
des rats à coups de massue, à rôtir des zombies avec 
des boules de feu et à se faufiler silencieusement 
derrière un gobelin pour lui transpercer le dos 
avec une dague rouillée. On apprend aussi à 
ramasser des champignons et à les réduire en 
poudre pour fabriquer des potions, à tirer à l'arc, 
à crocheter des serrures et à ne pas marcher sur la 
ficelle reliée à des trucs pointus suspendus au 
plafond. Visuellement on se croirait dans un FPS 
(et un FPS diablement beau, avec normal mapping, 
ombres et moteur physique Havok), mais on 
retrouve bien sûr le même système de compétences 
que dans les précédents titres de la série. Il n'y a 
pas de points d'expérience dans Oblivion : c'est la 
répétition des actions qui permet de s'améliorer 
et de faire progresser ses statistiques. On a ainsi 
une évolution naturelle, les points forts et points 
faibles de son personnage reflétant réellement la 
façon dont on le joue. Si je saute souvent par-dessus 
des fosses garnies de pieux empoisonnés, ma 
compétence de saut augmente et je peux bondir 
de plus en plus loin. Si je tombe souvent dans 
des fosses garnies de pieux empoisonnés, c'est ma 
magie de soins qui se renforcera. 


O 

TOUT PUBLIC 

Config minimum CPU 2 GHz, 512 Mo de Ram, 
Carte vidéo 128 Mo 
Éditeur 2K Games 

Développeur Bethesda Game Studios/ 
États-Unis 

Texte et voix en français 


Attention ! De nombreux pièges garnissent 
les souterrains... 



(79 



















0 b I i v i o n 


Au cours de votre 
périple sous la terre, 
l'empereur est attaqué 
par de fourbes assassins encapuchonnés. 

Brandissant des armes démoniaques qu'ils 
invoquent à l'aide de leurs pouvoirs occultes, 
ces fanatiques hurlants se rendent rapidement 
coupables de régicide. Mais quelle est donc cette 
secte très étrange ? À vous de le découvrir. 

Mourant dans vos bras, Uriel Septim, qui vous 
trouve décidément très sympathique, vous confie 
son amulette ancestrale top secret et vous donne 
pour mission de la remettre à son fils caché. 

Lorsque les gardes du corps s'aperçoivent du 
carnage, ils sont bien embêtés : ils viennent de 
laisser mourir l'empereur, qui n'a pas d'héritier. Zut 
alors. Et en plus, ils remarquent rapidement que son 
médaillon a disparu. Leurs soupçons se portent 
alors sur le prisonnier louche qui essaie de se faire 
oublier dans un coin, celui qui tripotait le cadavre 
quand ils sont arrivés... Vous les rassurez 
habilement : « Oui oui, j'ai pris le médaillon 
ancestral top secret. Mais en fait c'est l'empereur 
qui m'en a fait cadeau !!! Juste avant de mourir. Pour 
que, euh, je le donne à son fils secret. Laissez-moi 
partir maintenant, s'il vous plaît. » Facilement 
convaincus par vos explications, les gardes d'élite 
vous libèrent aussitôt. Normal : vous êtes très 
sympathique. Waouh, espérons que le scénariste 
de Bethesda ne s'est pas fait une crampe au cerveau 
pour nous pondre ça... Peu après, vous sortez 
enfin des égouts. Et la suite de l'histoire, c'est vous 
qui l'écrirez. 


À vous de jouer 


Alors, qu'est-ce que 
vous allez faire ? Entrer 
dans la cité impériale 
toute proche et vous balader dans les rues ? Discuter 
avec les commerçants et chercher un job, piquer 
des piécettes dans les poches des passants en 
espérant que la milice ne remarquera rien ? 
Rejoindre la guilde des mages et faire toutes les 
corvées des hauts gradés dans l'espoir d'avoir un 
jour accès à l'Université ? Devenir gladiateur et 
combattre pour la gloire dans l'Arène impériale ? 


Vive la liberté ! 



Des mini-jeux remplacent l'utilisation des skills 
de discussion et crochetage. Bonne idée, mais 
ils sont vite répétitifs. 



Attendre la nuit tombée pour crocheter les serrures 
des boutiques et piller les coffres-forts des 
bourgeois endormis ? Vous pouvez aussi partir vous 
promener dans la campagne et ramasser des herbes 
rares, chasser les animaux sauvages pour leur viande 
et leur peau, explorer des catacombes oubliées et 
des repères de bandits de grand chemin. Si vous 
voyagez de village en village, vous pourrez rendre 
service à des aubergistes embarrassés et à des veuves 
avides de revanche ou acheter une maison, puis 
vous apercevoir qu'elle est hantée par des spectres. 
Vous pourrez marcher dans la nature et admirer un 
temple en ruines perdu dans la forêt à la lumière des 
étoiles, contempler les premiers flocons de neige 
d'un petit matin blafard dans les montagnes. Si vous 
avez un peu de temps libre, pourquoi ne pas 
attraper la peste et pourrir en prison ? Ou alors 
attaquer des fermes isolées et tuer tous leurs 
occupants et, ensuite, aller flemmarder dans les 
fleurs au bord d'un lac et vous faire brusquement 
éventrer par un troll. Si vous êtes mordu par un 
vampire, vous devrez tenter de survivre la nuit en 
buvant le sang des mortels, mais vous pouvez aussi 
devenir cambrioleur professionnel pour la Guilde 
des voleurs ou tueur à gages de la Dark 

























Aux armes ! 

Une des améliorations apportées par 
Oblivion à la série Elder Scrolls, c'est la 
nouvelle dynamique des combats : on 
ressent bien les coups portés, on frémit 
derrière son bouclier en encaissant des 
coups de hache, on peut tenter de danser 
hors de portée de son adversaire pour lui 
assener des attaques rapides ou l'attendre 
de pied ferme et placer des contres 
dévastateurs après chaque parade... Les 
statistiques du perso ne servent plus à 
décider aléatoirement si les attaques 
réussissent, mais plutôt à déterminer leur 
puissance. Certains joueurs regretteront 
peut-être qu'en rendant leur habileté (et la 
fluidité de leur ordinateur) plus importante 
que les caractéristiques de leur 
personnage, Oblivion se rapproche des 
jeux d'action « hack b slash ». Mais dans 
l'ensemble, l'expérience n'en est que plus 
saisissante et l'immersion en sort 
grandement renforcée. 



Une profusion de détails et de quêtes rend 
Oblivion temblement prenant 


Brotherhood. Des cultes de sorcières essaient 
de s'attirer les faveurs de princes démoniaques, 
voulez-vous fraterniser avec elles ? Ou préférez- 
vous franchir les portes d'Oblivion et combattre 
dans une autre dimension pour défendre l'humanité 
? Allez-vous choisir de contrecarrer les plans 
apocalyptiques d'une secte de cinglés et ainsi sauver 
la dynastie impériale et accessoirement l'univers, 
ou plutôt tuer des gens au hasard dans la rue ? 

À vous de voir, c'est vous qui décidez. 


Sur le plan technique, 
Oblivion est superbe, 
mais inégal. Les vastes 
paysages extérieurs sont carrément magnifiques 


Encore plus beau 
que Morrowind 



Si vous devenez un vampire, vous aurez des yeux 
rouges et plein de nouveaux pouvoirs ! (et vous 
cramerez si vous allez au soleil). 



Bisou ? 



(bien qu'il faille une machine très puissante pour en 
profiter pleinement) : distance de vue 
impressionnante, végétation hyper détaillée... 

C'est beau, point ! Par contre, les rues de la Cité 
Impériale sont pauvres en détails. Les mouvements 
des personnages que l'on croise sont souvent raides 
et saccadés, et les animations d'ambiance manquent 
cruellement. À part lire un livre, marcher et 
combattre, la population d'Oblivion ne sait pas 
faire grand-chose.. .Dans un titre de la série Gothic, 
les habitants balayent devant leur porte, réparent 
leurs baraques, se font à bouffer sur un feu de camp. 
C'est nettement plus vivant. De plus, le moteur 
tolère mal les attroupements : en cas de combat 





























0 b I i v i o n 


contre trois adversaires en même temps, 
le framerate s'effondre et le jeu sombre dans le 
chaos. D'un point de vue artistique, on a beaucoup 
de « très beau » (les effets météo, le cycle jour 
et nuit), mais aussi un peu de « pas terrible ». 

Au moment de la création du personnage par 
exemple, un outil très sophistiqué permet de 
façonner avec une grande finesse une infinité 
de visages moches. Les corps se ressemblent tous 
(pas de petits gros ou de grands baraqués), pas 
de gamins qui courent dans les rues (pas de gamins 
du tout en fait), tout ça manque un peu de vie... 
Pourtant, Bethesda a tenté quelque chose de très 
fort : doter chaque personnage du jeu d'une identité 
propre, avec un métier, un logement et des besoins 
basiques à satisfaire. 


Malin comme 
un robot 


L'I.A. se charge de 
piloter tout ce petit 
monde et on voit les 
gens partir travailler le matin, casser la croûte quand 
ils ont faim, rentrer chez eux à la nuit tombante et 
s'endormir sans penser à vérifier qu'il n'y a pas un 
assassin caché dans leur placard. On assiste parfois 
à des scènes surprenantes déclenchées par l'I.A., 
du genre voleurs de pommes et combats de rue, 
mais c'est très anecdotique et finalement peu 
marquant. Bel effort, les dialogues ne se limitent 
plus à quelques misérables lignes de textes : ils sont 
maintenant intégralement doublés. On peut ainsi 
surprendre des conversations entre passants, 
quelquefois intéressantes, mais généralement 
constituées de platitudes sans queue ni tête, 
enchaînées aléatoirement. La version originale est 
décevante sur ce point, mais la V.F. est encore pire : 
textes tronqués, bugs de voix et certaines 
informations sur la quête principale semblent même 
avoir été coupées au montage. L'immersion en 
prend un coup : ça reste totalement jouable pour 
un fan bien concentré sur son jeu, mais les joueurs 
un peu plus exigeants risquent de s'énerver devant 
les nombreuses imperfections. La gêne la plus 
importante provient de l'interface, indigne d'un 
titre PC. Sortie également surXbox 360, Oblivion 
est adapté aux limites d'un joypad et n'exploite 


L'I.A. de vos alliés est tellement nulle qu'il est 
souvent difficile de ne pas les blesser pendant 
un combat. 






Apparé : =sî 

Ancotar’s Ring 
of Protection 


of 


Base 


Ring 


rtre 


*05 


Shicld 


m BrassTopa: 
w Ring 


Jjjj Chainmail Boots 


25 2 1 91 


~Jb Chainmail 

AF âauntlets 


Chainmail 

Greavcs 


L'inventaire n'est vraiment pas un modèle d'ergonomie... 




N'oubliez pas de mettre 
vos pilotes de carte graphique 
à jour, en particulier pour 
nVidia. Surveiller les forums 
pour trouver des mods 
à télécharger ne fera pas 
de mal non plus... 


absolument pas les caractéristiques de ces 
périphériques exotiques que sont un « clavier » 
ou une « souris ». Peu de raccourcis, difficultés 
pour redéfinir ses touches, pas d'icônes ou de 
fenêtres paramétrables... On doit se contenter 
d'une arborescence de menus. L'interface pour 
sélectionner un nouveau sort est tellement 
fastidieuse qu'il faut environ cinq minutes pour 
commencer à regretter de ne pas avoir choisi 
de jouer un guerrier. 


Un monde 
fourmillant 


de détails 


Malgré cet inconfort, 
on se laisse rapidement 
prendre au jeu. Ainsi, 
alors que j'explorais 
une vieille forteresse abandonnée, j'ai été attaqué 
par un loup invisible. Un bug ? Ce n'est qu'en 
utilisant un sort de détection des formes de vie que 
j'ai pu distinguer l'aura du canidé et lui régler son 
compte. Poursuivant mes investigations, j'ai 
découvert dans les ruines un laboratoire d'alchimie, 
ainsi que le journal d'un mystérieux chercheur... 
L'apprenti sorcier cherchait à inventer une potion 
d'invisibilité. Ne trouvant nulle trace de lui, 



Une porte d'Oblivion. Quand faut y aller, 
faut y aller... 


, 82) ' t' 































lan 

de lecture gratuite ! 


Bulletin d’Abonnement ia 

À renvoyer accompagné de votre règlement dans une enveloppe affranchie à : Joystick / service abonnements -18-24. quai de la Marne - 75164 Paris Cedex 1 


□ Oui, je m’abonne à Joystick pour 2 ans - 22 n° au prix de 69 €* au lieu de 143 € 

soit plus de 50 % de réduction 


Exclusif 

Battlefield 2142 


Le futur de la guerre, 
RIEN QUE POUR VOS YEUX 


WA AAGH ! 

Warhammer Online 

Mythic sème le chaos 
dans le monde des MMO 


News et Previews 
C ompany of Heroes - Spellforce 2 
Slranglehoid - Titan Quest 
Warhammer 


Je joins mon règlement à l’ordre de Joystick par : 

□ Chèque bancaire ou postal 

□ Carte bleue [B n° I I I 1 1 I I I 1 11 I I I 11 I I I I 

Expire le : I_I_I I_I_I Cryptogramme : i i .i_i 

(validité minimale : 2 mois) 

Date et signature obligatoires (parents pour les mineurs) : 


Pour mieux vous connaître, merci de répondre à ces questions : 

Quelle console utilisez-vous ? □ Playstation □ PSP □ Game Cube □ G B A □ X-Box □ X-Box 360 
□ DS-Nitendo. De quel matériel informatique disposez-vous ? □ PC □ Mac 


Afin de traiter au mieux votre abonnement, merci de compléter les 
informations ci-dessous : □ Mme □ Mie a Mr 

Nom*:. 

Prénom* :. 

Adresse* :. 

Code Postal* : I_I_I_I_I—I 

Ville* :. 

Date de naissance : I_I_I I_I_I I—I—I 

e-mail :... 

Téléphone : I_I_I I_I_I I_I_I I—I—I I—I—I 


BONNEZ-VOUS ! 


Pour 2 ans, 

22 numéros 


* Vous pouvez acquérir séparément chaque n° de Joystick au prix unitaire de 6,50 € (01/01/06 hors n° double & spéciaux).Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu’au 31/05/2006, en France métropolitaine. Autres pays nous contacter au 01 44 84 05 50 Fax 
01 42 00 56 92 ou par mail abofuture@dipinfo.fr. Conformément à la Loi informatique et Liberté du 6 janvier 1978 (Article 27), vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données vous concernant, en écrivant à notre siège social. Par notre intermé¬ 
diaire, vous pourrez recevoir des propositions d’entreprises partenaires. Si vous ne le souhaitez pas, cochez la case suivante □ 


































0 


b I i v i o n 



Pas trop mal équipé, pour un simple maraudeur... 



Devenez game designer 

L'un des plus grands espoirs d’amélioration 
pour Oblivion vient de sa communauté 
hyperactive : les créateurs de mods ont déjà 
montré leur talent avec Morrowind et ils 
commencent déjà à reconstruire le gameplay 
d'Oblivion pour en éliminer les plus gros 
défauts. Malheureusement, pour l'instant 
l'éditeur n'est pas aussi complet que celui de 
Morrowind, ce qui rend très difficile la 
création de nouveaux objets. Les mauvaises 
langues insinuent déjà que Bethesda cherche 
en fait à vendre ses propres plug-in sans 
avoir à subir la concurrence des mods 
gratuits... En effet, le site officiel permet 
d'acheter pour deux dollars une armure 
décorative pour votre canasson, et d'autres 
extensions payantes sont prévues. On pourra 
ainsi accéder à une nouvelle maison, ou 
ouvrir une porte actuellement fermée dans le 
jeu et découvrir ce qui se cache derrière. 
C'est à croire que les méthodes d'Electronic 
Arts font école... Bientôt une extensionj 
« Oblivion en vacances » ?j 


Un personnage « subtil » 
sera de plus en plus 
faible en progressant 
dans le jeu. 



L'arc est tellement faible qu'il est généralement 
nécessaire de finir ses cibles au corps à corps... 



La dimension d'Oblivion 
est relativement 
peu accueillante 
pour les intrus. 


je conclus à sa mort, pensant qu'il a sans doute été 
tué par les résultats de ses expériences. Un peu plus 
loin sur ma route, je croise un village apparemment 
désert. Sauf que... une bêche volante est en train 
de grattouiller le sol d'un potager, entre deux rangs 
de citrouilles. Et une voix fantomatique me lance 
un grand bonjour ! En fait, l'alchimiste maladroit a 
rendu invisibles tous les habitants de la région ! 

À un autre moment, alors que je me battais contre 
des gobelins au fond d'une mine d'or, un homme 
en haillons, surgi de nulle part, a tenté de me tuer 
à coups de hache. Manque de bol pour lui, les gobs 
lui sont tombés dessus en masse et l'ont massacré 
pendant que je prenais la poudre d'escampette, ravi 
de la diversion. En revenant plus tard, j'ai examiné 
son cadavre et découvert que l'inconnu était en fait 
un escroc que j'avais expédié en prison plus tôt dans 
l'aventure, qui venait de s'évader et cherchait à se 
venger. Le pauvre ajuste un peu foiré son 
embuscade... 11 y a des situations encore plus 
loufoques : à un moment, une quête me demande 
de dérober un objet appartenant au leader d'une 
puissante guilde. Hum, okééé... (je me gratte la 
barbe) le problème, c'est que le leader de cette 
guilde, c'est moi. Je suis donc allé me voler l'objet 


en question, qui m'attendait dans ma chambre, 
crime pour lequel j'ai été poursuivi. Euh... Malgré 
quelques ratages, c'est vraiment grâce à sa profusion 
de détails et de quêtes amusantes qu'Oblivion est si 
prenant. 


Je suis le centre 
de l'univers 


La véritable faiblesse 
d'Oblivion n'est 
perceptible qu'après 
de nombreuses heures de jeu, quand on prend 
conscience que la totalité des monstres 
et des trésors du jeu sont générés au fur et à mesure, 


■ 




% 


i \ 



































> Processeur AMD Athlon™ 64 3700+ coeur San Diego 

> 2 cartes graphiques Sapphire Radeon® XI600 XT (256 Mo) 
en mode CrossFire™ ! 

> Carte mère Asus A8R-MVP CrossFire™ : 

chipset CrossFire™ Xpress 1600, S-ATA/II, RAID, etc. 

> 1024 Mo de mémoire G.Skill DDR PC3200 mode double canal 

> Disque dur 300 Go S-ATA 7200 trs/min 

> Graveur de DVD 16x Double couche Nec ND-4570 

> Enceintes stéréo Logitech S-100 

> Ensemble clavier/souris Microsoft 


02 40 92 9191 


numéro non surtaxé 

+ de 7 000 références sélectionnées 
Satisfait ou remboursé 

2 points retraits en France : Nantes et Rennes 
Transporteur au choix 


sur tout le catalogue* 

réservés aux lecteurs de Joystick 
avec le code Cl EF-7DNJ-KVG4NJ 


WWW.MRTERIEL.NET 


Prix et caractéristiques modifiables sans préavis, prix TTC hors frais de transport, dans la limite des stocks disponibles Photos non contractuelles 
' Réduction valable pour toute commande d'un montant minimum de 200 € passée sur le site Materiel net jusqu'au 31 mai 2006 

















0 



b I i v i o n 


en fonction du niveau de votre personnage. Si vous 
êtes niveau 1, tous les ennemis sur votre route 
seront faibles et les armes et armures que vous 
pourrez trouver seront toutes de qualité minimale : 
cuir, fourrure, fer rouillé... Une fois arrivé au niveau 
10, le monde autour de vous se sera 
automatiquement peuplé de créatures plus 
puissantes : là où vous affrontiez des loups, vous 
croiserez maintenant des lions, les gobelins 
brandiront tous des armes elfiques et des boucliers 
de mithril... Au niveau 20, les lions céderont la 
place à des ours et vous serez constamment attaqué 
par des bandits armés d'épées magiques. Et là, 
ça devient ridicule. Des brigands qui dorment 
dans les marais et essayent au péril de leurs vies 
de m'extorquer cent balles, mais qui se trimballent 
en armures daedric ? Ils bouffent du rat alors que 
l'attirail qu'ils portent sur le dos leur permettrait 


La course à pied est une compétence importante 
pour les voleurs. 



Un peu de technique 

Extrêmement gourmand, Oblivion se contente mal 
d'une petite carte graphique : si vous avez la configu¬ 
ration minimale, attendez-vous à des paysages guère 
plus impressionnants que ceux d'un World of 
Warcraft. Pour en tirer le meilleur, vous aurez besoin 
d'au moins un 3 GHz, avec 1 Go de Ram et une ATI 
X800 ou une Geforce 6800, avec, bien sûr, les der¬ 
niers drivers installés. 



Et voilà, j'ai vaincu le plus grand champion 
du royaume. Pas mal, au niveau 1... 


de s'acheter plusieurs maisons ? À ce stade du jeu, 
devenir riche ne présente plus aucune difficulté : il 
suffit de faire cent mètres, tuer quelques hors-la-loi 
engoncés dans des cuirasses de collection, ramener 
leur équipement dans une brouette et le revendre à 
la tonne. Dans ces conditions, si on descend encore 
dans des nécropoles maudites, c'est uniquement 
pour l'ambiance et pas pour le profit ou l'aventure. 
Ben oui : on y croise les mêmes créatures et les 
mêmes trésors qu'en se promenant au hasard dans 
les bois. L'intérêt de l'exploration en prend un sacré 
coup et la durée de vie en souffre... 



Power-gamer 
niveau 1 


Le nivellement 
automatique décourage 
l'exploration, enlève 
toute valeur à l'argent à cause de l'inflation, mais il 
est surtout complètement déséquilibré. Les role- 
players qui cherchent à vivre leur vie sans se 
préoccuper des mécanismes du jeu se retrouvent 
punis parce qu'ils passent des niveaux. Et les power- 
gamers, eux, peuvent abuser le système avec une 
facilité décourageante. Un personnage premier 
niveau qui réussit à devenir archimage suprême 
de l'académie impériale de sorcellerie, c'est triste... 
L'univers y perd sa cohérence et sa crédibilité. 

On s'énerve, on est frustré, découragé. Mais alors, 
Oblivion est un désastre ? Non, bien sûr que non. 
Aussi longtemps qu'on se force à ignorer ces 
défauts, le plaisir est largement au rendez-vous. 

De plus, comme pour Morrowind en son temps, 
les fans sont déjà au travail sur l'éditeur fourni par 
Bethesda. A coups de mods et de correctifs non 
officiels, ils tentent de remplacer le système de 
nivellement automatique du monde par un concept 
plus traditionnel. A terme, Oblivion devrait donc 
atteindre son plein potentiel, qui est considérable. 

Il est juste regrettable que ce soit des bénévoles qui 
fassent ce travail, plutôt que les concepteurs du jeu. 

Atonie 


En Deux Mots 


Les premières heures d'émerveillement 
passées, Oblivion ne tient pas toutes ses 
promesses. Le système de nivellement du 

MONDE, EN PARTICULIER, CASSE UN PEU L'IM¬ 
MERSION ET L'ENVIE DE SE DÉVELOPPER. Un 
RPG DANS LEQUEL LA MÊME TÂCHE EST PLUS 
FACILE POUR UN NIVEAU 1 QUE POUR UN 
NIVEAU 10, ÇA FAIT BIZARRE... POURTANT, 
MALGRÉ SES NOMBREUX DÉFAUTS, OBLIVION 
EST UN JEU FASCINANT ET QUI NE PEUT QUE 
S'AMÉLIORER AVEC L'ÂGE. IMPOSSIBLE DE NE 
PAS LE CONSEILLER.. 

6 

TECHNIQUE 

00 

[+1 Très beau 

Fl Très grand 

Fl Très long 

B Nivellement absurde 

ARTISTIQUE 

ta 

H Interface honteuse 

INTÉRÊT 


Pas de panique ! Les démons ne deviennent 
dangereux que si votre niveau est éievé. 


Rôle Playing... Game? 

Les monstres apparaissent dans le jeu en 
fonction du niveau du personnage. Or, 
un perso qui n'est pas un pur bourrin 
(un moine, un barde, un cambrioleur...) 
et qui se développe grâce à des 
compétences qui ne sont pas liées au 
combat (marchandage, crochetage, 
alchimie...) va grimper ses niveaux à peu 
près aussi vite qu’un guerrier spécialisé 
dans l'écrabouillage de têtes. Leur niveau 
sera le même, donc les monstres qu'ils 
devront affronter seront les mêmes, alors 
que leur capacité réelle de combat sera 
complètement différente. Le personnage 
plus « subtil » sera en réalité de plus en plus 
faible à mesure qu'il avance dans le jeu : 
ses ennemis gagneront en puissance, 
pendant que les compétences qu'il améliore 
sont inefficaces pour se battre. Et s'il 
rencontre des adversaires trop forts, inutile 
de fuir, de s'entraîner dans son coin et de 
revenir plus tard : ils seront eux aussi 
devenus plus puissants ! Pour un voleur, 
voilà ce que ça peut donner : au niveau 5, 
il réussissait à affronter victorieusement les 
démons des abysses de la quête principale. 

Mais au niveau 25, après quarante heures 
de jeu, il vit peureusement cloîtré en ville et 
ne peut plus mettre un pied dehors sans se 
faire écrabouiller par un ours. Eh oui : plus 
vous sautillez sur place, plus les monstres 
deviennent costauds. Si vous apprenez 
à crocheter les serrures plus vite, vous 
rendrez vos futurs combats plus difficiles. 
Inversement, un personnage orienté 
combat pur aura du mal à trouver un 
challenge à sa taille. Il n'affrontera jamais 
de créature surpuissante, de géant 
invincible ou de dragon légendaire : partout 
où il ira, le monde sera trop facile... 
C'est ainsi que je suis devenu Grand 
Champion Intergalactique de l'Arène 
Impériale, écrasant tous mes ennemis 
les uns après les autres... avec un guerrier 
niveau 1, équipé d'un simple marteau 
rouillé ramassé dans la rue et de quelques 
potions de soin. 


86 









































issQ 


DEPLUS EN PLUS DE TITRES 
SE DÉMOCRATISENT ET VOIENT 
LEUR GAMEPLAY AJUSTÉ EN VUE 
D'UNE ADAPTATION POUR LE 
GRAND PUBLIC. ON VOUS PREND 
PAR LA MAIN, ON PREND SOIN 
DE VOUS... CETTE FORMULE BASÉE 
SUR LA SIMPLICITÉ N'EST PAS 
DÉSAGRÉABLE ET FONCTIONNE 
PLUTÔT BIEN POUR SPELLFORCE 2. 

PRÊT POUR DES ACTIONS 
EXCEPTIONNELLES EN 
UN SEUL CLIC? 



Spellforce 2 Shadow Wars 

STRATÉGIE POUR LES N U L S 



près un premier Spellforce qui n'a pas su 
s'imposer, les développeurs ont décidé de 
réagir en créant une suite nettement plus 
travaillée. Et il faut admettre que le résultat est plutôt 
réussi, même si les améliorations ne se remarquent 
pas d'un simple coup d'oeil. L'action prend de 
nouveau place dans un univers héroïque de fantaisie, 
peuplé de neuf races (voir encadré) et le savoureux 
mélange de jeu de rôles et stratégie est toujours de 
rigueur. 

Vous ne serez donc pas dépaysé en attaquant cette 
nouvelle campagne solo plutôt bien ficelée, malgré 
un scénario très classique : les forces du mal se sont 




O 6 

TOUT PUBLIC INTEfcKET 


U ■ . O 

o 

J IP/IPX 


CONFIG MINIMUM CPU 1,5 GHz, 512 Mo de Ram, 
Carte vidéo 128 Mo 
Éditeur JoWooD Productions 
Développeur Phenomic/Allemagne 

T EXTE ET VOIX EN FRANÇAIS 


réunies afin de conquérir le monde et un héros, vous 
en l'occurrence, doit rallier humains, nains et elfes 
pour soulever une armée suffisante face à cette 
terrible menace. Vous voilà propulsé au rang de chef 
de guerre et de diplomate, un coup de hache dans 
la tronche des ennemis par-ci, un sourire aux alliés 
pour obtenir les renforts par-là. Pas de panique, 
pour accomplir cette lourde tâche vous serez 
accompagné d'autres héros tout au long de 
l'aventure, mais aussi de compagnons. Ceux-là 
vous aident de manière occasionnelle, selon le cours 
d'une histoire dirigée par un système de quêtes. 

Un bref coup d'œil dans votre journal permet de 
suivre l'évolution des missions principales et annexes 
qui se révèlent relativement diversifiées. 

Vos objectifs secondaires ne sont pas à prendre 
à la légère puisqu'ils fourniront l'équipement 
et les points d'expérience nécessaires pour obtenir 
de nouveaux sorts. 


















Puissant? 
Juste un peu 


Au fil de sa progression, 
votre personnage peut 
s'orienter vers la magie 
ou le combat. Chacune des deux branches dispose 
de plusieurs spécialités comme diverses écoles de 
magie ou des styles de combat bien différents (voir 
encadré). L'idée est judicieuse, mais mal exploitée 
puisque le système vous oblige à attribuer des points 
dans tous les pouvoirs d'une branche pour obtenir 
un sort désiré. Au final, vous deviendrez un excellent 
soigneur tout en possédant les meilleurs talents de 
nécromancien. Dans l'absolu, il vaudrait mieux ne 
pas s'en plaindre... Tout de même, les combinaisons 
frisent parfois le grand n'importe quoi, niveau 
puissance. La seule limitation que l'on vous octroie 
est la barre d'action qui ne peut contenir tout votre 
arsenal de sorts. Mais vu qu'il est autorisé à en 
enlever et en ajouter à n'importe quel moment, 
ce n'est pas bien gênant. Côté compagnons 
d'armes, vous pouvez laisser les PNJ gérer 
les points de pouvoirs ou les attribuer vous-même. 



La lumière blanche qui apparait au-dessus de la tour 
indique qu'un soin est lancé. Eh oui, une tour 
de défense qui soigne, c'est le bonheur. 



Personnellement j'ai opté pour la gestion 
automatique et le résultat s'avère satisfaisant. 
Guerrier, mage offensif et soigneur, l'ordinateur 
propose un groupe plutôt bien équilibré sur le long 
terme. Si vous préférez une équipe de mages bien 
bourrins, c'est également possible et ça ne gênera pas 
votre progression dans l'aventure puisque les héros 
ne font pas tout. Il y a toute une armée à gérer à côté 
deçà. 


Côté stratégie, 
l'évolution de votre base 
s'effectue de manière 
classique. Diverses structures permettent de créer 
des unités types, que ce soit des cavaliers, mages, 
créatures aériennes ou armes de siège. Tout ceci se 
paie en ressources (pierre, fer, Lenya), qui s'avèrent 
exactement les mêmes quelle que soit la race 
que l'on dirige, contrairement au premier épisode 
qui obligeait certaines factions à utiliser des 
ressources spécifiques. Afin de faciliter la vie des 
joueurs, Phenomic a mis en place un système de 
récolte automatique par l'intermédiaire de paysans 
spécialisés. Dès leur création, ils se rendent 
automatiquement vers le point de ressource le plus 
proche et s'attèlent au boulot. C'est plutôt pratique 
et sans contrainte, car il est possible à tout moment 
de leur réassigner une tâche, construction, réparation 
ou autre. Mais au final, on s'aperçoit que cette 
méthode de collecte automatique n'est pas si utile 


Sans les mains, 
ou presque 


Il est beau mon Titan, 
hein ? C'est mon 
nouveau jouet pour 
écraser l'armée 
adverse. J'aime 
beaucoup, il ne fait 
pas dans le détail. 



Oreilles pointues 
ou doigts crochus ? 
Faites votre choix 

Spellforce 2 propose de diriger neuf races 
réparties dans trois factions. Les humains, 
les elfes et les nains sont regroupés sous 
le nom de Royaume. Les elfes noirs, 
les gargouilles et les ombres se nomment 
le Pacte. Et les ores, trolls et barbares 
se retrouvent sous la bannière du Clan. 
Chaque faction dispose de bâtiments et 
unités propres, mais côté héros, ce sont les 
mêmes pour tous, ce qui est assez 
regrettable. Par contre, il existe une unité 
spéciale, appelée Titan, disponible pour les 
trois factions. Il s’agit d'une créature 
énorme que votre adversaire n'aime pas 
voir débouler dans sa base. Pour l'obtenir, 
il faut tout de même améliorer sa maison 
mère avec les trois niveaux technologiques 
possibles et une grande quantité 
de ressources. Si vous vouliez faire 
un rush avec, c'est râpé. 




Les archers elfes font partie des 
meilleures unités de combat à 
distance. Il manque juste un 
petit Legolas pour vraiment 
les détester, ces oreilles 
pointues. 


Un peu de technique 

Bien que Spellforce 2 affiche des effets visuels allégés 
au niveau des sorts, les différents détails d'ombre et de 
lumière demandent une config plutôt musclée. Optez 
pour un CPU 3 GHz et au moins 1 Go de Ram si vous 
désirez monter les détails au max et jouer dans de 
bonnes conditions lors des affrontements entre deux 
armées. 






























S p e I I f o r c e 2 



Les téléporteurs 
faciliteront vos 
déplacements sur la carte 
lors de la campagne solo. 
Pratique pour éviter des 
allers et retours inutiles 
afin de valider une quête. 


À chacun son grimoire 

Les compétences se divisent en deux 
branches principales : magie et combat. 
La première se découpe en magie du 
monde qui comprend la magie élémentaire 
et mentale, et en magie divine pour 
s'orienter vers la magie blanche et noire. 
Pour la seconde branche, il est possible 
de choisir entre le combat lourd afin 
de maîtriser les armes et armures lourdes 
ou le combat léger pour tout ce qui est lié 
à l'utilisation d'arcs et d'armes légères. 
Bien que votre avatar puisse progresser 
jusqu'au niveau 30, il reste impossible 
de sélectionner tous les pouvoirs. 
Malgré tout, le système permet d'obtenir 
des combinaisons assez dévastatrices, 
comme un archer en armure lourde. 
En général, en face, ils aiment moyen, 
surtout si vous êtes bien équipé. 
Ce problème ne se pose pas en multijoueur, 
puisque les héros invoqués sont proposés 
avec un panel de sorts par défaut : healer, 
guerrier, etc... Certes c'est stéréotypé, 

|_ mais au moins ça évite les abus.| 




que ça, puisqu'il faut en permanence « microgérer » 
tout ce joli monde. Au niveau de la gestion des 
batailles, par contre, je dois avouer que le système 
de « click & fight » instauré dans ce nouvel opus 
s'avère redoutablement efficace. Il permet d'accéder 
directement aux pouvoirs de vos héros pour les gérer 
au mieux lorsque cinquante gus se mettent 
joyeusement sur la tronche. En gros, si vous cliquez 
sur un ennemi, les sorts offensifs s'affichent 
instantanément sous le portrait de vos avatars. 

Cette action marche également si vous ciblez une 
unité alliée. Vous verrez alors tous les sorts de 
protections et de soins apparaître. Ce système 
ingénieux rend les combats particulièrement fluides 
et fonctionne parfaitement si vous placez des 
groupes d'unités en raccourci. En revanche, le 
pathfinding ne va pas vous faciliter la tâche. Il n'est 
pas rare d'observer tristement ses troupes se bloquer 
dans le décor ou emprunter des chemins parfois 
farfelus, à croire qu'ils jouent les déserteurs. 

Côté I.A., c'est limite une intelligence de troll 
qui aurait pris trop de coups sur le crâne. 


Une finition 
simple et efficace 


Outre cet effort 
d'accessibilité mis 
en place avec le « click 



& fight », les développeurs se sont également 
penchés sur le moteur graphique qui s'avère 
nettement plus fouillé que celui présent dans 
le premier épisode. Spellforce 2 propose des 
unités assez diversifiées et plutôt détaillées avec 
des environnements très agréables à l'œil. Le seul 
bémol concerne les effets spéciaux. Après le 
spectaculaire Bataille pour la Terre du Milieu 2, le 
RTS de Phenomic fait office de petit joueur avec 
ses pouvoirs magiques et explosions de bâtiments 
qui laissent vraiment à désirer. Par contre, côté 
multijoueur, Spellforce 2 prend le dessus sur le 
titre d'EA puisque l'équilibrage semble réellement 
travaillé. En tout cas suffisamment pour ne pas 
voir débouler un héros qui explose vos troupes en 
deux flèches et des unités qui détruisent vos tours 
en trois secondes (Fumble, paix à ton âme). 
Evidemment, il faudra attendre quelques semaines 
pour vérifier si aucune race n'est dominante, mais 
pour l'heure, Spellforce 2 est un RTS efficace qui 
devrait vous faire passer de bons moments devant 
votre écran. 

Cyd 


En Deux Mots 


Même s'il n'est pas parfait et qu'il n'ap¬ 
porte RIEN DE RÉELLEMENT NOVATEUR, 
Spellforce 2 n'en reste pas moins très 

AGRÉABLE À JOUER ET PLUTÔT PRENANT. LES 
PARTIES S'ENCHAÎNENT BIEN ET SA FACILITÉ 
D'ACCÈS CONFÈRE AU JOUEUR UN PLAISIR 
IMMÉDIAT NON NÉGLIGEABLE. 

7 

TECHNIQUE 

Fl Système Click & Fight 

Fl Très agréable à prendre en main 

Fl Les Titans 

B Arbre de compétences sous-exploité 

B Pathfinding 

B Effets visuels dessous un peu cheap 

7 

ARTISTIQUE 

iuIéhêt 




Vu comme ça, les batailles ne sont pas très claires. 
Pourtant, on s'en sort bien avec le système click b 
fight... vraiment ! 































astuces 


35000 ASTUCES 1500 SOLUTIONS 
POUR 6500 JEUX VIDÉO ! 


grâce à astuces; 
plus jamais 

bloqué ! 


a 


SlF ! 



013 1 

3 

Comment ça marche ? 
Envoyez par sms JOY au 31313 
Vous recevrez immédiatement un sms 
vous permettant d'accéder d'un clic à 
notre service Gallery»astuces jeux. 
Toutes nos astuces, solutions, guides et news 
accessibles sur votre mobile 24h/24 7)17 
où que vous soyez, faciles à trouver et 
consulter grâce au wap ! 

31313 : prix d'un sms (non surtaxé) 

Sms non surtaxé 



Minitel, plans, sms, téléphone : choisissez votre tactique ! 


36i5 astuces 

Tout astuces par minitel 

35 000 astuces, 1500 solutions et guides en 

vous connectant sur le 3615 ASTUCES à 

partir d'un minitel ou émulateur de minitel 
sur PC. 24h/24 7j/7. 


36i7astfax 


an. r 

Plans par fax ou courrier 

Connectez-vous sur le 3617 ASTFAX, 

choisissez parmi nos centaines de plans 
exclusifs (exemple ci-contre: Driver 3), 
vous le recevrez immédiatement par fax 
ou quelques jours plus tard par courrier! 
24h/24 7j/7. 



SMS+ 71111 © 0892 705 111 


35000 astuces par sms 

Envoyez ASTK+Consoie+3 lettres 
du nom du jeu au 71111, vous 
accéderez instantanément à toutes 
nos astuces ! Exemple : pour les 
astuces de Myst IV sur PC, envoyez 
par SMS "ASTK PC MYS" au 
71111. 24h/24 7j/7_ 


œisisms* 


QSfflfflS] 


O.SO€par«Rvoi .prïxd'i 


Tout astuces par téléphone 

35000 astuces, 1500 solutions et guides en 
appelant le 0892 705111 à partir de n'im¬ 
porte quel téléphone fixe ou mobile. 24h/24 7j/7. 

0900 70 200 
■a 0901 701501 


astuces:,, .«^Fîxtel 














O 



INTËRNlET 


< 

U 

O 


<*>». v<. 

■ 

ip/ipx 


32 


Conhg minimum CPU 1,3 GHz, 256 Mo de Ram, 
Carte vidéo 64 Mo 
Éditeur Bold Games/Valve 
Développeur Tripwire Interactive/États-Unis 
Texte en anglais et Voix en russe et allemand 


Red Orchestra Ostfront 41 -45 


BOUCHERIE SOVIÉTIQUE 

LORS DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE, 80% DES ALLEMANDS 
TUÉS AU COMBAT TOMBÈRENT SUR LE FRONT RUSSE. AU FINAL, 
ON DÉNOMBRA PLUS DE 5 MILLIONS DE MORTS CÔTÉ ALLEMAND 
ET ENTRE 20 ET 25 MILLIONS EN UNION SOVIÉTIQUE. 
« PRESS FIRE TO RESPAWN », UNE PHRASE QUE VOUS LIREZ 
SOUVENT EN JOUANTÀ RED ORCHESTRA. 



Tout l'intérieur des véhicules a été fidèlement 
modélisé. 


Il parait que c'est ton pour le transit intestinal... 



w | ous en avez marre des FPS sur la Seconde 
K * È Guerre mondiale et je vous comprends. 

I C'est toujours la même chose : parachuté à 
Sainte-Mère-Eglise, vous tuez quelques centaines de 
nazis, vos frères d'armes meurent en héros, vous 
détruisez une douzaine de chars au Panzerfaust 
et finissez par prendre Berlin. Une recette bien 
rodée qui rapporte des tonnes de dollars, mais dont 
Tripwire n'a pas hésité à s'écarter. Red Orchestra ne 
propose pas de campagne solo cinématographique, 
pas d'Américains gonflés de patriotisme, 
uniquement du multi, des Russes, des Allemands 
et une énorme dose de réalisme. 


Leçon n° 1 : 
ne pas mourir 


Il y a un truc qu'on ne 

vous apprend pas quand 

vousjouezàunjeu 
comme Call of Duty : les armes, ça tue. Mais ça tue 
vraiment, hein, c'est pas une blague ! Exemple : vous 
lisez Joystick assis sur un banc sans vous douter qu'à 


300 mètres de là, je suis allongé sur un toit et je 
pointe vers vous un Mauser 98. Comme tout bon 
joueur de FPS entraîné à tuer, ma visée est sûre et ma 
soif de meurtre sans limites. Je presse donc la détente 
et « BANG ! » vous êtes mort. Dans Red Orchestra, 
c'est pareil : pour survivre, il faut éviter de lire 
Joystick à découvert au milieu d'un champ de bataille 
(nd Fumble : dommage, ça ferait une bonne photo 
pour le courrier des lecteurs). Pour cela, le jeu vous 
propose plusieurs alternatives : accroupi derrière une 
vache en état de décomposition, vous pouvez vous 
pencher sur les côtés ou lever la tête juste ce qu'il faut 
afin de tirer, puis vous remettre à couvert. L'ennemi 
abattu, vous vous redressez et commencez à sprinter 
plié en deux pour finalement vous jeter à plat ventre 

dans un cratère. La lenteur de vos déplacements 

étant horriblement réaliste, tout comme la puissance 

des armes de vos adversaires, la difficulté consiste 
à savoir quand courir, où se diriger et comment 
se planquer une fois à destination. 






















On a sauvent tendance à être les uns sur les autres 
dans les tranchées. 


Un peu de technique_ 

À l'époque où Red Orchestra n'était qu'un mod pour 
Unreal Tournament 2004, il nécessitait une machine 
puissante pour tourner correctement. À présent, il 
fonctionne à merveille sur toutes les configurations, 
même les plus modestes. À moins que votre PC n'ait 
plus de deux ans, vous devriez pouvoir jouer en 
1280x1024 avec tous les détails à fond. Le jeu n'affiche 
pas beaucoup de polygones, mais la distance d'afficha¬ 
ge, les effets de flou, le motion blur et la bande-son 
hors du commun rattrapent sans peine ce petit défaut. 



Dans Red Orchestra, il n'y a pas de caisse, maïs II y a 
des rochers. 


Ne cherchez pas de 
viseur sur l'écran, il n'y en 
a pas. Ne songez même 
pas à dessiner un point au marqueur au milieu de 
votre moniteur, ça ne sert à rien ! En effet, à moins 
de l'épauler, votre arme ne vise pas au centre. 

Chaque fois que vous changez votre angle de vue, 
le canon de votre fusil se déplace légèrement pour 
suivre la direction dans laquelle vous regardez. 
Exemple : suite à un demi-tour vers la gauche, 
votre visée se situera dans la partie gauche de l'écran. 
Pour tirer à la hanche avec précision, il est donc 
nécessaire d'observer où pointe votre flingue, puis 
d'anticiper la façon dont il bougera selon vos 
mouvements. La manœuvre est difficile à maîtriser, 
mais très efficace au corps à corps. À partir du 
moment où votre cible se trouve à plus de 10 mètres, 
vous aurez tout intérêt à utiliser les organes de visée 
de l'arme en épaulant. Notez que pour une meilleure 
précision, vous pouvez reposer votre fusil sur 
n'importe quelle surface horizontale ou verticale 
afin de le stabiliser. Si vous êtes bien positionné 
et que vous prenez votre temps pour aligner 
les tout petits pixels qui se déplacent au loin, 
vous serez surpris d'abattre des ennemis à plus 
de 200 mètres. 


Leçon n° 2 : tuer 


Leçon n° 3 : soyez 
perfectionniste 


Red Orchestra recèle une 
foule de petits détails qui 
combleront les amateurs 
de réalisme, tout en donnant de la profondeur au 
gameplay. Par exemple, si vous ouvrez le feu à 
longue distance, vous devrez garder à l'esprit qu'une 
balle de MP40 perd 10 cm d'altitude après 50 mètres 
et ne se déplace pas à la même vitesse qu'un 
projectile de Mauser K.98. Pensez aussi à changer 
le canon de votre MG42 après de grandes rafales, 
à fixer votre baïonnette quand vous allez au contact 
et à prendre de l'élan avant de l'enfoncer dans le 
corps de l'adversaire. Si vous avez une arme 
automatique, n'hésitez pas à faire des tirs de 
suppression : chaque balle frôlant un ennemi 
brouille son champ de vision, l'empêchant de viser 


La position idéale : 
à couvert, à plat 
ventre, l'arme 
reposée au sol. 




et permettant à vos camarades de progresser. 

Une fois devenu un fantassin aguerri, il vous faudra 
encore maîtriser les autres classes : le commandant, 
qui repère des cibles aux jumelles, puis envoie les 
coordonnées à l'artillerie en utilisant une radio. 
L'ingénieur et ses explosifs, indispensables pour 
réussir certaines missions. Les pilotes de blindés qui 
se regroupent à trois pour bouger, tirer et recharger 
efficacement. Et enfin, les courageux soldats anti¬ 
tanks qui doivent connaître les défauts de tous les 
chars adverses et prendre en compte l'angle 
d'impact de leur projectile s'ils ne veulent pas le voir 
rebondir sur le blindage du véhicule. 

Courage, tout ceci peut sembler fastidieux à 
apprendre, mais une fois les bases assimilées, vous 
pourrez progresser petit à petit grâce à l'aide des 
autres joueurs qui sont généralement plus matures 
que dans les autres FPS. 

Or. i.oser 



En Deux Mots 


Red Orchestra s'adresse aux passionnés 
de la Seconde Guerre mondiale, aux 
HARDCORE GAMERS ET AUX AMATEURS DE 
RÉALISME. Si VOUS VOUS RANGEZ DANS L'UNE 

DE CES CATÉGORIES, N'HÉSITEZ PAS UN SEUL ___ 

IN ' VOUS SEREZ COMBLÉ PAR L'AMBIAN- TECHNIQUE 
CE DU JEU ET LA PROFONDEUR DU GAMEPLAY. 

Difficile de trouver meilleur investisse¬ 
ment POUR seulement vingt euros ! 


[+1 Gameplay très riche 
[+1 Réalisme historique 

Q Graphisme sa pe« vieiflot 
■ Prise en maie difficile 


7 



INTÉRÊT 



































































Je sais à quoi vous pensez, bande 
de petits vicieux ! Oui, on peut. 


□ n connaissait Kheops pour ses jeux 

d'aventure-Myst-like genre Au cœur de 
Lascaux ou Voyage au cœur de la Lune. 
Le Manuscrit Interdit, lui, a été développé avec 
les studios TOTM et Mzone. C'est au cœur de 
l'intimité de Leonard de Vinci que nous 
voyagerons ce coup-ci, dans la peau de Valdo, 
un jeune débrouillard commandité par un obscur 
mécène qui tente de mettre la main sur un codex 
mystérieux. De Vinci l'aurait planqué au Clos 
Lucé et il y serait encore, trois ans après sa mort. 
Le joueur évolue donc au milieu des travaux du 
génie : inventions, peinture, esquisse, son lit, son 
atelier, sa réserve de pinard, sa femme, son chien. 
Ah non, la femme, c'est Babou, la maîtresse des 
lieux et du roi. 



The Secrets of Da Vinci 

le Manuscrit Interdit 

VACANCES AU CLOS LUCÉ 


Le gameplay de Secrets 
of Da Vinci mélange 
la gestion d'objets avec 
un peu de dialogues et quelques casse-tête bien 
intégrés au jeu (et pas forcément trop simple). 

Peu de lieux sont représentés, mais cela accentue 
agréablement le côté huis clos. Les développeurs 
ont réfléchi à leurs énigmes pour que le joueur 
soit souvent confronté à plusieurs problèmes en 
même temps, et qu'il possède plus d'un moyen de 


O 

TOUT PUBLIC 

Config minimum CPU 800 MHz, 64 Mo de Ram, 
Carte vidéo 64 Mo 
Éditeur Nobilis 

Développeur TOTM, Kheops & Mzone 
Studios/France 

Texte et voix en français 


Debout disciple ! 



L'UNION FAIT LA FORCE, C'EST 
BIEN CONNU. QUAND TROIS 
STUDIOS FRANÇAIS S'ASSOCIENT 
POUR DÉVELOPPER UN TITRE EN 
COMMUN, ET BEN... ILS N'ONT 
TOUJOURS PAS UNE THUNE, MAIS 
ILS ARRIVENTÀ BOOSTER 
LA QUALITÉ DE LEUR PRODUIT. 


les résoudre. Les devs ont aussi implémenté une 
jauge de morale (gentlemen ou voyou) qui influe sur 
certains actes ou dialogues... personnellement, je ne 
m'en suis absolument pas servi ! Toutes les situations 
ne sont pas hyper complexes, mais on ne s'ennuie 
pas et la frustration se fait moins sentir. On explore 
donc en fouillant chaque recoin des divers lieux fixes 
admirables à 360° sans pester sur des objets trop 
bien cachés ou des puzzles complètement tordus. 
L'ambiance et le scénar finissent de nous charmer, 
surtout vu la durée de vie respectable. Comme quoi 
ça a du bon de partager le boulot à trois. 

Pour la réalisation, 
on regrettera surtout 
le manque d'animations 
dans le décor. A part les flammes des bougies ou 
des feux de cheminée, et deux trois trucs ici ou là, 
tout est terriblement fixe. Heureusement, ces 
« tableaux » reste bien jolis et les personnages en 
3D sont bien modélisés. Un bon point aussi pour 
les voix vraiment très pro (pour une fois). 

Le manuscrit interdit surfe donc sur la vague 
Da Vinci, mais ce n'est qu'un léger prétexte pour 
une aventure tout à fait sympa. Le trio français ne 
se moque pas de son public, même s'il est un peu 
restreint. Les plus honnêtes sont pas forcément 
ceux qui ont le plus de moyens. 

Fumble 

Certains puzzles se résolvent directement dans 
le journal de bord. 


Génie public 



Le Clos Lucé, reproduit fidèlement. Faudra les croire 
sur parole parce que j'irai pas vérifier. 


Un peu de technique 

Rien à signaler. Ah si, le jeu vous propose plusieurs 
profils pour que chacun ait ses sauvegardes dans son 
coin. C'est peu de choses, mais faut le noter, puisque 
d'autres jeux ne prennent même pas la peine de le 
faire. Genre Oblivion. 


En Deux Mots 


Le Clos Lucé, les appartements de Da 
Vinci... Faire marcher ses petits neu¬ 
rones dans un tel environnement s'avère 
très reposant. Un bon jeu d'aventure 
simple, prenant, et pas si facile. 



[+1 Scénario agréable 

[T] Gameplay simple et efficace 

B Décors bien rigides 
B À quoi sert la jauge de morale? 


JOYSTICK 34 









































{ 1 



u début, je croyais que Ten Hammers 
n'était qu'un add-on un peu tardif du 
fameux Full Spectrum Warrior, le jeu 
créé à partir d'un programme d'entraînement de 
l'armée américaine. En réalité, il s'agit bel et bien 
d'une suite reprenant et améliorant le concept très 
original du premier. Toujours empêtrés dans une 
guerre farouche au Zekistan, une contrée fictive 
ressemblant étrangement à un pays du Moyen- 
Orient, les Etats-Unis ont besoin de nous pour 
diriger leurs forces. Le principe reste le même, 
on ne contrôle pas les soldats, on leur donne des 
ordres. Ten Hammers garde donc ce style à mi- 
chemin entre l'action et la stratégie où chaque 
déplacement est crucial et la moindre erreur 
fatale. Rien ne semble avoir changé, enfin 
presque... 


O "®* 8 PT 8 

TOUT PUBLIC mT&mEV i-x ip/ipx 

Config minimum CPU 1,5 GHz, 256 Mo de Ram, 
Carte vidéo 64 Mo 

Éditeur THQ 

Développeur Pandemic Studios/États-Unis 
Texte en français et voix en anglais 



Full Spectrum Warrior Ten Hammers 

C 0 U N T E R T E R R 0 R I S T WIN 


AH, LA TENDRE POÉSIE 
DES TACTIQUES MILITAIRES 
ET LE DOUX CRÉPITEMENT DES 
BALLES QUI SIFFLENTÀ NOS 
OREILLES, QUEL SAVOUREUX 
MÉLANGE ! J'EN AURAIS PRESQUE 
ENVIE DE DEVENIR BOUCHER, MOL 


Oupsi j'ai oublié de vous parler des véhicules ? 
Pas de souci, c'est super lent et vraiment pas ultime. 



Diviserpour 
mieux regner 


Cet épisode dispose tout 
de même de plusieurs 
innovations bien pensées. 
On peut dorénavant séparer chaque escouade en 
deux groupes, ce qui permet de couvrir plus de zones 
lorsque les renforts se font rares. On note aussi 
l'apparition d'une vue à la première personne. 

Cela manquait cruellement dans le premier opus 
et j'avoue que je ne me suis pas gêné pour l'utiliser 
à outrance. Cet apport du FPS aide beaucoup 
puisqu'au lieu de designer une zone à mitrailler, 
chaque homme peut viser un ennemi en particulier. 
Coté multi, le coop à deux est toujours disponible 
et un nouveau mode permet de faire s'affronter des 
équipes de 4 contre des ennemis plus nombreux, 
où chaque joueur contrôle un seul soldat. Et voilà, 
c'est tout ! Ça a bossé dur en un an et demi. 


Visuellement, Ten 
Hammers, n'a pas 
grand-chose à se 
reprocher. Le moteur graphique tient la route et 
propose de grands environnements pourvus de très 
nombreux spots pour se mettre à couvert. Mais 
certains éléments sont destructibles et mieux vaut 
choisir de meilleures planques, dans les bâtiments 
par exemple, qui sont maintenant accessibles. 
Personnellement, je n'en ai pas eu besoin grâce à une 
LA. très mystérieuse. Les adversaires réagissaient bien 


Cache-cache 


Un peu de technique 

La configuration minimale peut suffire pour faire tour¬ 
ner le jeu correctement, mais attendez vous à quelques 
ralentissements pendant de grosses fusillades ou 
lorsque vous faites appel à un raid aérien. Mieux vaut 
tabler sur 2 GHz, 512 Mo de Ram et une carte gra¬ 
phique de 128 Mo. 


la plupart du temps et essayaient souvent de me 
prendre à revers. Mais parfois, sans aucune raison 
logique, ils se mettaient à courir en passant devant 
mon infanterie juste pour le plaisir de se faire trouer 
de balles. Heureusement, ce n'est pas suffisant 
pour m'empêcher d'éclater du terrorisme en 
polygones à la chaîne. 

June 



Les cinématiques du jeu démontrent la grande 
sophistication des soldats américains. 


En Deux Mots 


7 

Ten Hammers est un bon jeu qui aurait 
pu être encore meilleur s'il ne ressem¬ 
blait PAS AUTANT À SON PRÉDÉCESSEUR. 
Ceux qui connaissent déjà FSW n'y 

TROUVERONT PAS GRAND-CHOSE DE PLUS. 

TECHNIQUE 

7 

[+1 Bon concept 

1+1 Joliment réalisé 

1+1 Plus immersif 

0 Peu de nouveautés 

ARTISTIQUE 

6 

iiuiaasi 


JOYSTICK 95 







































Ô JOIE ET FÉLICITÉ, 
UN JEU DE POMPIERS. 
MAIS QUE VOIS-JE ? DES POLICIERS 
ACCOMPAGNÉS DE MÉDECINS 
URGENTISTES ? ET NOUS ALLONS 
TOUS TRAVAILLER MAIN DANS 
LA MAIN POUR LA PROTECTION 
DU MONDE ? POUR QUOI FAIRE ? 


uel plaisir de sauver des vies humaines ! 

8* S 9 Suite à la petite demi-heure à somnoler 
" I devant un magnifique tutorial, je peux 
enfin commencer à aider la communauté. Première 
constatation charmante : le jeu propose un rythme 
totalement effréné et diaboliquement envoûtant. 
Lorsqu'on ordonne aux pompiers d'éteindre un 
incendie ou à un médecin d'aller porter secours à un 
blessé, ils marchent ! Les unités d'Emergency 4 sont 
des sauveteurs du dimanche. Je m'attendais presque 
à les voir s'allumer une clope tranquillement... 
Enfin, j'aurais quand même du mal à voir ce genre 
de détails même à fond de zoom. 


Rien à voir, 
circulez 


D'un point de vue 
technique, cet épisode 
n'est pas vraiment au 
top. Quand on voit ce que peut faire un Bataille 
pour la Terre du Milieu 2, on fait un peu la grimace. 
Certes, les cinématiques sont belles et nombreuses, 
mais ça ne fait pas tout. Le reste est plutôt moche. 
Le moteur physique, lui, reste timide et affiche des 
capacités limitées lors des effondrements et autres 
phénomènes d'attractions terrestres. Quant à la 
ville que l'on doit gérer, elle semble assez peuplée, 
mais pas vraiment animée. Par exemple, quel est 
l'intérêt de mettre une grue dans le décor si c'est 
pour qu'elle soulève le vide ? Bon d'accord, ce n'est 
pas vraiment ce qui prime dans un soft de 
gestion/stratégie si le reste tient la route. Et donc ? 




Emergency 4 Global 
Fighters for Life 

SAUVETAGE P É P È R E 


4 

PUBLIC AVERTI INTERNET 

—i fc *► V 

Si 4 

Q 

_l ip/ipx 

CONFIG MINIMUM CPU 1,7 GHz, 512 Mo DE Ram, 

Carte vidéo 64 Mo 


Éditeur Take Two Interactive 


Développeur Sixteen Tons Entertainment/ 

Allemagne 


i Texte ET VOIX EN FRANÇAIS 



Le gameplay s'avère 
assez bancal. Même 
si la plupart des actions 
peuvent être effectuées avec un clic droit, ça se 
corse dès que l'on veut faire appel aux capacités 
spéciales. L'interface n'est pas toujours très 
judicieuse et on perd beaucoup de temps en clics 
superflus. Par rapport aux épisodes précédents, 
les quelques améliorations d'I.A. ne suffisent pas 
rehausser le niveau : les pompiers se trouvant à trois 
centimètres des flammes se mettent enfin à les 
arroser automatiquement. Moi, ironiser ? Jamais. 

En tout cas, cela n'arrange pas la refonte complète 
de la campagne solo : il y a toujours 20 missions - 
dépaysantes pour certaines - mais elles sont cette 
fois-ci entrecoupées de phases libres où il faut 
gérer les incidents aléatoires de la ville. 

C'est justement dans ces moments-là que l'on 
voudrait que les unités bénéficient d'un peu plus 
d'autonomie. Enfin, je me plains beaucoup 
sur le solo de ce jeu mais il peut quand même 
devenir assez addictif en mode coop, qui permet 
de défendre une ville à plusieurs. 

Jitne 


Catastrophes 
en chaîne 


Oh, un feu. Je vais peut-être aller m'en occuper 
mot... enfin, après la pause syndicale. 



Hé coquine, tu veux jouer au docteur avec moi ? 
















































Les batailles navales sont 
magnifiques, dommage que HA 
des navires soit inachevée... 



Fusillade à la « Piège de Cristal » sur le toit 
d'un gratte-ciel en 3D : c'est la classe. 


Un peu de technique 

Le moteur 3D a été encore perfectionné depuis Act 
of War et il n'est pas trop gourmand, prévoyez juste 
1 Go de Ram et une carte vidéo 128 Mo pour bien en 
profiter. 


Act of War Haute Trahison 

L'EXTENSION OUI FRACASSE 
UN AN APRÈS LA SORTIE D'ACT OF WAR : DIRECTION, VOICI HAUTE 
TRAHISON, SA PREMIÈRE EXTENSION OFFICIELLE. ET, CONTRAIREMENT 
A CE QUE LE TITRE POURRAIT FAIRE CROIRE, CETTE SUITE 
EST TOUT À FAIT FIDÈLE À L'ORIGINAL ! 


8 ghï* 8 

TOU T PUBLIC INTERIM ET _i ip/ipx 

Conhg WH CPU 1,5 GHz, 256 Mo de Ram, 
Carte vidéo 64 Mo 
Éditeur Atari 

Développeur Eugeim Systems/France 
Texte en français t voix en anglais 








4 




W-û 

- , 




\ 

.. . Il 


'■ 0-0 v 

•$X 

v ixJM' 


w 


! • ; 

-•Av» 

y 



force de jouer à des STR médiocres et 
de distribuer des mauvaises notes, nous 
finissons par nous demander si nous ne 
sommes pas devenus de gros blasés, si ce type 
de gameplay nous intéresse encore... Haute 
Trahison vient nous rassurer : il n en est rien. 
Non, ce n'est pas que nous n'aimions plus les 
jeux vidéo ! C'est juste que la plupart des STR 
qui nous arrivent entre les mains ne sont 
décidément pas terribles. Dans cet add-on, on 
retrouve, bien sûr, l'excellent moteur 3D du titre 
d'origine, qui malheureusement passe assez mal 
en photo alors qu'il est si beau en action, avec 
des missiles qui volent dans tous les sens et des 
explosions partout. L'ergonomie est impeccable, 
nous apprécions surtout FIA. de nos troupes : 
après tant de STR où nos unités se font bêtement 
massacrer si nous ne nous occupons pas d'elles 
en permanence, quel bonheur de les voir se 
défendre efficacement ! Du coup, comme nous 
avons confiance en nos soldats et que nous 
savons qu'ils ne vont pas tous crever dès que 
nous ne les regardons plus, nous pouvons nous 
permettre de coordonner plusieurs attaques en 
même temps, d'agir sur plusieurs fronts séparés, 
d'orchestrer des manœuvres simultanées un petit 
peu complexes. Un jeu de stratégie dans lequel 
on peut enfin faire preuve d'un minimum 
de stratégie, comme c'est original ! 



Encore mieux 
que Direct Action 


Je ne dévoilerai rien 
du scénario de la 
campagne solo, 
techno-paranoïde à souhait, mais j'ai beaucoup 
apprécié le level design et le rythme des 
batailles. Bien souvent l'I.A. ennemie lance 
contre nous de grosses offensives, en apparence 
redoutables, mais contre lesquelles on déchaîne 
de terribles contre-attaques, précises et 
puissantes, qui l'écrabouillent complètement. 
C'est l'équilibrage très pointu des différentes 
unités et leur utilisation combinée, en particulier 
les fantassins embusqués dans les arbres, qui 
permettent des victoires très nettes et nous 
donnent ainsi l'impression d'être un maître 
du kung-fu, sage et invulnérable. Et pendant que, 
d'une main, on contient les assauts furieux 
de l'I.A., de l'autre on démantibule 
méthodiquement ses défenses avec des 
infiltrations discrètes et des raids chirurgicaux... 
Bien sûr, le niveau de difficulté est plus élevé 
que dans le premier jeu, mais c'est justement ce 
qui permet d'exploiter toute sa richesse tactique. 

Atomic 



Les nouvelles unités mercenaires apportent un réel 
plus aux parties multijoueurs. 







En Deux Mots 


Une très bonne extension â conseiller 

À TOUS LES FANS DU PREMIER TITRE, EN PARTI¬ 
CULIER CEUX QUI LE TROUVAIENT UN PEU TROP 

facile. Des STR comme ça, on en rede¬ 
mande. 


RH Très bonne campagne solo 
[T] Plein de nouvelles unités 

B Pas de batailles «avales en mede 
eseamtoiidie 


8 

TECHNIQUE 

~T 


artistique 



I H T È V. Ê T 


97 




































Tomb Raider Legend 

DES SEINS ANIMÉS 


LA GROSSESSE, 
LES ACCOUCHEMENTS, CE GENRE 
DE CHOSES... ÇA NE FACILITE PAS 
LA LIBIDO. ON EST BIEN OBLIGÉ 
DE TROUVER DES PALLIATIFS. 
EH BEN, COUP DE BOL, C'EST 
JUSTE MAINTENANT QUE TOMB 
RAIDER DÉCIDE DE FAIRE SON 
COME-BACK. ALORS, TOUJOURS 
AUSSI EXCITANTE, LARA ? 


Jpr jB He revient de loin, l'aventurière 

I bondissante en tenue légère et à forte 
poitrine qui faisait fantasmer les 
adolescents avec ses acrobaties sexy. C'était en 
1996 et déjà à l'époque, je n'aimais pas beaucoup 
Tomb Raider. Je vous avoue ne pas trop savoir ce 
qui s'est passé ensuite, puisqu'absolument rien ne 
pouvait m'intéresser dans l'exploitation 
commerciale de cette licence juteuse. Tout ce 
que j'ai remarqué, c'est que la mode des héroïnes 
hyper bien moulées a débuté avec Lara. Pourquoi 
pas, après tout ? Moi, ça ne me dérange pas plus 
que ça. Bref, on ne va pas vous faire un topo de 
l'histoire de la série, ça ne vaut vraiment pas le 
coup. Tout de même, c'est une étrange curiosité 
qui m'a poussé à tester ce nouveau cru spécial 
10 ans nommé Legend... À la rédac, il faut bien 
dire qu'on trouvait les screenshots jolis. 


O 

TOUT PUBLIC 

CONFIG MINIMUM CPU 1 GHZ, 256 Mo DE RAM, 
Carte vidéo 64 Mo 
Éditeur Eidos 

Développeur Crystal Dynamics/ 
Grande-Bretagne 

Texte et voix en français 



V) SUR..4RMEMEKT 


38 ) 












Résume G«me 
load / Save 
Cioft Manor 
Options 
Extras 
£xit Gin » 


Là où y'a pas 
I de next-gen, y'a quand 
meme du plaisir 

Voilà ce qui s'est passé. Eidos a commencé 
par nous envoyer une version de Legend 
qui tournait très bien tant que le contenu 
« next gen » dans les options graphiques 
n'était pas activé. Si par malheur on y 
touchait, le framerate passait de 102 à 12, 
autant dire que ça devenait injouable ! Une 
semaine plus tard, Eidos nous renvoie une 
version « optimisée ». En fait, les 
développeurs ont implémenté un 
maximum d'améliorations à l'ensemble 
(textures, effets, distance de vue), puis ils 
ont simplement rendu le reste des effets 
« next gen » inactivables sans une Geforce 
dernier cri ou une Radeon série 9.! 


/ rjtvm. 

/MIDBV 

i K G H N I) 


Lara avec « next-gen » : des rides, 
des boutons et une vilaine peau grasse. 

Merci « next gen » ! 


Lara Croft, aventurière pleine de ressources 
ou bousier géant ? 




-T-é 




Le fossé 
générations 


Et c'est vrai qu'il est 
plutôt mignon, ce jeu, 
même sans les effets 
« pext-gen » (voir encadré). On notera quelques 
défauts dans la continuité, mais, en grande majorité, 
les niveaux sont vraiment beaux, avec une bonne 
distance de vue, du blur afin de donner un aspect 
cinématique, plein de shaders pour les effets 
spéciaux et de belles textures. Après des mois et des 
mois de portage de vieux graphismes moisis made 
in PS2 etXbox, ça fait plaisir. Sincèrement, ça 
soulage. Les modèles 3D parfaitement détaillés 
rajoutent à la satisfaction. Surtout Lara, que l'on 
peut admirer sous toutes les coutures, des grenades 
aux porte-jarretelles, en passant par son nouveau 
charmant minois redesigné selon les canons en 
vigueur. Enfin, je suppose... Si vous croyez que je 
suis la mode féminine. En tout cas, mater Lara, 
c'est un peu le but du jeu et c'est encore mieux en 
mouvement, même si, là encore, on note une 
certaine inégalité dans la qualité. Alors que la 
plupart des animations se montrent très réussies, 
paf, on en trouve quelques-unes juste passables. 

Et puis elles auraient pu s'enchaîner avec un peu 
plus de fluidité. Le reste de la réalisation est du 


Puisque le Prince de Perse a pris sa retraite, les acrobaties de Lara sont 
toujours les bienvenues. 


même acabit : honnête et très agréable, mais pas 
bluffant... Le pire défaut de Legend reste la gestion 
de la caméra. Avec un aussi beau corps, il fallait bien 
que les devs lui collent la cam au ras de la touffe, ce 
qui pose des problèmes de visibilité. Pas toujours, 
heureusement, mais on le remarque. Surtout 
pendant les combats (et encore plus contre un 
Boss). Comme cela représente cinquante pour cent 
du jeu, c'est un poil fatigant. 

À propos de combats, 
venons-en à cette 
facette du gameplay. 
Lara Croft (puisqu'il faut l'appeler par son nom), 
capable d'enrichir en un jour l'Achéron, possède 
pour ce faire un arsenal aussi sommaire qu'une 
exécution. Celui-ci est seulement constitué de 
grenades, d'une arme récupérée sur ses ennemis 


(fusil mitrailleur ou à pompe, SMG et lance- 
grenades au choix), ainsi que de sa fameuse 
et magnifique paire de 9mm. j'ai failli oublier son 
grappin magnétique, qu'elle peut utiliser pour 
attaquer, mais on s'en sert tellement peu que vous 
me pardonnerez. On retrouve le système Tomb 
Raider™ habituel : avec une touche, on passe en 
mode ciblage et l'adversaire le plus proche est 
« accroché ». Reste plus qu'à tirer. Et pour éviter 
les balles ennemies, divers combos de sauts et de 
glissades sont disponibles. A vrai dire, les facilités 
de Lara à enchaîner les saltos sont très peu 
exploitées dans le jeu : on survit très bien avec 
un déplacement latéral tout bête. L'I.A. des 
mercenaires qui tentent maladroitement de nous 
tuer ne leur permet d'arriver à leurs fins que grâce 
à une grenade placée sous nos pieds, par chance. 
Quand on voit que ces idiots ont du mal à en jeter 


Sage et classique 






















Tomb Raider Legend 



une par la fenêtre sans se la reprendre dans la tête... 
À vingt soldats contre une aventurière, sans trousse 
de soin, c'est peut-être mieux ? Des combats 
difficiles de ce genre, vous n'en trouverez pas dans 
Legend. Seuls les Boss et les immuables 
« techniques spéciales » pour les occire vous 
donneront un peu de fil à retordre. Bref, tout cela 
n'est pas bien osé... mais pas trop dérangeant 
non plus. On croise des méchants, on les tue 
et on retourne à l'exploration de mines anciennes 
sans arrière-pensée. 



Croft possède un 
arsenal aussi sommaire 
qu'une exécution. 


Le manoir des Croft est un véritable niveau complet, 
à l'écart du scénario, où l'on peut découvrir 
de nombreux bonus. 


Indiana Jones 
serait fier 


L'évolution dans un 
décor torturé par des 
level designers sadiques 
représente l'autre moitié du gameplay de Tomb 
Raider. Qu'il s'agisse de sauter de corniche en 
corniche à 500 m d'altitude ou d'escalader 
l'échafaudage branlant d'un immeuble japonais tout 
en matant sous la robe de soirée de mademoiselle 
Croft, une chose est sûre : Prince of Persia s'est bien 
fait pomper. Oui, je sais, Lara grimpait déjà aux 
murs avant que le nouveau Prince ne débarque. 

Mais lui-même existait en version 2D bien avant 
encore. Si on se lance là-dedans, on ne s'arrête plus. 
J'ai même vu un passage de Legend qui m'a fait 
penser à Frogger, c'est dire. Bref. Plus réalistes, 
mais aussi plus limitées, les acrobaties de Lara 

l'amèneront de nombreuses fois à briser sa belle 
chute de reins. Pas de problème, on 
recommence : les checkpoints s'avèrent très 
nombreux et bien placés, pour une fois. Pour 
progresser, Lara devra surtout déplacer divers 
objets, à la main ou avec son grappin. Elle roulera 
des boules de pierre sur des plaques de pression, 
elle sautera sur des leviers pour catapulter des 
caisses et elle tirera vers elle de grands chandeliers 
pour les faire balancer. Tout cela grâce à son 
physique avantageux ! Pardon, grâce au moteur 
physique du jeu. Que l'on parle de lames circulaires 
s'agitant dans un couloir étroit ou de câbles 
électriquement mortels pendant du plafond, il vous 



En prenant appui sur les gencives d'un ennemi, 
Lara effectue un saut en feuillet tinte qui lui 
permettra de plomber plusieurs cibles. 


Un paddle, un clavier, 
une souris, 
un monde parfait 

La gestion de la caméra étant assez 
énervante durant les combats, je vous 
recommande l'utilisation du combo 
clavier/souris, plus pratique pour viser 
dans une direction tout en se dirigeant vers 
une autre. En revanche, tout ce qui est 
acrobatie sera normalement plus aisé au 
paddle, vous auriez tort de vous en passer. 

Pourquoi vous me regardez comme ça ? 

Eh, j'y suis pour rien moi ! 
J'ai pas programmé le jeu ! Oh et puis, 
débrouillez-vous. Pfff. 






















Un ennemi à portée est ciblé en ronge. 
Et les distances sont bien courtes... 



faudra jouer avec une loi de la gravité implémentée 
admirablement afin de ne pas finir en rondelles 
(non, le moteur 3D ne gère pas les 
démembrements, c'est juste pour l'image... 
cependant on entend bien les os se briser, parfois). 
Cette gestion de la physique est certainement le 
point le plus abouti et le plus innovant de ce Tomb 
Raider. 


Tout cela est grosso 
modo suffisant pour 
faire un bon titre 
et il faut aussi compter sur un scénario 
sympathique, bien mis en scène, avec des dialogues 
marrants. Les vannes fusent entre Lara, Zip 
et Alister, ses deux coéquipiers avec qui elle reste 
en contact radio permanent, et on passe un bon 
moment en enchaînant les niveaux. Jusqu'au 
moment où, brutalement, c'est fini. Parfaitement, 
comme çà ! Après 7- 8 heures de jeu... Moi qui 
m'attendais à au moins deux, trois heures de plus ! 

Et le côté « la suite au prochain numéro » ne fait 
qu'augmenter la frustration. Même en difficulté 
haute, et malgré les possibilités de rejouer en mode 
Time Trial (temps limité), la durée de vie de Legend 
reste sa plus grosse faiblesse. 11 intéressera 
de nombreux joueurs, fans et moins fans, mais 
franchement, on aurait souhaité un peu plus 
de contenu pour l'anniversaire de Lara ! Nul doute 
qu'Eidos nous prépare ça... pour un prix. 

Furoble 


To be continuée!... 



Un peai de technique_ 

Crystal Dynamics a donc décidé d'optimiser au mieux 
ses graphismes pour le PC. Du coup, c'est assez joli 
sans le contenu next-gen, qui reste en menu fantôme 
dans les options tant qu'une carte graphique dernier cri 
n'est pas installée dans votre PC. Sinon, vous aurez un 
bon framerate avec 2 GHz, 512 Mo de Ram et une carte 
3D 128 Mo. Avec la possibilité de choisir son langage 
pour les voix et les sous-titres {parfait en VOST), 

on peut dire que comme Lara, Legend est bien foutu. Non, ça trahit surtout une caméra 

- complètement naze, pauvre débile ! 




* « 

> m , 

» / ï’ 


fv f 

% . 

vPS* • 

Æi 


TV 

>» * K r 

Vos mouvements trahissent 

d 

votre confusion. 

HT. 

1 % 

♦ 


IBi 


De temps en temps, vous aurez droit à 
une séquence de cinématique interactive. 
Le jeu vous demandera d'appuyer au bon| 
moment dans une des directions, sous 
peine de mort immédiate. Cela reste très 
basique (deux ou trois fois à la suite), pas 
comme du Fahrenheit, mais ça détend. 



Le grappin à tout faire peut aussi servir de laisse 
extensible. Mais de toute façon. Lara n'aime pas 
les animaux. Elle les tue. Même les panthères 
des neiges. Quelle honte... 


Les acrobaties de Lara 
l'amèneront plus d'une 
fois à briser sa belle 
chute de reins. 


En Deux Mots 


Je n'aurais pas cru prendre autant de 
PLAISIR À JOUER À UN TOMB RAIDER ET JE 
DOIS AVOUER QUE LARA CrOFT REVIENT EN 
BONNE FORME SUR NOS PC. LEGEND NE 
BOUSCULE PAS GRAND-CHOSE EN MATIÈRE 
DE GAMEPLAY ET DE RÉALISATION (SURTOUT 
AVEC LES OPTIONS « NEXT-GEN » RETIRÉES), 
MAIS À PART QUELQUES DÉFAUTS, L'AVENTURE 
EST AGRÉABLE POUR LE GRAND PUBLIC. À TEL 
POINT QUE SA COURTE DURÉE DE VIE DEVIENT 
UN PROBLÈME VRAIMENT GÊNANT. 

6 

TECHNIQUE 

f+1 Très mignon 
f+l Gameplay varié 
[Tl On ne s'ennuie pas 

O Un peu comte, l'aventure ! 

B La caméra collante 

B Adieu, l'expérience « next-gen » 

00 

ARTISTIQUE 

m 



























Billy Hatcher and the Giant Egg 

KINDER ( 8 0 N N E ) SURPRISE 

CONFIG minimum CPU 1 GHz, 256 Mo DE Ram, Carte vidéo 32 Mo Éditeur Sega 
Développeur Sonic Team/Japon Texte en français et voix borborygmes 

UN JEU GAMECUBE PORTÉ SUR PC ? TROIS ANS APRÈS SA SORTIE 
SUR CONSOLE ? COMMENT ÇA, UN MAUVAIS PRESSENTIMENT ? TSSS. 



En faisant éclore ce gros n'œuf rouge, on récupère une 
bombe. Celle qui fait boum, hein. Pas l'autre. 


ilae petit Billy est un jeune garçon comme 
les autres, qui mène une existence paisible et sans 
histoire. Jusqu'au jour où, en pleine escapade 
forestière avec ses camarades, le voilà recruté par un 
volatile agonisant pour sauver le monde d'une nuit 
sans fin. De méchants corbeaux ont capturé les coqs 
des différents villages et depuis, bah, ils ne chantent 
plus, le soleil fait la grasse mat', il fait nuit tout le 



temps et ça craint un petit peu. Heureusement, Billy 
va revêtir son costume magique de poulet et partir 
à la rescousse, muni d'œufs colorés dont il pourra se 
servir comme d'armes de jet ou qu'il fera éclore pour 
grappiller moult bonus et autres créatures magiques 
prêtes à lui filer un coup de main. Le tout dans un 
univers plein de couleurs festives, peuplé de poussins 

sautillants ou autres trucs féériques qui font cui-cui. 
Aucun doute : chez Sonic Team, les champis de la 
cantine, c'est du lourd. 


L'œuf 

ou la poule? 


Billy Hatcher, c'est du jeu 
de plate-forme avec un 
zeste de nouvelles idées 
rigolotes, comme l'omniprésence des œufs et leurs 
différents usages. Pour le reste, ça cavale, ça saute et 
ça dégomme du méchant dans la plus pure tradition 
du genre. On n'a pas souvent l'occasion d'y goûter 
sur PC, et hormis le récent (et excellent) Psycho- 
nauts, la plupart des tentatives (qui a dit « Sonic » ?) 
nous ont plutôt laissé un goût amer en bouche. 


Forcément, comme c'est un portage pur et dur, on a 
les mêmes griefs qu'à la sortie de la version « cube à 
jouer » de chez Nintendo, à savoir une caméra par¬ 
fois un peu aux fraises et des graphismes qui risquent 
de faire somnoler vos 7900 GTX en SLI. Mais les 
idées fraîches et l'univers bien décalé offrent une 

escapade bienvenue pour éviter l'indigestion de 
RTS héroïc-fantasy ou de FPS sauce Weurld War 
Tou. En plus, on peut se faire des parties à quatre. 
Une chouette alternative pas chère aux soirées 
échangistes ! 

Faskil 


0 Gameplay blindé de bonnes idées E Frais, décalé 
S Portage réussi 

I Caméra parfois capricieuse, mais rien de grave 


TECHNIQUE ARTISTIQUE INTÉRÊT 




Keepsake 


BÂTON 


SUR LE PAPIER, KEEPSAKE DISPOSE 
DE BIEN DES ATOUTS : UNE HISTOIRE 
INTRIGANTE, DES ÉNIGMES PAR 
DIZAINES... LE PROBLÈME ? ENTRE 
UNE FEUILLE ET UN ÉCRAN, 
IL Y A UNE LÉGÈRE DIFFÉRENCE. 



Config minimum CPU 1 GHz, 256 Mo de Ram, 
Carte vidéo 32 Mo Éditeuf Micro Application 
Développeur Wicked Studios/Canada 

T EXTE ET VOIX EN FRANÇAIS 

auvre Lydia, à peine arrivée à l'Académie 
de magie de Dragonvale, notre jeune héroïne se 

retrouve à contempler des portes hermétiquement 

closes. La donzelle doit se rendre à l'évidence : 
tout le monde a disparu. Que s'est-il donc passé ? 
C'est ce que Lydia va devoir découvrir, 
accompagnée de son nouvel ami le « loup ». 
Figurez-vous qu'en réalité il s'agit d'un terrible 
dragon aux pouvoirs dévastateurs ! C'est sûr : 
si on met de côté sa trouille du noir et son vertige 
chronique, il pourrait impressionner un gosse 
de trois ans. Sinon, il est censé nous faire rire en 
apportant une touche d'humour via les dialogues 
avec sa nouvelle copine. Malheureusement, 
ça coince très vite à cause de textes jamais vrai¬ 
ment drôles... Qu'importe, les décors sont jolis 
et on ressent l'envie d'en savoir plus. Commence 
alors un jeu de piste doté d'un nombre consé¬ 
quent de casse-tête à résoudre. Il va également 
falloir trouver des objets, inspecter les lieux 
et activer divers mécanismes. Un artifice bien sûr 



Mustavio vous énervera en vous obligeant à tourner en 
rond, et il sera impossible de lui faire une tête au carré. 

destiné à allonger la durée de vie. On est souvent 
obligé de se taper la moitié de l'Académie dans un 
sens puis dans l'autre, quand ce n'est pas quatre 
fois de suite. Et si par malheur on venait à bloquer, 
l'aide intégrée résoudra toutes les énigmes et se 
payera même le luxe d'indiquer le prochain 
endroit où aller ! Et une fausse bonne idée, une. 
Reste un univers et une histoire attachants, mais 
ça ne suffit pas pour pondre un bon jeu d'aventure. 

ble 

E Quelques énigmes sympas B 

incessants B Ses dialogues soporifiques B L'aide intégrée 

3 

TECHNIQUE ARTISTIQUE INTÉRÊT 



102 ) 












































.K. O.K., j'avoue : quand Ubisoft a 
« oublié » de nous envoyer la version 
preview de Blazing Angels, prétextant 
la nécessité de peaufiner l'adaptation PC, j'ai eu 
comme un gros doute. J'étais même à deux doigts 
de brandir le panneau « attention, pipeau ! » quand 
j'ai appris qu'on testerait finalement le titre après 
sa sortie en magasin. Pourtant, j'ai bien fait de 
temporiser et de ne pas jouer les mauvaises langues. 
Comme quoi, parfois, ce genre d'oubli a priori 
suspect n'est pas forcément un mauvais présage. 

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écrit : 
ce clone de Crimson Skies, transposé en pleine 
Seconde Guerre mondiale, n'a pas non plus les 
apparats d'un mega-hit. Mais je me suis surpris à 
prendre mon pied, dégommant du Messerschmitt 



Ça lui apprendra à parler anglais 
avec un mauvais accent allemand. 


Blazing Angels 


jk.,. 





E I T 0 Y A G E G 


CIEL 


SquadronsofWWII 


ACH, LA GUERRE ! GROSS 
MALHEUR ! MAIS AUSSI GROSSE 
POULE AUX ŒUFS D'OR POUR LES 
ÉDITEURS. APRÈS LA TERRE FERME 
ET UN « FRÈRES D'ARMES » PLUTÔT 
MOYEN, UBISOFT S'ATTAQUE 
À PRÉSENT AUX WINGMEN POUR 
UN TITRE OUVERTEMENT ARCADE 
AVEC DES NAVIONS. SCEPTIQUE, 
MOI? JAMAIS! 


La petite interface en bas à gauche vous permet 
de donner quelques ordres succincts. Pas de quoi 
planifier de grandes tactiques, cela dit... 



avec un rictus de forcené, claquant violemment 
le pad sur mon bureau à chaque déroute, réveillant 
même le reste de la rédac qui s'était assoupi sur 
Word... 


Wouuuuuuuhouuu 

uuuuu 


Bon, là, j'essayais de vous 
imiter la sirène rutilante 
de la DCA, faites 
semblant d'apprécier l'effort. Non, parce que vous 
allez apprendre à l'aimer, cette satanée hurleuse. 
Affecté à l'escadron des « Anges Flambants » 
(traduction approximative de votre serviteur), 
vous allez suivre l'épopée de ces valeureux pilotes 
yankees, de l'Angleterre jusqu'aux deux de Berlin. 
C'est d'ailleurs le gros reproche qu'on pourrait faire 
au jeu : Crimson Skies, dont la paternité est 
flagrante, offrait l'énorme avantage de proposer un 
univers original, décalé et assez riche. Ici, on navigue 
dans un univers déjà décliné à toutes les sauces par 
les éditeurs depuis plusieurs années et la saturation 
guette. Malgré ce gros bémol, BA parvient à tirer son 
épingle du jeu en proposant un shoot 3D aérien pas 
trop mal fichu, plutôt joli et surtout relativement fun, 
même si, à fortes doses, une impression de 
répétitivité se fait inévitablement sentir. 


Peut mieux faire 


Pour ceux qui auraient 
encore un doute, et pour 
paraphraser Magritte, 
ceci n'est pas un simulateur. Hou-là non, alors : 
il y a largement de quoi faire hurler les puristes 
de l'aviation. Restez sur Flight Sim si vous voulez 
éviter l'infarctus. Par contre, si vous êtes à la 
recherche d'un petit titre à la prise en main facile 
et de l'action non stop, vous devriez y trouver votre 


O -ià.4 «'ï" 4 

TOUT PUBLIC INTERNET S ip/ipx 

CONFIG MINIMUI CPU 1 GHz, 256 Mo DE Ram, 
Carte vidéo 64 Mo 
Éditeur Ubisoft 

Développeur Ubisoft/Roumanie 
Texte en français r voix en anglais 



SANS DÉCONNER 71 


compte. Même s'il lui manque un vrai souffle épique 
et s'il est loin d'atteindre les cimes de l'exceptionnel, 
le bébé d'Ubisoft distille suffisamment d'adrénaline 
pour vous scotcher à l'écran pendant une heure ou 
deux, seul ou à plusieurs, de temps en temps. Et ce 
n'est déjà pas si mal. 

Faskil 


Un peu de technique _ 

Quelques petits effets sympathiques, mais pas de quoi 
mettre à genoux une config « normale ». La config mini 
recommandée par Ubi risque toutefois d'être un peu 
juste pour jouer dans une résolution correcte. Tablez 
sur le double pour être peinard. 



Si vous n'avez pas de pad sous 
la main, évitez le combo 
clavier/souris et ne jouez qu'avec 
le premier. Les mouvements avec 
la seconde sont tout à fait 
ingérables à moins de disposer 
d'un bureau de 4 m de large. 


En Deux Mots 


7 

Sans être un hit en puissance, loin s'en 
faut, Blazing Angels remplit parfaite¬ 
ment SON CONTRAT DE PETIT JEU D'ARCADE 
BIEN FOUTU. DE QUOI S'OCCUPER PENDANT 
QUELQUES HEURES QUAND ON A LA FLEMME 
DE FAIRE FONCTIONNER SES NEURONES. 

TECHNIQUE 

7 

r+1 Joliment réalisé 

ARTISTIQUE 

0 Fun 

mm 

SS Encore la Seconde Guerre mondiale 

o 

B Manque d'envergure et de grand spectacle 

i — i 

INTÉRÊT 


JOYSTICK («B ► 131 




































INFOSSITE 

Périmètre (mttrre) : 1M»*Vi 



PROBABILITES OES FEUX 


DANGERS SPECIFIQUES 


««■«.y 




wf 



















Pour une fois, les briefings ne sont pas là juste pour 
passer le temps : ils dispensent de bons petits tips. 


□ uelles sont les probabilités pour que 
deux jeux de pompiers débarquent en 
test le même mois ? Pire, quelles sont 
les chances pour que ce soit moi qui me les tape ? 
C'est un complot, j'en suis sûr (ndFumble : on est 
repéré les gars !). Enfin bon, je parais aigri comme 
ça... Ce n'est pas le cas. La version bêta de Fire 
Department 3 montrait quelques faiblesses, mais 
proposait un concept vraiment sympa et des 
missions originales. En général, on espère obtenir 
tout un tas d'améliorations entre la preview et la 
version finale, qui n'arrivent jamais. J'avoue avoir 
du mal à y croire : cette fois, la quasi-totalité des 
problèmes a été résolue. 


Fire Department 3 

FIRE IN THE H 0 L E 


INCROYABLE, UN JEU DE POMPIERS ! MAIS QUE SE PASSE-T-IL 
EN CE MOMENT AVEC LES JEUX NON VIOLENTS ? PAS DE TUERIES, 
PAS D'EFFUSIONS DE SANG ? LA COMMUNAUTÉ DES GAMERS SERAIT-ELLE 

EN TRAIN DE DEVENIR PACIFISTE ? 


4 3*1“ 4 

TOUT PUBLtC INTERNET ip/ipx 

CONFIG MINIMUM CPU 1 GHz, 256 Mo DE Ram, 
Carte vidéo 64 Mo 
Éditeur Monte Cristo Multimedia 
Développeur KievGames/Ukraine 
Texte et voix en français 



J'ai cru comprendre qu'il s'agissait de Paris. 
La ressemblance n'est pas frappante. 



Bloqués dans un centre commercial ! Ça leur 
apprendra à cette bande de chacals de capitalistes ! 


Un peu de technique _ 

FD 3 ne brille pas par ses qualités visuelles et ne néces¬ 
site donc pas du gros matos. Malgré tout, la config 
minimale peut engendrer quelques ralentissements 
qui risquent de vous coûter cher. Préférez 2 GHz, 
512 Mo de Ram et une carte graphique 128 Mo. 


You know what? 
l'm happy ! 


Par exemple, je déplorais 
le côté trop scripté des 
missions. Bien sûr, il y a 
toujours des buts très précis pour chaque niveau, 
mais dorénavant les moyens pour arriver à ses fins 
sont multiples. Eteindre l'incendie le plus proche 
n'est pas forcément la première chose à faire et cela 
donne une vraie dimension stratégique au jeu. 

Les situations sont très variées et il faut apprendre 
à connaître les spécificités de chaque unité avant 
de se lancer. Heureusement, l'I.A. des pompiers a été 
revue à la hausse. Ils disposent maintenant d'une 
véritable autonomie et d'un pathfinding parfait. 

Ils arrosent automatiquement les flammes les plus 
proches, et il suffit d'un petit clic sur un blessé pour 
qu'ils aillent le secourir, le conduisent à l'ambulance 
et reviennent s'occuper du reste. 


La 3 e fois, 
c'est la bonne 


Graphiquement, le jeu ne 
donne toujours pas dans 
la claque visuelle. Rien de 
grave puisque le feu est réussi et les explosions aussi. 
Mais le peu de détails peut rendre certaines 
situations difficiles : repérer un civil dans les 
décombres, ne pas se planter dans ses unités... 
Heureusement, même si on ne peut pas changer la 
configuration des raccourcis clavier, l'interface reste 
assez bien faite et permet de faire rapidement face 
au bordel ambiant. Malgré tout, les incidents 
surviennent à la chaîne et la difficulté peut devenir 
rageante. Si vous voulez plus simple, optez pour le 
mode unités partagées, pour rejouer la campagne 


En Deux Mots 


Je ne ni'y attendais vraiment pas, mais je 
suis devenu accro à FD 3. L'idée est fun 
et ça fait un bien fou de sauver des gens 
au lieu de les massacrer. En plus, il est 

VENDU AU PRIX D'UN ADD-ON ! 



5 


TECHNIQUE 



6 


[+1 Missions originales 
[+1 Pas cher 

B Graphismes moyens 
^ Difficulté élevée 


ARTISTIQUE 



solo à plusieurs. Le coop propose aussi des missions 
inédites où chacun dirige ses propres troupes pour 
combattre différents problèmes sur un même site. 

Au final, cet opus regorge de qualités inespérées. 

À découvrir, si vous aviez évité les deux autres. 

June 







































AVOIR DES AMIS, C'EST BIEN. 
LES AVOIR EN PIÈCES DÉTACHÉES 
POUR PROFITER DE LEURS 
TALENTS RESPECTIFS, 
C'EST ENCORE MIEUX. NE RIEZ PAS, 
ÇA EXISTERA DANS LE FUTUR. 
SI, SI, JE L'AI VU DANS 
UN JEU VIDÉO. 



utur apocalyptique, planète hostile, 
légions de soldats génétiquement 
modifiés, trahison, vengeance... 

Rogue Trooper ne fait a priori pas dans le festif. 
Enfin, ça dépend du sens que vous donnez au mot. 
Adapté d'un comics à succès de 2000 AD, ce shoot 
à la troisième personne nous conte les aventures 
d'un membre d'une unité d'élite, composée 
de clones boostés aux implants cyber, dont les 
camarades de front se sont gentiment fait décimer 
par un général rebelle. Bien décidé à lui faire payer 
ce carnage, Rogue va tout mettre en œuvre pour 
traquer l'infâme renégat et lui glisser un obus 
atomique derrière l'oreille. Pour l'aider, il pourra 
compter sur ses anciens potes d'armes, reconvertis 
en « plug-in » qui viendront se greffer directement 
sur sa propre carcasse : Helm, le casque spécialisé 
dans le piratage de systèmes de sécurité, Gunnar, 
son flingue qui fabrique aussi des munitions et peut 
se transformer en tourelle fixe à tir automatique, 
ou encore Bagman, son sac à dos magique. 

Une manière insolite de revisiter le concept 
de « squad ». 


Voilà, on s'arrêtera là 
pour l'originalité. 

Oh, je dis ça sans arrière- 
pensée : dans la catégorie shoot, Rogue Trooper 
remplit sa part du contrat en distillant une action 
nerveuse, dans des décors plutôt sympas, avec une 
I.A. de plancton. Mais dans ce genre de titre, on ne 
demande pas à chaque adversaire de se comporter 
comme Sam Fisher après une bonne nuit de 
sommeil. Tout ce qu'on veut, ce sont des cibles 
mobiles avec de grosses sulfateuses qui font 
beaucoup de bruit pour nous permettre d'assouvir 
notre incontrôlable envie de défourailler. 

Pour ne pas sombrer complètement dans le déjà-vu, 


Rogue frRoll 



Sont batèzes 
tout de même 
ces cyber- 
schtroumpfs. 


O 


TOUT PUBLIC 


4 

INTERNET 


t ■ 4 

O ***** 

-i ip/ipx 


Coimfig minimum CPU 1,5 GHz, 256 Mo de Ram, 
Carte vidéo 64 Mo 

Éditeur SCi 

Développeur Rébellion/Grande-Bretagne 
Texte en français et voix en anglais 



«a'iottohovt Zoot ♦ 
*d::«I!»0o» 2cb*i 
iqu1oaoOj':« 2 Cluitto* 



Surtout ne te mets pas à couvert, hein, BOULET ! 


Un peu de tecclmiqne 

Mince, pour une fois, la config mini devrait vous 
permettre de faire tourner le jeu. Du coup, je me 
retrouve là comme un con à ne pas savoir comment 
remplir cet encadré. Et je ne peux même pas râler. Tout 
fout le camp. 


le jeu propose un système de « refill » rigolo : 
plutôt que de ramasser des chargeurs et autres 
trousses de soin un peu partout sur la carte, 
vous pourrez récupérer des débris que Gunnar 
se chargera ensuite de convertir en cartouches 
pour votre shotgun, en medi-kits, en grenades ou en 
porte-clés, à votre convenance. Voilà, voilà... 

Pas de quoi sortir en slip dans la rue en hurlant de 
joie, mais avec un mode multi en coopératif pour 
parachever le tableau, Rogue Trooper constitue un 
délassement tout indiqué pour les amateurs d'action 
rapide qui en ont marre de jeter des cailloux 
sur le chat du voisin. 

Faskil 


En Deux Mots 



DU PIF-PAF-POUF SCIENCE-FICTIONESQUE ET 
BOURRIN, AVEC DANS LE RÔLE PRINCIPAL UN 
CYBORG QUI PEUT SE GREFFER SES POTES EN 
PLUG-IN POUR PROFITER DE LEURS COMPɬ 
TENCES RESPECTIVES. Du SHOOT ÜBER- 
BINAIRE PAS TROP MAL FICHU, À RÉSERVER 
AUX INCONDITIONNELS DE LA GÂCHETTE 
DÉCERVELÉE. 

7 

TECHNIQUE 

7 

Fl Les « plug-in » 

H Réalisation correcte 

Fl lïlulti coopératif 

B Tout lie même très binaire 

ARTISTIQUE 


IHTÉ^T 


QYSTIC 






































L’I.A. donne rapidement des envies de meurtre. 


| sont bien braves chez Lasner Soft, 
et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont 
motivés. On avait un peu fait l'impasse sur la 
preview d'Alpha Puzzle Bank, mais les bougres 
insistent et menacent de nous enfoncer des 
tronçonneuses dans les oreilles si on ne teste pas 
leur jeu. O.K., allons-y. C'est nul. Je peux rentrer 
chez moi ? Ah non, je ne vous ai pas dit pourquoi. 
Pardon. Voilà, il s'agit d'un « puzzle game » 
à base de lettres envoyées du haut de l'écran 
et dans lequel il convient de former des mots. 

Un peu comme l'ancestral Wordtris, mais en 
français. Premier constat : l'environnement visuel 


Alpha Puzzle Bank _ 

TRÈS TRISTE 

OH UN JEU DONT LE BU~ EST DE COMPOSER DES MOTS. ÇA TOMBE 
BIEN, JE FAIS ÇA TOUT LE TEMPS. 


O 2 3X 2 

TOUT PUBLIC 1NTER.NET 2 ip/ipx* 

Config minimum CPU 1 GHz, 256 r/lo de Ram, 
Carte vidéo 32 Mo Éditeur Lasner Soft 
Développeur Lasner Soft/France 
Texte en français et voix - 


est d'une laideur à rappeler les meilleurs moments 
du Commodore 64. Deuxième point : 
l'intelligence artificielle même réglée au plus bas 
est quasiment imbattable. Oh, on peut toujours 
jouer seul dans son coin ou à deux joueurs 
(dans ce cas, on balance un tas de malus sur 
l'adversaire), mais ça ne fera jamais illusion 
que quelques minutes. Enfin, les commandes 
(au clavier ou à la souris) sont à peu près aussi 
intuitives que la mise en route d'un Boeing. 

En clair : c'tse nu uep ed al ermde. 

Yavin 


B Amusant 3 minutes H Cher pour 3 minutes 


2 

TECHNIQUE 


1 

ARTISTIQUE 



INTÉRÊT 



Au moins en solo on arrive à quelque chose. 


Victi Blood Bitterness 


DÉPRIMÉ ? LA VIE EST MISÉRABLE ET LE MONDE ENTIER N'EST QU'UN 
SPHINCTER PUANT OÙ NOS PIRES PEURS SE NOURRISSENT 
DE NOS HAINES ? J'AI UN JEU POUR VOUS. 


CONFIG MINIMUM CPU 1 GHZ, 256 Mû DE RAM, 
Carte vidéo 32 Mo Éditeur Freegamer.net 
Développeur Freegamer.net/France 
Texte en français 



B Plutôt prenant B Très euhhh original 9 Ciieckpoints trop 
espacés 9 Encore un peu brut de décoffrage 


5 

TECHNIQUE 


7 

ARTISTIQUE 


6 

INTÉRÊT 


i vous voulez une idée de l'amb.ance de Victi, 
prenez une BD de Druillet, genre Urm le Fou et 
vous aurez un aperçu. Certes la 3D en noir et blanc 
de Freegamer n'est pas aussi détaillée et 
grandiloquente que le travail du célèbre dessinateur, 
mais on retrouve son influence facilement, dans le 
design des décors, des personnages, de même que 
dans le style des textes qui expliquent l'histoire. 
L'univers de Victi est sombre et dércutant, 
le genre rarement vu en jeu vidéo ! Côté gameplay, 
Victi n'est pas un pur jeu de réflexion. 11 faut bien 
se concentrer pour déceler les indices (subtils 
et cohérents) qui vous diront où aller et quoi faire, 
mais le jeu propose aussi un aspect action/ 
plateforme. Un clic gauche pour se déplacer, un clic 
droit pour prier et activer portes et mécanismes... 
Certaines séquences auront un temps limité et vous 
pourrez toujours tomber d'un pont ou vous 
manger une bonne bouffée de gaz mortel en cas de 
précipitation. Des déplacements parfois imprécis, 
des chapitres (qui font office de checkpoints) trop 
longs et des chargements de niveau poussifs 


V E N T U B E GOTHIQUE 



Ils abusent un peu sur les angles de caméra chez 
Freegamer... 


rendent d'ailleurs la mort relativement gonflante. 
Freegamer a heureusement grandement amélioré 
certains passages trop ardus depuis la preview. 

On crève encore, parfois injustement, mais on 
supporte. Surtout on recommence pour se plonger 
dans l'ambiance et les énigmes de Victi 
l'improbable, et on pardonne les erreurs de 
jeunesse. Reste que le jeu se montre un poil trop 
court pour 13 euros, juste un poil. Et puis on veut le 
second épisode, maintenant ! C'est vrai quoi, je suis 
un peu joyeux en ce moment, il faut guérir ça. 

Fumble 



JOYSTICK 



















































les tanks sont la première cause 
de déforestation dans le monde. 




Mince, mon super Panier édition limitée est bloqué 
par ces immenses troncs d'arbres, due faire ? 


Un peu de technique 

Pas besoin d'avoir une grosse bécane pour afficher 
les prouesses techniques de Panzer Elite Action. 
Si vous y tenez, vous pouvez tenter de mettre tous 
les détails à fond avec du 2,6 GHz, 512 Mo de Ram 
et une carte 128 Mo, mais la différence n'est pas 
flagrante. 


Panzer Elite Action 

BULLDOZER DE GUERRE 

Fields of Glory 

DES JEUX DE GUERRES, IL EN PLEUT. ALORS POURQUOI CONTINUER 
À INCARNER DES FANTASSINS QUAND ON PEUT CONTRÔLER DES TANKS 
QUI DÉTRUISENT TOUT SUR LEUR PASSAGE ? POUR L'HONNEUR ? 

LA GLOIRE ? PAUVRES BÉOTIENS... 


32 

PUBLIC AVERTI IHTER.NET 


—J <• * *. 

U ■ 

O "'■•S' 
_j ip/ipx 


32 


Coh'fig ; CPU 1,4 GHz, 256 Mo de Ram, 

Carte vidéo 64 Mo 

JoWood Productions 
■Développe ZootFly/Slovénie 

Texte et voix en français 



I a gigantesque communauté de fans 
I de jeux de simulation de chars d'assaut 

• va être bien déçue. Panzer Elite Action 
laisse de côté le réalisme accru pour se faire 
un lifting façon arcade, histoire de conquérir 
un public plus large. On oublie les tonnes 
de raccourcis clavier et on opte pour une prise 
en main plus instinctive et carrément plus fun. 
Fini les questions existentielles sur le manque 
de munitions ou le besoin de réparation : 
les points de ravitaillement et de soins pullulent ! 
La seule chose qui importe maintenant est 
comment massacrer un maximum d'ennemis le 
plus rapidement possible. Enfin, c'est plus facile 
à dire qu'à faire. J'ai beaucoup aimé cette petite 
virée en Pologne, mais je ne pensais pas qu'on se 
ferait doubler pas une escouade d'escargots. 
Quelle lenteur ! 


Si, au moins, on pouvait 
faire quelque chose 
en allant du point A 
au point B. Mais, le déroulement s'avère 
ultra-scripté et les niveaux, bien qu'ils paraissent 
grands, sont assez limités. De chaque côté 
du terrain, des montagnes, hautes d' 1,50 m au 
bas mot, bloquent complètement la progression. 


Visite guidée 



L'I.A. subit, elle aussi, de grosses restrictions : 
les ennemis semblent avoir une interdiction 
totale de bouger tant que l'on ne s'approche pas 
suffisamment. Par contre, dès qu'on entre dans 
leur champ d'action, ils se mettent à nous 
canarder sans relâche, malgré les obstacles ou 
une visibilité quasi nulle. Je me suis donc rabattu 
sur le mode multi, mais vu la vitesse incroyable 
de l'action, j'ai rapidement abandonné. 

PEA dispose tout 
de même de quelques 
qualités. La bande-son 
est particulièrement réussie et les bruits de 
bataille qui nous entourent réussissent à créer 
une véritable ambiance. Enfin, encore faut-il 
faire abstraction des dialogues. Les accents 
russes et allemands sont hilarants, et le doubleur 
qui relate les grands événements de la Seconde 
Guerre mondiale doit être le mari de celle qui 
annonce les noms des stations dans les bus. 
Techniquement parlant, le moteur physique 
rattrape un peu la faible qualité graphique 
et il engendre de belles explosions avec des 
morceaux de chars qui volent dans tous les sens. 
Mais vous l'aurez compris, ce n'est pas suffisant 
pour en faire un soft qui en vaille la peine. 


Schnell ! 



Voilà les énormes montagnes dont je vous pariais» 
infranchissables* je vous dis. 


En Deux Mats 


Fields of Glory nous offre la possibili¬ 
té DE CONTRÔLER DE GROS CHARS D'ASSAUT 
ET C'EST VRAIMENT FUN. PENDANT À PEU 
PRÈS 10 MINUTES. ENSUITE, ON VA SE COU- 
! CHER ET ON PASSE À AUTRE CHOSE. 


Fl Gras sentiment de puissance 

B .top mou 
B Graphismes moyens 
B ïop linéaire 


5 

TECHNIQUE 


ARTISTIQUE 










































W I Z 



des Utilitaires 

à la Mode 


Nouvelle innovation ce mois-ci dans 
la rubrique Utilitaires : les logiciels 
de destruction massive. Comme 
la plupart des outils qui ne servent 
que deux ou trois fois dans la vie 
d'un amateur d'informatique, 
ils sont pourtant indispensables 


jrs d'utilisation et il commet le crime suprême : ralentir la séquence 

ge de Windows. Pâtis "Su :e M é'i?ê?Tf:0555*3 n'e pa^MejjuuLyLL- 

;t percl 


Winamp 


naur 
îs tou 

ne à la fois mes excuses et un petit remplaçant, il s'appelle 

. rit n f n r\nr r\r\i ir rl ? ofFirmr«r rn nnmnfA nuAr w Hi lirl/CîluAr w 1rs IaaiaiaI 

Inspiration Vista pour l'interface par défaut affublée de bords transparents. Assez réussi. 



Launchy 


• VERSION : 0.9.1 

• ÉDITEUR : Josh Karlin 

• LICENCE : Freeware 

• URL : www.launchy.net 


de par leurs fonctionnalités 
totalement uniques. Il faudra juste 
éviter de laisser tramer le CD, votre 
petit frère a certainement une bonne 
raison de vous en vouloir... 


ra 

iTunes 

iTu 

- 


Parmi les skins, on retrouve les deux interfaces 
proposées par QuickSilver, le pendant Mac 
de Launchy. 


Dans ce milieu feutré qu’est l'informatique, quand on est journaliste, on est habitué à se faire flouer. 
C’est presque écrit dans les règles, une évidence, chacun essaie de promouvoir ses arguments 
marketing et c'est à nous ce démêler les couches de pipeau. Reste que lorsque l’on teste des petits 
logiciels indispensables, les développeurs sont généralement beaucoup plus honnêtes sur ce qu'ils 
font. Du coup, on baisse la garde, et à force, l'inévitable arrive : on se plante. Je vous conseillais dans 
le numéro 179 un certain « Colibri », un sympathique lanceur d'applications qui vous permet de lan¬ 
cer vos programmes préférés en tapant les premières lettres de leurs noms. Je vous suggérais 
même de l'installer d'urgence. Je fais donc un mea culpa devant vous aujourd'hui. Non pas qu'il soit 
truffé de virus ou de Spyware, mais c’est presque pire : Colibri s'empâte au bout de quelques jours 
d'utilisation et il commet le crime suprême : ralentir la séquence de démarrage de Windows. Dans 
l'échelle des choses à ne pas faire pour un logiciel, c'est perché assez haut. Il m'aura fallu un paquet 
de temps pour m'en apercevoir, vu que je ne reboote même pas toutes les semaines. Pour faire 
amende honorable, je vous présente donc à la fois mes excuses et un petit remplaçant. Il s'appelle 
« Launchy » et n'a pas peur d'affirmer sa parenté avec « QuickSilver », le logiciel sur Mac qui a inspi¬ 
ré toutes les versions PC que je vous propose. Le concept est toujours identique : on presse une 
combinaison de touches (;< ait » et barre d'espace) et il suffit de taper quelques lettres pour qu'un 
choix apparaisse. En cas d'ambiguïté, une liste vous est présentée, vous pourrez donc affiner votre 
frappe ou sélectionner directement avec les flèches de votre clavier. Côté apparence, il ne fait pas 
les choses à moitié puisqu'on a droit à quelques skins bien réussies, inspirées de Windows Vista 
(non, revenez I), d'iTunes eu de son modèle, QuickSilver. Amplement configurable (on pourra choisir 
de scanner d'autres répertoires et d'autres types de fichiers, par exemple vos MP3), il est également 
ultra-rapide puisqu'il utilise des « threads ». En clair ? Il ne se bloque pas lorsqu'il réindexe vos 
disques (et ne ralentit donc pas Windows). Encore jeune, Launchy progresse à pas de géant. Si 
l'auteur continue sursa lancée, la prochaine version sera juste indispensable. Miam. 


On pourra au choix ajouter 
des répertoires à parcourir 
et des types de fichiers à 
reconnaître. Pratique pour indexer 
sa bibliothèque musicale. 










































0e tfew Help 


lcript Unes most recently executed (oldest firstj. Press [F5] to refresh. The seconds elapsed between 
a line and the one after it is in parenthèses to the right (if not 0]. The bottommost line's elapsed time is 
the number of seconds since it executed. 


L'interface est rustre 
et l'édition des 
scripts se fera dans 
votre éditeur de texte 
préféré. Ne vous 
laissez pas 
impressionner, 
on s'y fait très bien. 


AutoHatKey 

Si vous jouez à un titre massive¬ 
ment multijoueur comme World 
of Warcraft, vous ne pouvez pas 
ignorer l'existence des « bots », 
des logiciels utilisés par certains joueurs fainéants pour ramasser de l'or ou 
pêcher en boucle. Vous vous êtes probablement demandé comment faisaient 
ces viles personnes pour réaliser leurs méfaits ? C’est assez simple : soit ils 
utilisent des programmes spécifiquement développés pour leurs jeux (et 
aussi conçus pour piquer les mots de passe des utilisateurs), soit ils détour¬ 
nent de leur usage premier des utilitaires capables de simuler des actions 
clavier et souris en répondant à des « stimuii » graphiques (vérifier la couleur 
d'un pixel à l'écran). Loin de moi l'idée de faire l'apologie de ce genre de pra¬ 
tiques, mais ces logiciels d'automatisation permettent de simplifier des 
tâches autrement plus intéressantes dans la vraie vie. AutoHotKey fait partie 
de ces produits « détournables ». Vous pourrez tout faire avec, du simple rac¬ 
courci pour créer un nouveau dossier au script ultra-évolué qui tapera un 
mai! pour vous. Il peut au choix enregistrer des « macros », c'est-à-dire repro¬ 
duire des actions que vous lui avez montrées ou répondre à des scripts pré¬ 
enregistrés (que vous pourrez bien entendu créer par vous-même). Il en exis¬ 
te une pléthore sur le net sur à peu près tous les sujets. Il est également 
reconnu par la plupart des protections anti-triche des MMO, alors n'essayez 
même pas de l'utiliser à des fins contraires à votre « EULA » sous peine de voir 
vos comptes bannis. Vous êtes prévenus. 


• VERSION : 1.0.43.04 

• LICENCE : Freeware 

• URL : www.autohotkey.com/ 


SmartGUÏ Creator 




Un éditeur d'interface (SmartGUI) est disponible pour créer des palettes d'outils 
qui serviront à lancer vos scripts. Génial. 


Darik'sBootandNuke 

Attention, le logiciel que je vais 

vous présenter n'est pas à mettre * VERSION : 1.06 

à la portée de toutes les souris. •ÉDITEUR: DarikHorn 

C'est un outil ultra-puissant qui * LICENCE : Freeware 

peut faire d'énormes ravages • URL : http://dban.sourceforge.net/ 

puisqu'il peut détruire toutes les 

données présentes sur vos disques durs. Vous pensez peut-être que c'est 
un poisson d'avril pas vraiment frais : il n'en est rien. Beaucoup de gens 
croient, à tort, qu'il suffit d'effacer un fichier pour qu'il disparaisse à jamais. 
Cela ne marche pas comme ça, tant que vous n'avez pas écrit « par-dessus », 
n'importe qui peut récupérertout ou partie de vos précieuses données. Pire, 
les plateaux magnétiques des disques durs ont une mémoire. Ils se 
souviennent plus ou moins des fichiers qui étaient inscrits précédemment 
(parfois jusqu'à trois écrasements). Alors, s'il vous vient l'idée saugrenue 
de revendre votre machine ou d'en faire don à votre petit frère, il est indis¬ 
pensable d'effacer complètement toutes les données qui étaient stockées 
sur votre PC pour éviter de voir votre carte bleue détournée, ou d'autres 
joyeusetés du genre. Disponible sous la forme d'une disquette ou d'un CD 
bootable, celui que l’on surnomme DBAN n'a qu'un but dans la vie : remplir 
plusieurs fois vos disques avec des données « au hasard » pour effacer 
toutes les traces. Il ne le fait pas tout à fait à l'aveugle, il utilise des 
algorithmes développés par le département américain de la défense (ça en 
jette, je sais) pour assurer une sécurité maximale. Même s'il demande 
confirmation avant d'effectuer sa tâche (assez longue), DBAN mérite une 
place bien à part sur votre bureau, caché dans un coffre : c'est une arme 
de destruction massive qui ne doit surtout pas tomber aux mains d'une 
ex-revancharde ou d'un petit frère en quête de justice... 


Entropy: Linux Kernel (urandori) 

PRNG: Mersenne Twister (fit 19937ar~cok) 

Method: DoD 5220-22.M 
Uerify: Last Pass 
Rounds: 1 


Darik s Boot and Nuke beta.2003052000 


Options 


Statist ics 

00 : 00:21 

96% 


Runt irie : 

CPU Load: 

Throughput: 5973 KB/s 
Liniter: Disk I/O 

Errors : 0 


(IDE 8.0.0.-.-) UMware Uirtual IDE Hard Drive 

(04.33%. round 1 of 1. pass 1 of 71 Iwritingl 15973 KB/s I 


Interface sobre, le boot se fait dans une interface qui ressemble au DOS. 
Pas besoin de fioritures, seul le résultat compte. 


UTILITAIRES 


( 109 ] 


















Gestion acoustique, températures, peu de logiciels sont capables 
de détecter ces paramètres avec précision. Notebook ou pas. 



CPU Clock: 
CPU Load: 

2619MHz 

3% 

* 

CPU Voltage: 
CPU Speed: 

Max. Performance 

II 

Charge Rate: 
Life Time: 

0% 

Oh, Omin 

1, 

CPU Temp: 

HD Temp: 

40° C 

23°C, 23°C, 25°C 


ATI Core: 

ATT Memory: 

499.50MHz 

594.00MHz 


J) System Power-on time: Olh 38min 31sec 


V V 



ÎB LJ 3 


(O 2006 by Manfred Jarder - ai lu uj pbus-167 com 


La courbe orange que l'on voit dans l'écran du portable, à droite, 
représente la charge système. Amusant. 


Notebook Hardware Control 

Il m'arrive assez souvent de vous présenter des petits utilitaires qui 
servent à surveiller le bon fonctionnement de votre machine ou à optimiser 
certains réglages. Ces utilitaires sont généralement très bien ficelés 
et supportent une très grande portion des myriades de produits en vente. 
Une catégorie est cependant systématiquement lésée : les portables. 
Vous vous êtes d'ailleurs probablement fait une raison, la plupart des outils 
système ne marchent pas. Impossible de faire joujou avec le voltage de 
son processeur, de ralentir les ventilateurs ou de garder à l'œil les tempé¬ 
ratures des sondes présentes. Les utilitaires proposés par les construc¬ 
teurs sont souvent superficiels, pas moyen de rentrer dans le détail. 
Réjouissez-vous donc, car vous allez vous faire un nouvel ami en Italie. Il 
s'appelle Manfred et développe un petit logiciel gratuit qui résout presque 
tous les soucis des itinérants. Il s'est au début concentré sur les plates- 
formes Centrino (les portables d'Intel) pourtenter par la suite défaire un 
utilitaire un peu plus universel. Côté fonctionnalités, il ne s'est pas moqué 


• VERSION : 1.10.03 

• ÉDITEUR : Manfred Jaîder 

• LICENCE : Freeware 

• URL : http://www.pbus- 
167.com/chc.htm 


de vous puisqu'on peut 
triturer les modes de mise 
en veille des processeurs 
en fonction de la charge 
système et d'un éventuel 
délai. C'est tout simplement magique. On pourra même spécifier pour 
chaque coefficient multiplicateur un voltage dédié. Très pratique pour 
économiser un peu plus de batterie et réduire la chaleur dissipée. Les 
disques durs ne sont pas oubliés : on peut choisir tous les paramètres de 
mise en veille par périphérique et même activer la gestion acoustique pour 
réduire le bruit produit par les têtes. Côté carte graphique, là encore on 
pourra ralentir les vitesses à condition d’utiliser une puce ATI. Encore en 
gestation, ce Notebook Hardware Control prend déjà des airs d'outil ulti¬ 
me pour les possesseurs de portable qui souhaitenttirer le meilleur de leur 
chère machine. Viva Italia ! 


Top Utilitaires de la rédac 


• Lecteurs vidéo : 

Foobar 2000 0.9 

« Pag ers Internet : 

HijackThis 1.99.1 

StyleXP 3.15 

Netcaptor 7.5.4 

BSPlayer 1.41 

Deliplayer2.50b1 

Trillian Pro 3.1 

Autoruns8.5 

Y'Z Dock 0.8.3 

Browsers d'images : 

Media Player Classic 

• Mailreaders : 

Miranda 0.4.0.3 

• Downloaders : 

MobyDock DX 0.87b 

ACDsee8.0 

6.4.9.0 

Outlook 2003 

MSN 8 

FDM 2.0 

■ Clients FTP: 

Futurix Imager5.6 

VLC 0.8.5 

Mozilla Thunderbird 1.5 

* Anti-lourds : 

FlashGet 1.71 

FlashFXP 3.4 

FastStone 2.27 

Media Portai 0.2.0RC3 

• NewsReader : 

Spamihilator 0.9.9.10 

WinBITS0.9 

FileZilla 2.2.18 

•Tweakers: 

• Lecteurs audio : 

Pan 0.14.2.91 

POPFile 0.22.4 

• Customisation : 

SmartFTP 2.0.995 

X-Setup Pro 8 

iTunes 6.0.4 

Newsleecher3.5b5 

Arovax AntiSpyware 

Desktop Sidebar 

Browsers Web : 

Startup Control Panel 2.8 

Winamp 5.21 

Xnews 6.1.3 

1.0.617 

1.05.111 

Firefox 1.5.1 

CustomizerXP 1.8.5 
















































SONIC 


TEAM 


by if-on* 


sega 


B SEGA Corporation 


r ‘ 


Le premier Mobile Gaming Megastore ! 

Portail 100% GAMER accessible 
depuis ton mobile :+de 250 

Envoie Manta au33800 et accède sur ton mobile au catalogue Manta! jeux java et les logos/ sonneries 
OU envoie le (code produit) pour un accès direct à ta sélection. des P lus 9 rands J eux vidéo. 



Célébré les 15 ans de Sonic en libérant sa vitesse 
supersonique sur ton mobile ! Aide-le à arrêter 
le diabolique Dr Robotnik, ce savant fou qui enlève 
d innocents animaux pour les changer en robots 
démoniaques 

t 



En exclu Manta : Tout l'univers du jeu vidéo en perso du mobile. Spécial Clients SFR 



Retrouve tous 
les jeux de MANTA 
sur ton mobile Bp 


m +de 300jeux disponibles! y :? g 
m Tous les univers de jeux : 

Cartes, Sport, Arcade, Aventure 
mDes nouveautés toutes 
. les semaines pour TON mobile! 


G aller Y» Manta 


Accès direct Jeux 
par le portail SFR 
> Rubrique Jeux * 
ou envoie MANTA au 33800 


15240 


et plus de 500 autres logos jeu vidéo téléchargeables sur Manta! 


Manta " est une 
marque du groupe 
Wonderphone 


CHARTE MANTA 


> TEST AUTOMATIQUE DE COMPATIBILITÉ POUR 
TON MOBILE ET TON OPÉRATEUR. 

> ACHAT VALIDÉ À L'INSTALLATION RÉUSSIE DE TON JEU. 

> MONTANT DE L'ACHAT DÉBITÉ SUR TA FACTURE OPÉRATEUR. 


|3 HB1QM3 ] 


* Prix: 3€ ou 5€ ou 7€ /jeu + connexion au portail 
+ d'info sur les jeux et le paramétrage wap sur www.sfr.fr/Utiliser 


© 2006 WonderPhone - Sonic the Hedgehog : © SEGA Corporation, 2005. Produced and published by iFone under licence from Sega. - Monopoly : Monopoly ©2006- Hasbro. Ail rights reserved. Licensing by Hasbro Properties Group. Produced and 
published by iFone under licence from Atari. - Actua Tennis : © ZOO Digital Publishing Limited 2005.Tous droits réservés. Actua® est une marque déposée de ZOO Digital Publishing Limited. Actua Sports/Actua Tennis est une marque déposée 
de ZOO Digital Publishing Limited. - Cluedo SFX : Cluedo SFX © 2006- Hasbro. Ail rights reserved. Licensing by Hasbro Properties Group. Produced and published by iFone under licence from Atari. - Puzzle Mania 2 : Copyright © 2005 Xendex Holding 
GmbH. Ail Rights Reserved. - Worms Forts : © 2005 Teaml 7 Software. Worms and Team17Software are registered or trademarks of Teaml 7 Software Limited. Original Concept Andy Davidson. Published by THQ Wireless S.a.r.l.THQ Wireless S.a.r.l.and 
its logo are trademarks of THQ Wireless Inc. Ail rights reserved. Ail other trademarks, logos, and copyrights are property of their respective owners.THQ,THQ Wireless, Madtap and their respective logos are trademarks and/or registered trademarks 
of THQ Inc. AU rights reserved. 



























































N 

■ 


e L 







Dungeon Hunners 

RÉSERVEZ VOS VACANCES AU FRAIS 


ungeon Runners, le nouveau titre de NCsoft, devrait pointer le bout de son nez plus tôt 
que prévu. Une bêta fermée sera lancée d'ici juin et la version finale devrait arriver pour la 
fin de l'année. Un site officiel (http://fr.dungeonrunners.com/) traduit en trois langues (anglais, 
allemand et français) a d'ailleurs ouvert ses portes depuis peu et permet de s’inscrire pour 

participer au bêta-test. 


Rappelons que Dungeon 
Runners est un diablo-like 
dans lequel il est possible 
de s'aventurer, seul ou à 
plusieurs, dans des donjons 
aux pièces générées aléatoirement. 
Le but étant de satisfaire le joueur 
occasionnel qui pourra s'amuser 
s'il a une demi-heure à tuer. 

Ah ! Le casual gamer, à croire 
qu'on fait tout pour le satisfaire 
depuis le succès de WoW. 


E 


Ensemble Studios 


nsemble Studios, créateur de Age of 
Empires, met en suspens sa série de 
RTS pour se concentrer sur différents projets 
dont un MMO. Tony Goodman, président du 
studio de développement, précise qu'un tel 
projet était déjà dans ses tiroirs, mais ie 
marché n’était pas suffisamment sûr pour 
le lancer. C'est grâce au succès de World 
of Warcraft que les risques ont été réévalués. 
Par contre, quasiment rien n'a été annoncé 
sur ce futur jeu massivement multijoueur. 

Les seules infos qui ont filtré nous apprennent 
qu'il ne s'agira pas d'un univers médiéval 
fantastique, faudrait pas empiéter sur le 
terrain du géant Blizzard, et qu'un 
abonnement mensuel devrait être de mise. 

Le jeu des spéculations peut commencer ! 



SI JAMAIS WOW COMMENCE À VOUS TAPER SUR LE SYSTÈME, 
SACHEZ QU'IL EXISTE DANS LE VASTE MONDE DES MMO 

DES PRODUITS « DIFFÉRENTS ». PARFOIS TRÈS DIFFÉRENTS, 
COMME CE CLONE DE DANCE DANCE REVOLUTION, DONT 
J'AI TOUJOURS UN PEU DE MAL À ME REMETTRE... COMME 
QUOI L'IMAGINATION DE CERTAINS DÉVELOPPEURS 
DÉPASSE LARGEMENT LE CADRE DES ELFETTES EN PETITE 
TENUE. MAIS EST-CE SI RASSURANT QUE ÇA ? 



Roma Victor 

DES MAÎTRES DE JEU 

QUI NE RESTENT PAS LES BRAS CROISÉS 

e non-respect de la charte de certains MMO peut amener à des 
situations plutôt cocasses. Dans Roma Victor, un jeu massivement 
multijoueur basé sur l'Empire romain, un joueur s'est acharné à tuer des 
nouveaux venus sans réfléchir aux conséquences. Malheureusement, tout le 
monde n'a pas vu d'un œil aussi amusé que lui ie massacre de level 1 sans 
défense. Les Maîtres de jeu sont donc intervenus et histoire de marquer 


le coup, ils ne se sont pas 
limités à bannir ce joueur 
pendant une semaine. 

Ils ont également crucifié 
son avatar à la vue de tous 
en guise d'exemple. Afin 
d'éviter toute polémique 
autourd'une éventuelle 
connotation religieuse, les 
développeurs précisent que 
la croix était un des nombreux supplices utilisés par les Romains pour 
punir les criminels. La prochaine fois, ça ne serait pas mal de penser 
à la lapidation. Au moins, les gens peuvent participer, c'est plus festif. 










































■ 


Business 


SUCCESS STORY 



our NCsoft, tout va pour le mieux. 
Développeur de Lineage I & II, cette 
boîte coréenne édite les titres de la série 
City of, Guild Wars, Auto Assault et dispose 
de nombreux projets sous le coude. Côté 
chiffres, c'est très parlant aussi puisque NC 
a annoncé le résultat de son année fiscale 
2005 qui s'élève à environ 346 millions de 
dollars. Pourquoi vous raconter tout ça ? 
Tout simplement pour annoncer que NCsoft 
poursuit sa conquête mondiale en ouvrant 
des bureaux en Chine. Certains doivent rire 
jaune devant cette nouvelle. Comme SOE 
qui a dû se retirer, suite au cuisant échec 
de EQ2 et Blizzard qui a du mal à contenir 
le désabonnement massif des joueurs 
pestant contre les files d'attente. 


Auto Assault 

OUVERT AU PUBLIC 

m l y a peu de temps, NCsoft a annoncé 
un partenariat avec Massive 
Incorporated, une entreprise qui offre aux 
annonceurs un moyen de balancer de la 
publicité aux joueurs à travers leurs loisirs 
favoris. Cette opération vise à intégrer 
de la pub dynamique dans Auto Assault 
pour les versions américaine et européenne. 
Par contre, rien ne bouge côté abonnement 
puisqu'il faut toujours débourser 13 euros 
par mois. Fallait pas rêver ! Rappelons tout 
de même que ce MMO développé par 
NetDevit est dispo en rayon depuis le 
13 avril. Nous reviendrons en détail sur ce 
titre dès le mois prochain. J'ai joué au 
chevalier toute ma vie, je peux bien devenir 
routier option Mad Max pendant quelques 
semaines. 



Shadowbane 

À L'AGONIE 



uivi par une petite 
èÏBS communauté depuis 
maintenant deux ans, le MMO 
Shadowbane n'a jamais réussi à 
attirer l'attention d'un large public. 

Alors forcément, niveau thune, ce 
n'est pas la joie. Ce manque à 
gagner va pousser Ubisoft à fermer 
Wolfpack Studios, développeur de 
Shadowbane, courant mai 2006. Le Community Manager chargé de SB 
a d'ailleurs fait un post sur les forums, disant qu'il cherchait du boulot. 

Par contre, il émet des réserves quant à l'avenir de Shadowbane, précisant 
qu'il ne sait pas du tout ce que le titre va devenir. Les rumeurs disent qu'il 
deviendra gratuit (client et abonnement). Par contre, côté mise à jour 
et suivi du titre, on se demande bien comment ça va se passer. 




9Dragons 


DITES-LE AVEC UN COUP DE LATTE 


ehors les elfes et les ores, et direction ia Chine 
ancienne durant la dynastie Ming. C'est dans 
ce monde totalement bercé par les arts martiaux que 
le MMO 9Üragons vous emmène. À vous de créer votre 
propre style de combat en rejoignant un des neuf clans 
présents. Chacun d'entre eux a développé son art comme 
l'assassinat à mains nues tandis que d'autres utiliseront 
des armes type sabre, bâton, etc. Ce n'est pas moins 
de 400 mouvements et plus de 500 armes qui sont proposés. 
Tout ça semble assez prometteur, en tout cas suffisamment 
novateur pour se laisser tenter. Il est d'ailleurs possible 
de s'inscrire dès maintenant sur le site officiel 
(www.9dragonsoniine.com) afin de participer au bêta-test 
qui sera lancé cet été. 














































INI 

I 

'LU 


e t 


n e w s 



ObUvion 

MIEUX QUE L'ORIGINAL 


a communauté joue, plus que jamais, un rôle primordial sur la durée de vie 
d'un produit. À tel point que des fans réussissent à améliorer certains titres 
dès leur sortie. C'est le cas de wiwiland (http://oblivion.wiwimods.com/) qui, 
derrière ce nom totalement ridicule, a pondu quelques modules fort sympathiques 
pour Oblivion : classement des sorts, démarrage rapide ou encore réduction des 
primes sur votre tête au cours du temps. Il serait même question d'un patch 
corrigeant la traduction foireuse du titre d'origine. Il faut dire que se soignera la 
boule de feu, c'est moyen quand même... Cela dit, qu'ils ne perdent pas leur temps 
de ce côté : 2K Games a confirmé qu'un patch pour ces problèmes de trad était en 
route, voire dispo, quand vous lirez ces lignes. 



Coupe de France 

LA PRESSION 
MONTE 

es pro-gamers 
français se lancent 
dans la dernière ligne droite 
de qualification pour la Coupe 
du monde de jeux vidéo qui 
se déroulera à Paris Bercy du 
30 juin au 2 juillet 2006. C'est donc à l'issue de la Coupe de France, organisée 
à Trappes les 27 et 28 mai, que les meilleurs joueurs de l'Hexagone seront 
sélectionnés. Deux joueurs pour Warcraft III, Pro Evolution Soccer 5, Quake 4, 
Trackmania Nations ESWC et Gran Tourismo 4 ainsi que deux équipes 
masculines et une féminine pour Counter Strike 1.6. li ne reste qu'à croiser les 
doigts pour une éventuelle victoire des Français cet été. Si vraiment ça ne va 
pas, on leur envoie notre arme secrète : Faskil. Il suffit de le placer dans 
l'équipe adverse pour gagner. 





Lineage // 

CHRONICLE 5 SE DÉVOILE 


lors que nous autres, pauvres Occidentaux, nous habituons à peine 
à Chronide 4, voilà que NCsoft dévoile aux Coréens une partie du contenu 


de la 5'chronique. Au programme, il devrait y avoirde nouveaux territoires entre 
celui des ores et des nains, un donjon pour les personnages haut niveau et une 
intelligence artificielle améliorée pour les nouvelles créatures. Jusque-là rien de bien 
excitant. Par contre, côté clan, les développeurs semblent s'être bougés puisqu'ils 
ont annoncé des compétences, des objets et des rangs (comte, baron, chevalier...) 
propres aux guildes. Ceci, dans le but de préparer un système de hiérarchie qui 
servira de base pour les guerres de territoire et les guerres nationales qui seront 
implémentées dans le futur. D'ailleurs, un changement sur l'équilibrage du PvP 
va être mis en place dès C5. Il serait question d'aller vers le système de 
pierre/papier/ciseau afin que chaque classe devienne la bête noire d'une autre. 
Autre nouveauté, la progression en solo devrait être beaucoup plus facile en 
supprimant un maximum de downtime : s'asseoir pendant 5 minutes pour 
régénérer sa mana, ça n'amuse personne et NCsoft l'a enfin pigé. J'aurais bien aimé 
vous donner une date de sortie pour clore cette news, mais rien n'a été annoncé à ce 
sujet. Vous pouvez donc retourner exploser des monstres pendant quelques 






Justice 


BLIZZARD DANS LA BALANCE 


B 


rian Kopp, un joueur californien, a mis à profit les milliers d'heures 
passées dans World of Warcraft en publiant son propre guide. 

Ce dernier, vendu à quelques centaines d'exemplaires sur eBay, a attiré 
l'attention de Blizzard qui s'est empressé de contacter le célèbre site de 
vente aux enchères afin qu'il retire cette offre de vente. Le développeur 


américain considère que ce business viole le CLUF (Contrat de Licence 
de l'Utilisateur Final) qui interdit toute exploitation de WoW à des fins 
mercantiles. Mais Brian ne l'entend pas de cette oreille et a assigné Blizzard 
en justice devant la Cour Fédérale de Californie en clamant haut et fort qu'il 
n'a rien fait d'illégal. Brian Kopp exige donc que son guide bénéficie du 
premier amendement, celui de la liberté d’expression, ainsi que des 
dommages et intérêts pour compenser les pertes des ventes à cause de 
l'intervention de Blizzard. J'ai hâte de voir comment se déroulera le procès... 


: «ni 181 












































G ü I i C. 'G S 

ionde des 


■ JOYSTICK (1 an/1111*0 

+ Le jeu GHOST RECON 3, ADVANCED WARFIGHTER 

of Heroes - S versionP ^ se 2 Total 


71,50 €* 
49,99 €** 


iton 


EXCLUSIF 

Battlefield 2142 

Le futur de la guerre, 

RIEN QUE POUR VOS YEUX 


WAAAGH ! 

Warhammer Online 

Mythic sème le chaos 
dans le monde des MMO 


SE1IEMENT 


RÆKS* Spelliorceî 

Sràrvoteholü Titar» Ouest 


46% 

de réduction 


La guerre du futur mise en scène par la technologie de demain. 

2013. Le Mexique sombre dans une guerre civile suite à la capture du président Américain, par le général 
Delgado. A la tête de votre unité d'élite, vous êtes envoyé pour sauver le président et stopper une crise 
majeure qui risque de s’étendre à votre propre pays... 

A vous de jouer!! 


BULLETIN D’ABONNEMENT 


à renvoyer accompagné de votre règlement dans une enveloppe affranchie à : joystick Service Abonnements 
18 - 24 quai de la Marne - 75164 Paris Cedex 19 



3 OUI, je m’abonne à JOYSTICK pour 1 an -11 n° + le jeu GHOST RECON 3, Advanced Warfighter (version pcj 
3 U prix de 65 € seulement au lieu de 121,49 €* soit 46% de réduction! 

e choisis mon mode de paiement : 

U Je règle par chèque postal ou bancaire à l’ordre de Future France 
□ Je régie par carte bancaire : N° I i i i 11 i i i 1 1 i i i 11 i i i I 
cryptogramme I I I I 



Expire le_ 

(Validité minimale : 2 mois) 


Date & Signature obligatoires : 


Pour mieux vous connaître merci de répondre à ces questions : 

Quelle console utilisez-vous : J Playstation □ PSP J Game Cube J Game Boy Advance 
J Xbox J Xbox 360 □ DS Nintendo De quel matériel informatique disposez-vous : J PC -I Mac 


Afin de traiter au mieux votre abonnement merci de compléter les 
informations ci-dessous : 

□ Mme □ Mie □ Mr 

Nom* :_ 

Prénom* :_ 

Société : ___ 

Adresse* :___ 


Code Postal* : I i I _i_i_I Ville* : 

Adresse email* : _ 

Tél : _ 


Date de Naissance : L 


l 


J i_ 1 _1 I_ 1 _i 


(*) Champs obligatoires 


* Chaque numéro de JOYSTICK est en vente au prix de 6,so € (Prix valable au 01/01/06) et LE JEU GHOST RECON3, Advanced Warfighter (version PO au prix de 49,99 €(+ 2€ de frais de port). Offre valable en France métropolitaine jusqu'au 3i/os/2oo6.Pour l’étranger, nous 
consulter au 0144 84 05 50 (fax: 0142 00 56 92) ou par email : abofuture@dipinfo.fr. Délai de livraison de 8 à 10 semaines après réception de votre règlement Sortie approximative du Jeu : avril 06. Les informations nominatives que vous serez amené à fournir ne sont 
transmises qu'auprès des personnes physiques ou morales habilitées à les connaître. Ces informations nominatives peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de Future, éditeur dudit magazine, et ce, conformément à la loi n° 78-17 du 6 jan¬ 
vier 1978 ou directement en adressant un courrier à l’adresse suivante : Future Service abonnements -18-24, quai de la Marne - 75164 Paris cedex 19. Par notre intermédiaire, vous pourrez recevoir des propositions d’entreprises partenaires. Si vous ne le souhaitez pas, 
cochez la case suivante Q ** L’abonnement à une publication relevant de la Presse spécialisée peut être utilisé au titre de la formation professionnelle continue. 




















































INI 

I 

Mil 


h 


e t 


news 





Audition Online Dance Battie 


Let’s dance ! 


JE NE SAIS PAS POUR VOUS, MAIS LA DANSE ET MOI, ÇA FAIT DEUX. JE SUIS RAIDE COMME UN PIQUET ET JE N’AI AUCUN SENS DU RYTHME. 


C’EST DÉPRIMANT. DU COUP, IL M’ARRIVE DE ME TOURNER VERS DES JEUX DE DANSE ASSEZ DÉLIRANTS, HISTOIRE D’AVOIR L’IMPRESSION 
D’ASSURER. D’AILLEURS JE VOUS EN Al TROUVÉ UN EXCLUSIVEMENT ONLINE. ALORS, FAITES PÉTER LE PANTALON PATTES D’EPH ET LA 


CHEMISE OUVERTE, N’AYEZ PAS HONTE DE RÉVEILLER LE JOHN TRAVOLTA QUI EST EN VOUS. 


HH est toujours amusant de voir la réaction 
des gens quand le nom de Dance Dance 
Révolution est prononcé. Certains regardent au 
plafond, d’autres prétextent qu’ils y jouent pour faire 
plaisir à leur femme... Il n’y a bien que Monsieur Lâm 
qui raconte sans complexe ses soirées passées sur 
un tapis de danse à enchaîner les scores. En même 
temps, quand on se balade avec une boule à 
facettes accrochée à son sac à dos, plus rien 
n’étonne. Pire : ils font ça à plusieurs avec les gars 
de l’équipe GoodGame. Comme quoi, on peut être 
un pro-gamer, passer sa vie sur \War3, CS ou Quake 
et aimer DDR. Ce n’est pas incompatible ! Du 
moment que ça ne se termine pas en soirée Village 
People, tout va bien. C’est autour de ces moments 
délirants entre potes que le titre de Konami a su 
conquérir des milliers de joueurs aux quatre coins 
de la planète. Son concept a d’ailleurs été pompé à 
maintes reprises avec quelques modifications de 
gameplay. Il existe des dizaines de versions sur tous 
les supports pouvant se jouer au clavier, paddle ou 
tapis de danse. C’est donc sans surprise que l’on 
peut voir apparaître une version multijoueur jouable 
exclusivement via le net nommée Audition Online 
Dance Battie. Le principe est simple : affrontez des 
joueurs du monde entier dans des compétitions 
de danse. 

LE RIDICULE NE TUE PAS 
Pour participer au classement mondial et devenir le 
nouveau M.Pokotruc virtuel, il suffit de vous rendre 
sur le site officiel (http://au.bugsgames.net/) afin de 
vous enregistrer pour télécharger le client qui pèse 
dans les 700 Mo. Le tout est gratuit. Par la suite, il 
faut créer son avatar et vous lancer sur la piste de 
danse qui peut accueillir jusqu’à six personnages, 
tous dirigés par de vrais joueurs. Différents modes 
peuvent être sélectionnés comme la bataille de 




5 BOX 



Ça paraît facile comme ça, mais quand il faut enchaîner la série 
en deux secondes, ça devient plus compliqué. 



C’est le personnage derrière les platines qui décide du mode 
de jeu et du fond musical, souvent avec l’accord des joueurs 
présents dans sa room. 


danse basée sur les résultats individuels, le 
freestyle, ou l’affrontement en couple. Ce dernier 
s’avère assez amusant ou carrément rageant, tout 
dépend de votre partenaire. Mais quel que soit le 
mode de jeu choisi, il va falloir assurer dès que la 
mélodie démarre. L’esprit concentré, les doigts 
détendus, il faut enchaîner les combinaisons de 
flèches directionnelles affichées à l’écran. 

La difficulté est de réaliser une suite parfaite, puis 
de la valider en appuyant sur la barre espace dans 
un timing très serré. Plus vous assurez, plus vous 
gagnez des points d’expérience et de l’argent. 

Ce qui vous permet de monter en niveau afin 
de gravir les échelons du ranking mondial et de vous 
acheter des fringues et des coupes de cheveux 
visant à rendre votre personnage unique. Vous 
pouvez même obtenir des tenues complètes comme 
celte de Legolas, d’Aragorn ou encore Michael 
Jackson. Vous trouvez ça ridicule ? Attendez de voir 
le bonnet avec les cornes de cerf et le nez de clown. 
Malgré la diversité des fringues, il faut admettre 
qu’Audition ne casse pas des briques visuellement. 
Ça n’a jamais été le point fort de ce type de jeu qui 
devrait vous procurer quelques instants de plaisir, 
même en tant que simple spectateur. Dernier détail : 
prévoyez des claviers de rechange. 

CYD 






























































a g a i n 


E. VE. Online 

Les nOObs contre-attaquent ! 


QUE PENSERIEZ-VOUS SI UN LEVEL 60 DANS 
WOW SE PRENAIT UNE RACLÉE PAR UNE 
BANDE DE DÉBUTANTS ÉQUIPÉS D'ÉPÉES 
ROUILLÉES ? IMPOSSIBLE, DITES-VOUS ? 
DANS LE TITRE DE BLIZZARD TRÈS 
CERTAINEMENT, MAIS PAS DANS E.V.E. 
ONLINE. EXPLICATIONS ! 


ertairs joueurs détestent débarquer dans un 
univers persistant plusieurs mois après son 
lancement. Ils prétextent, souvent à juste titre, qu'ils 
ne rattraperont pas l'expérience acquise par les 
vétérans qui sont là depuis l'ouverture des serveurs. 
Pour pallier ce problème et donner envie à des 
nouveaux venus de franchir le pas, les développeurs 
utilisent souvent la même méthode : faciliter le gain 
d'expérience pour les débutants afin qu'ils profitent 
du contenu haut niveau. Cette solution a tout de 
même ses défauts, car en progressant de la sorte, 
le relationnel est souvent délaissé. Et évoluer dans 
un MMO sans le moindre ami, c'est un peu suicidaire, 
surtout si le titre en question est axé PvP. Mais outre 
ce système d'aide aux nouveaux abonnés, propre à de 
nombreux MMO, E.V.E. Online se démarque par une 
communauté très active. D'anciens joueurs ont 
d'ailleurs créé une guilde nommée GoonFleet. Cette 
dernière s'occupe d'enrôler des novices ayant une 
expérience du jeu qui ne dépasse pas un mois. L'idée 
fonctionne plutôt bien puisque cette corporation a 
plus de 700 membres à son actif. Mais le plus 
extraordinaire vient de l'organisation d'affrontements 
entre joueurs. Imaginez une bande de noobs qui 
déboulent dans la zone PvP la plus dangereuse pour 
exploser des vaisseaux pilotés par des joueurs 
aguerris. Il y a de quoi voir son ego en prendre un 
sacré coup ! Et pourtant, c'est bien le cas. Mais pour 



Contrairement au rythme général qui s'avère assez lent, les combats PvP sont particulièrement intenses. 


comprendre comment une telle prouesse est 
possible, il faut savoir comment fonctionne la 
mécanique du PvP implémenté dans le titre de CCP. 

DAVID CONTRE GOLIATH 
Les combats de E.V.E. fonctionnent simplement à la 
manière d'un « pierre, papier, ciseau ». Il y a toujours 
une classe pour en bouffer une autre comme le 
battleship qui surpasse le croiseur, lequel bat la 
frégate qui, à son tour, défonce le battleship. Ajoutez 
à cela un système de « slots » qui permet à tous les 
vaisseaux de posséder des emplacements pouvant 
être remplis avec des modules. Chaque module a son 
utilité et dispose d'un contre. Par exemple, utiliser un 
Tracking Disruptor (TD) sur un adversaire diminue ses 
chances de toucher. Mais le vaisseau ennemi peut 
empêcher cet effet s'il possède le module adéquat 
nommé Tracking Computer (TC). Maintenant, 
imaginez dix débutants, pilotant des frégates, 
utilisant chacun un TD contre un battleship. 

Ce dernier, qui ne peut posséder plus de 8 TC, 



devient alors une proie facile. Évidemment, dans les 
faits, c'est un chouïa plus compliqué. Mais ça permet 
d'avoir une idée du potentiel proposé par le système 
PvP de E.V.E. et de montrer que même un novice peut 
devenir un adversaire redoutable s'il est bien 
chapeauté. Si, avec tout ça, vous ne voulez pas tenter 
une petite virée spatiale entre deux instances, je ne 
sais pas ce qu'il vous faut. 

Cyd 

















? h r o n i q u e 

@ The Ëlder Scrolls IV Oblivion 

M Mauvais moment, mauvais endroit 



je crois que le prisonnier d'en face est un peu aigri. 
Mais non, je ne vais pas mourir ici. Lui, si. 



|É 1 | | uhh ma tête. Bon sang, il faut vraiment arrêter 
0 ces soirées avec Atomikus et Faskilar, à chaque 
fois ça finit avec un jour ou deuxde rétablissement... 
Ouille. Il me faut un verre d'eau, vite. 

Hum... 

Mais où je suis, moi ? Pas dans ma chambre en tout cas... 
J'espère que je n'ai pas suivi un monstre dans son lit ! 

Ou sur sa paillasse ? Qu'est-ce que c'est que ça ? 

Des chaînes ?! Bon sang, sur qui suis-je tombé ? Ah non, 
j'ai compris ! C'est une prison ! 

Ah, merde. 

Bien, bien, bien, donc je suis en taule. Pourquoi ? Je ne 
sais pas. Impossible de me rappeler ce que j'ai bien pu 
faire hier. Même pas sûr que j'étais avec les deux autres 
idiots. Bon, résumons les faits. Mon nom Fumbelar, je suis 
un Dunmer, un elfe noir, et... c'est tout. Mal barré, moi. 
Tiens, j'entends des voix? Des gardes qui approchent. 

Ils s'arrêtent devant ma grille. Ils ont l'air surpris de me 
voir ici. Ma cellule, « hors limite » ? Ça veut dire quoi, ce 
charabia? 

Voilà t-y pas qu'on me demande de me caser dans un coin 
et de me taire. Bon, je ne vais pas trop l'ouvrir, rapport au 


fait que je ne sais pas trop pourquoi je suis là. J'ai peut- 
être tué quelqu'un ? Je veux dire... quelqu'un d'innocent. 
Bon sang, un passage secret ! Et le vieux là, qui c'est ? Il 
est fringué comme un empereur. Ah, oups, c'est lui, Uriel 
Septim. Hou-là, il me cause en plus : 

- Vous ! Je vous ai vu dans mes rêves ! 

Et moi, dans mes cauchemars. Des assassins, un destin ? 
Il a bu l'empereur ou quoi ? Bon allez, salut papy et à la 
revoyure hein ? Attention à la marche. 

- On dirait que c'est votre jour de chance, me dit un garde 
en laissant le passage secret ouvert. 

Ben voyons ! je me réveille en prison sans aucun 
souvenir, c'est clair que la chance me sourit aujourd'hui. 
Crétin. Néanmoins, je ne vais pas moisir ici, je disparais 
dans le souterrain. 

LONGUE VIE À L'EMPEREUR ! 

Ben mon cochon, c'est pas super bien entretenu, les 
caves de la prison impériale. C'est infesté de rats, de 
gobelinsetd'assassins. Heureusement que j'ai récupéré 
un super katana sur le corps d ' une des gardes de 
l'empereur. Ils se sont fait attaquer par des types limite 


fanatiques et la chef s'est fait tuer. Moi qui les bute avec 
un ou deux coups d'épée rouillée, je ne comprends pas 
comment ils font pour avoir autant de problèmes. Elles 
sont vraiment trop nulles, ces troupes d'élite. On s'est 
croisé plusieurs fois avec le petit groupe de l'empereur et 
il semble qu'ils m'aient pris en affection. Ils m'ont même 
donné une torche. Je l'ai rajoutée à la dizaine d'autres 
ramassées dans le boxon qui règne partout. Ils devraient 
nettoyer un peu tout de même... 

Allons bon, encore une attaque « surprise » des fous de 
Daedra, me voilà seul avec l'empereur et il veut encore 
me parler. Impossible de l'ignorer : 

- Prenez l'amulette des rois et trouvez mon unique fils 
encore en vie. Demandez Jauffre, au prieuré de Weynon, 
il vous aidera. 

Hein quoi ? Mais j'en veux pas de votre babiole, moi ! Ne 
me fourrez pas dans vos histoires, je ne vous ai rien fait ! 
Avant que je n'aie pu lui rendre son bout de verre qui 
brille, une porte dérobée dans le mur s'ouvre et laisse 
apparaître un assassin de plus. Celui-ci se jette sur 
l'empereur et le trucide. Une passe d'armes et je butte le 
vil traître, mais me voilà avec un gros bonnet mort sur les 















Hum, c'est pas moi, j'ai rien vu, j'étais pas là, c'est une horrible méprise, je peux tout expliquer ! 



Ça alors, désolé de ne pas intervenir, mais je suis, comme qui dirait, paralysé 
de stupeur. 



bras. Et le garde qui se ramène ! 

Il me regarde, regarde l'empereur au sol... 

- Oups, on a échoué à le garder en vie. Où est le pendentif ? 
Et il me demande en plus le fourbe ? Il se fout de moi là, 
non ? Ma foi, au point où j'en suis, inutile de baratiner. 

- Il me l'a donné, que je lui dis. 

- Ça alors ! Il devait vraiment vous faire confiance ! 
Respiration profonde... Waouh. On tient un champion, là. 
« Ce n'est pas faux », ai-je envie de lui répondre, mais je 
n'ose pas. 

- Et avec l'aide delauffre, il faut que je retrouve son fils 
caché inconnu turlututu chapeau pointu. 

- Bon, ben, dépêchez-vous, alors ! Tenez prenez la clé 
pour sortir, et courez vite voir Jauffre, loi ! 

Bon j'exagère un peu. luste un peu. Inutile de rester plus 
longtemps, je sens mon Q.l. baisser rien qu'à rester à 
proximité de ce type. 

- Eh ! attendez, vous avez oublié de rendre le katana ! 

Non, je n'ai pas oublié. C'est à moi. Je t'ai trouvé. Je le 
garde. 

- Merci, tenez, prenez cette vieille épée rouillée à la place. 
*lnsérer ici une insulte bien sentie* 


NATURE HOSTILE 

Enfin libre ! L'air pur ! La forêt à perte de vue ! Les petits 
papillons ! J'avais oublié comme le monde était beau ! 
Bon, c'est pas tout ça, mais qu'est-ce que je fais 
maintenant ? Je vais aller explorer les ruines en face, 
ça m'occupera. 

Une minute plus tard, j'aperçois un campement. Deux 
personnes s'y reposent. Je m'approche joyeusement, 
encore tout ragaillardi par ma nouvelle liberté. 

- Holà les amis ! Puis je me joindre à vous pour le dîner ? 

- Arhhh ! 

-Tuvas mourir! 

Wow, pas accueillants les gaillards ! Probablement des 
brigands. C'est vrai que j'avais un peu oublié ça, moi : 
dès qu'on met les pieds hors d'une ville, tout le monde 
attaque à vue dans ce pays, même si tu ne fais que 
passer par là. Une flèche dans le bide et une boule de feu 
dans la figure plus tard, les vauriens sont au tapis. J'en 
profite pour refaire ma garde-robe et pour m'armer un 
peu plus correctement. 

Parfait ! Alors, donjon ou je m'occupe de cette amulette ? 
D'un côté, je ne tiens pas à garder ce truc trop 


longtemps. Mais en même temps, je me taperais bien 
une petite séance de massacre de nécromanciens, 
doublé d'un pillage en bonne et due forme... 

Allez, je ferai ça plus tard. Autant rencontrer Jauffre 
rapidement. 

VOUS ALLEZ RIRE, MAIS... 

Me voilà déjà arrivé ! Il fait nuit et te monastère se dresse 
devant moi. Personne à l'horizon... Je rentre. Un moine 
m'accueille aussitôt et me demande le but de ma visite. 
Je lui dis que j'aimerais parler à Jauffre. 

« Il dort à cette heure, mais ça doit être important, 
vous pouvez aller le réveiller. » 

Euhhhh O.K. Ils ne sont pas trop méfiants dans le coin. 

Ils m'ont tous vu dans leur rêve ou quoi ? Je monte 
l'escalier et je trouve l'homme que je cherche assis 
à une table en train de lire. Histoire de ne pas traîner, 
je lui montre l'amulette du roi. Il semble plutôt surpris. 

- Comment avez-vous eu ça ? Qui êtes-vous ? Que voulez- 
vous ? Qu'est-ce que vous faites ici ? Comment savez- 
vous tout cela ? Qu'est-ce qui se passe ? Qui suis-je ? 
Quand est-ce qu'on mange ? Pourquoi tant de haine ? 



Je vous crois, même sï^^otre histoire semble un 
peu bizarre. Seul l’étrange destin d’Uriel 
Septim aurait pu vous mener à moi avec 
l’amulette des rois. 


Ouais, voilà, c'est le 
destin ! C'est cool, le 
destin, ça marche à tous 
les coups. 



Il était temps d'arriver 
à Kvatch, on dirait que 
le temps se couvre... 




















Tout doux, tout doux, le vieux ! En même temps, je le 
comprends. Tout cela est assez tiré par les cheveux... 

Je lui explique le topo depuis le début : la prison, 
l'empereur, les rêves, les assassins, le meurtre, 
l'amulette et le fils caché. 

« Votre histoire ne tient pas debout et vous êtes 
extrêmement louche, mais je pense que je vais vous 
croire, sinon on va pas faire avancer le schmilblick ! » 

Ça m'aurait étonné aussi. Il ne me répond pas 
exactement ça mot pour mot, mais le cœur y est. 
J'apprends que l'héritier d'Uriel Septim est un prêtre 
du nom de Martin qui officie à Kvatch. Donc, tout ce que 
j'ai à faire, c'est d'aller le prévenir de son sort. Facile. 

Je pourrais aussi bien arrêter de rendre des services 
à présent, vu que j'ai refilé l'amulette au padre, mais 
Kvatch est une ville comme une autre pour chercher 
du boulot. 


RETOUR AU POINT DE DÉPART 


Kvatch *était* une ville comme une autre. Je vous passe 
les détails, mais j'ai dû buter une poignée de Daedras 
dans les ruines de cette cité pour accéder à la chapelle 

r 





démolie. Une grosse partie de la population a été 
massacrée par une grosse invasion venue d'Oblivion et 
le reste se lamente dans un campement de fortune un 
peu plus loin. Par curiosité, j'ai utilisé une de ces portes 
d'Oblivion. C'est pas très fun de l'autre côté, mais ça 
reste vivable. J'ai même réussi à la fermer et gagner un 
bon petit objet magique dans le processus. Dire que le 
reste de la garde, normalement largement plus 
expérimentée que moi, n'a même pas tenté un tiers de 
ce que j'ai accompli. On est dans de beaux draps avec 
des incompétents pareils. Bref, le comte est mort, mais 
la ville est sauve à présent, et je vais parler à Martin. Je 
devrais peut-être réfléchira un moyen de lui annoncer 
cela... Il a l'air déjà un peu secoué par la destruction de 
Kvatch. 

Allez, je me lance: 

- Bonjour Martin, les Daedras ont massacré tes amis et 
rasé ta ville, car tu es le fils caché de l'empereur et ils 
voulaient te mettre la main dessus. Enfin, je ne dis pas 
que c'est de ta faute mais... Non, en fait, je... Oh ! zut. 
Après quelques hésitations qui me donnent l'espoir 
d'être enfin tombé sur quelqu'un de sensé, Martin 


m'annonce que « c'est très bizarre, mais je vous crois ». 
Las, je le ramène au prieuré où je dois affronter 
quelques assassins avant que Jauffre ne réalise que 
l'amulette a été volée. Super. On a l'héritier et plus de 
bijou magique. Si je peux aller le chercher ? Bah ! non. 
Plus tard peut-être. 

Je décide plutôt de me rendre à la cité impériale pour 
trouver du boulot. En fait, je me fais arrêter pour 
meurtre, sûrement à cause du garde de Kvatch que j'ai 
dessoudé sans le faire exprès pendant la reconquête 
du château... Me revoilà en taule. Le plus embarrassant 
finalement, ça sera d'expliquer à l'émissaire de la 
confrérie des assassins que c'était vraiment un 
accident, et que non, je ne veux pas devenir l'un des 
leurs. 

Je vérifie tout de même s'il n'y pas encore un foutu 
passage secret ici. Rassuré, je me couche sur ma 
paillasse et je me repose un peu. 

Enfin tranquille! 

Fumble 






















Complément idéal de votre Preebox. NeufBox. 
Switch 4 Ports 10/100 Mbit/s S Firewall j| 


NOUVEPU 

SUR MISTERGOODDERL.COM 






■Jouez'a Tomb Raider Legend, la jeu du moment; 


PTGEAR WGE» 


Prix Eil caractéristiques modifiables sans préavis - sauf nmissiuns. Prix TTC hors frais de port. Dans la limita des stocks disponibles. Tout la matériel est garanti 2 ans constructeurs. 

Photos non contractuelles. ' Cette offre esl non cumulable et valable jusqu'au ID Juin inclus. Entre/ le onde J0Y5 dans le champ "code de réduction" a l'étape 3/5 du processus de commande. 


LE DESTOCKAGE DES GRANDES MARQUES (0.348 la minute) 

PC - ÉCRANS - LOCICIELS - PÉRIPHÉRIQUES - COMPOSANTS - RÉSEAUX - JEUX VIDÉOS - MP3 - TV - VIDÉO - SON 

Enlèvement gratuit dans vos IZ entrepôts en France : Chilly Ma/arin. Cnignières. Aulnay snus Bois. Bordeaux. Blois. Clermont-Ferrand, lies. Lyon. Marseilles, Nancy. Rennes. Tnulnuse 










































matos 

A N E W S 



le boîtier 


près les portables Ferrari 
d'Acer et les Lamborghini 


d'Asus, ce sont les tours qui 
adoptent des lignes « italiennes ». 

C'est Pininfarina (je ne vous ferai 
pas l’affront de vous rappeler les 
choses qu’il a« commises ») qui 
s’y colle pour la marque Spire 
avec un boîtier au design assez 
joli. On appréciera aussi le 
système d’ouverture, on pourra 
ouvrir la porte droite et faire 
basculer la carte mère pour un 
accès simplifié. Une bonne idée que l’on 
avait vue pour la première fois dans les tours bleues 
des G3 d’Apple au siècle dernier. Côté prix, il faudra 
débourser un peu plus de 100 euros. Le tout est livré, 
comme d’habitude, sans alimentation. 


C’est pas mal, 
mais Pininfarina a quand même fait 
beaucoup mieux que ça... 


Multiplication ! 

vec le nouveau retard pris par Windows Vista 
(on parle de début 2007 dans le meilleur des 
cas), les constructeurs de cartes graphiques sont un 
peu dans l'embarras. C'est que le prochain système de 
Microsoft apportera une version toute fraîche de DirectX, 
la 10. Et comme à chaque fois, c'est une véritable 
aubaine pour vendre de nouvelles cartes. Ce report 
pose des soucis à nVidia et ATI qui hésitent un peu. 
Faut-il lancer comme prévu des cartes estampillées 
« DX10 » cet été ? Ou attendre l'automne (voire le 
début de l'hiver) pour présenter ces mirifiques GPU 
qu'on ne pourra de toute façon pleinement utiliser 
qu'avec Vista ? La question est complexe et les deux 
compères ne semblent pas trop décidés. ATI aurait 
peut-être enclenché le plan B : faire migrer ses cartes 
actuelles vers un nouveau procédé de fabrication, le 80 
nanomètres. Les milieux de gamme, mais aussi le haut 
du panier avec un évasif R590 qui serait un R580 (la 
puce des X1900 XT) cadencé plus rapidement Deux 
déclinaisons prévues, XT et XTX, pour celles qui 
devraient se nommer (roulement de tambour) X1950 ! 

ATI devrait également revenir à une solution de 
refroidissement en un slot pour sa XT. Espérons que tout 
cela sera plus silencieux que les dispositifs actuels... 





L'horloge tourne et les secondes s'égrènent. Les jours 
du Pentium 4 sont comptés pour notre plus grand bonheur. 
La contre-attaque d'Intel est prête et les Athlon 64 
devraient enfin voir arriver des concurrents dignes de leur 
rang. D'autant que les premières caractéristiques sont plus 
qu'alléchantes alors, dans le doute, abstenez-vous 
d'acheter quoi que ce soit ce mois-ci... 

par Ç. Wiz 


RÉCEMMENT, UN ÉVÈNEMENT HORS DU COMMUN 
A DÉBARQUÉ DANS LA VIE DE FUMBLE... 




ssez discret de nos jours, 
le Taïwanais VIA aime à se concentrer 


sur des plates-formes originales et 
différentes. Il s'agit de ses processeurs 
« Eden », des puces à très basse 
consommation (7.5 Watts pour 1.5 GHz) 
dédiées aux usages embarqués (platines 
de salon, routeurs, etc...). Pour 
accompagner tout cela, VIA propose 
ses propres chipsets. C'est de ce côté 
qu'il y a de la nouveauté avec une puce 
baptisée CX700. Alors que l'on a 
généralement besoin d'un jeu de deux 


puces (un northbridge et un southbridge), 
VIA intègre le tout dans un espace ultra- 
réduit avec une bonne dose de 
fonctionnalités. Jugez plutôt : contrôleur 
vidéo intégré, port AGP, gestionnaire 
mémoire, codée audio (l'excellent Vinyl 
Audio), Serial ATA II et USB. Il ne manque 
guère que le réseau. Certes, nVidia 
propose déjà des nForce en une seule 
puce, mais uniquement lorsqu'il s'agit 
des processeurs AMD (les versions Intel 
des nForce utilisent toujours deux puces)... 



u -T ^ 

- 

Wtl 

? m 



\ 

v *y 

n 

•m 

via 

CX700 ES wrv 

0336CD TAIWAN 


?J»0000891©f)g 

n 

n 

I 

5 

k 

1 J n 

I «» 

Kl 


Une puce tout en un et en prime, elle est toute petite. 

































a lors que les cartes mère Socket 775 actuelles 

sont toutes incompatibles avec les Conroe (laissant 
dans l'expectative ceux qui auraient pu s'en procurer 

un...), voilà que VIA annonce un nouveau chipset pour le 
futur processeur d'Intel. Le PT890 gère tout ce qu'il faut, à 
savoir la gestion de la mémoire DDR2 800 MHz et la fréquence 
de bus à 1066 MHz. On notera tout de même que VIA propose 
au besoin la compatibilité avec la Ram DDR traditionnelle (avec, 
on l'imagine, des performances bien en dessous). Seul bémol, 
le Taïwanais suggère de lier cela avec son « southbridge » VT8237, 
un vieillard de trois ans. Allez, ils arriveront bien à sortir leur VT8251 
un jour. À côté de Duke Nukem Forever, il est presque à l'heure... 


Fermez les yeux si la différence d'âge 
dans les couples vous gêne... 




■■ n attendant les disques durs hybrides 
Hi équipés de plusieurs gigas de mémoire 
flash, le monde du stockage continue son 
petit bonhomme de chemin. Tbujours pas 
d'application à grande échelle des 
technologies dites perpendiculaires, 
il s'agit ici « juste » de nouveaux 
modèles chez Hitachi. Des Deskstar 
T7K500 qui seront disponibles dans 
des tailles vertigineuses puisque la 
plus faible capacité sera de... 

250 Go ! Avec 500 Go presque 
« classique » pour le haut 
du panier. Le tout est réalisé 
avec de nouveaux plateaux 
capables de tenir chacun 
160 Go (contre une grosse 
centaine précédemment). 

À noter qu'Hitachi proposera une 
nouvelle technologie de surveillance 
thermique pour éviter les données 
corrompues. Joie ! 


Mais que fait 

AMD ? 

p as la peine de vous le rappeler, le petit Poucet américain 
' domine son concurrent de la tête et des épaules lorsqu'il 
s'agit de jouer. Ce n'est pas nouveau, cela dure même depuis un 
bon moment Avec toujours les mêmes produits, des Athlon 64 qui 
n'évoluent que par très petites touches, à savoir des changements 
de finesse de gravure et de (petits) bonds en fréquence. Reste que, 
sur tous ces points, AMD commence à accumuler du retard. Le plus 
rapide de ses Athlon culmine à 2.8 GHz, c'est certes très bien, mais 
cela ne fait que 600 MHz de plus qu'un FX-51 que je vous 
présentais en... octobre 2003 ! Côté procédés de fabrication, Intel 
en est au 0.065 nm et P ar le déjà de 0.045 alors qu'AMD stagne en 
0.09 (au même niveau que TSMC qui produit les cartes graphiques 
des deux frères ennemis). AMD annonce aujourd'hui qu'il proposera 
ses premiers processeurs en 0.065 nm pour la deuxième moitié de 
l'année. Pour la montée en fréquence par contre, rien de très précis 
et l'on ira chercher des performances (avec un peu de chance) 
du côté du support de la DDR2 (rectification, il faudra beaucoup 
de chance). Ils ne savent peut-être pas qu'lntel s'est réveillé ? 


JOYSTICK (m 
























mates 

■4 N E W S 


Je suis persuadé que personne n'ose lui dire qu'il est 
ridicule avec la barbe... 



Le retour 

des BitBoys 


■ es plus célèbres comiques troupiers 
finlandais sont de retour ! Ceux qui 
devaient révolutionner le monde de la 3D 
avec leurs Glaze3D et autres pipowares. Ils 
s'étaient ensuite retranchés sur le segment 
des puces pour téléphones portables avec 
des « Acceleron » dont la disponibilité dans 
des produits bien réels aura été au moins 
aussi évasive. Depuis, ATI et nVidia se sont 
engouffrés sur le marché des graphismes 
mobiles avec plus ou moins de bonheur 
(nous ne parlerons pas de la Gizmondo, 
par charité). Les BitBoys 
reviennent aujourd'hui 
avec un concept encore 


plus impressionnant : l'accélération 
vectorielle. Plus fort qu'un processeur 
physique, ce sont les courbes de Bézier 
et autres lignes qui se voient accélérées. 

Quand on pense qu’ils ont 

. réussi à convaincre 
, Nokia d'investir quatre 
] millions d'euros dans 
'leur entreprise avec ça. 







bonjour au fils spirituel du Pentium M, lui- 
même descendant direct du Pentium 3 qui fut 
en son temps un excellent produit. Je vous 
épargne (pour l'instant) les détails trop 
techniques, mais ceux que l'on baptise « Core » 
misent tout sur l’efficacité : tirer le meilleur de 
chaque cycle d'exécution. Vous ne serez donc 
pas étonnés d'apprendre que les fréquences 
n'iront guère au-delà des 2.6 GHz (si l'on met 
de côté la version « Extrême Edition »). Les 
modifications internes sont assez nombreuses, 
avec des choses aussi variées et alléchantes que 
de la « macro fusion », des unités de calcul 
128 bits ou des solutions innovantes en matière 
de gestion de mémoire. C'est assez radical 
et l'on se retrouve avec un processeur capable 
d'exécuter un grand nombre d'instructions 
en simultanée (jusqu'à 6 par cycle d'horloge). 
Pour comprendre les implications de ces 
avancées, il faudra patienter un peu pour que 
je vous explique ça en détail dans un prochain 
numéro. Conscients que la consommation 
électrique est un peu partie dans tous les sens 
ces deux dernières années (la faute surtout aux 
cartes 3D, même si les Pentium D n'ont pas 


grand-chose à leur envier), les ingénieurs 
d'Intel ont également inclus des fonctionnalités 
originales de gestion de l'énergie. Pas vraiment 
surprenant, vu que ce sont les équipes qui ont 
conçu les processeurs mobiles qui se sont 
occupées de développer la nouvelle 
architecture « unifiée » d'Intel (elle sera 
commune aux serveurs, machines de bureau 
et portables). 

On trouve par exemple plusieurs sondes 
thermiques à l'intérieur du processeur 
et la capacité d'en arrêter de gros bouts, 
indépendamment des modes d'économie 
d'énergie que l'on connaît sur les Centrino. 

On peut ainsi éteindre les unités de calcul en 
virgule flottante ou la partie qui sert à décoder 
les instructions lorsqu'elles se tournent les 
pouces. L'Américain nous a même montré 
un « Merom » (la version portable du Conroe, 
prévue pour la fin de l'année) sous une tente 
en plein soleil (le boîtier était effectivement 
brûlant) qui fonctionnait gaiement, ventilateur 
éteint. Les petits gars d'Intel ont le sourire 
jusqu'aux oreilles, nous saurons si tout cela 
est justifié... très prochainement. 


■H ous entendez ce bruit de bottes ? C'est le 
B retour de l'armée, celle des gens tout bleus 
qui ne rigolent pas vraiment. Mais... Attendez ! 
J'entends des rires ! Ils sont de TRÈS bonne 
humeur, là. Ça cache quelque chose... 
Décidément, on aura rarement autant rigolé 
à un enterrement. Celui du P4 est festif chez 
Intel... À bout de souffle, ce CPU était incapable 
de rivaliser avec les Athlon 64 d'un AMD qui 
n'a pas fait grand-chose depuis pour creuser 
l'écart. L'autre Américain s'est reposé sur ses 
lauriers, un peu trop confiant peut-être. Car 
voilà que le successeur officiel du P4, le 
« Conroe », est aux portes de la rubrique Matos, 
mon petit doigt me dit même que son test dans 
ces colonnes est imminent. Faisons tout de 
suite table rase des discours marketing : ce n'est 
pas la fusion d'un Pentium 4 et d'un Pentium M 
(pardon, Core Duo, les processeurs pour 
portables). Exit le P4, merci d'être venu, et dites 


L'Empire 




contr&attaque 


Un train d atterrissage de Boeing 
traînait dans les allées du dernier 
IDF... Une métaphore ? 


La plate-forme « Merom » d'Intel 
sous la chaleur : le ventilateur ne 
tourne même pas... 











publicité - publicité - publicité - publicité - publicité - publicité - publicité - publicité - publicité - publicité - publicité 


Flashée en plein excès de 



L’ASUS EN7900GT TOP COMBINE PERFORMANCES EXPLOSIVES ET FONCTIONS 
UNIQUES... ET EST LIVRÉE AVEC LE JEU “PETER JACKSON’S KING KONG” 


L es solutions graphiques haut de gamme vont souvent de pair avec des problèmes 
de surchauffe. Et ce plus spécifiquement avec les “hardcore gamers” qui sollicitent 
leur carte graphique en permanence. La récente introduction de la EN7900GT TOP 
par ASUS apporte une solution concrète à ce problème grâce à une conception de dissi¬ 
pation aussi fine qu’efficace et sur une bonne couverture de la mémoire permettant une 
réduction significative de la température tout en préservant un excellent niveau de perfor¬ 
mances. 

La performance est au centre des préoccupations lors du développement d’une 
EN7900GT TOP. Les fréquences de référence d’une 7900GT classique sont de 450 MHz 
et de 1,3 GHz pour le GPU et pour la mémoire respectivement. La version TOP de chez 
ASUS atteint 520 MHz pour le GPU et 1,44 GHz pour la mémoire.Cette élévation des fré¬ 
quences apporte le surcroît de performances qui feront la différence en haute résolution 
et avec des textures jouissant du maximum de détails.Le jeu avec un grand J en somme. 
Et pour vous y faire goûter, cette série de cartes est livrée avec le jeu “Peter Jackson's 
King Kong: the full édition Official Game of the movie.” 

Refroidir, refroidir, refroidir ! 

Pour offrir une stabilité maximale à haut niveau de performances, l’EN7900GTTOP 
repose sur un système de dissipation thermique capable de supporter la température 
d’un GPU à pleine charge. De plus, le système de refroidissement recouvre aussi les 
puces de mémoire et permet une évacuation directe de la chaleur des puces mémoire. 
Bien refroidis, les composants critiques que sont le processeur graphique et la mémoire 
supporteront mieux et de façon plus stables les dégagements thermiques générés par 
une charge maximale pendant de longs moments. C’est à cette seule condition que per¬ 
formances et stabilité peuvent faire bon ménage. Cerise sur le gâteau, le système de 
refroidissement de la EN7900GT TOP est fin, et la carte n’occupera qu’un seul Slot en 
épaisseur. La ventilation générale de votre boîtier n’en sera que plus efficace. Plus besoin 
d’avoir une carte occupant deux slots d’épaisseur pour avoir une carte à la fois efficace 
et bien ventilée. 

Des performances améliorées 

En plus de sa conception ingénieuse, l’EN7900GT TOP offre de bonnes capacités d’over- 
clocking afin de satisfaire les hardcore gamers et de délivrer les performances graphi¬ 
ques les plus ultimes. Supportant une sortie TV haute définition et gérant l’anti-aliasing de 
la manière la plus fluide afin de fournir des effets visuels aussi réalistes que possible, 
l’EN7900GT TOP se base sur le Microsoft DirectX9.0 Shader model 3.0 et exploite par¬ 


faitement les capacités visuelles de cette technologie. Avec cette carte dans votre PC, 
vous pourrez profiter à pelin des jeux les plus récents et de leur profusion d’effets visuels 
inaccessibles à beaucoup de cartes, tout en conservant le privilège d’une excellente réso¬ 
lution. L’EN7900GTTOP est capable de faire cohabiter performances et confort. 

Une expérience de jeu vraiment complète 

Afin de toujours satisfaire les utilisateurs les plus exigeants, ASUS apporte son savoir 
faire technologique et offre des “plus” rendant l’usage de la carte encore plus agréable. 
Au nombre de ces apports on compte le Game Face Messenger, solution logicielle per¬ 
mettant à huit joueurs de se voir et de communiquer pendant le jeu pour affiner sa stra¬ 
tégie de groupe, par exemple. La technologie Splendid, intégrée au pilote des cartes gra¬ 
phiques ASUS, permet d’optimiser la qualité de l’image. Intéressante pour les joueurs, 
l'Instant Game Replay rend possible et facile l’enregistrement de séquences de jeu en 
fichiers vidéo MPEG4 pour pouvoir les repasser ultérieurement et les analyser à tête 
reposée. Et lorsque vous arrêtez de jouer, votre carte graphique peut encore travailler 
pour vous: activez l'ASUS Video Security Online et surveillez une zone spécifique de 
votre bureau pour vous assurer que personne ne viendra toucher à vos affaires... en cas 
de tentative, l’intrus serait aussitôt détecté. 

Puissante, confortable, bien conçue, l’EN7900GT TOP a tout pour plaire et possède tous 
les atouts pour vous faire passer les meilleurs moments ludiques devant votre PC. Vous 
ne regarderez jamais plus un jeu vidéo comme avant, appréhendant les “lags” ou les fai¬ 
bles définitions et les bas niveaux de détails pour gagner en fluidité. Laissez-vous aller... 
et profitez de l’incroyable potentiel de l’ASUS EN7900GT TOP. 


Fréquences de fonctionnement 























mat r s 

TEST 



C'est bien connu, tes processeurs 
pour PC portables sont lents 
et totalement inadaptés au jeu. 

Enfin ça, c'est pour la théorie, 
car avec le Core Duo, Intel 
s'est décidé à revenir dans la course 
aux performances. Le monde 
à l'envers ? Pas tellement... 

C Wiz 


BON. AUX SUIVANTS... 
MONSIEUR ATOMIC ET... 
UN GRILLE PAIN ?! OUAH.. 
ON VOIT DE CES TRUCS 
DANS CE METIER 


Malgré une taille réduite, il ne manque rien à cette carte mère 
en termes de fonctionnalités. 


Intel Core 

Duo 2.16 GHz 

Préparer 

LE TERRAIN 



Les Core Duo continuent d'utiliser les 
anciens sockets des Pentium 4, à une 
broche près. 


A u milieu du vide intersidéral représenté par la 
technologie VIIV, on trouve tout de même un 
concept alléchant : celui d'utiliser des processeurs 
mobiles en dehors des portables. Cela permet, entre 
autres, d'éviter de se retrouver avec une énorme boîte 
de plus dans son salon, avec un bruit de ventilo en 
prime. Comme beaucoup de bonnes idées, elle était 
réservée jusque-là aux OEM, les partenaires d'Intel 
qui assemblent eux-mêmes leurs machines. C'était 
sans compter sur Asus qui nous propose aujourd'hui 
la première carte mère compatible avec les Core Duo. 

Pour ceux qui seraient passés au travers 
du battage médiatique, le Core Duo est 
la nouvelle puce dédiée à la plate-forme 
Centrino d'Intel. Il remplace celui qu'on 
appelait Pentium M en apportant la grande nouveauté 
du moment : le dual core. Développé par le centre de 
recherche israélien d'Intel, le Core Duo prend le 
contre-pied total du Pentium 4, au point que certains 
le voient comme le véritable successeur du Pentium 3. 
Vous connaissez probablement l'histoire du P4, 

Intel était agacé par le lancement des Athlon et 
souhaitait se démarquer d'AMD en jouant sur l'échelle 
qui marque l'esprit des acheteurs : le sacro-saint 
mégahertz. Intel a donc fait un certain nombre de 
sacrifices dans la conception de sa puce pour pouvoir 
monter très vite très haut. 


La fuite 
dans le 
mur 


Avec le Pentium M et le Core Duo, l'idée 
est différente. Monter haut en mégahertz 
n'a aucun avantage en dehors du 
marketing. Premier problème : on 
consomme énormément de Watts et fatalement, 
on dissipe beaucoup de chaleur. Pas vraiment idéal 
pour un portable. Second souci, on est obligé de 
ralentir le temps de traitement des opérations. 

On parle de « pipeline », une sorte de file d'attente 
qui regroupe toutes les fonctionnalités de décodage 
des instructions. Elles doivent y attendre patiemment 
leur tour avant de pouvoir être traitées. Avoir un 
long pipeline pose quelques problèmes pour les 
architectures des Pentium que l'on qualifie de 
« Out Of Order ». Les instructions ne sont pas 
exécutées dans l'ordre, le processeur va tenter de les 
classer pour pouvoir traiter le tout encore plus vite. 
Un peu comme si, en faisant la vaisselle, vous 
décidiez de trier les couverts pour les laver avant 
les assiettes. Cela ne cause pas trop de souci dans 
votre évier, mais dans le monde de l'informatique, 
on ne peut pas tout inverser. De la même manière 
qu'il est impossible de permuter une addition et une 
multiplication, le processeur se doit de garder une 
certaine cohérence dans les opérations qu'il effectue. 
Il se retrouve donc à faire des paris, des spéculations. 
Et quand il se trompe ? Il faut tout reprendre 
du début (en vidant le pipeline). 























3D MARK 2005 par défaut» 1024 x 768 


PC MARK 2004 


Athlon FX-55 


Athlon FX-55 


Athlon X2 4800+ 


Athlon X2 4800+ 


Athlon FX-60 


Athlon FX-60 


La carte mère au nom ' w» l« 1 r / 

imprononçable fournie ir 

par Asus ne manque . 1 £._ J * 

pas d'intérêt. ^ .. 

On passera sur \ J i _ 1 ^ jj^H 

l'autocollant VIIV pour La,-—- Mi .. 

parler des spécifications. Malgré son format Mini ATX, on a droit à un port PCI 
Express i 6 x (accompagné d'un îx) ainsi que 2 ports PCI. Côté intégration, il y a 
le choix, avec de la vidéo intégrée, un codée HD audio supportant l'encodage 
Dolby Digital et toutes les connectiques imaginables (S/PDIF optique et coaxial, 
Firewire, USB). La surprise du chef ? Un port eSATA qui permettra de connecter 
un disque Serial ATA externe. À noter que le radiateur processeur est fourni 
avec la carte mère, plutôt pratique tant il est introuvable. Comptez environ 
120 euros pour le tout. 


:hassis 


Côté chipset, l'iç^sGT est accompagné de TICH7M. 


Très capricieux, PC Mark 2004 
a refusé de nous donner un score 
processeur pour notre Core Duo... 



Et on 
recom¬ 
mence 



Spécification 

Oenuine Irtefljî J CPU T2800 @2.180» 

Family 

S Mbde! 

E Stepptag 8 

E*. Famrtf 

O ExMWOdef 

0 Révision CO 

■*" 

MMX.SSe.SSE2.SSe. 


GOCkS 

CcreSpeed 

234*3rnz 

-Cache..— 

Lt Data 35X8ytes 

MJtpter 

x130 

Code 3îKBytes 

F5B 

ISO 3 MHZ 

Levai 2 2048-<Bytet 

SosSeeed 

»2î3tlMz 


-rccessof SetecScn CPU Fl (dre î) jjJ tfCD ; 0 

Version 1 33 

CPU-Z 


1 * 1 


Tentative d'overdocking peu fructueuse, 
ta faute à nos barrettes mémoire peu 
coopératives... 


Intel fait table rase de toutes ces concessions 
et revient au pragmatisme avec des règles 
simples : tirer le maximum de performances 
de chaque cycle d'exécution. Et donc, 
récupérer tout ce que l'on peut de chaque Watt 
consommé. Le Core Duo dispose d'un pipeline court 
(14 étapes contre une trentaine pour les Pentium 4) et 
■ne monte pas très haut en fréquence. Face aux 3.8 GHz 
d'un Pentium 4, on se contentera de 2.16 GHz. On 
profite toutefois d'un généreux cache de 2 Mo capable de 
partager son contenu entre les deux cores. On évite ainsi 
la redondance. Côté SSE, on en est à la version 3 et il n'y 
a guère que le 64 bits qui réponde aux abonnés absents. 
On y trouve même la virtualisation, une technologie qui 
permettra de faire tourner plusieurs systèmes 
d'exploitation en simultané sur une même machine. 

Le tout à pleine vitesse (on peut donc imaginer utiliser 
un Linux comme pare-feu pour protéger son Windows). 
Tbut cela nécessite cependant un support au niveau de 
l'OS pour fonctionner parfaitement. On attendra donc 
Vista pour pouvoir jouer pleinement avec... 


Si l'on met de côté les performances 
mémoire, assez faibles à cause de la DDR2, 
c'est une véritable correction que le Core 
Duo inflige au Pentium 4. Le FX-60 d’AMD 
en prend même pour son grade. Les scores 3D Mark sont 



particulièrement impressionnants lorsque l'on considère 
la faible vitesse à laquelle tourne le processeur. Tbut cela 
se trouve vérifié dans Doom III et Need for Speed Most 
Wanted ou le Core Duo lamine (de quelques centièmes) 
la concurrence. Certes, il faudra débourser plus de 
600 euros pour se l'offrir, mais les bêtes de course que 
l'on a en face ne coûtent pas moins cher. À la vue de ces 
chiffres, on comprendra sans surprise qu'Intel ait décidé 
de confier le développement de ses prochaines puces 
aux parents des Core Duo. Si l'on considère les multiples 
optimisations d'architecture, les 4 Mo de cache et la 
fréquence attendue de 2.6 GHz, le Conroe est bien parti 
pour marquer les esprits. Quand on vous disait qu'ils 
étaient remontés chez Intel... 


Jeux en 1600 x 1200 (sans AA, sans AF) 



Doom III NFS:MW 



















































Western 

Digital* 


Î5ATA2 ULL 

I 6 OG 0 85 ;€ 
200GO 96T€ 

:*.50Go 102΀ 


DDR2 

533MHz 


CORSAIR 


!>ata 2 Seagate 

I 6 OG 0 87 4 €i 
200Go 97i€l 

250Go 1 oolct 


256Mo 33.€ 

512Mo 61 f€ 

IGo 1191€ 


256Mo 

512Mo 

IGo 


Graveur DVDtRW Black 
Double couche 
16x8x(±R9) 


* Nvidia GeForce 

6600 Silencer 256Mo 11 5 f € 
6600GT Silencer 256Mo 185 € 
7600 GT 256Mo 222 € 
7800 GTX 256Mo 559*€ 
7900 GT 256Mo 333*€ 
7900 GTX 512Mo 579*€ 


ND-4571 

Aoneer 

DVR-111 


«VIDIA. 


Cation 


Appareil photo 
numérique 

PowerShot A430 Silver 1 69.€ 
Digital Ixus 65 3591€ 


FP91GX 299)€j 

Moniteur LCD 

19" T905 279j€j 
17” FP71G+ 239i€i 

aALShop 


Carte mère AMD 
K8NF4G-SATA2 59.C 
Dual-SATA2 65l€ 


site internet 


aAT^Nancy 


# Nancy 




#Lyon 


KIT Upgrade AMD 


http://www.aatshop.com 
08 71 27 02 51 

commerciai@aatshop.fr 

sav@aatshop.fr 


^2 rue Raymond Poincarre 54000 Nancy 
03 83 94 09 64 nancy@aatshop.fr 


boulevard Clemenceau 21000 Dijon 
03 80 72 01 32 dijon@aatshop.fr 


59 avenue grammont 37000 Tours^ 
02 47 05 92 92 iwt@wanadoo.fr ■ 


22 avenue Jean Jaurès 69007 Lyon 
04 78 58 53 58 lyon@aatshop.fr 


4 Puissant, 

1 i-tîi/îté op 

t imales 

| connectivirewK 


CRÉATIVE M 

*• « . 

*• ♦ • 

Carte son " 


Sound Blaàter X-Fi 

XtremeMusic 

11 9i€] 

Platinum 

175΀| 

Fatallty FPS 

219IC1 

Elite Pro 

L 

299l€j 




asus K8V-X SE 

asus A8N-E 

► AMD Sempron 2600+ 

+ amd XP 64 3000+ 

* 512MO DDR-400 

+ 1024MO DDR-400 


90® (B 































□ r 


AAT ; 



m 



è) La config' "Jeu Ultra 



Boitier 
processeur 

PC-3200 400 MHz, carte graphique 
128Mo PCI-Express, disque dur 
7200trs 8Mo de cache, graveur DVD±RW ND-4551 16x, 

clavier Deluxe Keyboard , souri s m 


MX518 , kit d'enceintes S100 blanc et bien plus 

d’options disponibles sur notre site internet... r ei 30940035 


Radeon X800 


Noir/Silver, 
IGo 
GTO 51 2Mo, 


KINGSTO 


ND-4551 


200Go SATA 8 M 0 de cache, graveur DVD±RW 
16x noir, clavier Deluxe Keyboard , 

MX518 , kit d'enceintes 


LOGITECH 


et bien plus d'options sur notre site internet. 




aATShop Jeu KO 




ANTEC 


AMD 


LOGITECH 


ISLi 

, MULTI GPU 
<» TECHNOLOGY 


> 




SOS 




CORSA IR 


ref : 30940026 


A8N-SLI 

mémoire 

GeForce 


SLK 2650 BQE , carte mère 
Deluxe , processeur Athlon 64 3500+ , 

1 Go DDR-400, carte graphique 
7800GT 256Mo PCI-Express, disque dur 
SATA , graveur DVD±RW ND-4551 , clavier 

Internet Pro Keyboard , souris^^^^^^^MMX-51 8 et bien 


plus d'options disponibles sur notre site internet.. 


200Go 


Boitier ANTEC SLK2600AMB gris 
métalisé, GIGABYTE K8N-SLI , 

processeur AMD Athlon 64 3500+ . 

KINGSTON IGo PC-3200 400MHz, ASUS 
GeForce 6600 GT 256Mo PCI-Express, 
disque dur MAXTOR 300Go SATA 7200trs 
16Mo de cache, graveur DVD±RW NEC 
ND-4551 16x noir, kit clavier/souris 

MICROSOFT, kit d'enceintes LOGITECH 
S100 blanc et bien plus d'options 
disponibles sur notre site internet 



Les options disponibles... 


Multifonction EPSON RX520 .196€ 

Imprimante CANON IP 5200 .142€ 

Webcam LOGITECH QuickCam Fusion .79€ 

Enceintes CREATIVE T6060 .69€ 

Moniteur BENQ FP91GX .299€ 


Logiciel WINDOWS XP PRO SP2 .159€ 

Clavier LOGITECH MX5000 .130€ 

MiniDigitalTV USB TNT ADS-TECH .59€ 

Dissipateur carte graphique ZALMAN zmsoo .33C| 
Installation système d'exploitation .60€ 


* Voir sur notre site. ** Pour 1€ de plus, une clé USB 128Mo offerte 

Tarifs du 27/03/2006 susceptibles d'être modifiés à tout moment. Photos non contractuelles. Offres valables dans la limite des stocks disponibles 
























































































matôs 



Ageia PhysX 

La physique, c'est 

FANTASTIQUE ! 


À l’occasion de l’arrivée des premières cartes PhysX d’Ageia, 
nous avons décidé de revenir sur l’intérêt de la physique dans les jeux 
et sur les différentes initiatives proposées par l’industrie. 

Accrochez-vous, ça décoiffe... 


ALLO C-WIZ ? OUAIS. ON VIENT DE 
ME LIVRER DU MATOS BIZARRE. 
JE SAIS PAS OÙ ÇA SE BRANCHE 


3D Mark 2006 compatible 
PhysX ? Oui et non, le 
benchmark utilise le 
middleware, mais ne profite 
en rien du matériel. PhysX 
joue de la confusion 
des noms... 



Score 3DMAHK os 


5016 3DMarks 

SM2.0 Score: 2302 

HDR/SM3.0 Score: 2600 

CPU Score: 989 

Submil: Vour Results... j 

Submit to view and compare your benchmark resuit 
details online using the Online ResultBrowser 

Det ails... j | To Excel j | Save as... j 

Close J 


S i l’on en croi 
joueurs doiv 
processeurs pour 
rejoints par un qu< 
aux calculs dits d 
Vraie bonne idée 


Il n’y a 
pas 
qu’une 
physique 


le service marketing d’Ageia, les 
ont désormais disposer d'un trio de 
pouvoir s’amuser. CPU et GPU sont 
asi mystique PPU, une puce dédiée 
e physique (Physical Processor Unit), 
ou échec annoncé ? 

Reveriez, je ne vais pas vous barber avec 
de la ohysique nucléaire ou autres théories 
quantiques. Il s’agit ici de distinguer deux 
types de calculs assez différents dans les 
jeux. Non pas par les opérations mathématiques, mais 
par les usages qui en sont faits. Une catégorisation 
faite par Havok (jet que nous reprendrons gaiement 
dans cet article) képare la physique dite de gameplay 
de celle dite d’effets. Soyons concrets : vous lancez 
une grenade qui Iva rebondir sur une route pavée 
avant d'exploser. Vous calculez précisément la 
manière dont elle va ricocher : c’est de la physique 
de gameplay, l’emplacement final de l’explosif aura un 
impact direct sur vos ennemis. Vous modélisez ensuite 
l’explosion (mouvements et taille des flammes, coups 
de vent) pour la rendre la plus réaliste possible : c'est 
de la physique d’effets, cela n’affecte que votre écran, 
un peu comme si vous jouiez avec des détails 
graphiques plus élevés. 

Vous vous demandez peut-être pourquoi l'on fait cette 
distinction. Prenons le cas d’un titre multijoueur. 

Tbus les participants doivent utiliser la même 




























Un patch pour Bet on Soldier utilisera la carte PhysX pour rendre les flammes plus réalistes... 




Les jeux modernes utilisent 
des «threads» pour 
déporter les calculs 
de la physique sur d’autres 
cores. Ici, c’est Intel qui 
met en avant la beauté 
de Black & White 2... 



100 ms 




Des tuyaux qui s’écroulent, le genre d’évolution de gameplay qu’Ageia espère voir arriver. 


physique de gameplay, sous peine de causer des 
soucis évidents d'équité. On doit s'aligner sur la moins 
puissante des configurations, impossible d'avoir des 
niveaux de calcul différents comme l’on a dans le 
monde de la 3D. C’est l’un des plus gros problèmes 
posés à Ageia et à son PhysX. 

Si, dans ces applications, la physique est 
multiple, dans les mathématiques, 
il y a une certaine unité. Il s'agit de 
calculer des mouvements et des 
déformations. Des systèmes de forces (pensez à la 
gravité, la pomme qui tombe) qu’on résout avec des 
objets mathématiques comme des vecteurs et des 
matrices. Je m’arrête là dans les détails, le but était de 
mettre en exergue un petit air de famille avec quelque 
chose que l’on connaît déjà. Des points dans l'espace, 
une représentation en trois dimensions... Cela 
ressemble comme deux gouttes d’eau aux calculs 
effectués par nos cartes graphiques ! Stupeur... 

Cela veut-il dire que l'on pourrait utiliser nos trop 
chers afficheurs 3D pour calculer de la physique ? 

Oui, et contrairement à ce que certains pourraient 
vous faire penser, cela se fait déjà (dans certains cas 




très précis). Les « shaders », ces petits programmes 
exécutés par la carte graphique pour réaliser les effets 
visuels sont tout à fait capables d'inclure quelques 
opérations supplémentaires pour modifier le 
comportement des objets. Quelques titres utilisent 
cette technique, souvent avec parcimonie, tant elle 
est complexe. Cela se limite généralement à animer 
de l'eau en déformant sa surface pour obtenir un 
meilleur réalisme. Notez qu’il s’agit systématiquement 
du second typfTde x physique, celle dite d’effets. Havok 
travaille actuellement sur une bibliothèque dédiée aux 
puces graphiques Shader Model 3.0 qui permettrait 
d’intercaler encore plus simplement des calculs 
physiques au milieu de la 3D. Cet Havok FX 
(formidable jeu de mots) est cependant loin d’être 
disponible. Son application ne sera pas non plus sans 
poser problème, tant il y a de différences de 
performances entre deux cartes SM 3.0 (GeForce 6200 
TUrbo Cache et Radeon XI900 XTX, même combat !) 
et parce qu’il est hors de question d’amputer de la 
puissance graphique à ces produits. ATI propose de 
son côté, sur son site dédié aux développeurs, des 
exemples qui utilisent une fonctionnalité inédite de 
ses GPU, le R2VB (Render To Vertex Buffer). C’est en 
réalité une astuce au niveau des pilotes : il s'agit de 
prendre les résultats des calculs à la sortie des pixel 
shaders pour les réinjecter plus tôt dans le pipeline 
graphique. Ce qui permet de réaliser un certain 
nombre de simulations physiques. Malheureusement, 
comme nVidia ne propose pas d’équivalent, ces 
démonstrations risquent de ne pas se retrouver dans 





















y 


A D O s s 


E R 



Ne vous laissez pas impressionner par la taille de la puce, elle est due, entre autres, au procédé 
de gravure en 0.13 micron. 


de vrais jeux. Toutes ces méthodes sont intéressantes, 
mais, vous l’aurez compris, nous ne parlons que de 
physique d’effets. Il se pose une question brûlante : 
comment fait-on pour le reste ? 

Si Half-Life 2 a lancé la mode de la 
physique, le fait est que de nombreux jeux 
en mettaient en œuvre auparavant. Dans 
des modèles simplifiés, un «rocket jump» 
à la Quake 3 où l’on tire une roquette sur le sol pour 
sauter plus haut relève de cette science. Il en va de 
même pour les systèmes de particules qui servent 
un peu à tout (fumée, explosions, plasma). Le titre 
de Valve était différent puisqu’il était l’un des premiers 
à utiliser une bibliothèque dédiée aux calculs 
physiques (dans ce cas précis, Havok). On parle de 
middleware, des logiciels intermédiaires mis en œuvre 
par les développeurs de jeux pour faciliter leur travail. 
Les programmeurs n’ont ainsi plus besoin de 
réinventer la roue et peuvent se concentrer sur autre 
chose. Il existe à ce jour deux middlewares dévolus 
à la physique : Havok et PhysX (anciennement 
Novodex). Ils utilisent tous les deux le CPU pour 




Use mouse and arrow keys to change view 


Au milieu du «runtime» 
PhysX, une (toute) petite 
démonstration avec 
des cubes... on est loin 
des 533 ooo collisions 
par seconde annoncées. 



Les jeux qui seront compatibles avec le matériel PhysX nécessiteront l'installation 
d’un fichier spécifique, que vous disposiez ou non de ladite carte. 



réaliser leurs calculs. Simple et efficace, après tout 
il faut bien qu’il serve à quelque chose. Alors, 
quel est donc l’intérêt d’un processeur de plus ? 

Jouer sur PC, c’est souvent se lancer dans une course 
effrénée à la puissance. Des jeux qui repoussent 
à chaque fois les ressources matérielles et en 
demandent toujours plus. L’accent est cependant 
systématiquement placé sur la carte graphique : 

ATI et nVidia nous proposent en moyenne un 
nouveau haut de gamme tous les 6 mois, poussant 
en avant les mises à jour. Et l’on oublie un peu trop 
souvent le processeur. Si l’on met de côté les dual 
core, ces chères petites bêtes n’ont pas trop bougé 
ces trois dernières années. Une stagnation des 
performances qui fait que l’on pense rarement qu’ils 
sont les maillons faibles de nos configurations. 
Cependant, si vous suivez avec attention la rubrique 
matos, vous aurez pu voir que les cartes graphiques 
haut de gamme sont de plus en plus difficiles à mettre 
en défaut. Il faut monter en résolution et activer tous 
les effets pour espérer les voir plier un genou dans 
beaucoup de jeux. Car il arrive assez souvent qu’elles 
se tournent les pouces, la faute, vous l’avez deviné, 
en revient au processeur. 


L’équation processeur - carte graphique 
est assez difficile à expliquer. Certains 
tenteront de vous convaincre qu’il faut 
trouver un équilibre entre les deux et qu’il 
ne sert à rien d’avoir un CPU dernier cri quand 
on a un GPU qui couine. Tout ceci repose sur un fond 
de vérité, mais la pratique est plus complexe. 


Surme¬ 

nage 


JOYSTICK -m132) 
























































Vous ne rêvez pas, c’est bel et bien 
de la GDDR3 cadencée à 500 MHz. 


Avant de faire calculer une scène à son GPU, on doit 
tout d’abord la mettre en place. Cette tâche est dévolue, 
bien entendu, au processeur central qui, pour chaque 
image affichée, devra réaliser des calculs. Pire, à chaque 
fois que l’on pousse des données vers la carte graphique, 
le pilote 3D (nv4_disp.dll et compagnie) rentre dans la 
danse et mange à lui tout seul une part de lion des 
mégahertz. Cela est dû, entre autres, à certaines 


de physique distincts. D’autres devraient suivre avec, en 
point d’orgue, les dérivés de l’Unreal Engine 3 (UT 2007, 
etc.). 125 millions de transistors gravés en 0.13 micron, 
le tout accompagné par 256 Mo de mémoire pour les 
calculs, le PPU est une puce difficile à comparer à ce 
que l'on connaît tant elle est spécialisée. On parle 
de 20 milliards d’instructions par seconde et de quoi 
calculer 533 000 collisions complexes entre objets 
par seconde. Ça, c’est pour la théorie. En fouillant 
un peu dans le kit de développement, on s’aperçoit 
qu’un certain nombre de fonctionnalités proposées 
dans le middleware ne sont pas (encore ?) accélérées 
par le PPU. Et, étant donné le cruel manque 
de logiciels qui nous permettraient de vérifier leurs 
dires, nous nous abstiendrons de donner un avis 
définitif sur les performances. 

Comme beaucoup de bonnes idées sur 
le papier, on peut se demander si ce PPU 
n’arrive pas après la bataille. Qu’on le 
veuille ou non, le développement de jeu 




Une des démonstrations technologiques Certaines démonstrations du PhysX sont moins vendeuses 

d’ATI, le R2VB sert à rendre les vagues que d’autres, même si c’est plus joli, 

plus réelles. 




limitations de DirectX, dans la manière dont il gère 
les appels (OpenGL est moins touché) et surtout à 
l’implémentation des drivers. Microsoft est conscient 
de ce souci et Vista proposera deux remèdes: un 
nouveau type de pilote et un DirectX réformé 
(la version 10). Notez que cela profitera à toutes les 
cartes, et pas uniquement aux GPU DX10. Mais 
revenons à notre processeur, il est déjà amplement 
surchargé par l'affichage graphique et nous n’avons 
toujours pas de gestion des entrées (clavier/souris), 
des scripts ou de l’intelligence artificielle (ce que l’on 
appelle parfois la logique). Pas non plus de gestion du 
son. Vous l'aurez compris, au milieu de tout cela, il ne 
reste pas beaucoup de place à la physique qu'on nous 
décrit comme toujours plus gourmande. C’est de ce 
constat quasi idyllique que part Ageia pour proposer 
le PhysX. Vous aurez noté que son accélérateur 3D 
porte désormais le même nom que son «middleware». 
Ce n’est pas une coïncidence, son logiciel intermédiaire 
est très populaire chez les développeurs et cela sert à 
créer une ambiguïté. Tous les jeux qui utilisent le 

logiciel PhysX sont-ils accélérés par le PPU ? 

Non, en tout cas pas pour l’instant. De nombreux jeux 
et benchmarks l'exploitent déjà et aucun n’est capable 

de tirer parti de cette aspect matériel. Le premier titre 

annoncé avec un support natif du PPU d’Ageia est Ghost 
Recon : Advanced Warfighter qui dispose de trois modes 


est en majorité multi-plates-formes : il faut aussi 
considérer nos amies les consoles. Sur ce point, pas 
de souci puisque les fameux middlewares dont je vous 
parlais sont capables de fonctionner sur toutes les 
architectures, y compris la dantesque Playstation 3. 
C’est d’ailleurs peut-être sur celle-ci qu’un PPU aurait 
pu prendre sa place. Annoncé en 2002 à une époque 
où le temps processeur était coûteux et les 
middlewares rares, les PPU d’Ageia entrent aujourd’hui 
en concurrence avec des bibliothèques très bien 
ficelées, fortement optimisées et fatalement rapides. 
Qui plus est, la généralisation des dual core dans 
les mois à venir offre un surcroît de puissance que 
l’on peut utiliser pour la physique. C'est d’ailleurs 
l'argument mis en avant par AMD et Intel pour nous 
pousser à passer au dual core. Le PPU permet-il de 
faire mieux ? Probablement, mais cette différence 
sera-t-elle suffisante pour vendre (300 euros) un 
nouveau type de carte aux joueurs déjà lassés de 
devoir changer de GPU tous les ans ? Ageia dispose 
d’un grand nombre de partenariats avec des 
développeurs qui s’intéressent surtout à leur 
middleware. Combien d’entre eux proposeront 
des modes de physique suffisamment convaincants 
pour rendre la chose indispensable à toute personne 
saine d’esprit ? Seul l’avenir le dira, les chances 
que cela se produise nous semblent, pour l'instant, 
infimes. 


JOYSTICK 















4 



Traîtrise ! Un terroriste intellectuel du Mouvement 
Contre les Éditos qui Parlent de Mouettes et de Météo 
s'est vilement approprié cet espace le mois dernier. 
La CIA et le DST enquêtent, soyez rassuré. 
Mais en attendant, nous ne céderons pas sous 
les menaces ! Pas une seule protestation reçue 
à la rédaction, ce pseudo révolté d‘ « Eniefac » n'aura 
pas su ameuter les troupes ! Dans une révolution, 
on doit triompher ou mourir ! 



Le processeur 

Après le paquet de vannes que l'on a faites sur les Pentium 4, je me dois 
aujourd'hui de vous mettre en garde ! N'achetez p*s ce mois-ci. Rien. Nada. 
Et surtout pas un processeur. Le Pentium 4 est evbain de compter ses points 
de retraite, il a enfin accumulé ses annuités et*» pouvoir prendre un congé 
bien mérité. Les « Conroe » devraient apparaître dans le courant du mois 
prochain alors soyons fair play et laissons leuronechance de redorer le blason 
d'Intel auprès des joueurs. D'autant que mon petit doigt me dit que nous 
pourrions être surpris... 

Config 1 : AMD Athlon 64 3200+ (2,2 GHz/Socket 939), 160 euros TTC 
environ. 

Config 2 : AMD Athlon 64 3500+ (2,2 GHz/Socket 939) 200 euros TTC 
environ, ou Intel P4 630 {3,0 GHz/Socket 775), 200 euros TTC environ. 
Config 3 : AMD Athlon 64 3800+ (2,4 GHz/Socket 939), 290 euros TTC 
environ, ou Intel P4 641 GHz (3,2 GHz/Socket 775), 260 euros TTC environ. 


Le moniteur 

Toujours aucune nouvelle des moniteurs 16/10', les quatre-tiers trônent 
fièrement dans les étals avec des résolutions chimériques comme le 1280 par 
1024 (indice, faites une règte de trois, vous verrez que ce n'est pas du 4/3 !). 
Exigez des ratios corrects, demandez aussi des écrans qui proposent des 
résolutions en 1280 par 960 ! Il est tout de même dommage de voir ses fenêtres 
ainsi écrasées... 

Config 1: 19 pouces Mitsubishi Diamond Pro 93SB, environ 260 euros TTC. 
Config 2: 19 pouces ViewSonic P95f+, environ 350 euros TTC ou 17 pouces 
LCD ViewSonic VPi7ib (version 8 ms), environ 330 euros TTC. 

Config 3: 19 pouces LCD ViewSonic VP93ob (version 4 ms/3 ms), environ 
480 euros TTC, ou 22 pouces Mitsubishi Diamond Pro 230SB, environ 
600 euros TTC. 


La carte mère 

La relation entre un processeur et une carte mère est une union sacrée. 
Largement au-delà d'un mariage, ces symbioses sont réellement faites 
pour durer toutes la vie. Oubliez les promesses de mises à jour et autre 
compatibilité ascendante : même si les brochages sont identiques, les 
voltages et autres joyeusetés changent. Du coup c'est la tristesse, les 
promesses déçues, le tout suivi par une grande colère. Préservez donc 
votre cœur et attendez le mois prochain. Les « Conroe » arrivent ! 

Config 1 : ASrock 939Dual-SATA2 (ULi Mi695/Socket 939), environ 
70 euros TTC. 

Config 2 : ASUS A8R-MVP (RS482, Mi575/Socket 939), environ 
120 euros TTC ou Asus P5GD1 (Intel igisP/Socket 775), environ 
110 euros TTC. 

Config 3 : Asus P5GD1 (Intel i9isP/Socket 775), environ 110 euros TTC, 
ou ASUS A8N-SLI Premium (nForce 4 SLI/Socket 939), environ 
180 euros TTC. 


La carte son 

Toujours pas de trace de l'X-Plosion, cette carte magique capable 
d'encoder le son de vos jeux en DTS et en temps réel. Il faudra s'exiler 
en Angleterre ou dans les terres teutonnes pour pouvoir en trouver. Vous 
pouvez aussi les importer, ça vous coûtera moins cher qu'un 
déménagement. Pour les autres, le marché de la carte son est 
relativement morose, l'arrivée de l'HD Audio sur les cartes mère AMD 
devrait finir d'achever ces choses qui coûtaient plus cher qu'une carte 
graphique il n'y a pas si longtemps que cela... 

Config 1 : SoundBlaster Audigy 2, environ 40 euros TTC. 

Config 2 : SoundBlaster Audigy 2, environ 40 euros TTC. 

Config 3 : TerraTec Aureon 7.1 Space, environ 90 euros 
TTC/SoundBlaster X-Fi XtremeMusic, environ 140 euros TTC. 


Le mini-PC 

C'est officiel, Vista demandera un processeur moderne ! On ne sait pas trop 
ce qu'entend par là Microsoft, et en fait je crois que l'on ne préfère pas savoir. 
Carsiles dernières versions en date del'OS sont représentatives de la version 
finale disponible (peut-être) en 2007, même les plus gros Conroe auront du 
mal à faire tourner ce nouvel explorateur, un brin gourmand. 

- MSI Mega 180 (Nforce 2 GT/Socket A, WiFi 802.11b, Tuner, Lecteur 
CD/MP3) : environ 310 euros TTC. 

- Biostar iDEQ 200A (ATI Radeon 9100/Socket 478) : environ 
220 euros TTC. 

- Soltek EQ3901 (nVidia nForce 3 250/Socket 939) : environ 320 euros TTC. 


Le lecteur/graveur de DVD 

Je ne vois même pas comment vous pourriez vous passer d'un lecteur 
de DVD. Des titres énormes comme l'add-on d'Act of War (mon jeu du 
moment) ne sont disponibles que sous ce saint format. Alors laissez 
tomber vos revendications et autres slogans et laissez vous assimiler. 
Et surtout ne jetez pas vos arguments, vous pourrez toujours les recycler 
le moment venu contre les HD-DVD et autres Blu-Ray. Il faut bien choisir 
ses combats. 

Config 1 : Lecteur de DVD IDE 16X/48X, environ 25 euros TTC. 

Configs 2,3 : Graveur de DVD+/-RW IDE 16X double couche Nec ND- 

3550, environ 40 euros TTC. 


JOYSTICK <134 181 















Le disque dur 

Petites mises à jour dans le monde des disques durs. Rien de 
révolutionnaire, juste une remise à niveau. Le Serial ATA II est désormais 
la norme. Cela ne changera rien en pratique mais l'autocollant est joli. Ce 
qui est beaucoup plus intéressant, par contre, c'est la généralisation des 
disques avec 16 Mo de cache. Malgré une taille qui semble dater d'un autre 
âge, cette mémoire rapide permet d'accélérer de manière significative les 
temps d'accès. On est loin des promesses des disques durs hybrides avec 
de la mémoire flash, mais on prend ce que l'on nous donne... 

Configi : 160 Go (7200 trs/min. Serial ATA II, cache 16 Mo), environ 
70 euros TTC. 

Config 2: 200 Go (7200 trs/min, Serial ATA II, cache 16 Mo), 
environ 80 euros TTC. 

Config3 : 300 Go (7200 trs/min, Serial ATA II, cache 16 Mo), 
environ 110 euros TTC. 


La RAM 

Pas de changement pour la DDR. Attendez, il faut plutôt s'inquiéter de la 
mémoire requise par le prochain bébé d'Intel. Il s'agira, selon mes sources 
occultes, de DDR2 à 800 MHz. Ça ne vous parle pas trop ? Normal, c'est 
assez nouveau. Donc assez rare et très cher. Pour de la marque, genre 
Corsair ou Kingston, le Giga se négocie dans les 180 euros, le double de 
la DDR que l'on aime tant. Espérons que les choses bougent sacrément, 
aussi bien au niveau du prix que de la disponibilité. 

Configs 1,2: 1 Go de DDR-SDRAM PC3200 (2 x 512 Mo), environ 90 euros 

ne 

Config3: 2 Go de DDR-SDRAM PC3200 (2x1 Go), environ 180 euros TTC. 



La carte vidéo 

O.K., vous avez le droit d'acheter une carte vidéo si vous en avez envie. 
Enfin, si vous en trouvez : les nouvelles 7900 sont victimes de leur succès 
selon les syndicats et juste disponibles au compte-gouttes selon les 
autorités. Difficile de savoir qui a raison, le résultat est de toute façon le 
même. Espérons que cela ne présage pas de difficultés de production avec 
le procédé de gravure en 0.09 micron, comme ATI avait pu en connaître 
l'année dernière. 

Config 1 : GeForce 6600 128 Mo (PCI Express), environ 120 euros TTC. 
Config 2 : ATI Radeon X800 GT 256 Mo (PCI Express), environ 160 euros 
TTC, nVidia GeForce 6600 GT (PCI Express) 128 Mo, environ 140 euros TTC. 
Config 3 : ATI Radeon X1800 XL 256 Mo (PCI Express), environ 350 euros, 
nVidia GeForce 7900 GT 256 Mo (PCI Express), environ 350 euros TTC. 



Le routeur WiFi 

Ne vous laissez pas flouer parleurair de jolies boîtes colorées, nos routeurs 
sont avant tout des mini-PC Ils tournent pour la plupart sur des systèmes 
d'exploitation ouverts comme Linux afin de vous protéger de votre propre 
PC Reste que Linksys a récemment changé ses trop populaires WRT54G 
en en simplifiant les entrailles pour la version 5. Vérifiez donc avant l'achat 
que c'est une V4, ou, dans le doute, procurez-vous le modèle GS qui utilise 
la même base que les modèles plus anciens. 

- Linksys WRT54GS (routeur Cable/ADSL, WiFi 802.11g) : environ 70 euros. 

- Linksys WAG354G (modem routeur ADSL2+, WiFi 802.11g) : environ 
70 euros. 


JOYSTICK 



181 


















































ikmania Ni 


“ ÉDITEURS NOUS PROPOSAIEN 






host Recon Advanced Warfighter, voilà 
un titre à la mode, surtout que tout le gameplay 
« spécial PC » reste à découvrir ! Et comme 
c'est Atomic qui doit faire la preview, on 
décide de débarquer à deux chez le pauvre 
David, le sélectionné du mois. Deux pour le 
prix d'un, quelle chance ! Le bougre avait 
d'ailleurs prévu un ami à lui à la même date, 
pour une soirée « jeux vidéo ». Je n’ai pas bien 
compris de quoi il s’agissait. Je crois que c'est 
leur équivalentd'une « soirée pas jeux vidéo » 
pour nous. Un truc assez exceptionnel, quoi. 
Pourtant, David est un vrai gamer, en plus 
d'être batteur, comme l'atteste son armoire 
de jeux (achetés) qui n'affiche que quelques 
daubes et beaucoup d'excellents titres. 

Et puis il a même programmé (et vendu) 
un jeu sur ZX Spectrum tout de même. Enfin, 
entre le poster de l'expo Myazaki/Moebius 
et un bouquin de Tim Burton à son chevet, 
les impressions se confirment : on est chez 
quelqu'un de bon goût. 


GRAWalors ? 


Nous sommes donc quatre à nous relayer 
devant le PC de David. Lui teste le moteur 
physique sur une pauvre voiture qui ne lui avait 
rien fait. Ça l'amuse suffisamment longtemps 
pour laisser s’évaporer l'eau des pâtes sur le 
feu. Fabrice, son pote, tente le tutorial et crève 
plusieurs fois. Atomic laisse partir ses 
coéquipiers devant pour vérifier l'I.A. 
et les observe se faire descendre en buvant 
une bière. Et moi je pars seul en avant sur 
des chemins improbables où jefinis par me 
faire buter... Sans déconner, ce n'est pas 
un gameplay PC qu'il faut mettre au point. 


c'est un gameplay pour chaque joueur PC ! Et 
d'ailleurs, on peut tout à fait jouer avec un Pad, 
sur PC. Pourquoi on n'aurait pas droit aux deux 
versions différentes dans le même 
titre. Il y a peut-être des joueurs qui 
aimeraient se taper GRAW comme sur 
console ! Ahah, je connais des gens 
chez Ubi qui vont grincer des dents en 
lisant ça. Je plaisanteuhhh. 


Panne de bière 


Petite faute : on se trouve à court de 
carburant assez rapidement. On ne peut 
pas lui en vouloir, le pauvre n'était pas au 
courant de notre débit, et encore moins 
qu'il serait doublé. Heureusement, il a le 
rhum facile (avec du sucre de canne roux 
très épais qui doit aussi servir à construire des 
maisons). On finit la soirée devant un bon plat 
de nouilles un peu trop salées (bah oui, il a salé 
deux fois), tout en tombant d'accord sur à peu 
près n'importe quel titre :Tomb Raider Legend, 
WoW, Oblivion... Voilà, reste plus qu'à 
convaincre les autres que s'incruster chez 
les lecteurs, c'estfun, etjefinirai parfaire 
débarquer toute la rédac chez vous. 


Fumble 


VERDICT 

Nos lecteurs sont quand même des gens super 
bien. Moi ça m'épate à chaque fois. Je ne sais 
pas quand je vais finalement tomber sur un 
gros lourd, mais pour l'instant tout va bien. 


. X • 


> PRÉNOM : David 

> ACOLYTE : Fabrice 

> JEUX PRÉFÉRÉS : touche- 
à-tout (de bon goût), 

Max Payne. 

> CONSOMMATION : 
pâtes carbonara, bière 
et rhum. 

> EQUIPEMENT : batterie, 
ensemble 5.1 qui enterre 
le mien tout pourri, je suis 
deg. 

> FAIBLESSE : ne sait pas que 
l'eau s'évapore, mais pas le 
sel. Pas besoin de resaler. 


Ça vous tente ? 

On continue de façon 
discontinue ! Je ne sais pas 
quand le prochain tirage 
aura lieu, tout dépend 
de l'actualité ! Lisez le 
règlement, envoyez vos 
participations par mail : 

wwmm'MÆ 

, et ne soyez pas 
surpris si je frappe à votre 
porte un an plus tard. 




EXTRAIT DU RÉGLEMENT 

Future France SAS au capital de 3.995.378 euros immatriculée au RCS de Nanterre sous le numéro B388330417, ayant son siège 
au 101-109 rue Jean-Jaures, 92300 Levallois Perret, organise un jeu. Ce jeu gratuit et sans obligation d'achat est ouvert à toute 
personne majeure domiciliée sur Paris ou dans un périmètre équivalent aux zones 1 et 2 de la RATP, à l'exception des collaborateurs 
permanents et occasionnels de Future France et de leur famille directe (ascendants, descendants, conjoints). Conformément à la loi 
du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, les participants disposent d'un droit d'accès, de suppression 
et de rectification pour les informations les concernant. Les participants pourront en prendre connaissance et en réclamer la modification 
sur simple demande écrite adressée à Future France,101-109 rue Jean-Jaurès, 92300 Levallois Perret. Le présent règlement 
est déposé chez Maitre Gilles Vergnes, huissier de justice à Paris (75002), 43 rue St Augustin. Le règlement du jeu sera adressé 
à titre gratuit à toute personne qui en fera la demande auprès de Joystick à l'adresse suivante : 

Joystick, Future France, 101-109 rue Jean-Jaurès, 92 300 Levallois-Perret 


JOYSTICK 'Æiïh 181 



































à 

5 http://www.1000ordi.fr 

L'informatique au juste prix, service compris 





Merci, Moulinex, grâce au numéro 71 de Joy, je riens mon 
édito du mois. Et ça, c'est une sacrée bonne nouvelle, 
un dimanche soir de bouclage, à 1 h20 du mat', l'avoue, 
je n’oserais peut-être pas le reprendre complètement, 
mais 10 ans après, moi ça me fait toujours rire. 





Acharnement thérapeutique. Quand on aime, on veut 
croire à la survie d'une machine, i'ai fait pareil avec 
l'Amiga... 


B on, alors voyons ce numéro... 

Ne perdons pas de temps, j'ai un 
élevage complet de personnages 
de RPG qui m'attend. Pfff, on n'a pas 
idée de sortir des produits pareils sans 
vendre, avec la journée de 72 h... Bref. 
Tiens, ça commence bien : dans les news, 
une petite brève qui annonce que Bill Gates 
pense aue dans 10 ans (on va dire 
aujourd 'hui, donc), 95 % de I 'accès au web 
se fera grâce à la reconnaissance vocale. 
Raté, Bill. La reconnaissance vocale, 
elle sert juste avec Teamspealc ou Ventrilo : 
on hurle dans le micro et on espère que 
ses coéquipiers humains vont réagir. 

Et ça marche moyennement. Le patron 
de Microsoft serait-il surtout un mec qui a eu 
du bol ? Loin de moi l'idée de médire... 

EXCLUSIF : LES GROS 
PLANTAGES 

Le monde des jeux vidéo n'est pas avare 
de faillites, ni d'autres fausses bonnes idées 
en tout genre. La preuve, le gros reportage 
sur DreamWorks Interactive. Cinq pages 
pour parler d'un futur gouffre à brouzoufs 
qui ne sortira rien de bien marquant. Mais 
à l'époque, tout le monde y croyait ou faisait 
semblant. Parce que, franchement, même en 


1996, The Neverhood Chronicles sentait le 
vieux jeu moisi. Oublions ce fiasco et allons 
prendre des baffes pages 38 avec le 
reportage ECTS, Salon très décédé de nos 
jours. En vrac, des annonces et previews 
qui feront baver les fans : LBA 2 chez 
Adeline Software, Dungeon Keeperet 
Syndicate Wars chez Bullfroa, sans oublier 
un petit produit nommé Diablo chez les gars 



Chaos 
Overlords, 
je me suis levé 
un dimanche 
matin pour 
y jouer. 

Ça marque. 


de Blizzard. En 1996, il se passait 
des choses sur les Salons européens... 

Enfin presque : tout le reste tient sur 2 pages. 
Les suivantes nous entraînent dans la 
découverte de MDK. Certainement un des 
meilleurs titres de Shiny. Pour une fois David 
Perry et son équipe ne fumèrent pas tout le 
budget. Enfin si, mais dans le bon sens 
du terme. Malheureusement, la drogue c'est 
mal, on a bien vu les séauelles dramatiques 
avec leurs adaptations de Matrix en 
« truc vidéo ». 

PRÉVISIONS MÉTÉO 


Je passe pudiquement sur le dossier « La fin 
du PC ». Bill Gates a déjà largement prouvé 
que tenter de deviner le futur mène souvent 
au ridicule. Allez, juste un exemple 
d'intertitre pouvant servir d'usine à vannes 
envers l'auteur « La Pippin pourrait faire 
partie des prétendants ». L'auteur (dont 
je garde l'anonymat, le pauvre) parle des 
produits pouvant remplacer le PC. Je 
rappelle pour les jeunots que la Pippin (quel 
nom ridicule) était une console de Bandai 
sur technologie Apple. Même le CDI 
de Philips a eu du succès à côté. Ouch. 

Plus concrets, les tests ! Conquest of the New 




World décroche un Megastar et 90 % en 
ouverture. Les autres stars du mois : Ripper 
(95 %) qui prouve qu'un jeu avec acteurs 
digitalisés peut être bon, Chaos Overlords 
(85 %) qui me fera passer des nuits blanches 
malgré sa laideur, Big Red Racing (84 %) 
dans le genre course arcade vraiment fun. 
Là, je fais une pause et je vérifie un truc. 

Ha ! ouais, j'ai bien tous les CD de ces titres 
rangés par ordre alphabétique. Et les autres 
perles aussi : Civilization 2 (90%) et Abuse 
(87 %) qui fut un des rares shoot them up 2D 
réussi sur PC. Finalement, mes persos de 
RPG vont attendre, j'ai une envie soudaine 
de dépoussiérer quelques galettes. 



volume 4D 

On connaissait Volumm 
depuis longtemps pour son 
programme d'images de syn¬ 
thèse en “ray-tracing" 
d'execlllllllllente facture. 



Volumm 4D est désormais 
distribué par Sybex. Deux 
versions sont disponibles. 
Volumm -4D édition profes¬ 
sionnelle (990 F TTC), intègre 



Fout savoir ruser pour boucher les trous en bouclage 












































































V 




Dell " Dimension™ XPS 600 


Dell™ recommande Windows® XP Professionnel. 


D une puissance incroyable, le Dell™ XPS, doté d un Processeur Intel® 
Pentium® 4 avec technologie HT, offre à vos jeux une performance hors 

norme. 

Il existe de nouveaux territoires magiques à conquérir. Avec le sensationnel Dell" XPS, donnez-vous les pou¬ 
voirs nécessaires pour faire face à des ennemis rusés et des défis menaçants. Construisez vos stratégies et 
frappez avec une vitesse impitoyable, en sachant avec certitude que le XPS vous donnera les moyens néces¬ 
saires pour survivre dans un univers imaginaire, complexe et intense. Doté du dernier Processeur Intel® 
Pentium® 4 avec la technologie HT, ce système est optimisé pour la performance. Ainsi, si vous voulez à tout 
prix sortir vainqueur, en dépit des puissances occultes qui s'opposent à vous, n'acceptez aucun compromis. 


• Processeur Intel® Pentium® 4 650 avec 
technologie HT (3.40GHz, IMo L2 Cache, 800MHz FSB) 

• Windows® XP Édition Familiale authentique 

• 1024Mo de mémoire PC-4200 Bicanal DDR2 533MHz 

• Disque dur 160Go SATA 

• Moniteur non inclus 

• nVidia® GeForce ” 7900 GS PCI-E 256Mo 

• Graveur de DVD+/-RW 16x 

• Garantie 1 an sur site J+l 1 ’ 1 

• Microsoft® Works 7.0 

1299€ m 

Réf. PPFR 5 -d 05 xp 5 


Une assistance permanente 

Vous avez besoin des conseils d'un expert? L'équipe d'assistance technique XPS est à votre service pour 
répondre à vos questions 24h/24. Mais rappelez-vous que les produits Dell” ne sont pas vendus en magasin, 
alors appelez-nous directement ou consultez notre site dès maintenant. 


Extensions conseillées 

• Garantie 3 ans sur site J+1 la> 

• Microsoft® Office Édition PME 2003 

• Ecran plat 17” UltraSharp™ 


191e™ 

323e™ 

332€ TTC 


Pour des offres envoûtantes cliquez surWWW.dell.fr 

y Particuliers 0 825 387 113 Entreprises 0 825 387 115 

Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h. Le samedi de 10h à 17h (0,15 €/mn) 



*2005 Ubisoft Entertainment. Ail Rights Reserved. Heroes, Might and Magic, Heroes of Might and Magic, Ubisoft, and the Ubisoft logo are trademarks of Ubisoft Entertainment in the U.S. and/or other countries. Developed by Nival Interactive. Offres 
réservées aux particuliers.Photos non contractuelles. Frais de livraison et de traitement non-compris dans le prix de vente (Dell™ Axim™ X3:17.94€ TTC et périphériques : 23.92€ T7C , autres produits : 83.72€ nc ). Promotions non révisables. Des frais addi¬ 
tionnels peuvent s'appliquer encas de facturation par carte de crédit. Dell™, le logo Deir, Dell™ Dimension™, Inspiron™ et Axim™ sont des marques déposées de Dell™. Celeron, Celeron Inside, Centrino, Centrino logo, Core Inside, Intel, Intel logo, Intel 
Core, Intel Inside, Intel Inside logo, Intel SpeedStep, Intel Viiv, Intel Xeon, Xeon Inside, Itanium, Itanium Inside, Pentium et Pentium Inside sont des marques déposées ou enregistrées d'Intel Corporation ou de ses filiales, aux Etats-Unis et dans d'autres 
pays. Microsoft' 0 Windows 55 XP Edition Familiale, Microsoft®' Works 7.0 et Microsoft* Office XP Professionnel sont des marques déposées de Microsoft®’ Corporation. Is! Pour tous renseignements relatifs à nos garanties, n'hésitez pas à visiter notre 
site Internet sur www.dell.fr. Dell™ S.A. reconnaît n'avoir aucun titre de propriété sur les marques de commerce et les noms de marques autres que les siens. Les offres contenues dans cette annonce sont valables jusqu'au 30/05/2006 dans la limite 
des pièces et composants disponibles.TVA 19.6%. Les produits de substitution seront de fonctionnalités ou de performances au moins équivalentes. Les prix et informations dans cette annonce peuvent faire l'objet de modifications sans préavis et 
sont donnés sous réserve de l'application des conditions générales de vente et de services de Dell™-disponibles sur www.dell.fr. L'acceptation de ces offres,suppose l'adhésion à ces conditions. Malgré notre vigilance des erreurs de prix el/ou de 
spécifications peuvent s’être glissées dans ce document Dell™ vous prie de l'en excuser et vous en préviendra le plus tôt possible. Microsoft®' Windows® XP Édition Familiale, Microsoft* Works 7.0, Microsoft® Windows® XP Professionnel sont instal¬ 
lés sur le disque dur des systèmes Dell™ et livrés avec CD-ROM et sans disquette. Dell™ se réserve le droit de mettre fin à ces offres sans avis préalable. Dell™ S.A. Capital: 1 676 939€. N°351528229 RCS Montpellier-APE 518G. 
















































Rush for Berlin © 2005 KOCH Media and Stormregion. Published under licence by Deep Silver, a division of KOCH Media GmbH. Austria. Ail rights reserved. Ail other trademarks and copyrights are 
the properties of their respective owners. 








ABONNEZ-VOUS À JOYSTICK mm 

À retourner accompagné de votre règlement à : Joystick - Service Abonnements -18-24 quai de la Marne - 75164 Paris Cedex 19 


□ OUI, Je m’abonne à Joystick pour 1 an / 11 numéros- 

je choisis la version □ cd ou □ dvd au prix de 38»5o € au lieu de 71,50 €* 



ABONNEMENT 1 AN 


JE CHOISIS MON MODE DE PAIEMENT 

□ Je règle par chèque postal ou bancaire ci-joint à l’ordre de Future 

□ Je préfère régler par carte bancaire : N° CB !_ 1 _ 1 _ 1 _11_ 1 _i_ 1 _1 I_ 1 _ 1 _ 1 _i I— 1 — 1 — 1 —I 

Expire le I- 1 - 1 1 - 1 - 1 (Validité minimale : 2 mois) Cryptogramme i_i_1_I 

Date et signature obligatoires : 

Pour mieux vous connaître merci de répondre à ces questions : De quel matériel informatique disposez-vous : □ PC □ Mac 
Quelle console utilisez-vous : □ Playstation □ PSP □ Game Cube □ Game Boy Advance □ Xbox □ Xbox 360 □ DS Nintendo 



*Offre d’abonnement réservée à la France métropolitaine, valable jusqu'au 31/05/2006. Par défaut vous serez abonné à la version CD. Pour l’étranger, nous consulter : 01 44 84 05 50 ou par e-mail: abofuture@dipinfo.fr.* Prix de vente des 
magazines chez votre marchand de journaux 6,50 € (01/01/05). En application de la Loi n° 2004-801 du 06/08/04 relative à la protection des personnes physiques à l’égard des traitements de données à caractère personnel et modifiant la loi n°78-i7 du 6 janvier 1978 
relative à l’inforpmatique, aux fichiers etr aux !ibertés,(Artide 27), les informations qui vous sont demandées sont nécessaires au traitement de votre abonnement. Les informations nominatives que vous serez amené à fournir ne sont transmises qu'auprès des personnes 
physiques ou morales habilitées à les connaître. Ces informations nominatives peuvent donner lieu à l'exercice du droit d'accès et de rectification auprès de Future, éditeur du dit magazine, ou directement en adressant un coum'er à l'adresse suivante : Future France Service 
abonnements -101-109 rue Jean-Jaurès • 92300 LEVALLOIS PERRET. Par notre inermédiaire. vous pourrez recevoir des propositions d’entreprises partenaires. Si vous ne le souhaitez pas, cochez la case suivante : □ 




































PROFITEZ DE NOTRE OFFRE 

D’ABONNEMENT 


i an /11 numéros 


numéro 


au lieu de 6, 50 €*